AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Les enfants-loups, Ame & Yuki tome 1 sur 3
EAN : 9782820306326
192 pages
Kazé-Crunchyroll (05/06/2013)
4.33/5   149 notes
Résumé :
D'après l'œuvre originale de Mamoru Hosoda.

La petite Yuki et son petit frère Ame ne sont pas des enfants ordinaires... ils sont à moitié loups !
Nous suivons l'histoire de leur famille, à commencer par la rencontre de leurs parents, à l'université.
Leur père était un descendant d'une lignée de loups japonais, aujourd'hui éteinte. Il pouvait se transformer en homme ou en loup selon sa volonté.
Après la mort de ce dernier, Hana,... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
4,33

sur 149 notes
5
26 avis
4
18 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

TheWind
  01 mai 2017
Une fois n'est pas coutume !
N'ayant ni vu l'oeuvre originale en film de Mamoru Hosoda, ni lu le roman, je découvre cette histoire par le biais du manga, genre littéraire que je lis très rarement.
Ce premier tome est une belle découverte et me donne surtout envie de voir le film d'animation.
Hana, une jeune étudiante rencontre à l'université un mystérieux et beau jeune homme. Ils s'éprennent l'un de l'autre et même lorsque son amoureux lui révèle sa véritable nature, Hana ne fuit pas...bien au contraire.
Et pourtant, il y aurait de quoi...Il est un homme loup.
De leur amour naissent deux enfants, deux enfants loups Yuki et Ame.
Je ne vais pas en dévoiler plus. Sachez seulement que rien ne sera simple pour Hana et que malgré toutes les difficultés auxquelles elle devra faire face, son coeur d'humaine appartient définitivement au monde des loups..
Un manga à la fois triste et rayonnant, à la fois doux et sauvage, mais surtout tendre et subtile.
Commenter  J’apprécie          376
sld09
  08 février 2022
C'est une belle adaptation en manga du dessin animé du même titre qui nous est proposée ici.
Une jeune fille nous raconte l'histoire très touchante de sa famille, une famille pas comme les autres. Elle commence par évoquer sa mère, Hana, étudiante à Tokyo, qui rencontre à l'université un mystérieux jeune homme qui se révèle être le descendant d'une longue lignée de loups. Cela ne les empêche pas de tomber amoureux, de s'installer ensemble et d'avoir deux enfants, Ame et Yuki, qui ont hérité de la particularité de leur père. Lorsque celui-ci disparaît, Hana se retrouve seule à élever deux enfants-loups
L'intrigue et l'esthétique sont très fidèles au film, mais il manque quand même un peu de l'émotion de l'oeuvre originale : la tendresse qui lie Hana et son homme-loup, les facéties de Yuki et la fragilité d'Ame qui laissent leur jeune maman complètement dépassée par moment...
Ce premier tome m'a beaucoup plu et je vais lire le suivant sans tarder.
Commenter  J’apprécie          270
Foxfire
  06 décembre 2018
Je n'ai pas vu le film d'animation qui est ici adapté sous forme de manga papier. Et, à la lecture de ce 1er tome, je le regrette. Je découvre ici une histoire qui s'annonce belle et forte, pleine de poésie et de tendresse. le dessin est à l'image de l'histoire, doux et délicat sans être mièvre.
Une jolie introduction qui donne envie de lire la suite et de voir le long métrage.
Commenter  J’apprécie          232
RosenDero
  06 février 2017
Ame et Yuki sont frère et soeur. Ils ont comme particularité d'être des enfants loups, leur père étant un homme loup. Mais leur papa a disparu très tôt, et leur mère, Hana, n'a eu de cesse que de les protéger du monde extérieur et d'eux-mêmes.
Dans ce premier tome, Yuki raconte son enfance, du petit appartement dans une grande ville à la grande maison dans une campagne isolée.
L'histoire avance rapidement et montre aussi bien le point de vue des enfants que celui de leur mère. Les dessins sont doux et très beaux (même les visages des métamorphes sont agréables), les personnages attachants (même si Hana se la joue un peu godiche).
Je n'ai pas (encore) lu le roman (ni vu le film), et ne peux donc pas juger de la qualité de l'adaptation, mais l'histoire est belle.
Commenter  J’apprécie          140
harmo20
  22 février 2014
J'ai dévoré ce premier tome. Ceux qui ont vu l'animé, il n'y a pas de nouveauté dans ce manga. Les personnages sont pareils et l'histoire est la même. J'ai adoré retrouvé cet univers.
On découvre la rencontre de Hana et d'un mystérieux étudiant. Tous les deux vont se rapprocher et un amour sincère va se former. Yuki va naître et ensuite quelques années après Ame. Un accident va faire qu'Hana va devoir élever ses deux enfants seuls. Mais voilà, tous les deux ne sont pas totalement humains.
J'adore ! Je trouve que Yû a très bien su retransmettre les émotions que Mamoru Hosoda a voulu transmettre à ses lecteurs. Faut dire, que ce livre est spéciale, Yû celle qui a fait les dessins pour le manga, Mamoru Hosoda est celle qui a créé l'oeuvre et Yoshiyuki Sadamoto est celle qui s'occupe du character design.
Les dessins sont très beau, très bien dessinés. L'histoire est géniale, j'aime beaucoup les personnages. Je trouve que cette histoire est juste merveilleuse. Certes, je connais déjà la fin mais revivre les aventures de Yuki et de Ame est géniale.
D'ailleurs, Yuki et Ame sont deux personnages que j'apprécie beaucoup. Yuki ne tiens pas en place, bêtise sur bêtise elle ne s'arrête que pour dormir, et encore. Alors que Ame est saga, reste tranquille et même un peu fragile, il pleure souvent.
On s'attache très facilement à eux. Hana est une femme qui aime ses enfants, elle va tout faire pour les élever correctement même si c'est difficile. D'ailleurs, je trouve qu'elle fait un très bon choix en voulant déménager.
La couverture est juste magnifique ! Les deux premières pages sont en couleurs et on regrette que tout le livre ne le soit pas. Mais en même temps, c'est un manga. Et de plus, comme j'ai vu le film je m'imaginais très bien les couleurs.
Un manga que je conseille car on peut très bien se mettre à la place des personnages et l'histoire est très touchante. En plus, je trouve que ça reflète très bien la réalité mais avec une touche de fantastique !
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100


critiques presse (1)
BulledEncre   06 juin 2013
En reprenant le character design de Yoshiyuki Sadamoto, elle use d’un trait fin et sensible, précis et soigneux dans le décors, qui permet de rester dans le même esprit que le film.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup   24 février 2015
_ Sais-tu pourquoi tes parents t'ont donné ce prénom?
_ Tu veux dire... par rapport à son sens?
_ Oui...
_ Eh bien, à l'époque où je suis née, une variété de fleurs qu'on appelle "cosmos" poussait dans notre jardin. C'est en pensant à elles que mon père a eu l'idée de m'appeler ainsi. Il aurait dit: "J'aimerais que cette enfant grandisse en ayant toujours le sourire et un visage épanoui, comme ces fleurs...". Il m'a demandé de toujours garder ce sourire... dans les moments de tristesse, de doute, et même face aux difficultés. C'est le meilleur moyen de surmonter les épreuves.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
sld09sld09   08 février 2022
– Maman… Pourquoi les loups ils sont toujours méchants ? Tout le monde les déteste et à la fin, ils meurent… Moi, c’est pour ça que je n’aime pas être un loup…
– Je comprends ce que tu ressens. Mais tu sais… moi, j’aime beaucoup les loups. Même si les autres les haïssent, sache que maman sera toujours du côté des loups…
Commenter  J’apprécie          110
PalmyrePalmyre   30 novembre 2014
Il m'a demandé de toujours garder ce sourire... Dans les moments de tristesse, de doute, et même face aux difficultés. C'est le meilleur moyen de surmonter les épreuves.
Commenter  J’apprécie          160
5cvigne5cvigne   29 février 2016
C'est l'histoire d'Hana une étudiante de 19 ans qui tombe amoureuse d'un étudiant mystérieux...
Un soir losqu'ils se promenaient l'homme lui apprit qu'il est un descendant d'une race de loups japonais.Mais l'amour d'Hana étant si fort envers lui, l'accepta comme il était puis ils eurent deux enfants ensemble: Ame et Yuki, des enfants mi-humain mi-louveteaux.
Mais à cause du regard des autres ils devront faire de leurs mieux de ne pas révéler ce secret...

J'ai trouvé ce livre fabuleux! Tout d'abord parce'que l'art est visuellement beau et simple mais aussi parce'que les personnages sont très expressifs.
Certaines personnes trouveront peut être le manga un peu ennuyeux car il n'y a pas d'action..etc mais à mes yeux ce manga est vraiment attachant! Il contient beaucoup de drame et d'émotions. C'est un livre capable de faire rire,sourire mais aussi pleurer...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   24 février 2015
_ Tu sais, avec mon travail de déménageur, j'ai l'occasion de côtoyer beaucoup de monde. Je me suis ainsi rendu compte que tous les foyers sont différents. Il y a des riches... des pauvres... des familles nombreuses... des gens seuls... des familles avec des enfants... d'autres avec des personnes âgées à charge... mais l'essentiel, c'est d'avoir un toit. Un chez-soi où rentrer le soir pour pouvoir s'exclamer: "Je suis rentré!".
_ Alors moi, quand tu reviendrais à la maison, je pourrais t'accueillir en disant "Ah! Te voilà enfin!".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Mamoru Hosoda (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mamoru Hosoda
Le réalisateur d'animés japonais Mamoru Hosoda nous présente "Belle" : une histoire d'amour et de quête d'identité entre monde réel et monde virtuel, dans un univers graphique à couper le souffle.
Dans la vraie vie, Suzu est une lycéenne taciturne et timide, incapable de se livrer à sa grande passion, le chant, depuis que la musique est associée au trauma de la mort de sa mère. Invitée dans le monde virtuel de "U", immense plateforme de plusieurs milliards d'internautes, Suzu devient sous le nom de Belle une star capable de donner des concerts. Mais sa rencontre avec Dragon, un utilisateur mystérieux qui bouleverse les règles de U, va amener Suzu à faire l'unité entre une Belle qui capte toutes les lumières et une Suzu qui préfère rester dans l'ombre.
Mamoru Hosoda nous introduit ainsi dans un univers parallèle graphiquement éblouissant, sur lequel il pose un jugement nuancé : "Les adultes ont tendance à penser qu'il y a le monde réel et le monde virtuel, mais je crois que les jeunes aujourd'hui considèrent que le monde virtuel est une autre forme de réalité, détaille Mamoru Hosoda. Or il y a beaucoup de réalisateurs qui présentent le mode virtuel uniquement comme une dystopie, mais pour ma part, je n'ai pas envie de critiquer systématiquement ce nouveau monde, mais plutôt de comprendre comment les jeunes le voient, et naviguent d'une réalité à une autre."
Le réalisateur s'implique personnellement très peu dans les réseaux sociaux ; il s'est même retiré de Twitter il y a six ans, et considère que ce retrait favorise une forme d'objectivité de son regard critique.
Dans son film, le monde virtuel est en effet un lieu de perdition possible mais aussi (et surtout ) un lieu d'émancipation - notamment via l'Avatar qui révèle une partie insoupçonnée de la personnalité de l'utilisateur : "beaucoup de gens sont persuadés de ce qu'ils sont, et ils ne s'intéressent pas aux multiples possibilités qui existent en eux [...] le masque parfois nous protège pour permettre de révéler notre vrai visage."
+ Lire la suite
autres livres classés : loupVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1194 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre