AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Sophie Troubac (Traducteur)
EAN : 9782290351796
380 pages
J'ai Lu (06/12/2006)
3.71/5   21 notes
Résumé :

Spécialiste en langues anciennes, Grace St. John travaille pour une fondation scientifique de renommée internationale. Par erreur, on lui confie un jour la traduction d'un manuscrit du XIVe siècle rédigé en gaélique.

De fait, il ne s'agit que d'une copie sur CD-Rom, l'original avant mystérieusement disparu. Or ce parchemin indique l'emplacement où Niall d’Écosse, dernier grand maître des Templiers, aurait enseveli le, trésor de l'Ordre.>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
lisamclivres
  22 juillet 2013
3,5/5
Je ressors assez mitigée de la lecture de ce livre car il y a des choses que j'ai adoré et d'autres qui m'ont dérangé.
Lorsqu'on lit la quatrième de couverture, on est tout de suite séduit par cette histoire de « time-travel » avec une jeune femme de notre époque, et un Highlander du XIVème siècle. Seulement j'ai plus eu l'impression de commencer un romantic suspense, sans héros masculin, et finir sur une toute petite centaine de pages avec une romance historique et paranormale trop peu exploitée.
L'histoire commence donc lorsque Grace St John est témoin du meurtre de son mari et de son frère par son patron, Parrish Sawyer, le directeur de la Fondation pour laquelle elle travaille. En charge de la traduction de très anciens documents, Grace va découvrir une part du mystère des Templiers, mais surtout du Trésor que ces derniers protégeaient au péril de leur vie. Parrish connaissant le contenu de ces écrits, veut éliminer toutes les personnes qui ont eu de près ou de loin contact avec ceux-ci avec la ferme intention de s'emparer du trésor. Il n'aura alors de cesse de vouloir retrouver Grace et de l'éliminer. Démarre alors la fuite désespérée de Grace qui va vivre des mois de cavale, de changements d'identités, d'angoisse et de peur.
J'ai beaucoup aimé suivre Grace dans sa fuite pour échapper aux hommes de Parrish, de la voir se transformer au fil des mois d'une jeune femme plutôt « quelconque », craintive et anéanti par la mort de son frère et de son mari en une femme forte, combattive et déterminée. Sa situation de fugitive va la rendre experte dans la manière de se fondre dans le paysage. Et pendant cette période, la seule chose à laquelle elle pourra se raccrocher c'est sa traduction des documents qu'elle a en sa possession et qui renferment des secrets au-delà de son imagination. Mais c'est surtout l'évocation d'un certain Niall le Noir, Gardien du Trésor des Templiers qui va éveiller sa curiosité et se transformer en fascination.
Entre passages relatant les mois de cavale de Grace et ceux qui nous transportent 700 ans plus tôt, nous allons découvrir le destin croisé des deux héros qui par la magie du Pouvoir des Templiers vont entrer en contact par la pensée et surtout les rêves…
Et voilà ce qui m'a le plus dérangé. La rencontre des héros ne se fait que « virtuellement » pendant les deux tiers du livre. Et bien que les aventures de Grace soient palpitantes, il m'a manqué une histoire avec un rapprochement plus « réel » des personnages principaux. le mot qui résumerait le mieux mon sentiment pendant la lecture, c'est frustration. Grace et Niall sont des personnages tellement charismatiques que j'aurais aimé les voir se rencontrer beaucoup plus tôt dans l'histoire. Pourtant les 100 dernières pages, alors que leur présent se rejoint enfin, sont parfaites !!! Quel dommage… du coup, le dénouement de l'histoire arrive un peu brutalement avec quelques évènements qui m'ont laissé un peu perplexe.
Malgré une bonne base, avec une intrigue intéressante, des personnages fascinants et un contexte historique idéal, il m'a manqué le plus important pour moi, un rapprochement aussi bien conflictuel que passionné entre les héros dès les premières pages…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bennettindigo
  17 décembre 2014
Une excellente lecture que je conseille vivement
Comment une personne du XIV siècle pouvait elle avoir connaissance d'un événement de notre siècle ...
Après que son mari et son frère se soient fait exécuter froidement, sous ses yeux, par son patron le machiavélique Parrish et ses hommes de main.
Grace doit fuir car selon la police elle est coupable, au vu de la mise en scène du crime organiser par les hommes de son patron de la fondation Amaranthine Potere créee en 1802 par un étrange groupe d'hommes entraînés par Napoléon Bonaparte, ayant pour but de conquérir le monde..
D'autre part, elle détient des documents écrits des siècles auparavant, en langues anciennes et disparues, sur lesquels elle travaillait à la transcription, qui révélerait l'emplacement du fameux trésor de l'Ordre des Templiers, très convoité pour son hypothétique quantité d'or et un certain pouvoir mystique.
La vie de Grace va alors basculer d'une vie tranquille et heureuse, pour sombrer dans le chaos. Elle devra sans cesse changer d'identité, rester sur ses gardes, apprendre à se défendre seule, sans pour autant cesser de travailler sur ces documents anciens, car là se trouve l'énigme.
Découvrir qu'elle aussi peut voyager dans le temps grâce à la formule découverte dans le manuscrit, ( Les Templiers croyaient pouvoir voyager dans le temps et ils avaient mis un régime pour s'y préparer " victus rationem temporis", le régime du temps, une formule à base d'eau, de sel, de foie de veau et divers autres aliments à consommer, calculer selon le poids de la personne), ceci pour retrouver et tenter de prévenir Niall (dit le gardien*) un Templier, excommunié et condamné à mort par ordre papal.
Après les exécutions des chevaliers Templiers ainsi que la trahison de certains des frères Templiers, l'Ordre avait besoin de Niall pour remplir sa plus grande et secrète mission, car même si la Confrérie était anéantie, son devoir sacré subsistait, et le guerrier Écossais avait été choisi pour l'assumer.
Niall le Noir se réfugia sur ses terres en Ecosse, où il aurait fallu être fou pour tenter de briser les défenses de son château fort de Creag Dhu, ou peut être que..... seule Grace lui apportera le grâce ...
Time travel.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefun
  01 mars 2017
J'ai beaucoup aimé Obscure prémonition même s'il n'est pas mon roman préféré de l'américaine Linda Howard. Nous avons le plaisir d'y retrouver tous les thèmes chers à l'auteure tels que le suspense et la romance mais il y a aussi cette fois-ci un peu de touche fantastique avec le voyage dans le temps (l'héroïne va aller faire un petit tour au 14ème siècle) et aussi une touche culturelle et historique puisque le héros, Niall, est un templier. Cette période de l'histoire française (et occidentale) n'est pas forcément la plus connue et la plus étudiée et donc, j'ai trouvé cela très enrichissant, au moins pour ma culture générale personnelle ! Linda Howard a réussi à me faire ressentir énormément d'empathie vis-à-vis de la très courageuse Grace St John qui va devoir faire face à des tragédies personnelles et va devoir pourtant vite se reprendre en main si elle ne veut pas mourir sous les balles des mercenaires lancés à ses trousses. Cette lecture a été très haletante à ce niveau-là, avec toujours le même réalisme employé par l'auteure quant aux bouleversements physiques et psychiques de l'héroïne qui va devoir se débrouiller pratiquement toute seule…Le méchant de l'histoire est vraiment excellent au niveau degré de sa psychopathie et certains passages m'ont faire sourire et frémir en même temps car j'anticipais ses actions et je voyais le drame arriver face à des victimes parfois totalement inconscientes du danger qu'il représentait. Bref, c'est du Linda Howard dans toute sa splendeur ! Obscure prémonition vaut vraiment le coup d'être lu car très franchement, l'histoire est vraiment captivante ! Et pour la romance, me diriez-vous ? Et bien j'ai beaucoup apprécié la manière dont l'auteure a amené nos deux héros à se rencontrer et je peux vous dire que ce n'était pas forcément évident qu'ils se tombent dans les bras au premier regard vu le contexte de guerres de clans dans lequel évolue Niall. Et puis, j'ai aussi particulièrement apprécié que Grace ne tombe pas si facilement amoureuse du beau highlander car il ne faut pas oublier qu'elle a perdu son mari (et son frère) dans des conditions atroces au début du récit. L'histoire se déroule sur une période de plusieurs mois, presque une année entre le moment où Grace prend la fuite et celui où elle rencontre enfin physiquement Niall. Entre ce laps de temps, Grace en a bavé, c'est le moins que l'on puisse dire ! Quoi qu'il en soit, je vous recommande totalement cette lecture !
Ma note : 17,50/20
Lien : http://lespassionsdeviedefun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ninou-lilou
  06 décembre 2011
L'histoire de Grace est bouleversante !
Un soir, en rentrant du travail, elle assiste à l'assassinat de son mari et de son frère. Au lieu de s'effondrer ou paniquer, elle prend le contrôle de sa vie et met tout en oeuvre pour comprendre le pourquoi et aussi pour se venger ! Au début j'étais un peu sceptique par rapport au couple "vedette" de l'histoire (Grace et Niall). Comment va-t-elle pouvoir être amoureuse du principal alors qu'avant la tragédie, elle était mariée à un homme qu'elle aimait plus que tout, que son mariage était heureux ? Comment va-t-elle pouvoir oublier tout ça ? Mais l'auteur a su nous emmener là où elle voulait sans nous choquer et en douceur. Franchement, je ne suis pas déçue, il y a de l'action, du suspens (énormément) et de l'amour (beaucoup de sensualité). Même si leur rencontre en chair et en os tarde un peu, je trouve que ça donne toute la crédibilité à l'histoire !
Cette histoire d'amour à travers le temps est magnifique !!
Commenter  J’apprécie          20
Rennath
  27 décembre 2019
Les livres de cette auteure sont variables soit fantastiques, soit policier, soit amour, avec ou sans humour ... Là il y a un mélange de fantastique et de policier mais comme je n'aime pas le fantastique, je n'ai pas du tout accroché. Par contre, le début la fuite de l'héroïne est vraiment bien !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
viedefunviedefun   01 mars 2017
— Pour en revenir à ces Templiers, pourquoi ont-ils fini sur le bûcher comme les sorcières, alors qu'ils étaient moines ?
— Pour hérésie, murmura Grace. Le feu était le châtiment pour de nombreux crimes, pas seulement pour la sorcellerie.
— La religion avait beaucoup d'importance, à cette époque, fit Kris en fronçant les sourcils devant la représentation très réaliste de trois hommes attachés à un poteau, les jambes léchées par les flammes. Les trois condamnés portaient des tuniques blanches ornées d'une croix sur la poitrine. Leurs bouches étaient des trous noirs ouverts sur leurs hurlements d'agonie.
— Encore aujourd'hui, on assassine au nom de la religion, dit Grace en frémissant d'horreur. Au Moyen Âge, la religion était au centre de la vie des gens. Tous ceux qui la contestaient constituaient une menace pour les autres. La religion ne leur apportait pas seulement les règles de la vie sociale, elle fournissait aussi une explication, même irrationnelle, à une foule de choses inconnues et inquiétantes. Ils étaient terrifiés par les éclipses, les comètes, la maladie qui frappe et tue sans prévenir... des choses que nous trouvons normales maintenant, mais qu'ils n'avaient aucun moyen de comprendre à l'époque. Imagine ce qu'une appendicite pouvait représenter pour eux, ou une crise cardiaque. Ils ne savaient pas ce qui arrivait, pourquoi ça arrivait et comment l'éviter. La religion leur offrait une sorte de protection contre ces événements effrayants. De toute façon, après la mort, Dieu se chargeait d'eux et les forces maléfiques étaient vaincues. Kris fronça les sourcils, effaré par une telle ignorance.
— La télévision leur aurait fichu une sacrée trouille, pas vrai ? fit-il.
— Surtout Les feux de l'amour, plaisanta-t-elle. C'est ça, l'esprit du mal, aujourd'hui. Kris gloussa, remonta ses lunettes sur son nez et se pencha à nouveau sur l'écran.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
viedefunviedefun   01 mars 2017
Ford. Poussée par le désespoir, Grace s'arracha à l'étreinte de Niall et s'enfuit de l'autre côté de la table. C'était un obstacle bien pitoyable, qu'il pouvait renverser d'un geste de la main, mais elle savait qu'il ne la forcerait pas. Il resta parfaitement immobile, l'observant sous ses paupières baissées. Elle serra les mains, faisant fébrilement tourner son alliance, fragile symbole de sa fidélité et de sa trahison. La bague était devenue si grande qu'elle avait peur de la perdre, et elle avait pris l'habitude de toujours vérifier sa présence à son doigt. Niall attendait.
— Je suis veuve, dit-elle avec effort. Sa gorge se noua et elle déglutit péniblement.
— Mon mari est le seul homme avec qui... Elle se tut, incapable d'en dire plus.
— Tu l'aimes encore ?
— Oui. Sa réponse était presque inaudible. Il fit le tour de la table. Elle aurait voulu courir loin de lui, mais elle était incapable de bouger. Il prit son visage entre ses mains, l'ombre d'un sourire effleurant ses lèvres bien dessinées, son regard noir plein de compréhension.
— Désirer un autre homme est nouveau pour toi. Tu crois le trahir.
— Oui, murmura-t-elle.
— Et pourtant tu es venue, sachant ce qu'il y avait entre nous. Ton corps est prêt, mais ton esprit a besoin d'un peu plus de temps. Il se pencha et déposa un baiser sur son front.
— Je ne te forcerai pas, jeune fille, mais je ne te laisserai pas longtemps seule dans ton lit. Ma bouche et mes mains sauront vaincre tes craintes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefunviedefun   01 mars 2017
La logeuse alluma une longue et fine cigarette et observa Grace à travers le nuage de fumée bleue. Une bague ornait chacun de ses doigts, et Grace se surprit à regarder les mouvements étrangement gracieux de ses grandes mains.
— Ça m'étonnerait, fit soudain la femme. Excuse-moi, chérie. Pour moi, le travail, c'est le trottoir, et tu n'as pas le genre, malgré ta perruque bon marché. Pas de maquillage et une alliance. Tu as quitté ton mari ? Grace baissa les yeux sur ses mains et fit tourner doucement l'anneau en or que Ford fui avait passé au doigt le jour de leur mariage.
—Non, murmura-t-elle.
— Il est mort, hein ? Stupéfaite, Grace releva les yeux.
— Si tu avais divorcé, tu ne porterais pas ton alliance. Un regard vert sagace la jaugea d'un coup d'oeil. — En plus, elle t'est trop grande, continua la logeuse. Et tu flottes dans tes fringues. Tu as perdu quelques kilos, hein? Le malheur coupe l'appétit, c'est connu. Grace se sentait à la fois terrifiée et soulagée. En moins de deux minutes, cette étrange jeune femme l'avait percée à jour, remarquant des détails que personne d'autre n'avait notés.
— Oui, répondit-elle platement. La femme sembla soudain prendre une décision.
— Je m'appelle Harmony, déclara-t-elle en lui tendant la main par-dessus le bureau. Harmony Johnson. Il y a plus de Johnson que de Brown ou de Jones, tu le savais? Grace eut l'impression de serrer une main d'homme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefunviedefun   01 mars 2017
Lorsqu'elles étaient ensemble, Harmony lui parlait. Grace l'écoutait avec attention. Son amie lui expliquait comment semer un poursuivant, se déplacer sans laisser de trace, trouver un faux permis de conduire et même un faux passeport, si elle ne pouvait s'en procurer légalement. Toutes ces précieuses informations étaient son cadeau à Grace. Le vendredi, elle loua une voiture et conduisit Grace jusqu'à Michigan City, dans l'Indiana, où celle-ci avait prévu de prendre le car. Grace préféra taire sa destination à son amie et Hamony ne lui posa aucune question.
— Fais bien attention, dit Harmony d'une voix bourrue, en serrant Grace contre elle. Et n'oublie pas ce que Mateo et moi avons tenté de t'enfoncer dans le crâne.
—Ne t'inquiète pas, répondit Grace en lui rendant son étreinte. Puis elle rassembla ses affaires et pénétra dans la gare routière. Harmony regarda la frêle silhouette disparaître à l'intérieur. Elle cligna des paupières pour chasser ses larmes et s'éloigna.
— Que Dieu te protège, murmura-t-elle en remontant dans sa voiture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefunviedefun   01 mars 2017
Il avait du mal à croire que Grace se soit montrée plus coriace que Ford et Brian. Depuis combien de temps travaillait-elle pour lui ? Neuf ans ? Dix ans ? Timide et effacée, un peu ronde, elle était l'archétype parfait de l'intellectuelle sans attraits, avec ses cheveux noués en natte et ses vêtements informes. Son manque complet de style était un affront à sa propre sensibilité. Ne serait-ce que pour cela, il avait plusieurs fois été tenté de la séduire. Les femmes l'ennuyaient. Grace aimait son mari et lui était fidèle. Avec sa morale ridicule de classe moyenne, elle représentait un défi. Elle avait une peau merveilleuse, comme une porcelaine translucide, et la bouche la plus incroyablement sensuelle qu'il eut jamais vue. À l'idée de tout ce qu'il aurait pu exiger de cette bouche si pulpeuse, Parrish sentit le désir monter en lui. Ce pauvre vieux Ford n'en avait certainement pas profité autant qu'il l'aurait pu ! Elle avait dû se trouver aussi démunie qu'une enfant, dans les rues sombres et effrayantes de Minneapolis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : déchiffrageVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4110 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre