AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Lesvoyagesdely


Lesvoyagesdely
  26 juin 2020
« Peau d'homme » est un roman graphique d'importance qui permet de réfléchir, de prendre du recul, sur le poids de la société, la condition féminine, le poids de ce que l'on attend de nous.
Le graphisme est vraiment dans le genre bande dessinée, mais il n'est pas désagréable.

Bianca vit dans une époque où elle est tenue à l'écart des hommes, où elle épouse un homme comme elle signe un contrat, et sans avoir le droit de le connaître avant.
Un mariage, qui n'est que comme une affaire, et chaque partie peut juste prier que ça va fonctionner, et va devoir faire avec, quitte à faire des arrangements.
Les femmes ne sont pas vraiment préparer non plus à la fameuse nuit de noces. Encore vierge, elle se fait dépuceler, sans rien savoir, et son seul but c'est de faire des enfants.
Que fait-on de l'amour ? du plaisir ?

Les femmes autant que les hommes sont bridés par les convenances, la société, la loi, ce qu'ils sont censés faire. Bianca est une femme intelligente, qui va s'affirmer de plus en plus au cours du récit. Elle réfléchit par elle-même, une chose très importante.
Dans sa famille, ils ont un secret, ils détiennent une peau d'homme. Ainsi Bianca va en profiter pour la revêtir et passait par un mélange d'émotions. Elle peut vraiment expérimenter ce que cela fait d'être un homme, et même un bel homme. Elle devient même à l'aise avec ce corps nu, car ce n'est pas vraiment elle-même, c'est comme un déguisement.
Ceci est également un élément intéressant, qui fait réfléchir.

En tant que femme, elle a moins de droits, certaines choses on lui en tient rigueur en tant que femme, mais pas en tant qu'homme, ce qui est profondément injuste. Elle a également des désirs, et la sexualité, être bien avec son corps, ça s'apprend comme le reste. Elle se retrouve dans une étrange situation de double jeu.

Mais son franc parler, son intelligence, son envie de changer les choses, son envie de garder sa liberté sont vraiment fort, important, et elle met en avant les travers de la société, les injustices, que ce soit en tant que femme, ou en tant qu'homme.
Un homme s'il couche avec plein de femmes on le glorifie, si une femme fait cela on la regarde de travers, traite de prostituée, etc.
Mais un homme doit également montrer sa virilité, se battre, etc.

Cette histoire, qui est à mettre entre toutes les mains, montre l'importance de la liberté, du libre choix, d'être avec quelqu'un qui nous aime vraiment pour ce que l'on est, qui nous fait nous épanouir, et être bien dans notre peau. Nous y voyons également le poids de la société, des codes de la société, pour chacune des parties. Elle fait se questionner sur ce que l'on peut croire savoir, sur des fonctionnements, sans oublier la religion. Dans cette histoire, le fanatisme religieux va encore en ajouter : des gens qui montrent trop leurs corps, etc.
Tout est également une question de mentalité, d'éducation, de rapport aux autres, de rapport à son corps, etc.
L'histoire met bien en avant différentes situations et permet de se questionner.

L'idée de la peau d'homme pour raconter l'histoire est excellente. Il est aussi bien de voir Bianca, même si elle se prend pas mal au jeu, tenter également de s'assurer sa vie en tant que femme, et donc dans sa propre peau.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus