AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2723464938
Éditeur : Glénat (27/10/2010)

Note moyenne : 3.06/5 (sur 33 notes)
Résumé :

En passant d’un désintérêt bénin à un dégoût violent de leur corps, une jeune femme et un jeune homme sont tombés malades : ils ne s’alimentent pas suffisamment et mettent leur santé en danger. Sur le palier du psy, ces deux-là finissent par se croiser, et se comprennent, forcément.L’amitié va-t-elle leur permettre de sortir de cette spirale morbide ? Le suspens est intol... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
jovidalens
  11 juillet 2014
Difficile sujet : l'anorexie. Une jeune fille et un jeune homme en souffrent, se rencontrent, vont partager quelques mois de leur vie...
Les couleurs sont froides, le graphisme raide, anguleux avec tout à coup des envolées...
Ils ressemblent à des phasmes, ces drôles d'insectes que l'on prend pour des brindilles si on n'y prête pas trop attention. Les insectes, on les observe dans des bocaux de verre, des vivariums...et c'est difficile de les individualiser. Eux non plus, nous ne connaitrons pas leurs prénoms, et puis ils se ressemblent tant : même dégaine, même coupe de cheveux, même visage. Au fil des pages, c'est le monde extérieur qui est séparé d'eux par une vitre, comme celle à laquelle toque le pompier sur sa haute échelle pour les sauver, eux qui n'ont entendu ni les sirènes, ni senti l'odeur des fumées et du feu.
Il a certainement raison leur psy de leur dire que ce n'est pas une bonne idée de vivre ensemble, qu'ils vont encore plus s'enfermer dans leur monde, leur détachement..
Dérangeant et étonnamment déstabilisant ; le scénario trace un univers précis, souvent cru, où affleure leur désespoir-dégoût-espoir avec quelques belles échappées vers des tentatives de vraies vies.
Elégant et "plombant" !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
milado
  02 septembre 2012
Deux jeunes anorexiques se rencontrent en sortant de chez leur psy et finissent par vivre ensemble.
Déception.
Esthétiquement je n'ai pas aimé : dessins trop simplistes, trop géométriques.
Couleurs...moches, même la typographie ne m'a pas plu !
Les personnages, malgré une certaine approche psychologique, je n'ai jamais éprouvé d'empathie pour eux.
Non, vraiment désolé...suivant !
Commenter  J’apprécie          120
alouett
  08 février 2015
Elle est maigre comme un fil et consulte régulièrement un psychiatre pour une maladie qu'elle nomme désormais sans difficulté : anorexie.
Il est maigre comme un fil et consulte le même thérapeute, pour la même raison.
Un jour ils se croisent dans la salle d'attente du cabinet. Un regard échangé, tout juste appuyé. Mais ils se sont reconnus. Elle l'attend à la sortie, premiers mots échangés et quelques semaines plus tard, ils saisissent une opportunité pour vivre en colocation.

L'anorexie. Un sujet épineux et complexe. Ce n'est pas simple de parvenir à avoir un discours clair sur la question sans éluder la complexité de cette maladie. C'est le défi que c'est lancé Hubert (Miss pas Touche, Beauté, le Legs de l'Alchimiste…) ; il l'a relevé sans difficultés apparentes, du moins c'est l'impression que cela m'a donné. Il signe ici un scénario impeccable, sans larmoiements inutiles. Il décrit le quotidien de deux jeunes gens, un garçon et une fille qui apparaissent comme les deux facettes d'une même maladie. Bien que construites différemment, leur obstination est la même : celle d'atteindre une maîtrise de leur corps et de ses besoins vitaux, un certain contrôle de leur libido. Une obsession dont ils perçoivent les effets pervers mais qui les hypnotisent réellement.
Le scénario prend le temps de décrire leurs angoisses mortifères qui se manifestent différemment chez chacun des protagonistes. Pour le jeune homme, il s'agit notamment de se protéger de cette étrange période nocturne durant laquelle ses démons refont surface. Pour la jeune fille, tout est calcul, le moindre petit pois ingurgité représente une quantité précise de calories… au gramme près, elle élabore ses menus. Et puis il y a cet ailleurs thérapeutique où ils peuvent livrer auprès du soignant les pensées qu'ils enfouissent habituellement au plus profond d'eux-mêmes.
Pour ces deux et où cet espace thérapeutique dont ils parviennent, lentement et maladroitement, à s'approprier quelques repères et quelques pistes de réflexion pour se protéger davantage des effets pervers de la maladie.
Lire l'article intégral sur le blog
Lien : https://chezmo.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
claumifa
  28 août 2014
Je serais plus mitigée que d'autres sur cet ouvrage car l'histoire m'a vraiment touchée...
Certes, les couleurs, le graphisme, la mise en page, ... , tout est froid dedans mais n'est-ce pas justement pour nous faire ressentir le mal être, la détresse, la maladie ? Nous vivons avec ces jeunes atteints d'anorexie, dans leur monde clos et aseptisé, avec leur famille, leurs amis, leur psy...
Cet album nous fait ressentir "de l'intérieur" le quotidien de ces deux êtres en souffrance avec leur lot de désespoir, d'angoisses mais aussi d'espoirs et... nous n'en sortons pas indemnes !
Commenter  J’apprécie          20
XL2
  10 décembre 2014
Repéré depuis longtemps, je découvre cet album dans le style graphique actuel, dessin épuré et aplats de couleurs neutres (Arthur de Pins) L'histoire est triste, non tant par le sujet, l'anorexie de deux jeunes gens, dont on ne connaîtra pas même le nom, mais parce que le drame qui se noue entre le garçon et la fille, au delà de leur maladie commune qui les a rapproché chez le psy, est de ceux qui peuvent survenir à tous les couples quand la dépendance est trop forte, l'un aime et ne demande qu'à s'épanouir, l'autre aime ailleurs
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
miladomilado   02 septembre 2012
(À l'héroïne qui se vante d'avoir retrouver un corps de garçon grâce à l'anorexie )

- Mais alors, tu couches avec des mecs ?
- Oui, et alors ? Ça ne les dérange pas, ça a l'air de leur faire plaisir.
- Et toi ?
- Je m'en fous. Tout ce qui se passe en dessous de mes clavicules ne me concerne pas.
- Mais alors, pourquoi ?
- Il y a des fois où je n'ai pas envie de dormir seule. Leur présence me rassure, je dors mieux. Ils se servent de mon corps pour leur plaisir et je me sers du leur pour mon sommeil, ça me paraît un bon deal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
miladomilado   02 septembre 2012
Maman ne nous a jamais dit "je t'aime". Elle ne nous a jamais touchés, jamais pris dans les bras. Les corps, c'est sale. Le sexe, c'est sale, c'est Jésus qui l'a dit.
La preuve, il n'a jamais couché, il est mort pour nos péchés, la mort est le bon côté des choses. On ne vit que pour mourir et se prendre la face de Dieu dans la tronche.
Commenter  J’apprécie          70
jovidalensjovidalens   11 juillet 2014
- Je me sens si gros ...
- Tu es extrêmement mince ! Qu'est-ce que je devrais dire, moi ?
- Toi, ce n'est pas pareil. Je n'y peux rien, mon corps me pèse. Toute cette chair au-dessus de mes os...
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Hubert (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Hubert
Pénélope Bagieu présente "Miss Pas Touche" de Hubert et Kerascoët.
autres livres classés : anorexieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dossier Confidentiel : Astérix

Qui sont les créateurs d'Astérix ?

Goscinny & Hergé
Uderzo & Goscinny
Morris & Goscinny
Uderzo & Hergé

10 questions
152 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinéeCréer un quiz sur ce livre