AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782764816370
172 pages
Libre Expression (16/11/2023)
2.8/5   5 notes
Résumé :
Pendant le tournage de la série Paul dans tous ses états, alors que son équipe et lui sillonnaient les États-Unis à bord d'un véhicule récréatif, Paul Houde a tout noté. Il nous ouvre ses carnets d'Amérique. Ponctué d'observations perspicaces et de « scènes coupées au montage », ce livre relate les découvertes de Paul et ses impressions des lieux mythiques qui ont marqué toute une génération : le champ où s'est déroulé le festival de Woodstock, le motel Lorraine,tém... >Voir plus
Que lire après Paul dans tous ses États: Carnets d'AmériqueVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Très sympathique comme livre, et très intéressant pour quiconque veut se familiariser avec l'histoire et la culture américaine. L'auteur visite la plupart des lieux qui ont marqué l'imaginaire collectif: Woodstock, JFK à Dallas, Los Alamos (premier essai nucléaire), MLK à Memphis, etc. Les résumés qu'il en fait sont concis, intéressants et instructifs. Par contre, j'aurais aimé lire les états d'âmes et l'opinion personnelle de l'auteur sur différents sujets plus fréquemment. Bref, ce livre accompagne la série télé du même nom, alors on a un peu l'impression de raté quelque chose, comme si le livre restait en surface. On aurait plutôt dû creuser davantage les sujets que la série. C'est un peu dommage.
Commenter  J’apprécie          00
J'aime beaucoup les récits de voyage, mais celui-là m'a plutôt ennuyée. Peut-être est-ce le sujet (les États-Unis ne font pas partie des pays que j'ai très envie de découvrir), peut-être est-ce le narrateur (Paul Houde beaucoup de faits historiques, beaucoup de dates, mais n'a pas réussi à me transmettre une quelconque passion pour ce qu'il visite).
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
LeDevoir
19 février 2024
À la fois vulgarisateur et raconteur d’exception, Paul Houde, muni de son impressionnante mémoire et de ses notes exhaustives, nous livre sa fascination pour nos voisins du Sud le temps d’une lecture fascinante et enrichissante.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Nous nous sommes d’abord rendus dans la belle région du Témiscouata, à Rivière-Bleue, à la frontière du Québec avec le Maine et le Nouveau-Brunswick, pour parler de la prohibition et de son impact sur la région. Comme il était permis de camper, j’ai décidé de joindre l’utile à l’agréable: le jour, nous nous servions de mon propre motorisé comme moyen de transport et lieu de tournage (pour filmer des conversations entre le coanimateur et historien Francis Primeau et moi), et le soir, je retrouvais le confort de son habitacle dans un camping non loin du village. La productrice de la série dormait dans sa petite fourgonnette sur le terrain juste à côté de mon VR. Quant au reste de l’équipe, il séjournait dans un hôtel de la région. C’est la seule fois de la série où nous nous sommes rendus directement sur les lieux de tournage avec mon véhicule. Aux États-Unis, nous avons loué une autocaravane de classe C, semblable à la mienne, dans les régions visitées. J’adore rouler, mais j’ai un emploi du temps très chargé qui rend impossibles, sauf en vacances, ces longs voyages sur les routes américaines.

La prohibition, soit l’interdiction de produire, de vendre
et de consommer de l’alcool, a duré 13 ans aux États-Unis, de 1920 à 1933. Elle résultait du 18e amendement à la Constitution américaine, le seul de l’histoire à avoir été abrogé, en 1933. Les provinces canadiennes votent aussi au même moment des lois semblables. Sans surprise, le Québec se distingue : on y interdit toute vente d’alcool en 1919 mais, par voie de référendum, la population tempère les ardeurs du gouvernement. La bière, le cidre et le vin léger seront permis, tant que leur teneur en alcool ne dépasse pas les 2,5 %1. Dans l’histoire du Québec, c’est le seul référendum où le « oui » l’emporte, dans une proportion de 78 % ! La prohibition dans
la province sera de courte durée, puisque la loi sera annulée dès 1921.
Évidemment, qui dit interdiction dit occasion de
contourner les règles et de s’enrichir. C’est ce qui s’est produit à Rivière-Bleue, étant donné sa proximité avec la frontière américaine. Au sud de la municipalité se trouve le Beau Lac, au milieu duquel passe la frontière entre le Maine et le Québec. Le lieu idéal pour les bootleggers, ces contrebandiers qui avaient jadis l’habitude de cacher leur bouteille dans leur botte.
Alfred Lévesque, un entrepreneur de la région, a profité
de la prohibition pour faire fortune et devenir une légende locale. À l’époque, Rivière-Bleue vit de l’industrie du bois et est en pleine croissance. La gare du village devient une plaque tournante du commerce illégal d’alcool, qu’il est facile de faire transiter aux États-Unis par des passeurs. Devant la gare du village et à deux mètres de distance, nous rencontrons Marie-Jo Cormier, commissaire de l’exposition « Une goutte d’histoire », pour en apprendre davantage sur Lévesque et la prohibition dans le Témiscouata.
Né à Frenchville, dans le Maine, tout juste de l’autre côté
de la frontière délimitée par le fleuve Saint-Jean, Lévesque
devient, à Rivière-Bleue, un entrepreneur prospère. Sa
maison, située en face de la gare, lui permet de contrôler la contrebande d’alcool. Marie-Jo nous raconte qu’on pouvait camoufler, en un seul voyage de train, jusqu’à 2 000 gallons d’alcool, soit environ 9 000 litres.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : récit de tournagesVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus

Lecteurs (10) Voir plus



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1704 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}