AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782246373919
284 pages
Éditeur : Grasset (27/08/1986)

Note moyenne : 2.85/5 (sur 20 notes)
Résumé :

Paris. Le fleuve. Lieux et parcours privilégiés, du quai de Bercy à celui du Point-du-Jour, de la banlieue sud au Pont-au-Change... Un appartement, quai des Grands-Augustins... Dans l'enfermement qu'il partage avec sa mère, le narrateur, Philippe Archer, mène une quête qui le jette sur les traces d'une mère lointaine, inconnue, ou pis, méconnue, et sur celles de Charles-Evariste, son père, celui dont son imagin... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
bfauriaux
  31 octobre 2020
Un roman qui est un hymne à Paris et plus particulièrement son fleuve la Seine qui est au coeur du roman.J'ai trouve ce livre facile a lire et tres agreable et c'est toujours un de mes plaisir de découvrir de nouveaux auteurs comme Michel Host et je vous conseille de vous plonger dans ce roman,vous passerez,je vous l'assure,un bon moment !
Commenter  J’apprécie          10
luis1952
  24 septembre 2020
Prix Goncourt 1986 ne l'oublions pas.

Philippe, garçon célibataire vit avec sa mère dans un appartement à Paris. le roman se laisse entourer de la Seine qui crée l'ambiance. Philippe n'a pas d'ambition ou si peu, ce qui compte pour lui est de connaitre mieux sa mère protectrice et s'en va aussi à la recherche de son père inconnu. Beaucoup de fraicheur quand Philippe avec sa copine vont passer quelques jours à Carteret au coeur de l'hiver pour réfléchir.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
luis1952luis1952   22 septembre 2020
page 184

Enlevez vos chaussures et vos chaussettes.
-Pourquoi ?
-Enlevez-les. Sortez et allez chercher la malle.
-Comme ça, nu-pieds ?
-Bon, c'est moi qui irai.
-J'y vais. Mais c'est novembre tout de même.
Je fis le tour de la voiture. Le contact de l'herbe où le givre matinal s'était transformé en rosée n'était pas désagréable. Le contact de mes orteils avec la boue fraichement triturée était nouveau et plaisant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
deriblekderiblek   01 avril 2012
Le lent défilement du fleuve, la caresse de la lumière sur la peau liquide, les traversées d'oiseaux aquatiques, les péniches, les traces de présence ou d'activités humaines surprises au passage suffisent à créer en moi cette translation du temps mécanique au temps intérieur, qui est la cadence même de mon être, mon battement vital.
Commenter  J’apprécie          30
andmanandman   18 décembre 2012
On ne peut rien entreprendre de solide et de véritablement humain si l'on excite perpétuellement les classes les unes contre les autres.
Commenter  J’apprécie          50
andmanandman   18 décembre 2012
Le malheur des hommes vient de ce qu'ils sont incapables de reconnaître leurs faiblesses.
Commenter  J’apprécie          80
luis1952luis1952   22 septembre 2020
C'était une petite fontaine. Elle n'était pas loin, à deux cents mètres. L'eau sourdait d'un amas de roches cassées et se répandait dans un fouillis d'herbes drues et serrées comme un tapis de laine. Nous poussions des cris de joie en y trempant nos pieds, nos orteils échauffés et douloureux. Le ruisseau était glacial.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Michel Host (2) Voir plusAjouter une vidéo

Prix Goncourt
Annonce des prix Goncourt et renaudot (rediffusion du 13h) pour Michel HOST et Christian GUIDICELLI. Rediffusion sujet host chez lui tapant a la machine et interview couverture de son livre "Valet de nuit". Rediffusion sujet guidicelli chez lui écrivant. Se fait du café. Réaction a son prix :" ça me fait très plaisir." Couverture de son livre "stations balnéaires".
autres livres classés : enfermementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2397 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre