AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jean-Gaspard Páleníček (Traducteur)
EAN : 9782371710191
136 pages
Éditeur : éditions fissile (03/02/2017)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
BOHUMIL HRABAL (1914-1997), maître éprouvé de la palabre bohémienne, est bien connu en France – et largement ailleurs – pour son oeuvre de prose abondante (Une trop bruyante solitude, Des trains étroitement surveillés, Moi qui ai servi le roi d’Angleterre...) et pour sa manière hirsute, hérissée de gouaille virtuose qui chante et grince – comme font le rêve et le réel à l’endroit de leur frottement. Mais ce qu’on ignore généralement,
c’est que ce fleuve puiss... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
HardivillerHardiviller   24 décembre 2020
En cette aube sagace
où les vieillards se raclent à fond la gorge ,
et où les vieilles soufflent sur leurs paumes
pour s'assure à l'odeur qu'elles sont encore .
En cette aube suave de printemps
où les premiers lilas crachent le sang .
En cette aube d'œufs
où les lampes à gaz battent les blancs en lumière .
En cette aube , j'irai avec les amis m'enterrer .
D'abord j'achèterai un petit cercueil blanc
avec du blanc papier crépon ,
où sur un petit édredon blanc de papier crépon
sera posé l'envers de mon blanc sourire
grimace ensevelie de pétales de fleur .
Et je me porterai dans mes propres bras
et les amis , en cortège me suivront
avec les faces argentées des pelles ,
et nous irons au-dessus de Poldi la belle
et avec une pioche de nickel
nous ouvrirons la serrure de la terre
et le long dune corde violette , descendront
mon raboteux baiser à l'éternité ,
ma peur vivante ,
qui est tout ce en quoi j'espère
Ce que je suis et ce que je crois
parce que si je n'avais pas peur
j'enfilerai déjà mes plus beaux habits
préparerai un banquet sur toutes les tables
entourerai mon crane de linges
et en souriant
me ferai éclater la cervelle .
Seulement , j'ai peur .
Voilà le hic , j'ai peur
parce que j'aime la vie .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
dugestedugeste   01 février 2019
Où donc est passé l’aveugle
de la gare Masaryk ?
Où donc a-t-il bien pu passer ?
Il se tenait là,
et lorsque soufflait le vent d’hiver,
il bruissait du ventre à la tête
et, parmi les pages, feuilletait la neige.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Bohumil Hrabal (4) Voir plusAjouter une vidéo

[Bohumil Hrabal : Une trop bruyante solitude]
A la Fondation Suisse de la Cité Internationale Universitaire de Paris, Olivier BARROT présente le livre du romancier tchèqueBohumil HRABAL : "Une trop bruyante solitude". Après en avoir lu les premières lignes, Olivier BARROT rappelle qui est Bohumil HRABAL, dans quelles conditions il a écrit et résume ce qu'il définit comme un conte philosophique.
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
922 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre