AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

François Kérel (Traducteur)Milan Kundera (Traducteur)
EAN : 9782070132546
120 pages
Éditeur : Gallimard (02/02/2011)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Dans Cours de danse pour adultes et élèves avancés, un homme âgé - il a vécu les fastes du défunt empire austro-hongrois - parle avec une demoiselle.


Plus qu'un récit, c'est une longue phrase ininterrompue, où se déverse pêle-mêle le contenu de toute une vie : l'important et le futile y prennent la même valeur, tout est zigzag. marche et contremarche. Le ridicule et le tragique, l'obscène et l'héroïque sont inextricablement mêlés ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
CCoco
  05 juin 2017
Difficile de résumer ce récit écrit en 1969 par Hrabal, auteur pragois.
Un vieillard raconte son histoire à une jeune fille, dans une longue phrase d'une centaine de pages.
Surréaliste, burlesque, il parle du temps de l'empire austro-hongrois et compare ce temps avec son présent, mêle culture et violence.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
lanardlanard   28 janvier 2012
...le poète Bondy me disait que la vraie poésie doit faire mal, comme si on avait oublié une lame de rasoir dans son mouchoir et qu'on se coupe le nez en se mouchant, parce qu'un bon livre n'est pas fait pour endormir le lecteur mais pour qu'il saute du lit et qu'il coure en caleçon taper sur la gueule de l'auteur...
Commenter  J’apprécie          50
CCocoCCoco   04 juin 2017
Latal l'instituteur battait les élèves et leur cognait la tête contre le tableau noir parce que les gosses ne connaissaient pas leur géométrie, quant au curé Zboril, il saisissait les gosses par la peau du cou et les soulevait comme des lapins, parce qu'ils ne pouvaient pas comprendre que la grâce est à la fois un attribut de la nature divin et une récompense surnaturelle, et il a fallu qu'il fasse une longue prière, notre curé, pour que le bon Dieu le rende un peu moins méchant, parce qu'il plantait là son calice pour aller gifler ses enfants de choeur, et après ça il se remettait à dire la messe, c'était ça la discipline autrichienne
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Bohumil Hrabal (4) Voir plusAjouter une vidéo

[Bohumil Hrabal : Une trop bruyante solitude]
A la Fondation Suisse de la Cité Internationale Universitaire de Paris, Olivier BARROT présente le livre du romancier tchèqueBohumil HRABAL : "Une trop bruyante solitude". Après en avoir lu les premières lignes, Olivier BARROT rappelle qui est Bohumil HRABAL, dans quelles conditions il a écrit et résume ce qu'il définit comme un conte philosophique.
autres livres classés : littérature tchèqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
491 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre