AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782370551948
Éditeur : Le Tripode (18/04/2019)
3.35/5   20 notes
Résumé :
Germain Huby est un artiste attentif aux autres. Il cherche à travers les mots à comprendre notre monde, le bruit du vivant. Depuis des années, il écoute ce qui se passe autour de lui, note des pensées et des bouts de dialogues captés au hasard des lieux où il se trouve.
À travers des situations très concrètes, qu'il condense à chaque fois en une seule image (le départ à la retraite d'un professeur, une réunion de travail, la promenade d'un chien, l'intimité... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  13 janvier 2021
Un père pour le moins maladroit, un présentateur-télé aux fiches mal renseignées, une femme qui fantasme sur d'autres hommes, deux élus aux toilettes qui oublient d'éteindre leurs micros, une mariée aveuglée par l'amour, un futur papa qui semble l'ignorer, des parents dépassés par la conscience politique de ses enfants, Sylvette qui ose enfin dire à son mari pourquoi elle fume depuis tant d'années...
… et bien d'autres saynètes, toutes plus ou moins piquantes, absurdes ou jouissives concoctées par Germain Huby.
En strips d'une seule case, dans un décor figé, que ce soit une chambre, une plage, des toilettes, un bar, une cuisine, cet album enchaîne les scènes du quotidien. Des dialogues (de deux à douze répliques) absurdes, empreints de cynisme, d'humour noir, des jeux de mots jouissifs, des décalages sémantiques... Germain Huby, qu'inévitablement l'on compare à Fabcaro, fait montre d'un humour à froid mais aussi d'une certaine intelligence et tendresse.
Caustique et cocasse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          606
Cigale17
  31 janvier 2020
Cet album est difficile à classer : ni BD, ni roman graphique si on se fie aux définitions. Recueil de dessins d'humour ? Je ne sais trop et peu importe. J'ai beaucoup aimé les vignettes de Germain Huby, (une par page, le plus souvent). le titre de l'album, le Bruit des mots, me semble particulièrement bien choisi. En effet, ici, les mots portent et marquent. Et ils en font, du bruit ! Parfois prononcés avec une apparente naïveté, l'inconscience de leur portée, une cruauté assumée ou non, volontaire ou non, mais faisant toujours ressortir l'absurde des situations, entre parents et enfants, dans le couple, au travail, entre amis, sur la plage ou au marché, etc., et même entre quelques extra-terrestres… Les dessins sont fouillés, certains cadrages particulièrement originaux, les couleurs se déclinent souvent en presque camaïeux, fréquemment relevés par une couleur qui tranche avec l'ensemble. Les dialogues entre les personnages se présentent dans des phylactères rectangulaires, qui tiennent souvent beaucoup de place sur la page, mais qui ne gênent pourtant pas la lisibilité du dessin. Bref, un bel album, attachant, drôle et absurde, souvent cruel, où il n'est pas toujours agréable de reconnaître ceux qu'on aime ou de se reconnaître soi-même…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Bazart
  04 janvier 2020
Connaissez-vous Germain Huby, un atiste plasticien et vidéaste à l'origine du programme Germain fait sa télé sur Canal + et Arte ?
Il est également l'auteur du livre le Bruit des mots sorti l'année dernière au Tripode, il y dessine avec humour et absurdité la condition humaine. le Bruit des Mots est un ouvrage étrange, séduisant .
Sous une forme de polaroïds faussement naïfs, on y entend à travers des dialogues la recherche de notre monde, le bruit du vivant.
Doté d'un humour singulier, pas loin de l'univers d'un Fabcaro, aussi drôle que décalé, cet objet pop art a un charme fou

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          210
LettresItBe
  26 novembre 2019
Ça faisait longtemps qu'une bonne petite BD n'avait pas été chroniquée sur Lettres it be. C'est désormais chose corrigée avec le bruit des mots de Germain Huby, à retrouver chez le Tripode. Pourquoi il faut lire cette BD de toute urgence ? Vous allez voir…
# La bande-annonce
Depuis des années, Germain Huby écoute ce qui se passe autour de lui, note des pensées saisies au hasard des rencontres, laisse courir son imagination. Les situations concrètes qu'il dessine (le départ à la retraite d'un professeur, une réunion de travail, les querelles d'un couple, le dialogue d'un père avec sa fille, etc.) rappellent l'absurdité de nos existences. de moments cocasses en échanges surréalistes, de scènes de vie banales en intimités dévoilées, c'est un peu la vanité du monde qui se fait entendre, le bruit du vivant.
# L'avis de Lettres it be
La maison d'édition le Tripode devient, petit à petit, une réserve à belles découvertes et à bijoux littéraires. Il y a eu le Vigile de Hyam Zaytoun dont nous vous parlions il y a peu, il y a eu le Dérangé que je suis d'Ali Zamir prix du roman France TV 2019, plus proche encore, il y a eu le prix Renaudot de l'année dernière avec le sillon de Valérie Manteau… Non content d'investir avec brio le monde de la littérature, le Tripode s'embarque aussi dans les eaux de la création graphique. Récente parution dans ce rayon de la maison, le bruit des mots de Germain Huby. Artiste plasticien de formation mais aussi réalisateur, vidéaste, producteur ou interprète, notre homme s'est construit dans la critique de notre bonne vieille société médiatique. Un Cheval de Troie intermédias qui s'attaque maintenant à la bande-dessinée pour continuer son travail de sape. Pour notre plus grand plaisir !
Dans un style légèrement orienté pop-art sur des planches très brèves d'une ou deux pages maximum, Germain Huby déploie un humour froid, distancié. Il nous propose de redécouvrir des situations de notre quotidien, des situations vues à la télé, partout autour de nous. Mais sur une planche de BD, le résultat est tout autre : l'absurdité se niche dans les détails. de cette assemblée qui réfute toute forme d'autorité et ce par la voix d'une seule personne autoproclamée, en passant par ces scènes de couple aussi dérangeantes que délicieuses, c'est un réel petit plaisir que de rire de nous, que de rire de tout ça.
On est, de toute évidence, dans la veine drolatique de la géniale BD La vie est bonne signé Viande & Macaroni publiée chez Payot Graphic. Bien que cette dernière se soit penchée davantage sur notre rapport quotidien à la technologie, aux réseaux sociaux et tous ses fardeaux connectés, Germain Huby s'ancre un peu plus dans le quotidien, dans l'absurde du banal. On pourrait penser aussi aux excellentes nouvelles d'un Bernard Quiriny, adepte d'un tel exercice mais sous forme plus littéraire. Bref, Germain Huby, en un seul ouvrage, rentre dans ce club bien select. Avec brio.
C'est drôle, très drôle, tout ça parce que ça nous pousse à réfléchir un petit peu sur l'absurdité de notre condition, de notre quotidien. L'intelligence et le rire dansent, le plus souvent, main dans la main. Germain Huby offre, avec le bruit des mots, une illustration idéale à cette idée. Pour un agréable moment, pour prendre un peu de recul, découvrez cette petite BD d'urgence : c'est un régal !
Retrouvez la chronique en intégralité sur Lettres it be

Lien : https://www.lettres-it-be.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LeslecturesdeMaryline
  05 juillet 2019
L'auteur, par cette BD un peu fantaisiste, nous emmène dans notre quotidien, avec des scènes anodines, que tout le monde a déjà vécu un jour. Les mots sont parfois cruels, mais tellement révélateurs de notre quotidien et de la vie qui nous entoure. Ce n'est pas une BD comme les autres, c'est plutôt un album graphique fait de polaroids.
Le titre est carrément bien trouvé, car les mots ont en effet chacun un sens alors qu'ils ont la même prononciation. La langue française a cette particularité que les mots ont parfois un même son avec une définition complètement différente et qu'ils peuvent donc nous positionner quelques fois dans des situations assez cocasse...
Grace à son humour un peu particulier (il aime se moquer gentiment des gens qui l'entourent) l'auteur nous emmène dans des situations elles aussi particulières de la vie quotidienne. Je n'ai pas tout compris, je l'avoue sans retenue. L'auteur nous met devant les faits : l'absurdité de la condition humaine. Les situations sont cocasses, les échanges surréalistes et le lecteur est confronté à sa propre vie.
Concernant les illustrations, je les aime beaucoup, les couleurs sont agréables pour l'oeil, et même le papier est bien choisi! Une vraie réussite de ce côté-là! Un album qui se lit très rapidement, en une seule fois ou bien de temps en temps pour en savourer les différents moments choisis par l'auteur.
Lien : http://leslecturesdemaryline..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (3)
BoDoi   17 mai 2019
Amateurs d’humour absurde ou surréaliste, ce très beau Le Bruit des mots est fait pour vous [...] Beaucoup de lucidité ici, mais derrière l’humour, on peut y lire aussi une BD très sensitive, la grande force et l’originalité de l’album.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   02 mai 2019
Humour et recherche de la petite bête se partagent des compositions pleines pages auxquelles ont été associées des dialogues plus ou moins décalés. Air du temps, boboïtudes diverses et variées, vie de couple et en entreprise, Fabcaro n’est pas loin. Le résultat s’avère irrésistible.
Lire la critique sur le site : BDGest
Bedeo   26 avril 2019
En mêlant l’instantané d’une situation donnée, éphémère et courte, avec le figé d’un dessin ultraréaliste, l’auteur s’est posé en Balzac des temps modernes, à l’heure où les longues descriptions d’une centaine de pages font peur, et où l’on s’habitue de plus en plus à du contenu bref et intense, sans cesse renouvelé.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   13 janvier 2021
- Oh non mais c'est pas vrai ! Qui est-ce qui a encore fait ça ????
- Fait quoi mon amour ?
- Aurélie, c'est toi qui as débarrassé la table, les bols et les assiettes qui traînaient ?
- Oui et j'ai jeté les bouteilles de bière, vidé les cendriers, aspiré par terre et fait la vaisselle aussi.
- C'est pas croyable, tu pouvais pas attendre que je le fasse. C'est plus fort que toi hein ? J'ai déjà plus de boulot, je suis bloqué là toute la journée à rien faire et tu me prives des seuls moments d'activité qu'il me reste.
- Ben ça faisait déjà cinq jours que c'était là alors je me suis dit que tu ne le ferais pas.
- Ah génial ! Vas-y traite-moi d'incapable tant que tu y es ! Merci pour ton soutien Aurélie ! Tu m'encourages bien là !
- Je voulais pas te blesser poussin. Je suis désolée.
- C'est trop facile d'être désolée... Nan me touche pas !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          204
marina53marina53   13 janvier 2021
- Licence, master, doctorat, en France et à l'étranger... Je ne peux pas vous embaucher mademoiselle, vous êtes beaucoup trop diplômée pour ce poste-là.
- Mais en quoi ça pose problème puisque je vous ai dit que j'acceptais d'être payée moins.
- Le problème c'est que moi je n'ai aucun diplôme. Vous n'allez plus me supporter au bout de deux jours. C'est non !
- C'est peut-être vous qui n'allez plus me supporter au bout de deux jours.
- C'est bien possible mais je voulais rester poli.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
marina53marina53   20 janvier 2021
- Chérie ! Qu'est-ce que je dis à Bruno et Naïma pour samedi soir ?
- Tu leur dis qu'on vient et que je préparerai un dessert, un tiramisu ou une mousse au chocolat, comme ils préfèrent.
- … Camille ?! Je dis quoi à Bruno et Naïma pour samedi ?
- Ben je t'ai dit ! Tu leur dis que c'est bon et qu'on apporte le dessert !
- … Yououuuuuuuuu Camille ??!!!
- Ouiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!
- … C'est pas vrai, elle est complètement sourde cette bonne femme !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
marina53marina53   13 janvier 2021
- Papa, toi qui as toujours réussi tous tes entretiens d'embauche, tu peux me donner quelques conseils ?
- Bien sûr ma fille !
- Je vise un poste d'ingénieure dans un laboratoire de recherche en chimie analytique. C'est dans ta discipline, ça doit te parler ?! Qu'est-ce que je dois mettre en avant ?
- Ne mets pas de jupe ça fait ressortir ton embonpoint ! Et évite de te tenir voûtée comme d'habitude !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
marina53marina53   15 janvier 2021
- Monsieur vous allez me manquer ! Vous êtes le meilleur prof que j'ai eu de toute ma scolarité !
- Ça me touche beaucoup ce que tu me dis Corentin.
- D'ailleurs je pense que si je rate ma carrière professionnelle, je deviendrai professeur, comme vous !
Commenter  J’apprécie          140

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Germain Huby (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17312 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre