AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226126511
123 pages
Éditeur : Albin Michel (23/08/2001)

Note moyenne : 2/5 (sur 3 notes)
Résumé :
« - Les jours de cafard, je m'achète des éclairs à la vanille, avait-il dit. Et des romans policiers. - Et les jours d'euphorie ? avait-elle demandé. » C'est une histoire d'amour peu ordinaire. Une histoire faite de silences, de rires, d'insouciance et d'eau.
C'est aussi un premier roman.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Wyoming
  26 avril 2018
Un histoire d'amour où la tragédie s'installe avec la perte d'une enfant noyée, le couple ne résistera pas. Il pleut des larmes dignes de Boris Vian dans ce livre où l'eau est l'héroïne principale. A lire un jour de pluie.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
WyomingWyoming   03 juillet 2020
Quand il pleut sur les lacs ça fait des brisures aux sonorités conservées par les montagnes où volent des choucas dans leur épaisseur de gouttes et de plumes collées.
Commenter  J’apprécie          80
WyomingWyoming   03 juillet 2020
Elle aimait l'eau.
Pas celle de la pluie : celle des piscines.
Elle y nageait. Une façon d'apprendre à respirer pour le théâtre. Elle récitait de longues tirades pour travailler son souffle. Les baigneurs la regardaient soliloquer au ras de la surface, prendre sa respiration à fleur de vague et débiter son texte en gros bouillons.
Commenter  J’apprécie          10
WyomingWyoming   03 juillet 2020
L'arbre.
Ce personnage nouveau, silencieux, fidèle et sûr, véritable partenaire de leur objectif sexuel.
Outre la consistance du tronc, le deuxième facteur de désir était le feuillage. L'alternative caduc/persistant. Cette dichotomie dans leur sensualité animait leur désir.
Commenter  J’apprécie          10
WyomingWyoming   03 juillet 2020
Les matins de décembre ne tremblent pas, ils sont froids et le lac y était beaucoup plus solitaire que partout ailleurs dans l'année.
Commenter  J’apprécie          30
WyomingWyoming   03 juillet 2020
Il aimait décembre.
A cause du froid, de la buée qui sort de la bouche comme une poussière propre. Parce que c'est l'odeur des mandarines et des pull-overs dans les placards.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : lacVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox