AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2370551941
Éditeur : Le Tripode (18/04/2019)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Germain Huby est un artiste attentif aux autres. Il cherche à travers les mots à comprendre notre monde, le bruit du vivant. Depuis des années, il écoute ce qui se passe autour de lui, note des pensées et des bouts de dialogues captés au hasard des lieux où il se trouve.
À travers des situations très concrètes, qu'il condense à chaque fois en une seule image (le départ à la retraite d'un professeur, une réunion de travail, la promenade d'un chien, l'intimité... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
LettresItBe
  26 novembre 2019
Ça faisait longtemps qu'une bonne petite BD n'avait pas été chroniquée sur Lettres it be. C'est désormais chose corrigée avec le bruit des mots de Germain Huby, à retrouver chez le Tripode. Pourquoi il faut lire cette BD de toute urgence ? Vous allez voir…
# La bande-annonce
Depuis des années, Germain Huby écoute ce qui se passe autour de lui, note des pensées saisies au hasard des rencontres, laisse courir son imagination. Les situations concrètes qu'il dessine (le départ à la retraite d'un professeur, une réunion de travail, les querelles d'un couple, le dialogue d'un père avec sa fille, etc.) rappellent l'absurdité de nos existences. de moments cocasses en échanges surréalistes, de scènes de vie banales en intimités dévoilées, c'est un peu la vanité du monde qui se fait entendre, le bruit du vivant.
# L'avis de Lettres it be
La maison d'édition le Tripode devient, petit à petit, une réserve à belles découvertes et à bijoux littéraires. Il y a eu le Vigile de Hyam Zaytoun dont nous vous parlions il y a peu, il y a eu le Dérangé que je suis d'Ali Zamir prix du roman France TV 2019, plus proche encore, il y a eu le prix Renaudot de l'année dernière avec le sillon de Valérie Manteau… Non content d'investir avec brio le monde de la littérature, le Tripode s'embarque aussi dans les eaux de la création graphique. Récente parution dans ce rayon de la maison, le bruit des mots de Germain Huby. Artiste plasticien de formation mais aussi réalisateur, vidéaste, producteur ou interprète, notre homme s'est construit dans la critique de notre bonne vieille société médiatique. Un Cheval de Troie intermédias qui s'attaque maintenant à la bande-dessinée pour continuer son travail de sape. Pour notre plus grand plaisir !
Dans un style légèrement orienté pop-art sur des planches très brèves d'une ou deux pages maximum, Germain Huby déploie un humour froid, distancié. Il nous propose de redécouvrir des situations de notre quotidien, des situations vues à la télé, partout autour de nous. Mais sur une planche de BD, le résultat est tout autre : l'absurdité se niche dans les détails. de cette assemblée qui réfute toute forme d'autorité et ce par la voix d'une seule personne autoproclamée, en passant par ces scènes de couple aussi dérangeantes que délicieuses, c'est un réel petit plaisir que de rire de nous, que de rire de tout ça.
On est, de toute évidence, dans la veine drolatique de la géniale BD La vie est bonne signé Viande & Macaroni publiée chez Payot Graphic. Bien que cette dernière se soit penchée davantage sur notre rapport quotidien à la technologie, aux réseaux sociaux et tous ses fardeaux connectés, Germain Huby s'ancre un peu plus dans le quotidien, dans l'absurde du banal. On pourrait penser aussi aux excellentes nouvelles d'un Bernard Quiriny, adepte d'un tel exercice mais sous forme plus littéraire. Bref, Germain Huby, en un seul ouvrage, rentre dans ce club bien select. Avec brio.
C'est drôle, très drôle, tout ça parce que ça nous pousse à réfléchir un petit peu sur l'absurdité de notre condition, de notre quotidien. L'intelligence et le rire dansent, le plus souvent, main dans la main. Germain Huby offre, avec le bruit des mots, une illustration idéale à cette idée. Pour un agréable moment, pour prendre un peu de recul, découvrez cette petite BD d'urgence : c'est un régal !
Retrouvez la chronique en intégralité sur Lettres it be

Lien : https://www.lettres-it-be.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LeslecturesdeMaryline
  05 juillet 2019
L'auteur, par cette BD un peu fantaisiste, nous emmène dans notre quotidien, avec des scènes anodines, que tout le monde a déjà vécu un jour. Les mots sont parfois cruels, mais tellement révélateurs de notre quotidien et de la vie qui nous entoure. Ce n'est pas une BD comme les autres, c'est plutôt un album graphique fait de polaroids.
Le titre est carrément bien trouvé, car les mots ont en effet chacun un sens alors qu'ils ont la même prononciation. La langue française a cette particularité que les mots ont parfois un même son avec une définition complètement différente et qu'ils peuvent donc nous positionner quelques fois dans des situations assez cocasse...
Grace à son humour un peu particulier (il aime se moquer gentiment des gens qui l'entourent) l'auteur nous emmène dans des situations elles aussi particulières de la vie quotidienne. Je n'ai pas tout compris, je l'avoue sans retenue. L'auteur nous met devant les faits : l'absurdité de la condition humaine. Les situations sont cocasses, les échanges surréalistes et le lecteur est confronté à sa propre vie.
Concernant les illustrations, je les aime beaucoup, les couleurs sont agréables pour l'oeil, et même le papier est bien choisi! Une vraie réussite de ce côté-là! Un album qui se lit très rapidement, en une seule fois ou bien de temps en temps pour en savourer les différents moments choisis par l'auteur.
Lien : http://leslecturesdemaryline..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sylire
  08 mai 2019
Cet ouvrage n'est pas vraiment une BD mais plutôt un recueil illustré de saynètes de la vie ordinaire (couple, famille, travail...). Il est aussi question de sujets de société (écologie, réseaux sociaux...). L'ouvrage peut se parcourir en une petite heure, ce que j'ai fait. On peut aussi picorer quelques planches de temps à autre.

Grâce à un humour caustique, Germain Huby nous fait sourire (parfois rire) plutôt "jaune". En effet, les situations décrites sont à la fois drôles et cruelles, parfois absurdes. le regard décalé sur notre société m'a beaucoup plu, me faisant penser à celui de Fabcaro. Je ne connaissais par du tout Germain Huby, artiste plasticien français et touche à tout (vidéo, photo, dessin, texte). Son oeuvre la plus connue est paraît-il la série "Germain fait la télé", que je ne connais pas (je suis totalement ignare en matière de séries).
Dans le recueil, le texte prend plus de place que le dessin, qui vient en appui aux dialogues. L'objet-livre est très soigné. le grain de papier est agréable à l'oeil et au toucher. Les bulles sont bien lisibles et le choix des couleurs harmonieux. ll faut dire que j'adore le turquoise, qui prédomine dans l'ouvrage.
C'est un recueil à laisser sur la table du salon pour en faire profiter les amis et la famille (ce que je vais m'empresser de faire).
:
Lien : http://www.sylire.com/2019/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sophie_Bazar
  10 juin 2019
Je me souviens bien de la série de Germain Huby, « Germain fait sa télé », il y a un peu plus de dix ans, à cette époque où le Zapping vivait encore ses beaux jours ; en détournant la bande son des émissions phares du moment, en jouant tour à tour tous les rôles, il mettait en évidence de façon hilarante l'absurdité et la nihilité de ce qui nous était proposé sur petit écran.
Avec « le Bruit des Mots », finalement l'artiste procède de même, utilisant des scènes a priori anodines, inoffensives voire même très quotidiennes (un immeuble, une séance de conseil municipal, une scène d'amour, une salle de cinéma, un débat…), les assortissant de dialogues plus ou moins longs et absolument surréalistes. C'est ce décalage entre des images douces voire poétiques et des mots parfois brutaux qui provoque une réaction : on trouvera ces situations drôles, cocasses, parfois même cruelles, en tout cas elles nous parlent forcément et en disent long sur un monde qui ne va pas très bien. En cela l'ouvrage est plus acide et pessimiste qu'un roman graphique de Fabcaro auquel on ne peut s'empêcher de le comparer.
Lien : https://cestquoicebazar.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Camkyou
  10 août 2019
Caustique et sans concessions, le Bruit des mots explore les dérives invisibles de nos petites habitudes et de nos incohérences sociales. On y retrouve un humour à la Fabcaro qui ne manquera pas de séduire les amateurs d'ironie ! C'est LE livre à laisser à portée de main sur la table du salon, à bon entendeur ...
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (3)
BoDoi   17 mai 2019
Amateurs d’humour absurde ou surréaliste, ce très beau Le Bruit des mots est fait pour vous [...] Beaucoup de lucidité ici, mais derrière l’humour, on peut y lire aussi une BD très sensitive, la grande force et l’originalité de l’album.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   02 mai 2019
Humour et recherche de la petite bête se partagent des compositions pleines pages auxquelles ont été associées des dialogues plus ou moins décalés. Air du temps, boboïtudes diverses et variées, vie de couple et en entreprise, Fabcaro n’est pas loin. Le résultat s’avère irrésistible.
Lire la critique sur le site : BDGest
Bedeo   26 avril 2019
En mêlant l’instantané d’une situation donnée, éphémère et courte, avec le figé d’un dessin ultraréaliste, l’auteur s’est posé en Balzac des temps modernes, à l’heure où les longues descriptions d’une centaine de pages font peur, et où l’on s’habitue de plus en plus à du contenu bref et intense, sans cesse renouvelé.
Lire la critique sur le site : Bedeo
autres livres classés : penséesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
428 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre