AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290034517
Éditeur : J'ai Lu (07/03/2012)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 60 notes)
Résumé :
Célèbre pour ses besoins sexuels osés, Lazarus Huntington, Lord Caire est à la recherche d’un tueur dangereux dans le quartier de St Giles, un des pires bas-fonds de Londres. Temperance Dews est veuve et connait le quartier comme sa poche. Elle s’occupe des enfants de l’orphelinat créé par sa famille. Mais maintenant ce lieu est en danger...

Caire lui fait alors une proposition: si elle le guide dans les dangereuses ruelles de St Giles, il la présente... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
lisamclivres
  25 novembre 2013
Voici une série dont tout le monde parle et dont le tome 1 commençait à prendre la poussière dans ma bibliothèque. C'est donc bien en retard par rapport aux fans de cette série que je la découvre. Et je me dis pourquoi ? POURQUOI ? Toujours frileuse à commencer des nouvelles séries/sagas romances (pour des raisons uniquement pécuniaires vous l'aurez compris), je me retrouve très souvent avec le premier tome que je tarde à lire et pour qu'au final j'adore et que je n'arrive plus à me procurer les suivants car ils ne sont plus en vente !
Et pourtant, j'ai eu un peu de mal au début de ma lecture pour vraiment m'intéresser à l'intrigue. J'ai trouvé le héros assez bizarre au début et les flagellations morales de l'héroïne envers elle-même plutôt étranges mais il faut avancer dans la lecture pour comprendre tout cela.
Tempérance (non mais rien que le nom m'a fait lever les sourcils à sa première évocation) s'occupe avec acharnement et abnégation de l'orphelinat légué par son père à sa mort. Situé dans l'un des quartiers les plus malfamés de Londres, St Gilles, il abrite les enfants abandonnés ou nés dans les bordels de la ville. Mais malheureusement, les subventions ne pleuvent pas et bientôt l'orphelinat devra fermer faute d'argent. A cela Tempérance ne peut s'y résoudre ! Ce serait envoyer à la mort tous ses jeunes pensionnaires. Sa rencontre avec un aristocrate notoire, Lord Caire, va peut-être lui permettre de continuer à s'occuper de ces enfants, mais à quel prix…
Avec une intrigue dans les bas-fonds de Londres, Elizabeth Hoyt nous embarque dans une ambiance mêlant le côté social de Dickens et l'étrangeté et le mystère d'un bon roman gothique. Tout est là pour donner à l'intrigue une dimension quasi fantastique avec l'apparition d'un mystérieux fantôme qui sème la terreur dans les petites ruelles de St Gilles. Fantôme ou être bien vivant ? Assassin ou justicier? Pendant tout le livre, nous spéculons sur l'identité de ce fantôme en essayant de glaner le maximum de détails qui pourraient nous aider. Mais l'auteure réussit à nous cacher qui se cache derrière ce masque et ce costume d'Arlequin, et c'est tant mieux !
Lord Caire enquête sur le meurtre d'une prostituée, qui fut longtemps sa maîtresse, et a besoin d'un guide pour aller interroger les habitants du quartier bien trop silencieux devant une personne comme lui. C'est en découvrant Tempérance vagabonder dans ces rues en pleine nuit à la recherche de pauvres enfants abandonnés, qu'il décide de lui demander son aide. Enfin, son aide… c'est plutôt un marché qu'il lui propose, à savoir : elle le guide dans ses recherches de l'assassin et en contrepartie il l'introduit dans la bonne société afin qu'elle trouve des mécènes pour son orphelinat et ainsi peut être le sauver. Bien que Tempérance soit avertie de la vie dépravée du Lord, elle décide d'accepter.
L'histoire est tenue d'une main de maître par l'auteure, qui mêle plusieurs intrigues en même temps sans jamais devenir confuses et nous fait découvrir une multitude de personnages qui ont tous leur importance. Tous ont un rôle à jouer.
Du côté de la romance entre les deux héros, elle est présente tout en laissant sa place à l'intrigue policière. Tempérance est une veuve qui se voue corps et âme à son orphelinat, comme pour expier une faute. Nous apprendrons au fil de l'histoire ce qui lui pèse sur les épaules et qui l'empêche de laisser cours à ses désirs depuis la mort de son mari. Lazare lui (Lord Caire. Oui… j'ai encore levé un sourcil en lisant ce nom) veut absolument trouver l'assassin de sa maîtresse. Personnage énigmatique et aux moeurs « dépravées » (mon dieu Mr Grey passerait pour le Diable en personne s'il avait vécu à cette époque !), il va se sentir tout de suite attiré par la sérieuse et froide Tempérance. du moins c'est comme cela qu'il la voie et qu'elle soit si différente des femmes qui côtoie d'habitude va l'émoustiller au plus haut point ! C'est presque inévitable de les voir succomber l'un pour l'autre. Très sensible aux joies du sexe, Lord Caire va faire tourner la tête de Tempérance plus d'une fois avant qu'elle ne lui tombe dans les bras. Mais les choses ne seront pas aussi simples que cela, car Lazare cache une partie de lui qui va éveiller la curiosité de Tempérance…
Parallèlement à l'histoire de Tempérance, nous découvrons celle de sa soeur, Silence (oui, oui, je sais… encore) au combien triste et cruelle. Forte et vulnérable à la fois, elle connaîtra la honte et le déshonneur de manière injustifiée. L'auteure amorce donc ici l'histoire du tome 3 qui tournera autour de Silence. C'est un personnage qui m'a beaucoup plus et dont j'ai très envie de découvrir la suite.
Excellente entrée en matière, ce premier temps m'incite fortement à continuer cette série qui paraît très prometteuse et je me dis qu'il faudrait que je me procure rapidement les autres avant qu'ils ne disparaissent totalement de la vente…

Lien : http://booksweetbooks.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Walkyrie29
  25 novembre 2017
A Saint – Giles, quartier pauvre devenant sordide à la nuit tombée, un orphelinat tente de survivre. Dirigé par la tempétueuse Tempérance et le sage Winter, il vit des jours sombres par manque de moyens et tout est propice à trouver une solution pour le sauver. Winter s'épuise mais Tempérance ne se décourage pas allant jusqu'à accepter la proposition du mystérieux Lord Caire qui traîne une réputation controversée avec les femmes. Ce dernier est en effet en quête d'un tueur d'une amante et souhaite s'intégrer au quartier De Saint – Giles en étant accompagné d'une locale, persuadé que le tueur se trouve parmi les pauvres gens de ce quartier. En échange, il accepte d'introduire Tempérance dans les soirées mondaines où elle pourra rencontrer de richissimes bienfaiteurs pour l'orphelinat. Si Tempérance est veuve depuis des années, Lord Caire est réputé libertin aux moeurs légères, et la jeune femme, loin d'être contrariée, va au contraire devoir faire face à des désirs inavouables.
Les Fantômes de Maiden Lane est une série de romance historique qui promet une atmosphère sombre et ténébreuse au coeur d'un quartier populaire de la ville ; Saint Giles. La nuit tombée, les âmes errantes sont de sorti, les gredins et brigands aussi, le quartier n'est pas sûr, pourtant un fantôme rôde aidant ici et là à faire régner une certaine justice. Des mystères, des secrets, des bars crasseux, des bâtisses connues pour secrètement cacher une activité propice aux prostitué(e)s, il n'est pas conseillé aux jeunes femmes innocentes de s'y promener seules et les Lords peuvent aisément se faire attaquer pour peu que leurs bourses soient pleines. La brume, la pluie, le froid et le vent glacial achèvent d'assombrir un peu plus une atmosphère lourde et gothique propice à une romance passionnée et passionnante. Si il y a bien une chose à retenir dans cet ouvrage, c'est justement ce décor victorien un peu froid et sordide dans lequel baignent les personnages, c'est très réussi, une ambiance populaire, sale et violente qui vient approfondir et renforcer la romance avec sa petite enquête et un tueur qui s'active dans l'univers des prostitués.
Du côté de la romance, on a ici deux personnages avec des caractères bien particuliers, des passés assez forts et difficiles, ils se distinguent l'un l'autre par des origines sociales distinctes mais se retrouvent indéniablement dans les plaisirs de la chair. Tempérance est une jeune femme forte, courageuse qui n'hésite pas à braver les dangers du quartier Saint Giles pour sauver un bébé inconnu et n'hésite pas à accepter un marché avec un homme à la vertu dépravée pour sauver l'orphelinat qu'elle dirige. C'est aussi un personnage secret qui cache bien des choses qui se révéleront peu à peu, un personnage qui se cache sous une image de femme vertueuse, et pourtant qui a des désirs dits inconvenants et tente par tous les moyens de le (et se) le cacher, et pourtant Lord Caire va venir réveiller tous ces interdits. Lord Caire est un personnage sombre qui traîne une sale réputation, allergique au contact physique, qui certes à des besoins un peu particuliers, mais qui va découvrir les émotions, les sentiments auprès de Tempérance. Si on a un peu du mal à s'attacher à lui au début, imbu de sa personne, colérique, sûr de lui, le personnage n'en reste pas moins énigmatique, charismatique et très sensuel. Il est loin de laisser indifférent. L'alchimie entre eux va fonctionner rapidement sans pour autant sombrer dans la facilité d'une relation amoureuse rapide, disons plutôt que l'un et l'autre vont s'intriguer de par leur attitude, leur passé ou leur façon d'être, et que les provocations seront nombreuses et intenses. Il y a de la confrontation mais surtout une attirance vive et électrique qui promet de bons moments.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste et laissent supposer de futurs tomes tout aussi bons si ce n'est meilleurs. Winter en tête, le frère de Tempérance est du genre jeune, sage et réservé, et le voir vivre une passion amoureuse devrait être particulièrement intéressant, ensuite il y a Silence, la soeur de Tempérance qui va vivre ici un certain déshonneur et son tome promet d'être particulièrement exceptionnel, enfin il y a le meilleur ami de Lord Caire, Saint John, un personnage bon et amical qui vit une situation difficile mais reste aussi intrigant.
Du côté du style de l'auteure, s'il y a quelques bizarreries amusantes notamment dans les noms des enfants recueillis, les filles se nomment toutes Mary quelque chose et les garçons Joseph truc, mais aussi dans les prénoms de la famille Makepeace, Elizabeth Hoyt propose des personnages bien dépeints évoluant dans un univers assez original et une écriture fluide et dynamique avec un choix d'introduire une part d'enquête et un personnage particulièrement énigmatique (le fameux fantôme de Saint Giles).
En bref, une série prometteuse avec son atmosphère ténébreuse, ses secrets et mystères et des personnages que l'on a très envie de découvrir davantage dans les futurs tomes. On passe tout simplement un excellent moment !
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tari
  04 août 2014
Voilà une petite romance historique bien sympathique ! Pas la lecture de l'année, assurément, mais pour moi qui avait une soudaine envie de romance, elle a tout à fait comblé mes attentes.
Tempérence Dews et son frère Winter s'occupent d'un orphelinat dans un quartier pauvre et un peu sordide de Londres. L'institution tourne grâce aux dons de riches bienfaiteurs, mais lorsque leur dernier bienfaiteur disparait, la survie de l'orphelinat est sérieusement menacée, Tempérence et Winter ayant à peine de quoi payer le loyer et à manger pour les enfants. Déterminée à sauver son orphelinat coûte que coûte, Tempérence n'hésite que peu avant d'accepter la proposition de lord Caire, un aristocrate à la réputation sulfureuse : elle lui sert de guide à Saint-Giles, le quartier mal famé dans lequel elle vit, et en échange, il la présente à de riches aristocrates susceptibles de financer son orphelinat. Cependant, une chose n'était pas prévue dans le marché : que Tempérence et lord Caire ne puisse rapidement plus se passer l'un de l'autre.
Troubles intentions est une romance historique qui reprend des schémas plutôt classiques : le choc des classes sociales, c'est du vu, revu et corrigé. Les personnages également ne sont pas des plus originaux. Tempérence est une jeune femme discrète, dévouée, qui n'a jamais vécu dans l'opulence mais qui se contente de ce qu'elle a. Lord Caire, lui, est un séduisant aristocrate réputé dangereux du fait de ses penchants sexuels douteux. Ces personnages n'ont donc rien de particulièrement innovant, cependant ils forment un couple des plus attachants : Tempérence a beau être discrète et bien élevée, elle ne manque pas de ressource et de répartie pour faire face aux manières un peu rustres de lord Caire. Et ce dernier se civilise un peu au contact de « sa petite nonne », comme il l'appelle. J'ai beaucoup aimé suivre l'évolution de leur relation.
En revanche je trouve que l'histoire des deux héros n'est pas assez fouillée. J'aurais préféré que l'auteure s'attarde un peu plus sur leur passé (en particulier celui de lord Caire), plutôt que d'ajouter une petite intrigue autour de Silence, la soeur de Tempérence, d'autant que si je ne dis pas de bêtises, Silence aura un tome entier qui lui sera consacré, donc on aura tout le temps de la connaître par la suite.
Le cadre du roman, au contraire de ses personnages, est un peu plus inhabituel, puisque nous nous trouvons dans les bas-fonds de Londres au lieu des salons de la noblesse comme dans une majorité de romances historiques. Ce cadre apporte une ambiance un peu sombre et glauque à l'histoire, ce qui n'est pas pour me déplaire puisque j'adore ce genre d'ambiance. L'intrigue se concentre en premier lieu sur la romance mais l'intrigue secondaire autour des meurtres à Saint-Giles m'a également beaucoup plu. Ne vous attendez pas à quelque chose de très complexe, ce n'est pas un roman policier, mais cette seconde intrigue ajoute un charme indéniable au roman.
Chaque chapitre débute par un extrait du conte du Roi Sans Coeur. Si au départ je me suis demandée ce que ce conte venait faire dans l'histoire, au bout d'un moment, j'ai fini par m'y intéresser et à y voir quelques parallèles avec l'histoire principale. Là encore, il s'agit d'un « petit plus » qui donne à la romance au centre de l'histoire un intérêt supplémentaire.
Je n'ai pas été particulièrement emballée par la fin, par contre. Les happy ends ont vraiment du mal à me plaire, et j'ai trouvé celle-ci vraiment trop simple, trop rapide, tout se résout d'un coup, on dirait vraiment un conte de fées (ne manque plus que le « ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants » à la fin). Surtout que l'ambiance du roman est loin d'être rose, du coup même si je m'attendais à une fin heureuse (on est dans une romance quand même !), je m'attendais à quelque chose d'un peu moins facile.
En conclusion, je dirais que Troubles intentions est une romance sympathique, qui saura sans doute vous plaire si vous vous sentez d'humeur romantique. Ce n'est certainement le meilleur roman du genre qu'on puisse trouver, mais pour passer un bon petit moment de détente, il est parfait !
Je vous le recommande si : vous avez envie d'une lecture détente et que vous vous sentez d'humeur romantique.
Lien : http://i-read-therefore-i-am..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chouqueette
  18 mai 2013
Cela fait quelques temps déjà que j'entends énormément parler de cet auteur et sa série Les fantômes de Maiden Lane me faisait de l'oeil sans que j'ose sauter le pas. Et quelle erreur j'ai fais ! Lu en une soirée, ce premier tome est presque un coup de coeur et je suis tombée sous le charme de la plume d'Elizabeth Hoyt comme de son univers et je n'ai qu'une hâte : me procurer la suite.
Tempérance n'a pas une vie facile : gestionnaire d'un orphelinat qu'elle a du mal à garder la tête hors de l'eau, elle va faire la connaissance de Lord Caire, tristement célèbre pour ses ébats. Pensant qu'en l'aidant à retrouver le meurtrier qu'elle cherche, elle pourra trouver des bienfaiteurs pour son orphelinat, elle ne se doute pas qu'entre eux, les choses iront plus et que naîtra une passion que ni l'un ni l'autre n'a envie de contrôler… Une passion qui pourrait changer leur vie à jamais.
Un roman captivant
Dés la première page de ce roman, je me suis retrouvée happée dans cette histoire au fond violent mais captivant. Les personnages d'Elizabeth Hoyt sont des héros torturés, des héros un peu hors du commun qui ne sont pas comme tous ceux que j'ai pu rencontrer auparavant en romance historique. Tempérance tout particulièrement m'a touché : elle se donne corps et âme pour son orphelinat sans se rendre compte qu'elle le vit presque comme une punition et qu'elle s'interdit tout plaisir depuis la mort de son mari. Quant à Lord Caire, c'est un personnage haut en couleurs qui va la désirer, l'aider, l'aimer même. Un homme sans scrupules qui se rendra vite compte que ce petit bout de femme qu'est Tempérance a de l'importance pour lui et qu'il ne veut pas la mettre en danger.
Mais étrangement, les personnages secondaires ont aussi une grande importance dans ce roman. En effet, le meilleur ami de Lord Caire est très présent et semble avoir un rôle à jouer dans cette histoire de même que sa mère et une Duchesse dont Tempérance fera la connaissance à une soirée mondaine. Chacun à un rôle à jouer au bon déroulement de l'histoire et tout particulièrement Silence qui semble le personnage central du 2e tome vu la fin de ce 1er opus. Pourtant, dans l'enquête que mèneront Lord Caire & Tempérance, les personnages qu'ils croiseront auront aussi de l'importance, une importance macabre et déstabilisante pour nos héros qui ne s'attendront pas forcément aux découvertes qu'ils feront.
Une histoire étonnante et détonante !
Ce que je retiendrai principalement de ce roman c'est l'originalité de l'histoire. Ici, aucun des personnages ne fait tout pour séduire l'autre, leur attirance vient presque « naturellement » et se retrouve placée au second plan par rapport à l'intrigue sur le meurtre d'une prostituée. Parcourant un chemin semé de cadavres, Tempérance et Lord Caire devront se montrer prudent, poser les bonnes questions aux bonnes personnes mais surtout faire attention à leur vie. On se retrouve donc plongé dans une intrigue étonnante et passionnante qui vous rendra accro de la première à la dernière page.
Toutefois, on retrouve quand même les dictas de la romance historique avec une attirance entre les personnages qui vont tenter de l'ignorer, de la repousser jusqu'à ce qu'ils craquent. Mais en parallèle, il y a aussi l'histoire entre Silence et son mari, une histoire déchirante je dois dire. En bref, on ne se retrouve pas avec uniquement de la romance dans ce livre et c'est très plaisant je dois dire.
Je me procurerai donc le tome 2 aussi rapidement que possible puisque, vous l'aurez compris, je suis convaincue par cette série et par cette série qui me donne envie d'en savoir plus. Si vous ne connaissez pas encore Elizabeth Hoyt, je ne peux que vous la conseiller !

Lien : http://twilight-fascination...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
missmolko1
  24 avril 2016
Troubles intentions est le premier tome de la saga Les fantômes de Maiden Lane. Pas de coup de coeur pour moi mais pourtant j'ai passé un bon moment en compagnie de Temperance.
Je suis moyennement convaincue par la romance entre Temperance et Caire ou tout est trop rapide. Caire m'a parfois semblé charmant parfois au contraire parfaitement antipathique.
Par contre, j'ai adoré me plonger dans cette romance historique au coeur du quartier de Saint-Giles. On est sur les traces d'un assassin qui tue et eventre ses victimes. On y découvre la pauvreté, l'orphelinat que dirige Temperance accueille sans cesse des petits malheureux et le commerce du gin et des auberges clandestines vont bon train. Bref, c'est une atmosphère particulière que j'ai aimé découvrir et je compte lire la suite très rapidement. Je suis curieuse de découvrir ce qu'il va arriver aux autres personnages qui vont être tour a tour héros dans les différents tomes de la saga mais surtout j'ai hâte de découvrir qui est le fantôme de Saint-Giles.
Bref, c'est un premier tome sans prétention qui promet une bonne saga.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   24 avril 2016
Silence la lui aurait volontiers ôtée pour lui embrasser le torse avant de laisser courir sa bouche plus bas.
Elle rougit de ses pensées licencieuses. William préférait que leur étreintes aient lieu la nuit, quand les chandelles étaient mouchées, et il avait raison. Il n'y avait que les créatures lubriques pour aimer faire l'amour alors que le soleil brillait - d'autant qu'elle avait été amplement satisfaite par son mari la veille au soir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Allison-ArwenAllison-Arwen   25 mai 2013
"Ce que vous ressentez, c'est le chagrin d'une disparition, expliqua Meg. Ce chagrin, c'est de l'amour. Et, ajouta t-elle comme l'oiseau bleu, revenait dans la pièce et se posait sur la main du monarque, cela aussi, c'est de l'amour. "
"Je ne comprends pas", avoua le roi.
"Que ressentez-vous, à présent ?" s'enquit Meg.
Le roi caressa le tête de l'oiseau.
"Une grande joie."
"C'est la joie de l'amour, assura Meg avec un sourire. Si vous voulez manifester votre amour à cet oiseau, vous devez lui permettre de s'envoler. En retour, l'oiseau vous témoignera son amour en revenant."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Milka2bMilka2b   22 mai 2013
Finalement, sa mère fit son entrée. À sa manière habituelle : en s’arrêtant un instant sur le seuil pour qu’on admire sa beauté.
Lazare bâilla.
— Tss-tss ! Aurais-tu oublié la politesse, mon fils ? Ou est-ce la nouvelle mode, de ne plus se lever pour accueillir une dame ?
Il se leva, avec juste assez d’indolence pour se montrer insultant, et s’inclina brièvement.
— Que me voulez-vous, madame ? demanda-t-il, avant de réaliser que pareille question, témoignant de son impatience, ne pourrait qu’inciter sa mère à faire durer l’entrevue.
— Oh, Lazare, ne sois donc pas si revêche ! J’ai commandé du thé et des biscuits. Tu vas rester un petit moment ?
— Suis-je obligé ?
— Je le crains.
Il se rassit, concédant cette petite victoire à sa mère. Et ils attendirent le thé. Lazare détestait le thé. Ce n’était pas nouveau. L’avait-elle oublié, ou en avait-elle commandé uniquement pour le provoquer ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Milka2bMilka2b   20 mai 2013
- Ma chère mère, une femme avisée m'a dit un jour que ce n'était pas parce que l'amour ne s'exprimait pas qu'il n'existait pas.
Commenter  J’apprécie          90
missmolko1missmolko1   23 avril 2016
Londres, février 1737

Une femme qui traversait à minuit le quartier de Saint-Giles était soit folle, soit complétement désespérée. Ou les deux - et Temperance Dews avait le sentiment d'appartenir à cette dernière catégorie.
- Les gens prétendent que le fantôme de Saint Giles revient hanter le quartier durant des nuits comme celle-ci, chuchota Nell Jones, la domestique de Temperance.
Cette dernière lui adressa un regard sceptique. Nell avait fait partie durant trois ans d'une compagnie d'acteurs itinérants, et elle en avait gardé un certain goût pour le mélodrame.
- Il n'y a pas de fantôme par ici, répliqua fermement Temperance.
La brise hivernale était déjà suffisamment glaçante sans qu'il soit besoin d'y ajouter un spectre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Elizabeth Hoyt (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elizabeth Hoyt
Va chercher bonheur plus bas :D - La vidéo en HD c'est encore mieux.
------------------------------------------------------------------
*Le planning général des sorties sur mon blog : http://bloggalleane.blogspot.fr/p/futures-parutions.html
------------------------------------------------------------------
Récapitulatif des livres cités : *Cocktail, tome 1 : Wallbanger d'Alice Clayton, le 6 *Les fantômes de Maiden Lane, tome 8 : Garde de mon coeur d'Elizabeth Hoyt, le 13 *Silo, tome 1 de Hugh Howey, le 13 *La loi du dôme, tome 1 de Sarah Crossan, le 13 *Beautiful Broken, tome 1 : Près de moi de Courtney Cole, le 20 *Forget Tomorrow, tome 1 de Pintip Dunn, le 21 *Alpha et Omega, tome 4 : Entre chien et loup de Patricia Briggs, le 22 *Scandaleux écossais, tome 1 : Un diable en kilt de Suzanne Enoch, le 27 *Les carnets de Cerise, tome 4 : La déesse sans visage de Joris Chamblain et Aurélie Neyret *Lucky Harbor, tome 6 : Aveuglément de Jill Shalvis
------------------------------------------------------------------
Mon blog : http://bloggalleane.blogspot.fr/ Ma page FB : https://www.facebook.com/pages/Le-blog-de-Galleane/137798319627169?ref=hl Twitter : https://twitter.com/GalleaneL Instagram : http://instagram.com/galleane
----------------------------------------­­-------------------
Ma wish-list amazon (aucune adresse n'y est associée) : http://www.amazon.fr/registry/wishlist/I3EDLGFMHCOZ Ma wish list sur LA : http://www.livraddict.com/profil/galleane/?goto=wishlist
----------------------------------------­­-------------------
Musique d'introduction : Réflection (Mulan)
+ Lire la suite
autres livres classés : romance historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3387 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre