AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811209971
432 pages
Éditeur : Milady (22/03/2013)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Alors qu'elle n'est encore qu'une enfant, Elspeth Murray sauve la vie d'un chevalier blessé, Cormac Armstrong. Sans le savoir, ce dernier ravit son cœur à jamais. Bien des années plus tard, c'est ce même homme qui va la tirer des griffes d'un prétendant indésirable. La fillette est devenue une jeune guérisseuse d'une beauté à couper le souffle. Hélas, Cormac est déjà promis à une autre. Elspeth va devoir se battre pour conquérir le cœur de cet homme.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Anne-C
  29 mai 2013
Voilà un livre que j'avais repéré avant sa sortie. En effet ayant été séduite par plusieurs des romances historiques de Milady Romance, j'avais envie de tenter le coup avec celui ci également. Et même si certains petits points m'ont légèrement déplu, il n'en reste pas moins que ça reste une lecture que j'ai apprécié de manière générale.
La romance reprend le schéma habituel à la différence près que cette fois ci c'est la femme qui court après l'homme et non l'inverse comme ça a pu être le cas à plusieurs reprises. Les premières pages du livre ont lieu en 1446, en Écosse bien entendu, on assiste à une scène plutôt étonnante car une jeune fille de 9 ans alors découvre un jeune chevalier de 17 ans, gravement blessé. Elspeth en connaît déjà un peu sur l'art et la manière de guérir grâce à sa mère et réussira ainsi à maintenir le jeune Cormac en vie jusqu'à ce que quelqu'un aille chercher son père et ses oncles. Lorsqu'il sera venu le temps quelques mois après pour le chevalier de reprendre sa route, il n'imagine pas qu'il aura marquer la fillette à jamais. Nous voilà donc 10 ans plus tard, Elspeth est alors dans une situation bien désagréable ayant été enlevé par un homme dont elle refuse les avances … Et c'est Cormac qui va la tirer d'affaire ce coup ci. 10 ans après, nos deux jeunes gens ont bien changé mais ne se sont pas oublié. Surtout dans le cas de la jeune femme pour qui le béguin de l'enfance est devenu un véritable amour. Retrouver le jeune homme est donc pour elle une bénédiction, surtout en sachant que pour la mettre en sécurité ils vont devoir rejoindre la cours et ainsi voyager tous les deux ensemble pendant plusieurs semaines. Pourtant un poids inattendu vient se mettre en travers du chemin de la guérisseuse … Et oui, 10 ans après Cormac est toujours amoureux de la femme à qui il a juré fidélité et amour : Isabel Douglas. Une femme profitant impunément de la naïveté de Cormac comme va vite le remarquer Elspeth. Commence alors pour elle le plus grand des défi … Montrer que depuis dix ans, la femme qu'il croit aimer se moque de lui, le trompe, l'utilise, ... Autant dire que ce n'est pas gagné surtout quand on sait que l'homme qu'elle cherche à conquérir fait tout une histoire du respect des paroles données. La trajet va se révéler plein de surprises, de problèmes, de bonheur mais aussi de tristesse.
Bon, voilà une histoire qui n'est pas particulièrement « originale », on sait comment ça va se finir, pourtant on prend plaisir à découvrir par quelles étapes nos personnages vont passer. Je dois dire que dans le même genre j'ai tout de même préféré la série « le retour des Highlanders », mais celle ci reste tout de même un très agréable moment de lecture. Surtout qu'à la fin du livre, Milady nous offre un extrait du tome 2 … Et autant dire que ça donne vraiment envie d'en savoir plus ! Surtout que les personnages concernés m'ont l'air très intéressant.
Dans ce premier tome j'ai tout de même eu quelques petites déceptions au niveau des héros. Je les ai beaucoup aimé l'un comme l'autre, je me suis attachée à eux mais j'ai trouvé que Cormac était trop borné et parfois même naïf Non mais franchement, au bout de 10 ans tu es censé remarquer quand une femme se moque de toi. Cet aspect là m'a embêté, j'avais vraiment envie de le claquer par moment, surtout qu'il avait sous le nez beaucoup mieux qu'Isabel ! Quand à l'héroïne j'ai aimé son caractère franc et décidé, le fait qu'elle ne se laisse pas faire et qu'elle sait se débrouiller seule … Par contre ce que j'ai moins apprécié c'est le fait qu'elle soit prête à tout pour Cormac. Ok elle est amoureuse mais y a un moment ou stop, il faut le laisser aussi faire des efforts et réaliser ce qu'il pourrait avoir ! Alors qu'il lui dit des choses qui sont clairement vexantes au sens où il entend que personne ne pourra jamais le détacher d'Isabel, elle continue dans sa manière de faire. Elle pense qu'utiliser son corps va l'aider, ce qui est peut-être le cas, mais dans certaines limites aussi ! En fait ces travers des deux personnages principaux sont principalement concentrés au début du livre ce qui fait que quand tout cela s'atténue, j'ai adoré. Elspeth est une jeune femme forte et attendrissante en même temps, elle est très proche de sa famille (qui m'a d'ailleurs beaucoup fait rire à plusieurs reprises) et ramène chez elle toutes les âmes en peine qui se trouve sur son chemin. Cormac est lui plutôt du genre protecteur, le fait que ses parents aient la réputation d'être des menteurs sans foi ni loi fait que lui même verse dans l'extrême inverse en cherchant à prouver à tous que les Armstrong ne sont pas ce qu'on pense. Il est lui aussi très attachant à sa manière et très têtu d'ailleurs, quand il a une idée en tête, il ne la lâchera pas ! Bref, ces deux là forment un duo bien assorti. Il y a bien entendu d'autres personnages qui traversent leurs routes, des alliés amenant une touche d'humour et de légèreté, mais aussi des ennemis qui sont eux source … D'action.
Pour résumé, j'ai passé un agréable moment avec cette romance. Il y a comme dans tous les livres de ce genre, de l'amour, du sexe, de l'action, … Mais pourtant malgré le côté « connu » de la chose, ça reste un moyen de passer un bon moment sans prises de tête.
Lien : http://galadelivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Hamisoitil
  01 mai 2013
Voilà une histoire qui m'a convaincue. Même si je trouve que le langage utilisé dans ce livre est un peu trop moderne à mon gout cela ne m'a pas empêché de le savourer pleinement.
Bon par où commencer ?
Elspeth agée de 8 ou 9 ans, tombe par hasard sur un jeune homme caché sur ses terres, le soigne et dans son coeur de petite fille sait à jamais qu'il sera l'amour de sa vie, son chevalier.
Des années passent, notre chère Elspeth a bien grandi et se retrouve coincée entre les mains d'un homme qui l'a veut pour femme et se fera sauver in extremis par un homme mystérieux qui n'est autre que Cormac, l'amour de sa vie et s'enfuient ensemble en direction du château du Roi pour ensuite retrouver les siens, sa famille.
Mais le trajet va être très long pour arriver à destination et Elspeth va tout mettre en oeuvre pour conquérir son coeur d'homme. Aujourd'hui, ce n'est plus une gamine de 8 ans, c'est une jeune femme qui l'aime depuis sa plus tendre enfance et pour elle, il ne peut qu'être à lui.
Hélas, Cormac, n'est pas un homme libre. Il s'est lié à une femme avec un passé lourd. Une promesse depuis son enfance.
Et une fois qu'Elspeth retrouvera les siens, il ira de son côté épouser cette femme qu'il aime ou qu'il croit aimer.
Un choc pour elle quand celui-ci lui annoncera cette promesse faite à Isabelle, et qu'il se doit d'honorer quoi qu'il arrive.
Mais c'est mal connaitre Elspeth. Elle jouera de son charme, de cette sensualité que nous femmes connaissons si bien^^, de son innocence et surtout que tout cela ne laissera pas insensible notre beau Highlander.
Alors pas beaucoup de temps pour mettre tout en oeuvre pour qu'il succombe.
Beaucoup de plaisir à lire ce livre. Super original.
Les protagonistes ont du tempérament, surtout notre chère Elspeth. J'adore.
Déterminée, combative, jalouse et amoureuse d'un homme qui parfois recevrait bien des claques de ma part.
J'ai parfois rigolé quand celui-ci avait des petits besoins sexuels et partait discrètement à la recherche d'une fille facile dans une auberge pensant qu' Elspeth ne verrait pas et que finalement s'en apercevait. Des barres de rires.
Moi, j'ai passé un très bon moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Biblio87
  13 septembre 2014
Pourquoi ce livre ?
J'avais un petit budget cadeau et j'ai bien sûr choisi de le consacrer à l'achat de livres. J'ai choisi celui-ci un peu au hasard. J'étais assez curieuse de découvrir l'univers des Highlanders, car il s'agissait du premier bouquin dont l'action prend place dans cet univers. C'est pourquoi, à peine reçu, je l'ai entamé.
Ai-je aimé ?
Et bien disons que je ne suis pas convaincue à 100%. du coup, je lirai peut-être la suite si je la trouve à un prix intéressant mais ce ne sera de toute façon pas une priorité. Il s'agissait également de ma première lecture de la collection Pemberley, chez Milady, et je dois dire que je préfère clairement leur collection Central Park.
Quels sont les points forts de ce roman ?
J'ai aimé les histoires de clans, je ne suis pas familière du tout de cet univers mais je dois dire que ça m'a vraiment bien plu. Toutefois, je pense que cet élément aurait pu être un peu (beaucoup) plus exploité.
Ensuite, j'ai vraiment apprécié le personnages d'Elspeth. Elle a un tempérament fort tout en étant sensible et je me suis attachée à elle. C'est une héroïne comme je les aime et je pense que pour moi, elle est vraiment le gros point positif de ce roman.
Enfin, je vais classer l'écriture et le style de l'auteure dans les points forts car, même si ils n'ont rien d'exceptionnel, ils répondent parfaitement au type de littérature qu'est la romance.
Et les points faibles ?
J'aurais aimé qu'il y ait un peu plus de descriptions de paysages ou des moeurs, juste histoire de me sentir complètement plongée en Ecosse. Peut-être que c'est trop en demander pour une romance qui frôle le niveau d'un bon vieux Harlequin mais tout de même, j'aurais voulu qu'il y ait un peu plus de travail à ce niveau.
Le personnage de Cormac ne m'a pas trop plu. Honnêtement, je ne l'ai pas trouvé très viril et sa volonté de tenir sa promesse est telle que ça en devient de la stupidité pure. Ce n'est pas exactement de cette façon que je m'imaginais un Highlander...
Et puis il y a autre chose qui m'a, cette fois, vraiment déplu : il est beaucoup question de désir. Alors de nouveau, je sais qu'en me lançant dans une romance il allait en être très probablement question mais il y a des limites. Et là, les limites (les miennes en tout cas) ont clairement été franchies, je me suis ennuyée et je suis assez stupéfaite que, par contre, on ne parle que très peu de sentiments. Heureusement, la donne change dans le dernier quart du livre et améliore clairement mon impression finale.
En quelques mots :
Une première plongée dans les Highlands pour moi mais dont je ne ressors pas entièrement convaincue. En effet, même si je suis bien consciente qu'il s'agissait d'une romance, je me sens dépitée face à l'ampleur que prend le désir des protagonistes. Non seulement cela m'a ennuyée mais en plus, ça prend le pas sur le décor et sur les sentiments (qui sont quand même la base d'une histoire d'amour, non ? Heureusement que cet aspect fait une apparition un peu plus marquée dans les derniers chapitres !). Bref, je lirai peut-être la suite mais ce ne sera clairement pas une priorité !
Lien : http://books-all-around-etc...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
petit-lips
  08 mai 2013
L'année de ses neuf ans, Elspeth Murray et sa famille sauvent la vie d'un jeune chevalier : Cormac Armstrong. Ce dernier est injustement accusé du meurtre d'un Douglas et est en fuite. Afin de ne pas mettre en péril le clan Murray, il reste seulement le temps de se remettre d'aplomb.
Dix ans plus tard, Elspeth est devenue une belle jeune fille et est enlevée par sir Colin MacRae, pour qui le "non" n'est pas une réponse acceptable à une demande en mariage. Cormac, qui est sur place afin de marier sa cousine Mary avec le neveu de Colin, surprend celui-ci en train de malmener une jeune femme. Il reconnaît immédiatement Elspeth et décide de la sauver. C'est ainsi qu'ils se retrouvent tous les deux en fuite, en route pour la cour du Roi.
Elspeth n'a cessé de penser à Cormac durant toutes ces années. Ses rêves de petites filles se sont transformés, au fil des années, en rêves d'amour. Malheureusement, Cormac est promis à Isabel Douglas depuis longtemps, et est bien décidé à tenir sa promesse.
Elspeth est prête à tout pour séduire son Highlander et lui ouvrir les yeux sur cette fameuse Isabel, qui ne semble pas vraiment une personne sur qui l'on peut compter (elle a déjà été veuve quatre fois et ses maris sont morts de manière un peu trop commode).
L'histoire en elle même est plaisante, bien qu'elle ne m'aie pas totalement convaincue. J'ai pris plaisir à suivre les aventures de Cormac et Elspeth, toutefois il y a certaines choses qui m'ont gênée.
En effet, certains rebondissements arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe et cela m'a fait une impression assez bizarre, j'ai ressenti un manque de fluidité dans l'histoire. le côté historique est clairement laissé de côté et j'ai trouvé cela dommage. Il n'y a pas de contexte politique, ni de descriptions sur les lieux visités par nos héros. A part la date en début d'ouvrage, rien ne nous indique que l'on évolue au Moyen Âge.
De plus, la plume de l'auteure a un côté un peu trop moderne, surtout en ce qui concerne les agissements de son héroïne. Elspeth est une jeune femme courageuse, le coeur sur la main, sûre d'elle et qui sait ce qu'elle veut. En somme, c'est une femme forte dans un monde de brute, dans une époque très masculine. Cela n'a certes rien de surprenant, cependant il est bon de se rappeler que l'histoire se déroule au quinzième siècle. Par conséquent, certaines libertés prises par Elspeth et les réactions des hommes de son entourage m'ont laissée perplexe. Surtout en ce qui concerne la mise en jeu de sa vertu, de sa dignité et de sa fierté.
Quant à Cormac, il ne m'a malheureusement pas charmée. Il ne représente pas LE Highlander par excellence, et j'ai eu envie de le secouer à plusieurs reprises. C'est dingue d'être aussi obtus, borné et aveuglé. Cormac Amstrong m'a fait l'effet d'un homme mou du bulbe qui se laisse mener par le bout du nez sans sourciller.
En revanche, j'ai beaucoup aimé les personnages secondaires (surtout les amis de Cormac et les membres de la famille Murray) et j'ai adoré l'ambiance qui règne au sein du clan Murray.
Pour conclure, si l'histoire générale de ce premier tome est plutôt plaisante, j'ai été déçue par son côté un peu trop moderne et le manque de charisme de Cormac Armstrong.
Lien : http://lectures-petit-lips.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-Girl
  17 octobre 2013
Aaaah l'Irlande, avec ses grandes étendues verte, ses coutumes, ses légendes et ses hommes en kilt..... Oups pardon je m'égare ^^
Pour être plus sérieuse, j'ai découvert cette saga grâce au Ladies Club et c'est sans hésiter outre mesure pour pouvoir honorer mon contrat avec Milady, j'ai sauté sur l'occasion pour lire toute la saga et quel régal.
Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant que la narration était en grande partie faite par une femme : Elspeth. Et oui une romance sur les Highlanders raconter par une femme, mais attention, une femme de caractère, capable de manier l'épée aussi facilement que les mots, une jeune fille qui sait ce qu'elle veut et qui fait tout pour l'obtenir, quitte à y laisser des plumes et à ravaler son amour-propre.
Et dans "l'ombre" d'Elspeth, nous avons notre héros Cormac.
Pour sa part, je suis un peu mitigée sur lui. Cormac est un homme de confiance, solide et bon soldat qui pour une promesse faite 10 ans plus tôt à Isabel. Il va donc passer durant les 3/4 de l'histoire à ne pas totalement voir notre amie (ce qui lui permet à elle d'être vu dans toute sa splendeur et de goûter a son répondant).
Un très beau premier tome, c'est certain, mais il m'a manqué quelque chose. Un petit plus qui m'aurait fait totalement fondre et plus lâcher le livre.... Mais malgré ça, j'ai pris beaucoup de plaisir lors de ma lecture et sais sans hésiter que je me lance dans le tome 2.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
HamisoitilHamisoitil   25 avril 2013
Se battre exigeait sérénité et logique. Les sentiments n'étaient pas proscrits, mais seulement parce qu'ils vous donnaient la force de continuer malgré la douleur, et de tuer quand il le fallait. Il était bon de montrer d'un peu de prudence, d’instinct de conservation...mais beaucoup moins de se laisser guider par la colère. Elle vous rendait négligent, vous hurlait de blesser, de massacrer. Elle pouvait priver le plus aguerri des combattants de tout son savoir. (Page 209)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-GirlPixie-Girl   13 octobre 2013
Fais-toi des amis plutôt que des ennemis, et tu vivras plus longtemps.
On attrape plus de mouches avec du miel que du vinaigre.
Un honneur perdu l'est à jamais.
Ne fait pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse...
Commenter  J’apprécie          30
HamisoitilHamisoitil   25 avril 2013
J'obligerais mon amante à ne plus voir que mon visage, ne plus tolérer que mes caresses. Si elle hésitait entre moi et un autre, je veillerais à emplir son cœur de désir et de joie pour que le souvenir qu'elle a de moi reste en elle à jamais. Ainsi, peut-être qu'elle se déciderait finalement à me choisir une fois que je serais parti. (Page 252)
Commenter  J’apprécie          10
archi19archi19   31 mars 2016
L’amour est un sentiment qui doit être échangé et nourri si on ne veut pas qu’il dépérisse.
Commenter  J’apprécie          50
HamisoitilHamisoitil   15 avril 2013
- Mon ange, certains hommes voient dans un refus le plus grand des défis, d'autres une grave insulte... Il y en a même chez qui il peut faire naître l'amour. (Page 164)
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : highlandsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature anglaise

Parmi ces quatre oeuvres, laquelle William Shakespeare n’a PAS écrit ?

Le Paradis perdu
des sonnets
Hamlet
Le Marchand de Venise

10 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature anglaiseCréer un quiz sur ce livre