AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2882535244
Éditeur : Luce Wilquin (19/08/2016)

Note moyenne : 2.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Un enlèvement extraordinaire. Celui d'une fillette de douze ans dont la mère refuse la mort accidentelle. Malgré la pression des siens qui tentent de lui faire accepter la douloureuse réalité, dans un déni total, elle arrache littéralement l'enfant au trépas et s'enfuit à travers le monde avec celle qui n'a de réalité tangible que pour elle. Pour tous ceux qu'elle côtoie, Marielle n'existe pas. Le périple qui aurait dû être idyllique tourne au cauchemar, à l'affront... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
argali
  02 octobre 2016
En débutant ce roman, j'ai craint qu'il ne verse dans le pathos. Il n'en est rien. Ce récit m'a touchée et quelquefois fait monter les larmes aux yeux. Mais l'écriture tendre, tout en retenue, drôle parfois de Claudine Houriet est juste.
Tour à tour, Clara, la mère, Fabien, le père et Marielle prennent la parole. Ces confidences croisées vont peu à peu dresser la situation, les liens qui unissent chacun, les émotions et les convictions qui les habitent.
Tout homme a deux certitudes : il est né et un jour il mourra. Est-il irrationnel de penser qu'il existe un au-delà ? Et un état entre la vie et la mort ? Ce sont ces thèmes que développe Claudine Houriet dans son roman.
Pour sa famille, Clara est dans le déni, continuant à vivre comme si Marielle était toujours vivante. Mais pour Clara, Marielle est bien présente. Elle la voit, elle lui parle et celle-ci lui répond. Forte de cette relation qui se perpétue au-delà de la mort, Clara reprend une vie aussi normale que possible alors que son mari n'est que douleur. Peu à peu, cette situation va les éloigner l'un de l'autre et malgré l'amour qui les unit, elle aura raison de leur couple.
Chacun cherchant à surmonter sa peine à sa façon, ils vivront successivement des moments de joie et d'abattement qu'ils n'auraient jamais pensé vivre. de belles rencontres aussi.
Marielle, elle, n'a rien demandé. C'est l'amour inconditionnel de sa mère qui la maintient dans cet entre-deux mondes. Elle lui reproche de ne pas avoir tenu compte de son avis et déteste se sentir écartelée, à la fois morte et vivante.
Claudine Houriet parvient à rendre cette histoire, originale et quelque peu fantastique, plausible. Elle semble aimer cet univers fantomatique qu'elle décrivait déjà dans « Une aïeule libertine ». Au-delà du surnaturel, elle apporte une réflexion sur la manière dont chacun fait son deuil et surmonte une telle épreuve. Elle aborde aussi avec tact les bouleversements qui découlent de la perte d'un être cher et réussit à transmettre au lecteur son empathie pour ses personnages qu'elle décrit avec justesse.
J'ai aimé l'écriture élégante de l'auteure qui nous offre une palette d'émotions vraies et la psychologie travaillée de ses personnages que l'on découvre par petites touches, comme un tableau dont les détails ne se dévoileraient pas au premier coup d'oeil.
Ne vous laissez pas rebuter par le sujet. Découvrez plutôt un style, une écriture, des émotions qui en valent la peine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mamzelpix
  20 octobre 2016
Je dois avouer que mon ressenti, face à la lecture de ce roman, est mitigé. J'ai beaucoup apprécié le thème abordé ici : La perte d'un enfant, mais il y a ce petit quelque chose qui m'a un peu dérangé.
On retrouve ici des parents qui font face à la perte de leur enfant, à laquelle on est jamais préparé. Ils font leur deuil chacun à leur façon. D'un côté nous avons Clara, la maman, qui refuse de voir la vérité en face et qui persiste à faire vivre sa fille; puis de l'autre côté nous avons Fabien le papa qui essaie tant bien que mal d'accepter le décès de sa fille et ne rentre pas dans le "jeu" de sa femme. Deux façons différentes d'appréhender un deuil, qui va finir par leur faire prendre des chemins différents.
Dans ce roman, Claudine Houriet fait vivre les 3 personnages qui chacun leur tour exprime leurs ressentis, leurs quotidiens...Et c'est là qu'apparaît donc Marielle, la fille décédée du couple, qui elle aussi exprime sa vision de voir les choses. Cet aspect surnaturel m'a un peu dérangé, c'est évidemment une question de goût, mais lire les réactions de ce fantôme qui grandit, me laisse un peu sceptique. Peut-être aurais-je préféré qu'il n'y ait que la vision du couple, je pense que le roman aurait été tout aussi intéressant.
Mais au delà de ce côté surnaturel qui m'a un peu dérangé, ce roman aborde tout de même un sujet intéressant, en nous montrant la manière que chacun d'entre nous fait face au deuil et en quelque sorte les conséquences de celle-ci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ginnyzz
  21 octobre 2016
4ème de couv: Un enlèvement extraordinaire. Celui d'une fillette de douze ans dont la mère refuse la mort accidentelle. Malgré la pression des siens qui tentent de lui faire accepter la douloureuse réalité, dans un déni total, elle arrache littéralement l'enfant au trépas et s'enfuit à travers le monde avec celle qui n'a de réalité tangible que pour elle. Pour tous ceux qu'elle côtoie, Marielle n'existe pas. le périple qui aurait dû être idyllique tourne au cauchemar, à l'affrontement, l'enfant grandie finissant par se rebeller et refuse la pseudo-existence qui lui est imposée. C'est à Cordoue que se déroulera l'ultime étape de cette équipée tragique.
Je remercie les Editions Luce Wilquin et Babelio de l'envoi de ce roman.
Marielle décède accidentellement lors d'une sortie scolaire. le choc de sa disparition passée, le père tente tant bien que mal de rebondir et de se reconstruire. Mais la mère, elle, est submergée par la douleur et nous entraine avec elle dans son déni. Sa dépression nous aspire. Pour survivre, elle décide d'arracher sa fille à la mort. Elle va la faire revenir auprès d'elle et continuer son existence comme si elle était là. Ne supportant plus le renoncement de son époux, dans son obsession à garder sa fille près d'elle, elle va embarquer Marielle dans un long périple qui ne se passera pas vraiment comme prévu.
Le récit est raconté tour à tour par Clara, la mère, Fabien, le père, et Marielle, leur fille. Chacun va expliquer sa situation vis à vis de l'autre, exprimer ses sentiments et ressentiments, ses convictions, infirmer ou resserrer ses liens, en créer de nouveaux. Pour tous, Marielle est décédée. Sauf pour Clara. Clara continue à vivre avec sa fille: elle interagit avec elle, lui parle, la conseille. Une réflexion sur la difficulté du deuil, le déni et la perception d'une « après-vie ». Une écriture fluide et un récit plutôt bien mené.
Pourtant, je reste sur une impression mitigée. Je ne suis pas parvenue à m'attacher aux personnages. A aucun d'entre eux. Marielle qui au long du récit se révolte et crie sa colère et sa détresse, qu'on devrait se prendre en pleine face, ne m'a pas du tout percutée. D'ailleurs, un fantôme, ça vieillit? Pas dans ma mythologie personnelle. Je suis peut être trop pragmatique. Il y a une chose qui m'a vraiment gênée: les trois personnages parlent de la même façon. Que les deux adultes aient un mode d'expression proche, d'accord. Mais une fillette de 12 ans, qui devient une ado révoltée qui plus est, ne s'exprime pas de façon aussi poétique et imagée que sa mère. Elle ne va pas employer les mêmes mots. Cet aspect là de la construction du récit m'a vraiment chiffonnée. Pour autant je ne saurais dire si j'ai aimé ou pas; je suis entre les deux.

Lien : https://lyseelivres.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DHALLUIN
  08 septembre 2016
Enlever quelqu'un est un rapt ; Clara enlève Marielle, son enfant décédée et elle plonge dans l'irréel.
Clara et Fabien ont tout ce qu'il faut pour être heureux : pas de problème d'argent et Marielle, 10 ans, une fille adorable. Las, pauvre Clara, une mauvaise chute lui coûte la vie. Clara est profondément bouleversée, elle pose un déni : Marielle ne peut disparaître, elle reste à ses côtés. Marielle n'est présente que pour sa mère ; celle-ci la tient sous son aile et l'empêche de suivre sa destinée dans l'au-delà. La vie sur terre se poursuit étrangement : un voyage vers des lieux idylliques mais aussi la séparation du couple.
Un roman à nul autre pareil : le fantôme de Marielle reste aux basques de sa mère qui est la seule à la distinguer. Marielle voit les autres mais ne peut les toucher. Une folle traversée ! Ce roman doit plaire à ceux qui acceptent la fantaisie mais être rejeté par les esprits cartésiens.
Commenter  J’apprécie          11
BernieCalling
  08 octobre 2016
Merci à Babelio et aux éditions Luce Wilquin pour le roman.
Croyant aux fantômes, j'avais mis ce livre dans ma sélection. J'ai été très surprise de voir qu'on avait droit à un livre à trois voix. Celle de la maman, du père et de Marielle. Un moyen bien pratique de découvrir la vision de chacun du roman.
Si j'ai trouvé le début passionnant et que je me suis posé aussi des questions, la suite m'a moins plu. Je ne sais pas si c'est le style de l'auteur, mais pas moyen de lire plus de deux pages d'affilée.
Peut-être un peu trop comme le père pour accrocher au concept du livre qui fait que le fantôme vieillit. Je n'ai pas réussi à m'attacher à aucun des personnages. Je n'ai pas ressenti la détresse de Marielle, ni sa colère.
La fin me laisse un rien septique.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MamzelpixMamzelpix   20 octobre 2016
Le conte de fées s'achève en tragédie. Ma fille adorée m'a d'abord été enlevée. Et sa mère vient de me quitter. J'ai eu tout ce qu'il était possible d'espérer. Il ne me reste rien.
Commenter  J’apprécie          00
MamzelpixMamzelpix   20 octobre 2016
Quelle incroyable histoire que la mienne. Je suis à la fois sous la terre et à tes côtés. A la fois morte et vivante.
Commenter  J’apprécie          00
MamzelpixMamzelpix   20 octobre 2016
Pourquoi le chagrin nous dresse-t-il l'un contre l'autre plutôt que nous unir?
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Claudine Houriet (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claudine Houriet
Une aïeule libertine Marque-page 11-07-2011
autres livres classés : au-delàVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
47 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre