AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Richard (Traducteur)
ISBN : 2742722645
Éditeur : Actes Sud (29/04/1999)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Dans une "maison de la mort", où planent les ombres de chacun et où se noue le drame d'une Afrique meurtrie, la destinée tragique de la famille de Johana, jeune fille éperdue entre ses amours déçues, la folie du père, le silence de la mère et la déraison des hommes.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
5Arabella
  27 juillet 2016
L'univers de Chendrjerai Hove est toujours le même, celui de son pays avant, pendant et un peu après la décolonisation. Il dit les souffrances de son peuple, à différentes époques, le lien au passé, aux Ancêtres, les histoires individuelles qui sont tributaires de l'Histoire.
Le tout dans un style très poétique, dans un récit polyphonique, dans lequel les voix et les récits des différents personnages se mélangent, se répondent et se complètent.
Une famille qui a quitté la région natale pour aller au pays de Gotami, dans l'espoir d'une meilleure vie, en devenant propriétaire de sa propre ferme. Mais les choses ne se passent pas comme prévu, et il y a la guerre civile et ses souffrances. Dans lesquelles s'imbriquent les souffrances individuelles, l'amour malheureux de Johanna pour un homme qui la rejette, et sa tentative de construire sa vie avec Marko, qui pauvre et plus jeune qu'elle est rejeté par son père, ce qui provoque un double drame.
Un beau livre, c'est certain, grâce à l'écriture de l'auteur, mais qui m'a moins marqué que les deux précédents livres que j'ai pu lire. Peut être parce que cela se ressemble beaucoup, ou qu'il est un peu moins réussi, moins polyphonique, le passé et le présent se mêlent dans celui-ci d'une façon moins organique et inévitable, et il y au final moins de personnages, et plus de répétitions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SachenkaSachenka   24 avril 2019
Quand ils étaient aux champs, les femmes et les hommes sentaient la chaleur de cette terre sous la plante de leurs pieds et dans leur peau. La terre collait à leurs pieds, à leurs mains, comme tache brunes sur leur peau. Cela ne les gênait pas : c'était la vie.
Commenter  J’apprécie          140
SachenkaSachenka   24 avril 2019
Unique est la façon de naître ; multiple celle de mourir, pour nous tous.
Commenter  J’apprécie          200
SachenkaSachenka   23 avril 2019
Le père de Johana n'avait pas peur de la mort.
Qui fuit la mort court au-devant d'elle", disait-il.
Commenter  J’apprécie          130
SachenkaSachenka   25 avril 2019
«La parole est le remède aux fardeaux du coeur», disaient les paysans.
Commenter  J’apprécie          130
SachenkaSachenka   22 avril 2019
L'exil manie le marteau des souvenirs ténébreux.
Commenter  J’apprécie          120
autres livres classés : ZimbabweVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr