AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756024368
Éditeur : Delcourt (12/10/2011)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 68 notes)
Résumé :

Deux grands clans de l’Empire ont secrètement convenu d’un mariage pour sceller une puissante alliance et mettre fin à la dévastatrice ère de la Brume. Afin de tenir à l’écart les clans rivaux, le lieu est tenu confidentiel et une garde spéciale, composée des cent plus valeureux samouraïs des deux familles, a été créée. De manière plus officieuse, Okko et ses compagnons o... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
  03 avril 2017
Okko est engagé comme sabre pour protéger le mariage devant réunir deux grandes familles. Un mariage qui rend malheureux la future épouse et suspicieux les autres familles.
Un scénario toujours plus dense et riche pour ce cycle du feu, qui est placé sous le signe des passions et des pulsions.
La politique est finement développé dans ce tome où l'on peut voir les différentes familles, leur rivalité ou leur connivence.
Si les kamis sont toujours présents, le bestiaire fantastique est plutôt mis de coté pour ce cycle. Même si une Noburo chasse une drôle de tortue à la tête pleine d'eau...
On sait dès le départ que le mariage ne va pas tout à fait bien se passer et l'on cherche dans chaque protagoniste le fauteur de trouble potentiel. Hub aura aimé semer dans ce tome nombre de fausse piste, et l'auteur du désastre ne sera pas celui attendu...
L'auteur sait donc nous tenir en haleine tout le long de l'album et nous surprendre à la fin, nous donnant envie de se jeter sur le second tome du cycle du feu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
meygisan
  22 décembre 2017
Nouveau cycle, nouvel élément. Hub continue d'explorer la symbolique des éléments avec cette histoire qui tourne autour d'une tentative de mariage entre deux clans des plus puissants clans. D'abord les passions et l'amour sont mis à l'honneur par cette petite introduction où le maître demande à son apprenti de lui montrer ce qui est le plus ardent dans la rue. Ce dernier de répondre à côté de la plaque, on s'en doutait. Ensuite l'amour, ou la haine qui découle ou engendre un mariage arrangé, avant tout politique. Puis les esprits élémentaires du feu invoqués d'une part par les puissants sorciers du clan Yommo, d'autre part par Noshin le bonze fantasque. Et enfin on revient aux passions engendrées par le feu mais aussi détruites par lui.
Le scénario de ce tome est particulièrement bien mené, car même ses deux premiers tiers tournent autour du pot avec cette histoire mariage, on sent bien que le vent va tourner à un moment ou un autre. Dans le dernier tiers, tout bascule et Okko et ses amis se retrouvent les cibles de ce qui semble être une machination minutieusement préparée mais sans qu'on en connaisse les véritables instigateurs.
Outre la qualité des récits, cette série est portée par les graphismes magnifiques , que ce soit dans les personnages, les décors, les costumes et habits traditionnels, les paysages, et les éléments d'effets tels que ombre et lumière, choix des tons et couleurs au profit d'une atmosphère plutôt qu'une autre. Chaque planche semble raconter l'hsitoire à la place des textes eux mêmes, comme si ceux ci étaiet portés par les dessins. Et ils semblent s'améliorer encore...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ewylyn
  30 décembre 2013
Un septième tome à la hauteur des aventures d'Okko et de ses amis, pleins de rebondissements, avec de l'humour et de l'action. La fin nous plonge dans le suspense, mais je vais devoir patienter avant de connaître la suite et fin du cycle du feu.

L'intrigue est bien exploitée. le scénario nous amène de surprise en surprise, je ne m'attendais pas à ce que cette aventure prenne un tel tournant, c'est fantastique ! L'histoire est menée avec brio, on ne s'ennuie jamais et la thématique du feu est maîtrisée. J'aime les thèmes abordés, comme le mariage, l'amour, le volcan, les prédictions... On suit l'intrigue avec envie, loin de me douter comment les choses vont évoluer et c'est pour cela que j'adore cette série.

Les textes sont de très bonnes qualités. On retrouve un soin important dans les répliques et dans les mots choisis, on trouve quelques mots japonais, on est immergé dans cette culture, son histoire. le tout en restant agréable et fluide, c'est absolument génial.

Autre atout de la série ce sont ses excellentes illustrations. Comme je l'avais souligné dans les chroniques des précédents tomes, le dessin est travaillé, la ligne est fournie de détails. Ce rendu magnifique des vêtements, des objets et de l'architecture nous transporte facilement dans l'univers d'Okko. le rendu des flammes est lui aussi soigné, les scènes d'actions sont bien menées, les créatures fantastiques que nous croisons – les kappas – sont intéressantes. Sincèrement, c'est un travail incroyable qui est mené pour nous faire entrer dans ce monde.

La colorisation est une nouvelle fois au top. Les couleurs sont franches et pures, elles changent selon les émotions, l'intensité de l'histoire ou encore selon la luminosité. Chaque émotion possède sa couleur dominante et chaque scène possède une couleur propre, un ton plus vert et bleu pour la visite d'une cavité sous-marine, du rouge pour la colère... Les couleurs sont bien choisies, elles permettent aussi d'identifier des personnages, de rendre les paysages plus beaux, elles s'harmonisent entre elles. Esthétiquement, il en ressort un bel objet.

Les protagonistes principaux sont une nouvelle fois présents pour notre plus grand plaisir. Okko est toujours aussi mystérieux, chaque tome nous permet de l'approcher davantage, de le connaître un peu mieux. Toutefois, on est loin d'avoir tout à son sujet. Il est perspicace et courageux, je l'aime bien. Noburo est lui aussi très attachant, fascinant à sa façon, son intrigue le pousse à voyager dans un souterrain très curieux et j'espère en apprendre un peu plus dans le prochain opus. Noshin reste un moine inoubliable, contradictoire et tellement drôle, intelligent et totalement loufoque, c'est un protagoniste que j'aime suivre. de même que Tikku, il prend plus d'importance au fil des tomes, on le suit dans sa formation, il est sympathique et son évolution me ravit. Que ce soit les personnages principaux ou secondaires, ils sont soignés dans leur histoire et leur personnalité.

En conclusion, j'ai adoré ce tome. L'intrigue est passionnante, on suit cette histoire pleine de rebondissements avec envie et l'on a bien du mal à s'arrêter. Les protagonistes sont attachants, ils sont fidèles à eux-mêmes, cependant, ils évoluent petit à petit. Les illustrations sont de très bonne qualité et la colorisation leur fait honneur, tous ces éléments nous plongent dans un univers riche et maîtrisé, doté de textes soignés. C'est une très belle série dont j'ai hâte de pouvoir lire le tome suivant.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
celosie77
  08 janvier 2019
J'aime toujours autant cette série qui nous transporte dans un Japon médiéval fantastique aux codes très stricts. J'aime les personnages, entiers, pour lesquels l'honneur est la plus grande vertu et qui semblent n'avoir peur de rien et surtout pas de la mort.
J'aime les décors, les costumes, tous les détails qui sont si soigneusement dessinés. J'aime le mystère qui entoure Okko, le rônin sans maître et surtout son plus fidèle guerrier Noburo, au visage constamment caché derrière son masque rouge. Vers quel destin se dirige inexorablement cette petite troupe de chasseurs de démons, tome après tome ?
Ici ils ont été engagés pour assurer la sécurité d'un mariage à haut risque qui devra celer une alliance entre deux clans. On comprend vite que des forces obscures entourent cette union et que la mariée elle-même n'est guère consentante.
Okko aurait-il été manipulé ? Suite dans le 2e tome du cycle du feu...
Commenter  J’apprécie          30
MarquePage
  23 février 2017
Ce nouveau cycle prend un nouveau tournant. On le voit tout de suite aux descriptifs des différentes familles. Un côté plus politique donc que cet univers magique n'avait encore pas trop révélé. Et puis Okko est ses compagnons dans un autre registre, engagés comme garde pour un mariage de la plus haute importance. C'est très agréable et ça évite l'ennui. Ou du moins une certaine accoutumance.
Car comment s'ennuyer avec une telle intrigue qui comporte plusieurs aspects. Politique donc mais aussi sentimental, religieux, artistique... de l'action, des rebondissements mais aussi des temps plus calme avec Kochika. Qui tranche avec la violence dont fait preuve Okko. On sent que le cycle précédent à laisser des marques.
La fin est vraiment surprenante. On n'est pas sûr de comprendre tout ce qui se passe, ça va vite pour nos héros. Encore une fois une fin qui appelle à lire aussitôt la suite.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (2)
Auracan   04 juillet 2012
On y retrouve les ingrédients qui font le succès et la qualité de la série : personnages charismatiques, ambiance fantastique, coutumes japonaises, reconstitution minutieuse du japon féodal et intrigue assez complexe.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   17 octobre 2011
Cet album est un plaisir des yeux pour la finesse de son dessin. Certes, il y a toujours l’engouement pour ce qui est japonisant mais le dessin très précis et détaillé y joue pour beaucoup.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MarquePageMarquePage   23 février 2017
- La forge, là ! C'est elle qui dégage le feu le plus puissant de la rue.
- Tss, tss, tss... Erreur, Ayatta... Derrière toi, remarque les deux amants qui se font la cour, ce sont eux, le feu le plus puissant de cette rue.
- Eux ? Hein ?... Quoi ?... Là, vous vous moquez, maître ?...
- Tu as décidément la tête dure, et tu regardes trop le monde avec tes yeux...
Commenter  J’apprécie          20
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   03 avril 2017
Il existe malheureusement de nombreuses forces plus puissantes et plus dévastatrices que l'amour.La jalousie et la colère, par exemple d'un mari ou d'un amant éconduit, en font partie... Le feu engendre les passions, mais les brule aussi.
Commenter  J’apprécie          30
EwylynEwylyn   28 mars 2014
J'imagine aisément le grand danger que je cours à refuser votre proposition maintenant que j'en connais le caractère confidentiel et l'importance.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Hub (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Hub
Les Questions aléatoires : HUB (Angoulême 2016)
autres livres classés : japon medievalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

kilyan B n°1

combien y a t-il de page

45
48
49
47

3 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Okko, Tome 1 : Le cycle de l'eau I de HubCréer un quiz sur ce livre