AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330038403
417 pages
Éditeur : Actes Sud (08/10/2014)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 525 notes)
Résumé :
Donald a pris la place de Thurman. Juliette, quant à elle, est maire du silo 18, et compte en découdre avec les dirigeants du silo 1. Le compte à rebours commence. Donald parviendra-t-il à déjouer la logique macabre du silo 1 ? Juliette réussira-t-elle à s’échapper du silo 18 ? La vie sur Terre pourra-t-elle reprendre, ou s’agit-il d’un ultime leurre ? Avec Silo Générations, Hugh Howey apporte la touche finale à un cycle déjà culte.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (79) Voir plus Ajouter une critique
Shenandoah
  19 janvier 2015
Souvent, le plus difficile dans un roman n'est pas de trouver une idée attractive, mais de transformer cette idée en une histoire qui tienne la route du début à la fin. J'ai lu suffisamment de livres, vu suffisamment de séries ou de films avec un point de départ génial pour savoir que la fin répond rarement aux attentes.
Du coup, je ne voulais pas finir ce livre, à la fois parce que je n'avais pas envie de quitter cet univers, mais également parce que j'avais très peur d'être déçue... et je n'ai malheureusement pas été complètement satisfaite par ce final...
Il y a beaucoup de bonnes choses dans ce livre, la première et non des moindres étant l'alternance des intrigues entre le silo 1 et le silo 18, qui sont aussi intenses l'une que l'autre. À présent, les règles et les enjeux sont clairs, et nous savons les risques que prennent les protagonistes à faire ce qu'ils croient juste. Et j'avoue que ce qui arrive au silo 18 m'a vraiment surpris, je ne pensais pas que l'histoire en arriverait là, et j'ai eu du mal à croire ce que lisais. Malheureusement, c'est aussi le moment où l'ouvrage s'engage sur une pente très glissante...
Dans l'ensemble, j'ai donc adoré les deux premières parties, et une bonne moitié de la troisième. Mais, hélas, à partir de ce point, l'histoire glisse doucement vers la facilité, nous proposant une fin beaucoup trop "gentille" par rapport à la noirceur générale de la série, en plus de nous laisser à nouveau avec beaucoup de questions sans réponses.
Comme souvent avec les histoires impliquant des conspirations mondiales, celle-ci finit donc par sembler assez stupide, et son but, que l'on commençait à comprendre dans le tome 2, tombe un peu à plat ici. Certains détours de l'intrigue, qui semblaient très intrigants et importants depuis le début se révèlent ne servir à rien, ou être inutilement compliqués.
Cependant, malgré son côté improbable, je dois dire que j'ai beaucoup aimé l'explication tant attendue du nettoyage, qui utilise un aspect de la nature humaine à son détriment. Alors oui, on peut se demander à quoi bon, mais c'est quand même suffisamment bien trouvé pour le signaler.
Bon, je vais m'arrêter là pour cette conclusion, vu qu'il est difficile d'approfondir sans tomber dans le spoiler. Dans l'ensemble, j'ai donc aimé ce livre, mais je ne peux pas dire que j'ai été surprise d'être un peu déçue par cette conclusion. Après tout, comment terminer une histoire pareille de manière satisfaisante ?
Au crédit de Hugh Howey, il a tout de même réussi à écrire une série très prenante, avec de bonnes idées de scénario, et même ce final un peu moyen ne remet pas en cause le coup de coeur que j'ai eu pour cette trilogie. C'est donc une lecture que je conseille malgré tout, et si j'en ai l'occasion, je lirais volontiers d'autres livres de cet auteur.
Challenge Variétés 2015
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
tynn
  24 mai 2015
L'insurrection couve dans le Monde des Silos.
Troisième et dernier volet de la trilogie de Hugh Howey, dans un déchaînement de catastrophes et de violence.
Les humains, enterrés comme des taupes dans des dizaines de silos se dirigent-ils vers un holocauste programmé sous forme de loterie?
Ou la rébellion du silo 17, soutenue par l'humanisme éclairé de quelques individus du Silo dirigeant, va-t-elle permettre de sauver ce qui peut encore être sauvé?
Après avoir compris la genèse du projet d'apocalypse organisée il y a des centaines d'années, on est maintenant face à un compte à rebours, à l'heure des choix et du sacrifice pour les hommes de bonne volonté. Il s'agit pour une poignée d'humains de s'échapper de l'infernal système sous-terrain et de ses contraintes d'obéissance aveugle, de prendre conscience d'un monde extérieur possible, chercher à sortir pour vivre en surface.
Une troisième tome nerveux dans les déroulés des événements, mais plus "léger" quant au concept d'enfouissement. Les révélations concernant le Pacte sont peu approfondies par rapport au second tome, beaucoup de choses sont comprises et l'action est privilégiée. Sur l'ensemble de la trilogie, j'ai préféré Silo Origines pour sa description d'un monde terrifiant imaginé par un cerveau humain.
Il reste néanmoins que j'ai passé avec cette trilogie futuriste de belles heures de plaisir de lectrice. Lecture dépaysante et distrayante, ouvrant à de nombreuses pistes de réflexion sur l'humanité, ses valeurs et ses dangers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
basileusa
  29 septembre 2016
Excellente trilogie !
Après avoir compris l'origine des silos grâce au tome précèdent , place à la rébellion ! Juliette ,la seule qui a réussit à survivre à un nettoyage ,revient dans son silo ,prête à crier la vérité à qui veut l'entendre ,à comprendre le pourquoi et le comment et à se battre contre le silo 1 qui dirige tout . Au cours de sa lutte ,elle trouvera des alliés inattendues , en perdra d'autres mais ne cessera jamais de se battre pour sa survie et celle de son silo .
Ce dernier tome tient ses promesses , avec son lot de drames et de rebondissements . Seul bémol pour moi : je ne suis pas très convaincue par la véritable explication concernant la raison de la mise en place des silos ...mais à part ça ,j'ai adoré !
Commenter  J’apprécie          200
Le_chien_critique
  09 septembre 2019
Boum
Quand notre silo fait Boum
Tout avec lui dit Boum
Et c'est le lecteur qui trinque.
Après un tome 1 addictif, un préquel en demi teinte, voici enfin venue la fin de la trilogie Silo. Nous retrouvons Jules/Juliette dans son costume de Maire, secondé par son amant qui tient les rênes des communications. Juliette veut tenir sa promesse faite à Jimmy/Solo de venir le rechercher et rêve de quitter le Silo pour reconstruire.
L'ancien monde est mort, des microsociétés existent enfermées dans des silos gigantesques, des générations sont passées, ont oublié l'ancien temps, leurs géniteurs sont devenus des dieux, une nouvelle religion intern'ait quidit de parler de certaines choses. Les dieux avaient pensé et mise en branle ce système coercitif sous la houlette du Silo 1 où les cadres sont soumis au lavage de cerveau au sens littéral du mot. Mais quelque soit le silo, certains veulent du changement.
Changement que le lecteur n'aura pas : tout a été dit dans les tomes précédents, la grande révélation fait pschitt. Cela commençait pourtant bien, on retrouvait nos héros enfermés pour suivre la fin de leurs aventures. Mais l'auteur attend trop, nous ballade dans les divers niveaux et le thriller prend le pas sur l'étude de moeurs et une vision de la société.
Il manque clairement une dimension sociologique plus poussée pour me satisfaire totalement. le système de castes, de division du travail, de la communication freinée pour tenir les hommes dans l'ignorance est bien présent, mais l'auteur reste à mon sens, le comble, en surface, et après quelques passages, préfère revenir au thriller pour maintenir l'intérêt du lecteur. la base reste identique : chapitres courts + cliffhanger + changement de personnages. A la longue, cela lasse.
Et puis il faut conclure, alors autant le faire vite et mal, dans de l'action qui part dans tous les sens, et met le réalisme en très fâcheuse position. En outre, le pourquoi de tout cela me semble tiré par les cheveux, le peu qu'il me restait après toutes ces courses poursuites. Bref, l'origine des silos étant brinquebalante, la fin ne pouvait que l'être d'autant plus.
Une trilogie trop longue et donc trop diluée qui a quand même quelques bons côtés, dont celui, extraordinaire, d'avoir obligé Actes Sud a renoncé à ses fidèles verrous numériques sur ces ebooks, Hugh Howey étant partisan du libre. Pour celles et ceux qui ont quitté à regret les silos, d'autres romans, des fanfiction, dans le même univers existent, en anglais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
DarkHawk
  13 novembre 2014
Dans ce tome, on retrouve Juliette notre héroïne rebelle. Elle est de retour au Silo 18 mais reste profondément marquée par ce qu'elle vient de vivre. Elle en sait beaucoup trop pour en rester là. Alors elle dévoile la vérité et cherche à faire changer les choses. Mais le changement ça fait peur, même au sein de son Silo.
De son coté Donald a endossé le rôle de Berger et continue ses recherches afin de comprendre le fonctionnement des Silos et leur histoire. Mais il le sait, son temps est compté. Bientôt, on découvrira son imposture et alors il sera trop tard. Trop tard pour changer le cours des choses. Trop tard pour changer le sort des habitants des Silos.
Après deux premiers tomes passionnants la trilogie Silo s'achève avec Silo Générations. Nous avons appris à connaitre les différents protagonistes et l'univers qui les entoure, maintenant c'est l'heure du dénouement. L'humanisme de quelques-uns pourra-t-il venir à bout de l'implacable machinerie mise en place par les créateurs des silos ? Dans une atmosphère lourde et oppressante, on progresse dans l'histoire. On dévore les pages parce que l'on est impatient de savoir ce que vont devenir les habitants des silos.
L'auteur nous amène à réfléchir sur les motivations de chacun. Les silos n'ont pas été construits par hasard. Ils avaient pour rôle de sauver l'humanité de sa propre destruction. Alors pourquoi vouloir changer leur fonctionnement ? Tout simplement parce que la fin ne justifie pas les moyens. Les silos sont l'oeuvre de personnes cartésiennes pour qui seul le résultat final compte. L'individu ne représente rien dans leur plan. L'important reste la probabilité de survie de l'humanité. Il n'y a pas de place pour le rêve, l'amour ou l'espoir dans leur monde. Les machines décident qui doit mourir et qui doit vivre.
« L'enfant semblait aller bien, il tendait son petit bras vers sa mère, ouvrait et fermait la main, mais il ne faisait pas de bruit. Tant de choses avaient été perdues. Chacun n'avait que ce qu'il avait pu porter, rien de plus, seulement ce qu'ils avaient attrapé à la va-vite. Jomeson, lui, pleurait à cause de ce qu'il avait pris. Et l'eau continuait à goutter du plafond. Un silo en larmes. Il n'y avait bien que les enfants qui ne pleuraient pas. »
Au delà de l'excellent thriller qu'est Silo, c'est une oeuvre qui fait réfléchir. En nous montrant le pire, l'auteur nous incite à espérer le meilleur.
« Toutes les histoires que nous lisons, et tous les films que nous regardons, continuent dans notre imagination si on les y invite. Les personnages vivent un jour de plus. Ils vieillissent, et ils meurent. D'autres naissent. Les défis surgissent, les solutions aussi. Il y a de la tristesse, de la joie, des triomphes et des échecs. le point où se termine une histoire n'est rien d'autre qu'un court instant dans le temps, un éclair, une émotion, une pause. La suite, s'il doit y en avoir une, dépend de nous.
Mon seul souhait est que nous laissions de la place à l'espoir. Il y a du bon et du mauvais en toute chose. Nous découvrons ce que nous nous attendons à découvrir. Nous voyons ce que nous nous attendons à voir. J'ai découvert qu'n penchant ma tête à un certain angle et en plissant les yeux, le monde extérieur devient beau. L'avenir est radieux. Plein de bonnes choses à venir. »
Silo Générations conclut parfaitement cette magnifique trilogie. Des livres durs qui marquent durablement le lecteur et qui l'invite à croire en l'avenir. A ne manquer sous aucun prétexte.
Note : 8,5/10
Lien : http://www.les-mondes-imagin..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleilpetitsoleil   18 novembre 2014
- Oui, qu'est-ce qui dure pour l'éternité ? (...)
- Nos décisions, déclara-t-il. (...)
- Oui, tu vois, nos actes. Ca, ca reste toujours. (...)
Ce n'était pas la réponse qu'elle attendait. Il y avait de la tristesse dans la voix de Lukas. (...)
- Tout ce qu'on fait laisse comme une trace derrière nous, un grand anneau de décisions. Tous nos actes ...
- Et nos erreurs. (...)
- Toutes nos erreurs. Mais toutes nos bonnes actions aussi.
Elles sont immortelles, toutes ces petites traces qu'on laisse derrière nous.
Même si personne ne les voit ou ne s'en souvient, peu importe.
Cet anneau constituera toujours ce qui s'est passé, ce qu'on a fait, tous nos choix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DarkHawkDarkHawk   27 octobre 2014
L'enfant semblait aller bien, il tendait son petit bras vers sa mère, ouvrait et fermait la main, mais il ne faisait pas de bruit. Tant de choses avaient été perdues. Chacun n'avait que ce qu'il avait pu porter, rien de plus, seulement ce qu'ils avaient attrapé à la va-vite. Jomeson, lui, pleurait à cause de ce qu'il avait pris. Et l'eau continuait à goutter du plafond. Un silo en larmes. Il n'y avait bien que les enfants qui ne pleuraient pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
petitsoleilpetitsoleil   18 novembre 2014
En ouvrant le fuselage du drone au niveau de l'aile, elle se rappela qu'elle était rentrée de son service militaire avec de nouveaux muscles et un ardent esprit de compétition forgé au sein d'une section cent pour cent masculine.
Commenter  J’apprécie          180
Th0uar_V1kTh0uar_V1k   01 novembre 2014
Lorsqu'elle dépassait des gens dans l'escalier, elle sentait leur regard insistant. Ils lui évoquaient le vent qui l'avait malmenée sur les collines. Ils étaient comme des bourrasques, aussi agressifs et fugaces.
Elle ne tarda pas à comprendre ce que Lukas avait voulu dire. Toute la bienveillance à son égard qu'avait suscitée son retour - toute l'estime que les gens avaient pour elle, elle qui avait refusé de nettoyer les capteurs et réussi à survivre à l'extérieur - était en train de s'effondrer, aussi sûrement que le béton s'effritait dans les tréfonds du silo.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Caro17Caro17   13 octobre 2016
Qu'est-ce qu'il se figurait, de toute façon ? Qu'il pouvait améliorer les choses ? Qu'il pouvait réparer un monde à la destruction duquel il avait pris part ? Le monde était irréparable, et depuis longtemps. Un aperçu d'herbe verte et de ciel bleu via un drone, et il avait perdu la tête. Cela faisait désormais si longtemps qu'il avait vu ces couleurs qu'il commençait à douter de leur réalité. Il connaissait la mécanique trompeuse à l'oeuvre dans le nettoyage. Il savait bien qu'on ne pouvait pas faire confiance à la vision d'une machine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Hugh Howey (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hugh Howey
Payot - Marque Page - Hugh Howey - Outresable
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3135 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..