AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782874262302
125 pages
Alice (02/10/2014)
3.75/5   16 notes
Résumé :
Lucien a six ans et vit avec sa mère, qui se montre peu affectueuse envers lui. Elle n'arrive pas à se remettre de l'abandon du père de l'enfant et ne cesse de reprocher cette absence à son fils.Un jour, à bout de nerfs, elle décide d'envoyer Lucien dans une famille d'accueil pour les vacances. Elle abandonne le petit, sans même prendre le temps de lui dire au revoir.Et la chance n'est décidément pas du côté de Lucien : il se retrouve dans une famille qui ne lui éta... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Juin
  02 octobre 2014
C'est Lucien Lucien car cet enfant il n'a qu'un prénom. Une mère qu'il pense avoir perdu. Qui ne l'aimait pas ou plus depuis le départ du père;
Un pas de chance ce petit Lucien qui se retrouve placé chez des paysans plutôt rustres un peu par hasard. Lucien nous dit tout ce qu'il ressent, ce qu'il vit et qu'il ne comprend pas. Les mots que l'enfant prend au premier degré c'est amusant mais un peu facile...C'était mon avis jusqu'au moment où je me suis rendue compte que je lisais un roman jeunesse. Rien ne l'indique sur la couverture.Et soudain j'ai trouvé que cette fausse naïveté donnait une certaine force à l'histoire.
Ce court roman se lit rapidement et rend bien toute l'émotion contenue dans ces pages, un enfant perdu, une mère égarée, des accueillants à la limite de la caricature qui ne savent pas aimer, cajoler, écouter. Sauf Raoul que brièvement j'ai vu en Michel Simon dans le vieil homme et l'enfant, le temps d'un moment de tendresse.
J'ai regretté que l'histoire ait juste été survolée, j'aurais aimé en savoir un tout petit plus sur ces personnages.
En conclusion une lecture plaisante, qui arrive à faire sourire malgré la détresse de ce petit garçon, abandonné de tous et dont l'avenir semble bien sombre.
Un sujet peu traité en jeunesse, qui nous entraîne dans l'univers des mal-aimés sans mièvrerie. Un joli roman, une histoire de vie qui privilégie l'émotion et que j'ai aimé découvrir. A conseiller aux jeunes ados.

Reçu dans le cadre de masse critique, merci à la maison d'édition (j'aime bien quand il y a un petit message avec ces envois ) et à Babélio.
Collection le Chapelier fou chez Alice éditions.... :-).


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
orbe
  23 octobre 2014
La maman de Lucien est perdue dans sa tête. Epuisée, elle décide de l'envoyer un temps dans une famille d'accueil.
Le chemin de cet enfant cabossé par la vie va croiser par hasard celui d'un couple de vieux qui pensent, en le gardant, combler leur solitude.
Mais Lucien déçoit. Petit, chétif, taiseux, il n'a pas la carrure d'un apprenti fermier. Ni même celle d'un bon élève. Tout le monde souhaite le renvoyer mais comment faire sans connaître son identité? C'est alors que le petit tombe malade...
En lisant ce livre j'ai eu l'impression de rentrer chez les "Deschiens". le lecteur oscille entre consternation et franche rigolade selon les scènes. Pourtant le récit reste réaliste et renferme une terrible logique.
Charentaises, autocar délabré, peur des manouches, discours tout à la fois éclairé et absurde, j'ai plongé dans ce livre avec un réel intérêt.
La description de la mère absente et toxique, la recherche par l'enfant de clés pour comprendre le monde mais aussi le portrait émouvant des petits vieux inclassables, font du récit un petit bijou !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
virginiedelattre
  24 février 2016
Lucien Lucien est un récit émouvant qui grâce aux pensées et aux explications que Lucien tentent de trouver à son existence, devient régulièrement léger et quelques fois drôle... et ce malgré un sujet si difficile et déchirant : le manque d' amour, le besoin d' amour, l' incompréhension, la cruauté d' une vie qui malmène ce petit garçon de 7 ans jusqu' à le plonger dans l' oubli de soi...

En effet Lucien vit seul avec sa maman, son papa est parti.... Il n' y est pour rien, on le lui fait bien payer quand même... entre dispute, reproches, mauvais traitement,...Lucien porte un bien lourd fardeau : une maman qui ne veux plus de lui... Elle s' adresse aux services sociaux pour le placer en famille d' accueil....
Alors Lucien tel un paquet "un peu trop encombrant, sans expéditeur, ni adresse" est déposé dans le train vers une destination inconnue, une famille d' accueil inconnue,...n 'emportant avec lui que cette folle envie de retrouver sa maman, sa famille...

Sans aucunes explications, il part...et sa vie dans cette famille d' accueil ne sera qu 'attente et questions. POURQUOI?

"...Est-ce qu 'il n' a jamais manqué à quelqu 'un, cet enfant? Personne n' en veut...Même moi, j' en veux plus Monsieur le directeur...."

Un récit bouleversant qui aurait été plombant sans la naïveté et la candeur de Lucien.

Coup de coeur.

Lien : http://biblioado.canalblog.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ClaireGirard
  07 novembre 2017
Fêlure de la maman, blessure de l'enfant, à qui la faute ? il n'y a pas de faute, c'est la vie, elle est comme ça, souvent absurde et rude, et pourtant la rédemption existe... il n'y a pas d'ombre sans lumière.
Sans apitoiement, sans larmoiement, les personnages abîmés résistent, abîmés mais bien vivants.
Un livre fort, très émouvant, très attachant, drôle aussi. A découvrir
Commenter  J’apprécie          00
Didi5962
  18 août 2018
Ce roman rend bien toute l'émotion ressentie par Lucien, un enfant rejeté par une mère égarée puis par une famille d'accueil rustre, à la limite de la caricature, qui ne sais pas cajoler et rassurer l'enfant. le regard naïf que Lucien porte sur la situation donne au roman la légèreté nécessaire pour rendre soutenable ce récit sur un enfant mal-aimé
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Juin
Juin  
Quand elle perdu papa, en pleine nuit, en pleine rue, elle n' a pas retrouvé tout de suite le chemin de la maison. (....)
Ensuite elle a perdu du poids,. Elle a perdu ses cheveux, ses dents. Elle a perdu son courage. Sa foi, son âme et son amour pour moi.
Commenter  J’apprécie          120
orbe
orbe  
Un jour, j'ai failli lire un livre, dit-il. C'était un gros livre. Je l'ai ouvert, mais j'ai pas réussi à rentrer dedans... Un livre, ça devrait jamais commencer par le début. ça devrait tout de suite commencer par le milieu. On gagnerait du temps.
Commenter  J’apprécie          120
orbe
orbe  
Ils ont eu un garçon alors qu'ils auraient préféré une fille. Ou un chien. Ils aimeraient changer d'enfant, mais maintenant c'est trop tard. Les parents ne peuvent pas revenir en arrière et nous, pour nos parents, on devient méchants !
Commenter  J’apprécie          80

autres livres classés : dyslexieVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1373 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre