AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266033459
Pocket (03/02/1999)
3.64/5   133 notes
Résumé :
Au 30e siècle, à la surface de la Terre, il ne reste que quelques milliers d'hommes qui survivent de façon précaire. Ils ont oublié leur culture, la science, la technologie. Mille ans auparavant, les Psychlos sont arrivés d'une autre galaxie. Barbares conquérants, pilleurs des planètes habitées, ils ont liquidé l'espèce humaine avant de s'installer sur Terre.
Quelque part dans les Montagnes Rocheuses, le jeune Jonnie Goodboy Tyler a décidé de quitter son... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,64

sur 133 notes
5
3 avis
4
8 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

fnitter
  05 juillet 2019
Préambule :
Roman fleuve du « ouvez le ban » vilain créateur de la scientologie, ce sera ma seule critique de l'auteur que je juge ici pour sa prose et non ses errances mystico-religio-pompe à fric. « Fermez le ban ».
En France, le roman « Terre champ de bataille » a été divisé en trois parties (les derniers hommes, la reconquête et le secret des Psychlos) chez Pocket mais seulement en deux parties chez Presse de la cité et France Loisirs (les derniers hommes et le secret des Psychlos) et c'est le premier tome de cette dernière édition que j'ai déniché et que je me propose d'exposer ici.
Nous avons donc les 15 premières parties des 32 que comptent l'oeuvre originale.

Depuis 1000 ans, la Terre a été conquise et ses ressources minières sont exploitées par les Psychlos, race extraterrestre dominant l'univers (rien que cela). Les humains sont réduits à quelques milliers, éparpillés dans le monde entier et sont considérés comme des animaux (même s'ils ont gardé une culture moyenâgeuse).
Un homme va remettre en question cette hégémonie. Utilisé au départ par un Psychlo cupide pour ses méfaits, il est instruit par lui et saura pratiquer un double jeu pour mieux reconquérir la Terre.

Le roman date de 1982 mais en fait 20 de plus (ce qui n'est pas forcément une critique) et m'a fait penser au thème Oms en série de Wul (en plus long, plus pulp, plus guerrier).
Ce n'est pas particulièrement réaliste (et même sans doute totalement irréaliste), les personnages sont caricaturaux, parfois à l'extrême. Les ET, pourtant champions de l'univers entier sont des clowns, cupides et/ou bêtes à bouffer du foin. Bon, ils ont plutôt envoyé la lie de leur race exploiter la Terre, mais quand même.
Pour autant, j'ai particulièrement bien aimé ma lecture. C'est fluide, facile à lire, facile à suivre, pas difficile à comprendre. Il y a une belle montée en puissance, c'est très page turner.

Il est catalogué dans les classiques de la SF… On peut le lire donc, et pas uniquement parce qu'il le faut, mais aussi parce que c'est très sympa (désolé, je n'ai pas d'autre terme qui me vienne à l'esprit).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          823
finitysend
  15 octobre 2013
J'ai globalement évité cet auteur , à cause de son aura sulfureuse . Mais certains des cycles de l'auteur sont manifestement , totalement exempts de toutes promotions idéologiques douteuses et notamment , les textes qui tissent la trame narrative de , Terre champ de bataille , n'ont strictement rien à voir avec tous débordements sectaires , il faut bien le reconnaître .
Ce premier tome ( comme les suivants ) , est sans doute un roman ( un cycle donc ) de science-fiction qui est tout à fait honnête .
Dans cet univers la terre est ravagée et occupée .
La civilisation n'est plus que l'ombre d'elle-même et plus dure est la chute alors que le dénuement est immense .
Le monde d'après l'invasion , est exploité en coupe réglée par une civilisation ( celle des vainqueurs ) plus avancée que celle des hommes , qui est en lambeaux éparts .
Cette civilisation est à peine plus brutale avec les survivants humains qu'elle ne l'est avec ses propres membres ressortissants .
Cependant , les vainqueurs ne sont pas les seuls dans l'espace . Il existe dans la galaxie une sorte de communauté spatiale , aux règles aussi prégnantes que exigeantes , qu'elles sont relativement lâches à cause de l'espacement des institutions .
La résistance fait fréquemment des siennes à l'occupant . Elle se structure laborieusement au grès des pages de ce cycle très vivant , aux rebondissements nombreux et pleins de ressources .
Des qualités qui sont servies notamment par une caractérisation au poil et entre autre aussi par des descriptions éloquentes , très suggestives , quelquefois grandioses ( par exemple les Highland écossais ) .
Au grès des pages , la résistance s'approprie son environnement . Elle s'organise sur plusieurs continents et dans différentes armes , elle nourris des actions intrépides .
La terre est arpentée , elle nécessite en effet une véritable exploration ( une redécouverte ) et ses ressources sont par ailleurs l'objet d'un véritable inventaire .
La résistance s'organise sur plusieurs continents ainsi que dans différentes armes et elle apprend par différents moyens variés, à se repérer dans le maquis des lois de cette communauté spatiale aussi lointaine que structurée dans des règles exigeantes , à l'esprit procédurier , dont le caractère tangible et exécutoire est aussi , absurde , brutal et tranchant qu'un couperet .
Ce cycle est sympathique et c'est une histoire de résistance bien faite , crédible et avenante , avec l'appropriation par les survivants d'un ensemble de règles diplomatiques qui dessinent un jeu complexe et plaisant à découvrir avec eux .
Quant à une pseudo idéologie qui habiterait ces pages , je ne vois rien d'autre que les exigences qui découlent de la nécessité légitime de se libérer d'une occupation brutale et violement destructrice .
Un récit assez prenant , aux qualités plus évidentes et plus accomplies que pas mal d'autres cycles de science-fiction militaire , à mon humble avis humble !
Par ailleurs ce roman a généré un film , Terre champ de bataille , qui n'invente pas la poudre mais qui est tout à fait sympathique .
Pas mal donc pour les amateurs de science-fiction militaire .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5013
mauriceandre
  18 février 2022
Salut les Babelionautes
Je viens de relire pour je ne sais plus combien de fois ce roman de L. Ron Hubbard qui raconte une histoire d'invasion extra-terrestre.
Ce roman en deux tomes, dans la version que je possède, dans l'édition France Loisir (publié en 1986) a laquelle je suis resté abonné vingt Ans, est un récit Post-Apocalyptique.
La Terre, en l'an 3000, n'est plus qu'un désert, et l'homme est une espèce en voie de disparition. Mille ans auparavant, les forces armées psychlos ont envahi la planète, anéanti ses défenses, rasé ses villes et tué la quasi-totalité de ses habitants.
Les psychlos ont épuiser les ressources minérales de leur planète et grâce au Télétransporteur, une invention dont le secret est jalousement gardé, ils pillent les planète conquises dans toutes la Galaxie.
Être Cupide, ils ont une fascination pour l'Or, ce qui donnera à Jonnie le moyen de reconquérir la Terre. Mais l'atmosphère qu'ils respirent a une réaction inattendue en présence de radioactivité.
Ker un psychlos chef de la sécurité veut a tout prix rentré sur sa planète natale.
Mais il veut aussi devenir riche, et ayant repéré une veine d'Or dans les montagnes il cherche le moyen de l'exploiter, malgré la présence d'Uranium.
Ker va capturer Jonnie, et grâce a une machine d'enseignement, il va le former a l'usage des machines psychlos.
Ker retient dans une cage Chrissie, dont Jonnie est amoureux, et sa petite soeur Cassie.
Pour les sauver il va feindre de coopérer, mais Jonnie a plus d'un tour dans son sac, il va réussir à contacter des survivants en Écosse et tromper Ker en lui faisant croire qu'il est soumis.
Vraiment agréable a lire si on fait l'impasse sur l'Américanisme de l'Auteur.
il fut aussi adapté au cinéma par Roger Christian avec John Travolta, Forest Whitaker, Richard Tyson, Barry Pepper, Kim Coates.
Si on laisse de coté la réputation sulfureuse de l'Auteur, on ne peut qu'apprécier ces deux romans de science fiction écrit et publié pour la première fois en 1982 aux États-Unis.
Merci a Michel Demuth pour la traduction des deux tomes de se superbe Planet-Opéra.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1311
Edouard_Jhil
  16 juillet 2019
#lectureterminée :
"Terre Champ de Bataille" t.1 - "Les derniers hommes", de L. Ron Hubbard.
📙📘📗
Un bon roman post-apo, bien écrit et assez immersif comme je les aime, une histoire prenante pour un début de cycle.
Cela reste néanmoins un peu simpliste -il s'agit finalement d'un duel psychologique entre le bon, humain rusé courageux et valeureux, et le mauvais, envahisseur vil sournois et corrompu- et la trame narrative souffre de quelques incohérences et de facilités scénaristiques.
Cela traine parfois en longueur, mais il y a des rebondissements, des surprises et du suspens qui font que je lirais le t.2 avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          91
Radwan74
  12 septembre 2021
Les Psychlos ont envahit la Terre il y a de cela 1000 ans, exterminant pratiquement toute l'espèce humaine. Désormais, ils s'emploient à exploiter la planète de ses minerais précieux. Mais au fond d'un village de rescapés humains, un homme va bientôt devenir le chef d'une rébellion contre l'envahisseur…
Un récit plutôt bien construit et haletant, du suspense et une histoire qui nous entraîne dans un monde où les extraterrestres sont des êtres balourds et imbus de leur force. le mépris des Psychlos pour le genre humain est particulièrement intéressant, une sorte de parallèle avec le comportement des Hommes pour des peuples comme les Amérindiens par exemple.
Le coeur du récit est de découvrir comment quelques hommes armés de bâtons vont pouvoir se battre contre des êtres à la technologie si avancée, sur ce point c'est assez bien réalisé.
Les personnages sont aussi très intéressants, surtout les Psychlos et Terl en particulier, qui sont loin du standard d'être intelligent venu des étoiles mais plutôt une brute irrespectueux, violent et cruel.
Même si l'auteur est très controversé (fondateur de l'Église de Scientologie), ce livre mérite de faire partie des ouvrages essentiels de la science-fiction.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   07 juillet 2019
Si tu n’as que cinq centimètres de claymore, sers-toi de trois mètres de ruse.
(Claymore : épée écossaise à double-tranchant.)
Commenter  J’apprécie          310
fnitterfnitter   08 juillet 2019
Un atterrissage est réussi quand vous pouvez quitter l’avion sur vos deux pieds.
Commenter  J’apprécie          431
fnitterfnitter   06 juillet 2019
Lorsqu’une situation est nécessaire mais n’existe pas, il faut la créer.
Commenter  J’apprécie          260
Edouard_JhilEdouard_Jhil   16 juillet 2019
- Qu'est-ce que vous m'amenez là ?
Terl tira sur la lanière de Jonnie.
- Je désirais vous montrer la chose-homme.
Numph se pencha en avant. Il observa un instant cet animal sans fourrure, presque nu, avec deux bras et deux jambes. Mais non: il avait quand même un peu de fourrure. Sur la tête et au bas du visage. Et des yeux bleu pâle étranges.
-Ne le laissez pas pisser par terre, dit-il enfin.
Commenter  J’apprécie          30
Radwan74Radwan74   12 septembre 2021
Il semble que l’homme ait envoyé une sorte de sonde qui donnait toutes les coordonnées de ce monde, avec son image et tous les détails. Une patrouille Psychlo l’a interceptée. Et tu sais ce qui s’est passé ?
Cette sonde et toutes ces images étaient faites d’un métal extrêmement rare qui valait une fortune. Et l’Intergalactique a versé soixante trillions de crédits galactiques aux gouverneurs psychlos pour obtenir la concession et la direction. Un barrage de gaz, et nous étions au travail.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Video de L. Ron Hubbard (3) Voir plusAjouter une vidéo

Portes ouvertes à l'église de scientologie
La journée portes ouvertes de l''église de Scientologie a provoqué la réaction des associations des familles et de l'individu. Elles ont manifesté contre les abus de cette secte fondée par L. Ron HUBBARD. Interview de Didier LEROUGE qui a perdu de l'argent, sa boutique et son appartement à cause de la secte "C'est de la manipulation mentale". Interview de Danièle GOUNORD, présidente de...
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4110 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre