AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de yowie


yowie
  11 septembre 2016
Ben oui je lis du Conan! Je connais quelques amis qui vont triper...

Bon bon cela faisait un bout que je voulais débuter Robert E. Howard. Difficile de ne pas débuter par par les aventures de Conan...

Et je suis chanceux car l'éditeur Bragelonne vient de toutes les ressortir en version corrigée.

D'abord faut savoir que plusieurs stéréotypes circulent sur Conan. Les quelques films n'ont pas aidé. Moi-même j'abordais le tout de manière sceptique. de plus, je croyais que c'était des romans. Grosse erreur! J'aurais pourtant dû deviner. Cela date de l'époque de Weird Tales. Toujours rappeler que les auteurs de science-fiction, fantastique ou d'horreur dans les années '30 ben ils publiaient des nouvelles dans les revues comme Weird Tales.

Ceci dit qu'est-ce que je pense de Conan? Cela revient toujours au même. Pas mauvais mais redondant. le gros barbare il est le plus fort. Un adversaire puissant? Tout un climat pour atteindre le point culminant à la fin de la nouvelle: quelques lignes pour le combat et le tout finit par Conan le décapitant, lui fendant le crâne, l'éviscérant... Aucune astuce pour vaincre l'ennemi. Les bras je vous dit!

La géographie est également intéressante. Elle a été créé de toute pièce avec de tout nouveaux pays de l'antiquité.

À propos on repassera pour les valeurs morales du héros. C'est un barbare donc un voleur, un guerrier, un assassin... Donc pas nécessairement un gentil. Ce que j'aime c'est que l'auteur fait très souvent l'apologie de la barbarie. Comme quoi les civilisés qui critiquent la barbarie ne valent pas mieux dans bien des domaines. "Moi Conan je ne vend pas de femmes!"

Autre détail: on reproche souvent au mythe de Conan d'être parsemé de femmes semi-vêtues. Ben c'est vrai! Je crois même que l'auteur fait exprès... Cela manque pas mal de réalisme! Exemple. Une femme captive d'un chef pirate. Elle vit dans la peur de ce faire violer par l'équipage. L'équipage au complet y compris le chef sont sur une île inconnue. Elle demeure seule sur le bateau. S'inquiétant elle décide de se rendre sur l'île à la nage. Ben elle ne veut pas mouiller ses vêtements. Donc elle part pour l'île complètement nue. Ben quin! Très réaliste... Des situations comme cela ne vise qu'à faire plaisir à des adolescents boutonneux. Faut dire que la clientèle de Weird Tales à l'époque...
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (4)voir plus