AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791094506028
194 pages
ARK (29/11/2014)
4.67/5   6 notes
Résumé :
Les survivants de la ZONE sont pris au piège! Wallace et ses hommes les ont condamnés à un cruel destin contre lequel ils devront lutter de toutes leurs forces. Quels choix feront-ils? Parviendront-ils à échapper aux griffes des monstrueuses créatures qui hantent ce lieu maudit? OSEREZ-VOUS PÉNÉTRER A NOUVEAU DANS LA ZONE?
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après ZONE: Chroniques d'un dernier jour Tome 2Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Dès le début de ma lecture j'ai été intrigué ! cela faisait un moment que je voulais lire ce livre de Steeve Hourdé . le genre d'horreur que j'aime, les monstres, l'être humain face à ses peurs… Bref tous les ingrédients qui font que je vais plonger dans l'univers d'un auteur ! Et là la sauce a bien pris ! Même si l'entrée en matière a été assez floue pour moi, je me suis demandée à quelle sauce j'allais être mangé et à quoi j'allais être confronté ?

J'ai été prise au piège avec ces personnages et impossible pour moi de m'extraire de l'horreur !

« Personne n'entre, personne ne sort. » – Kieran Wallace

J'ai vite compris que l'auteur ne me laissait pas beaucoup d'espoir de sortir indemne de cette lecture, j'ai été tout autant malmenée que ses personnages face à leur combats sans merci. Un huis clos horrifique dans toute sa splendeur.

A l'intérieur de la Zone c'est le carnage, la panique, la détresse lorsque l'ont sait que l'on va mourir et surtout les ténèbres ont enveloppé aussi bien les personnages que la Zone. Oui ce roman est noir à souhait ! Pas seulement à cause des créatures, mais surtout lorsque certains personnages montrent leur vrai visage.

L'auteur distille les informations et m'a rendu accro, il a joué avec mes nerfs et j'ai été sur le qui vive d'un bout à l'autre, tour à tour je me suis attachée à certains personnages et je me suis prise à espérer leur survie face à leurs monstres et ses monstres, pour l'instant d'après être complètement désappointé par le comportement qu'il vont avoir. On peut donc s'attacher à un personnage et le détester quelques pages plus loin! L'auteur joue avec nos sentiments et cela est un délice ! La psychologie de chaque personnage a été travaillée avec talent, leur donnant vie et réalisme. « L'homme est un loup pour l'homme » prend tout son sens. L'être humain, est mauvais et c'est ce que démontre l'auteur.

« le Major Wallace n'était pas là pour rétablir une situation, ni même pour la contrôler. Sa mission était d'être présent au moment où, de toute façon, ça allait dégénérer, et d'improviser. Ni plus, ni moins. Tout simplement, car il était la seule personne sur cette planète à posséder cette expérience si particulière. »

Les personnages sont mis à rude épreuve quelque soit le côté où ils se trouvent ! d'un côté ceux de la « zone » livrés à eux-même et aux « monstres » et de l'autre ceux dans le camp militaire ou scientifique, qui doivent « régler » la situation. Les deux camps s'opposent, les deux camps ont des choix à faire et dans les deux camps j'ai senti du désarroi et des remises en cause de mes convictions.

« — J'en ai rien à battre de ce que vous pensez. Je me suis fait dessus, ça vous va ? Je suis qu'un être humain. Qu'est-ce que vous avez à me regarder !? »

Aucune réponse claire et précise n'est apportée par l'auteur qui fait le choix de laisser le lecteur libre de ses pensées et libre des choix qu'il aurait pu faire et pour moi cela n'a pas de prix ! Bravo à Steeve Hourdé qui m'a entrainé dans de questions aussi existentielles les unes que les autres, sans pour autant que je ne trouve une réponse satisfaisante à chacune d'elle. L'auteur a joué avec mes sentiments jusqu'au bout.

« Un cauchemar. Oui. C'était un horrible cauchemar. »

« comment je réagirais »? Serais-je mieux ou pire que ces humains, confrontés à la peur absolue » ?

L'écriture est très nerveuse et visuelle ce qui donne un rythme effréné au roman et maintient une tension tout le long de la lecture dont je suis ressortie essoufflée, scotchée, abasourdie mais en fin de compte aucun des personnages de m'aura marqué ! En cela l'auteur a l'art de manipuler son lecteur et de le malmener.

Pour conclure, si vous aimez les huis-clos, si vous aimez l'être humain dans ce qu'il a de plus horrible en plus des monstres qui peuplent nos cauchemars, je vous conseille fortement ce livre, véritable coup de coeur
Commenter  J’apprécie          50
C'est avec un déchirement au coeur que je referme ce deuxième tome, et avec la même réaction que le premier tome : Waouh !

Dans ce deuxième volet, on retrouve les protagonistes là où on les avait laissés. Je vous conseille donc fortement d'avoir en tête les événements du premier tome et donc, de ne pas trop espacer votre lecture. En le commençant j'avais une légère appréhension "et si l'histoire allait s'essouffler peu à peu et tomber dans une routine ?", eh bien pas du tout !
On va clairement continuer de sombrer dans l'horreur, et je dirais même qu'on va creuser dans cette direction. On ne fait clairement plus confiance à personne : les héros peuvent devenir des anti-héros et inversement. Et c'est valable pour les protagonistes à l'intérieur ou à l'extérieur de la zone !

On va enfin connaître le dénouement de cette occurrence. Cependant, ne vous attendez pas à quelque chose de surprenant ou d'original : on peut la deviner dès le premier tome. de plus, je suis restée sur ma faim car je m'attendais à avoir des explications plus précises. On reste assez dans le flou. Cependant, le prologue nous indique qu'une "sorte de suite" pourrait sortir.

En conclusion, j'ai vraiment apprécié cette saga. La plume de l'auteur, fluide et ses chapitres courts, ont permis de me faire voyager au coeur d'occurrence avec les différents protagonistes. Je trouve qu'il serait même intéressant qu'un film adapté du roman puisse sortir.
Commenter  J’apprécie          00
Et bien quelle fin!! Même si au final on se doute du fin mot de la fin, cette histoire fait peur.
Peur dans le sens où on voit comment l'armée peut manipuler les médias et en faire une toute autre histoire.

On replonge ici au coeur de la zone infestée de monstres, et suivons les divers survivants qu'il reste.
Nous explorons les limites de la conscience humaine, de comment l'homme réagit face à l'horreur, comment le sentiment de survie se développe.

J'ai adoré ce roman, jusque dans les moindres détails mais je suis restée sur ma faim avec des non-dits sur la fin.
Foncez si vous voulez avoir des frissons!
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
"Personne n'entre, personne ne sort." - Kieran Wallace
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : survival horrorVoir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (19) Voir plus



Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
955 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre

{* *}