AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B010IPSIOG
Éditeur : (30/11/-1)
4.24/5   27 notes
Résumé :
Une superbe adaptation en roman graphique d'un des romans cultes de la dernière décennie.


Vendu à 23 millions d'exemplaires à travers le monde, traduit en 54 langues, en tête de toutes les listes de best-sellers, le livre culte de Khaled Hosseini est aujourd'hui adapté en roman graphique. Une autre manière de découvrir ou de redécouvrir une déchirante histoire d'amitié et de trahison avec, en arrière-plan, la chronique d'un pays tourmenté : l'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Chrisbookine
  09 août 2019
Le contexte historique est celui de l'Afghanistan des années 70 aux années 2000. Un contexte de guerre qui voit l'invasion des Russes d'abord qui pousse à l'exil certains Afghans vers le Pakistan et les autres pays du monde, puis c'est l'arrivée au pouvoir des Talibans et leur répression sanglante liée à un intégrisme forcené.
L'histoire dans l'histoire est celle de deux enfants Amir et Hassan, différents et pourtant amis. Un acte traumatisant va scinder cette amitié : un viol auquel Amir ne saura pas réagir. de cette inaction va n'être une culpabilité qui ne va jamais le quitter.
C'est la découverte de l'importance de l'image du père et du poids des secrets. de l'absence de la mère, également. C'est une histoire de famille déchirée. Une histoire de filiation, de fratrie, de pactes tacites, d'honneur. On nous parle ici de construction de soi avec un héritage, des sentiments, des oppositions, des engagements. Une construction complexe.
Les illustrations baignent dans une atmosphère sombre dans les trois-quarts du livre, seuls les passages avec les cerfs-volants sont une ouverture vers l'espoir et la liberté, vers ce ciel vaste, vers l'insouciance de l'enfance. le trait est épais et donne une tonalité rude et vive au dessin.
Très souvent l'illustrateur enferme les personnages dans des cases très serrées, comme si ils étaient étriqués par leurs traditions, leurs culpabilités. Les portraits sont des gros plans sur leurs souffrances, souvent amputés (parties de visages). Les cadrages et angles de vue écrasent les personnages (plongée, inclinaison du cadre).
Une histoire poignante sur la fraternité, la famille, l'honneur, la filiation et sur l'Afghanistan avec une illustration aux traits très marqués et expressifs. Il y est question également de violence physique et sexuelle, de culpabilité.
Lien : https://chrisbookine.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ninaalu
  13 septembre 2018
Encore une adaptation d'un roman à succès, celui de Khaled Hosseini. L'histoire commence en Afghanistan dans les années 60. La vie est encore douce et les enfants font des concours de cerfs-volants. Enfin, elle est moins douce pour certains. Amir est un pachtoun, avec de l'éducation, et Hassan est un hazara et le fils de son serviteur. Hassan voue une admiration sans failles à Amir, et il est d'une loyauté indéfectible. Malgré leur lien qui semble très fort, Amir ne montrera pas le même dévouement. Lorsque Hassan subit une effroyable infamie, Amir va lui tourner le dos.
Est-il simplement lâche ? Sa recherche de l'approbation de son père y est-elle pour quelque chose ? Même si nous pleurons pour Hassan, cela s'avère plus compliqué pour Hassan. Des années plus tard, nous le retrouvons aux États-Unis. Il va devoir retourner en Afghanistan, passée depuis aux mains des talibans. Amir devra faire face à sa culpabilité et aux mensonges de son père. Il tentera de rembourser sa dette.
C'est une histoire magnifique, pleine de sentiments. Parfois beaux, parfois hideux. L'auteur nous fait réfléchir, et le contexte historique est très intéressant. C'est un album coup de coeur, servi par le graphisme des dessinateurs.
Lien : https://ninaalu.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
CarmendbCarmendb   24 septembre 2018
Je suis devenu ce que je suis aujourd'hui à l'âge de douze ans, par un jour glacial et nuageux de l'hiver 1975.

Tout cela ne comptait pas. Parce que l'histoire ne s'efface pas facilement. De même que la religion. Au final, je restais un pachtoun et lui un Hazara. J'étais sunnite et lui chiite. Personne n'y pouvait rien changer. Personne.

À Kaboul, participer aux tournois de cerfs-volants revenait pour ainsi dire à prendre part à une guerre.

Je garde de la fin du voyage des impressions diffuses qui se résument pour la plupart à des sons et des odeurs : le vacarme des Mig au-dessus de nous, le staccato des mitraillettes, le braiement d'un âne, le tintement des cloches, le cri des moutons, le crissement du gravier sous les roues du camion, les pleurs d'un bébé dans le noir, la puanteur de l'essence, des vomissures et des excréments.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NinaaluNinaalu   13 septembre 2018
Si Dieu existe, alors j’espère qu’il a mieux à faire que de savoir si je mange du porc ou si je bois.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Khaled Hosseini (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Khaled Hosseini
Khaled Hosseini: 2013 National Book Festival
autres livres classés : rapports humainsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Mille Soleils Splendides

Quand elle est petite, Jalil parle à Mariam d'un lieu où est enterré le grand poète Jami. Il s'agit :

D'une Vallée
Du Pied d'un Arbre
D'un Cimetière Persan
D'un Minaret d'Herat

14 questions
84 lecteurs ont répondu
Thème : Mille soleils splendides de Khaled HosseiniCréer un quiz sur ce livre