AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Philippe Jaccottet (Autre)
EAN : 9782020056953
473 pages
Seuil (01/11/1980)
4.25/5   4 notes
Résumé :
Hölderlin - Biographie

Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique

Le destin d'Hölderlin est exceptionnel car sa carrière de poète et philosophe a été brisée à l'âge de 36 ans: il a alors sombré dans la folie. Peter Härtling a écrit une biographie détaillée de ce génie fulgurant.

« Hölder » suivit des études pour devenir pasteur, mais ensuite abandonna cette voie. Il fit la connaissance de Schiller, Hegel, Schelling – rien que ça. N'ayant pas encore acquis de la notoriété, il vivota notamment dans une fonction de précepteur. La courte période qui commence en 1796 constitue le sommet de sa vie, et ce livre la raconte admirablement: il rencontre à Francfort Susette Gontard, la mère de son jeune élève Henry (dans le roman "Hypérion", elle sera nommée « Diotima »). Un amour intense, mais peut-être platonique, qu'il vit alors que les armées françaises "se promènent" en Allemagne. Ce lien secret finira par être découvert et, dès 1798, le mari chassera Hölderlin. Celui-ci n'a alors devant lui que quelques années, pendant laquelle il écrit beaucoup, notamment ses poésies les plus fameuses.

Hölderlin n'est pas un auteur facile, et certaines de ses poésies sont assez obscures. Mais l'homme dévoilé par Peter Härtling est attachant. Sa romance avec Susette pourrait être le sujet d'un très beau roman. En tout cas, cette biographie se lit très agréablement.

Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation

À Francfort, Hölderlin éprouve humiliation et reconnaissance. Le maître de maison le traite comme un domestique, le médecin Wilhelm Heinse, ami de la maison, discute

intensivement avec lui sur les éléments de réalisation de la

poésie et de la musique.

Dans ce climat de sentiments intenses, Hölderlin acquiert

une nouvelle perspective dans sa vision du monde. Il

connaît l’harmonie, il trouve la compréhension et la réserve

et dans la personne de Susette un alter ego. Ces influences

favorisent son évolution poétique qui mène, au cours des

années jusqu’en 1806, à l’apogée de sa création poétique.

Mais là, je t’ai devant moi !

Plus belle que dans ma tête

Quand l’espoir y faisait fête,

Douce Muse, tu es là ;

Des Célestes tout là-haut

Où la joie de fuir s’empresse,

Où ignore la vieillesse

L’éternelle fleur du beau,

Tu m’apparais descendue,

Envoyée des Dieux, sois-tu

À demeure et satisfaite,

À jamais chez le poète.

Extrait de : Diotima

Hölderlin transpose ses expériences vécues à Francfort dans

une poétique de tons complémentaires, seul l’assemblage

forme un tout. L’énergie naît de la tension positive entre

Diotima et Hypérion, entre l’accès au monde vécu et l’accès

au monde actif, entre le naturel et l’univers d’idées. Il nomme trois tons : le ton naïf, le ton idéal et le ton héroïque. Il

conçoit soigneusement ses poèmes selon ces principes. Il

classe les mots selon leurs effets. L’harmonie et la tension

dans le poème résultent de l’équilibre correspondant des

différents composants.

Commenter  J’apprécie          00

Dans la catégorie : Poésie allemandeVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Poésie allemande (73)
autres livres classés : holderlinVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1442 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre