AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B003L9T08A
Éditeur : Société d'éditions littéraires et artistiques (30/11/-1)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Marion Delorme, de son vrai nom Marie de Lon, demoiselle de Lorme (née à Baye dans la Marne, 3 octobre 1611 - 2 juillet 1650 ) était une femme célèbre pour sa beauté et ses aventures sous Louis XIII.

Courtisane, née d'une famille bourgeoise ou plutôt d'une noblesse de robe (son père mort en 1639 était président et trésorier général des Finances en Champagne), elle était riche (elle aurait pu avoir 25000 écus de dot dit Tallemant des Réaux), elle bril... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Nelja
  24 septembre 2013
Marion Delorme est une ancienne courtisane repentie qui a décidé de se refaire une honnêteté, tombe amoureuse d'une jeune homme pur et farouche, Didier. Mais ce dernier provoque en duel, sans comprendre la situation, un de ses anciens amants qui flirtait, et c'était l'époque où Richelieu interdisait les duels, donc prison ! Poursuites ! Personnages se faisant passer pour morts ! Dissimulation dans une troupe de comédiens ! Condamnations à mort ! Quiproquos ! Fin terrible ! le tout avec une alternance continuelle, et bien menée, de passages drôles et de passages tragiques.
Du moins, c'est cette partie centrée sur les aventures que j'ai appréciée dans la pièce, Marion est douée et Didier héroïque. Mais pour être honnête, je dois avouer qu'Hugo se concentre plus sur l'arc de romance, les secrets, la rédemption par l'amour, etc. Et celui-là me plait moins parce que, pour des raisons d'époque, on a plus de mal à empathiser avec les personnages. J'ai peu de sympathie pour un homme qui considère qu'une femme qui a déjà eu des amants est salie pour toujours, et le fait de pouvoir apprécier que les gens peuvent changer ne me semble pas un exploit bien remarquable par rapport à une évasion de prison - mais la pièce le présente autrement.
La bonne surprise est l'ancien amant de Marion, qui est présenté au début comme quelqu'un de pas très plaisant, mais dont le sens de l'honneur, le courage, et les limites intellectuelles amusantes en font finalement un des personnages les plus sympathiques de la pièce.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
henrimesquida
  07 juin 2014
La pièce de Hugo a quelques beaux vers. pour moi la thématique romantique est presque insupportable. Je rentrerai volontiers dans la pièce donner deux bonnes gifles à l'insupportable Didier. Je ne peux m'intéresser à des personnages qui sous couvert de romantiques me paraissent surtout d'une bêtise affigeante. Biensûr lecteur de Hugo de l'époque j'aurai probablement apprécié. Mais voilà le temps passe et tout ne vieillis pas bien
Commenter  J’apprécie          00
ChristelAs
  15 mars 2017
J'adore ce drame de Victor Hugo même dans une pièce de théâtre, il insuffle actions et romantisme. J'ai lu la pièce très rapidement emportée par l'enchaînement des événements.
Commenter  J’apprécie          20
Chasto
  06 mars 2017
Amours duels et intrigues s'affrontent.
Picques et politique se combattent aux amours perdus de cours et de courtisanes.
A lire et découvrir avec intérêts et curiosités.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
genougenou   13 août 2015
Savez-vous,
Vous dont l’œil est si pur, dont le front est si doux,
Savez-vous ce que c'est que Marion de Lorme?
Une femme, de corps belle, et de cœur difforme,
Une Phryné qui vend à tout homme, en tout lieu,
Son amour qui fait honte et fait horreur!
Commenter  J’apprécie          30
kv945kv945   17 juillet 2016
Seul, à vingt ans, la vie était amère et triste.
Je vis les hommes, et j’en pris
En haine quelques-uns, et le reste en mépris ;
Car je ne vis qu’orgueil, que misère et que peine
Sur ce miroir terni qu’on nomme face humaine.
Si bien que me voici, jeune encore et pourtant
Vieux, et du monde las comme l’on est en sortant;
Ne me heurtant à rien où je ne me déchire ;
Trouvant le monde mal, mais trouvant l’homme pire
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Victor Hugo (133) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Victor Hugo
teaser Les Miserables du Limousin .Référence explicite aux Misérables de Victor Hugo, ce roman-feuilleton a paru dans les colonnes du journal le Rapide entre juillet et septembre 1887. Retrouvé récemment, il n?avait été publié que cette même année 1887, avant de sombrer dans l?oubli. Il mérite une redécouverte. Plus d'informations sur : http://www.lesardentsediteurs.com
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle






Quiz Voir plus

Victor Hugo (niveau facile)

Lequel de ces livres n'est pas de Victor Hugo ?

Les Misérables
Notre-Dame de Paris
Germinal
Les Contemplations

10 questions
832 lecteurs ont répondu
Thème : Victor HugoCréer un quiz sur ce livre