AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782723483599
48 pages
Éditeur : Glénat (18/04/2012)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 58 notes)
Résumé :
« C'est alors que j'ai réalisé que j'étais non seulement morte, mais assassinée »Emma Doucet, vieille dame au fichu caractère, se laisse vivre depuis le décès de Pierre, son mari tant aimé. Un beau jour, dans son salon, elle reçoit une balle tirée d'on ne sait où ! Emma se relève de sa chute dans un drôle d'état : morte. Mais pas sous forme de spectre ou d'esprit ! En fait, mis à part un trou dans sa maigre poitrine et quelque chose de différent dans son regard, pas... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
experyoshi
  23 mai 2014
Autrefois jeune et attirante, Emma Doucet est aujourd'hui une grand-mère acariâtre et rabougrie. La femme de ménage lui interdit de fumer, mais la mamie rebelle n'en fait qu'à sa tête. La cigarette va la tuer. Pas de cancer du poumon… Emma meurt en essayant d'attraper un paquet de cigarettes posé en haut d'une armoire… Mort tragique, destin funeste…
Ma vie posthume est un chef-d'oeuvre du genre. Les amateurs de Tim Burton, vont apprécier cette histoire comico-satirico-macabre. Humour noir et tendresse cohabitent parfaitement. Mamie zombie en devient attachante. le dessin faussement naïf restitue bien le tragique de la situation. le visage verdâtre et les mains squelettiques sont effrayants.
L'auteur traite avec humour et détachement différent thèmes existentiels : la peur de la mort, la peur de vieillir, le regard d'autrui face à la vieillesse…
Emma en a fini avec sa vie et non avec sa mort : des financiers véreux et sa nièce veulent la chasser de chez elle pour récupérer la maison et construire un centre commercial. Emma ne se laisse pas faire…
Le contraste entre le passé (la jeunesse d'Emma, son mariage, ses flirts) et son état actuel de zombie est bouleversant d'humanité. J'ai hâte de lire le tome 2 pour découvrir la fin de cette série.
A découvrir d'urgence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
jamiK
  23 décembre 2017
« Alors, c'est seulement là que j'ai réalisé que j'étais non seulement morte, mais assassinée. »
« Ma vie posthume » est une histoire de morte-vivante, mais pas du genre « La nuit des morts vivants » ou « Walking dead ». Emma Doucet est une vieille veuve, un peu acariâtre qui va continuer à vivre dans la mort, comme si de rien n'était, les flash-backs de son passé agrémentent cette aventure, la rencontre avec le beau Pierre, l'histoire du village... le personnage d'Emma Doucet s'étoffe au fil des pages, devient plus complexe, assoiffée de liberté, amoureuse, car c'est aussi une belle romance, avec en arrière plan, des affaires de corruption et de magouilles politiques. le graphisme, simple en apparence avec des couleurs rétros, ocres, gris, crée une véritable ambiance qui imprègne cette étrange aventure. Les personnages sont comme généralement chez Hubert, touchants, justes, avec des dehors caricaturaux et une grande subtilité dans le fond. Et ça raconte une belle histoire...
Commenter  J’apprécie          150
IreneAdler
  19 avril 2012
J'avais beaucoup aimé Miss pas touche du même scénariste. Eh bien, cet album tient ses promesses.
Emma Doucet est morte. Mais mis à part quelques menus inconvénients (plus faim, plus sommeil, légères pertes de mémoire), elle est aussi vivante que vous et moi. Même son aide-ménagère ne se doute de rien (elle lui trouve simplement "mauvaise mine"). Lorsqu'elle rencontre une autre morte, ancienne voisine, elle aussi morte de façon suspecte, Emma commence à se demander s'il n'y a pas anguille sous la pierre tombale...
Oui, les zombies et autres morts plus ou moins vivants (ou l'inverse, c'est comme on veut) sont à la mode. Il se trouve que là il s'agit de petites mamies, non violentes (ni avant ni après) qui meurent de la main de l'homme ; pas de contamination de quelque sorte que se soit. Rien à voir avec Walking dead ou Je suis une légende. Des morts, oui, mais vivants. Un scénario qui tient la route donc.
Le graphisme rappelle un peu celui de Petit Vampire de Sfarr. Faussement naïf, il colle bien à l'histoire.
Vivement le tome 2 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
badpx
  26 mai 2019
Il y a parfois de lecture qui me font dire "mais pourquoi je ne l'ai pas lu avant ?" Et cette BD est dans cette catégorie.... pourquoi ? j'ai bien ma petite idée... la couverture ne me faisait pas envie : j'ai toujours un peu de mal avec le dessin de Zanzim, et le titre me faisait imaginé une histoire de revenants, et ce n'est pas trop mon truc.
Donc j'ai commencé cette lecture, sans être convaincue que ça me plairait.... et finalement je l'ai dévoré avant d'aller réaliser mon devoir de citoyen.... et je vais pouvoir me jeter sur le second tome dès la fin de ce court billet écrit...
Oui il y a bien des revenants ou plutôt des zombies, mais ce n'est pas le sujet de l'histoire... d'ailleurs le sujet arrive tout doucement, progressivement, avec plein de subtilité.
Un petit bonheur donc
Commenter  J’apprécie          40
Floccus
  04 janvier 2015
Le début a amusé ma fibre d'aide ménagère - Tiens, une collègue ! Un brin d'impertinence pas désagréable. La suite du scénario semble se dérouler de manière plus classique. Pour passer le temps un jour de pluie.
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (7)
BulledEncre   05 juillet 2012
Le premier tome de Ma vie posthume est à découvrir absolument ! Certainement une des meilleures surprises de cette année.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BoDoi   13 juin 2012
Le trait est gai et léger, le récit dense, sans temps mort, émaillé d’humour.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   02 mai 2012
C'est ravi et revigoré (ce que le titre ne laissait pas présager) que la lecture de la première partie de Ma vie posthume s'achève.
Lire la critique sur le site : BDGest
Actualitte   02 mai 2012
Ma vie posthume est aussi une très belle et touchante histoire d'amour, par-delà la mort...
Lire la critique sur le site : Actualitte
Auracan   26 avril 2012
On passe du caustique avec les relations d’Emma à l’égard de ses voisins et de sa dame de compagnie, au touchant avec notamment son come-back sur sa vie de jeune fille.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDSelection   23 avril 2012
Passionnant, intrigant et drôle, il véhicule dès le début une certaine étrangeté qui ne manque pas d'aiguiser la curiosité.
Lire la critique sur le site : BDSelection
Sceneario   20 avril 2012
Autant dire que l’on dévore le livre, savourant l’humour et la richesse de l’histoire sans avoir envie de quitter Emma, autant pour la personnalité de la vieille (et jeune) femme que pour l’excellente intrigue imaginée par Hubert.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AsilAsil   18 avril 2012
Au début, je ne me suis pas rendue compte de ce qui m'arrivait. Il faut dire qu'en dehors des mouches, ce n'est pas si terrible qu'on peut l'imaginer. Je suis un peu ballonnée. Je n'ai plus vraiment faim. autrement, ça va.
Commenter  J’apprécie          20
IreneAdlerIreneAdler   19 avril 2012
C'est alors que j'ai réalisé que j'étais non seulement morte, mais assassinée.
Commenter  J’apprécie          40
ieo9ieo9   31 décembre 2015
- Tu as été assassinée, quand même! On n'est plus en sécurité, de nos jours.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Hubert (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Hubert
Pénélope Bagieu présente "Miss Pas Touche" de Hubert et Kerascoët.
autres livres classés : morts vivantsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3745 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..