AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2259000053
Éditeur : Plon (15/08/2006)

Note moyenne : 2.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Loin, très loin de notre monde plein de bruit et de fureur, Nicolas Hulot nous invite à découvrir " le dernier vrai refuge de la beauté : la nature ".
Et comment résister à une telle invitation ? Comment ne pas être émerveillé par la pureté de la lumière cristalline de l'Arctique, la magie d'une rencontre inespérée avec une colonie d'orques pygmées aux Marquises ou la splendeur du soleil de minuit sur l'Alaska ?
De ce fabuleux voyage, l'on revient éb... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
BVIALLET
  13 janvier 2018
D'abord photographe, puis animateur de télévision (« Ushuaïa ») et maintenant ministre de l'écologie, Nicolas Hulot a de tous temps aimé la nature. Il a parcouru en tous sens notre planète, a pratiqué l'ULM, le parapente, l'avion, la plongée sous-marine, la spéléologie sur les plus beaux sites de la planète. Il a sillonné le désert en compagnie du professeur Théodore Monod, séjourné sur le motu de Paul-Emile Victor, face à l'île de Bora-Bora. Il a assisté à la ponte des tortues sur l'île inhabitée d'Aldabra, participé à une ancestrale chasse à l'aigle au Kazakhstan, écouté le brame du cerf en forêt de Fontainebleau et caressé des gorilles dans la réserve de la malheureuse Diane Fossey. Et de chacun de ces lieux et de quelques autres, il nous prodigue une réflexion, une pensée ou une recommandation écologique : la chasse n'est pas une bonne chose, la chasse à courre est pire encore. Les corridas et bastonnades d'ânes en Espagne sont des abominations. La pêche industrielle avec filets dérivants devrait être interdite. Il faut protéger et respecter les animaux sauvages, s'inspirer des peuples premiers qui ne prélèvent que le strict minimum sur la nature…
« Questions de nature » se présente comme un livre de courtes réflexions politico-philosophiques sur le thème de l'écologie et de la défense de l'environnement. Pour Hulot, l'homme moderne impacte beaucoup trop gravement la nature. Il met en péril les animaux, les plantes et les sites encore préservés. Ceux-ci d'ailleurs devraient même être sanctuarisés et interdits au tourisme de masse, en sous-entendant que lui et ses lourdes expéditions de type « Ushuaïa » avec énormes 4X4, camions de matériel, et armada volante ou roulante devraient seuls continuer à en jouir alors qu'il ne fait que donner envie à d'autres de le suivre et de l'imiter ! On ne peut qu'adhérer aux principes répétés à longueur de page dans ce livre au bout du compte plus ennuyeux qu'autre chose. L'auteur aligne les évidences, les truismes et autres idées reçues comme d'autres enfilent des perles. La plupart des paragraphes commencent par « je ». Plus narcissique que ça, on meurt ! Encore un bouquin édité sur une notoriété, une de ces savonnettes littéraires qui, même si elles lavent plus blanc, n'apporte pas grand-chose et sera aussi vite lue qu'oubliée !

Lien : http://www.bernardviallet.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BVIALLETBVIALLET   13 janvier 2018
Les Blancs se moquent de la terre, du daim ou de l’ours. Lorsque nous, Indiens, chassons le gibier, nous mangeons toute la viande. Lorsque nous cherchons les racines, nous faisons de petits trous. Lorsque nous édifions nos tipis, nous faisons de petits trous. Lorsque nous brûlons l’herbe à cause des sauterelles, nous ne ruinons pas tout. Nous n’utilisons que le bois mort.
L’homme blanc, lui, retourne le sol, abat les arbres, détruit tout. L’arbre dit « Arrête, je suis blessé, ne me fais pas mal ». Mais il l’abat et le débite. L’esprit de la terre le hait. Il arrache les arbres et les ébranle jusqu’à leurs racines. Il scie les arbres. Cela leur fait mal. Les Indiens ne font jamais de mal, alors que l’homme blanc démolit tout. Il fait exploser les rochers et les laisse épars sur le sol. La roche dit « Arrête, tu me fais mal ». Mais l’homme blanc n’y fait pas attention. Quand les Indiens utilisent les pierres, ils les prennent petites et rondes pour y faire leur feu… Comment l’esprit de la terre pourrait-il aimer l’homme blanc ?… Partout où il la touche, il y laisse une plaie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BVIALLETBVIALLET   13 janvier 2018
La vie dans un tipi est bien meilleure ; il est toujours propre, chaud en hiver, frais en été, facile à déplacer. L’homme blanc construit une grande maison, qui coûte beaucoup d’argent, ressemble à une grande cage, ne laisse pas entrer le soleil et ne peut être déplacée ; elle est toujours malsaine. Les Indiens et les animaux savent mieux vivre que l’homme blanc ; personne ne peut être en bonne santé sans avoir en permanence de l’air frais, du soleil, de la bonne eau. Si le Grand Esprit avait voulu que les hommes restassent dans un endroit, il aurait fait le monde immobile ; mais il a fait qu’il change toujours afin que les oiseaux et les animaux puissent se déplacer et trouver toujours de l’herbe verte et des baies mûres ; la lumière du soleil permet de travailler et de jouer, la nuit de dormir ; l’été les fleurs s’épanouissent et l’hiver elles dorment ; tout est changement ; chaque chose amène un bien ; il n’est rien qui n’apporte rien.
L’homme blanc n’obéit pas au Grand Esprit. Voilà pourquoi les Indiens ne peuvent pas être d’accord avec lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Nicolas Hulot (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Hulot
La transition écologique : Nicolas Hulot - Pierre Larrouturou - Céline Tellier - Jacques Crahay
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
109 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre