AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations sur Nés à Minuit, Renaissance, tome 3 : Délivrance (21)

Cielvariable
Cielvariable   08 mars 2018
-Tu as une mémoire d'éléphant, ma parole! s'écria-t-il en riant.

-Et toi, tu as les manières d'un babouin, rétorqua-t-elle.

-Le zoo, c'est par ici! lança Burnett depuis le bureau de Holiday.

Della fit une grimace. Chase entra dans la pièce à sa suite. Holiday était assise dans son fauteuil. Elle les accueillit d'un petit signe de tête. Burnett était assis sur un coin du bureau, Hannah posée sur ses genoux.

En les voyant entrer, ma petite fille gazouilla gaiement et tendit les bras vers Della.

-Je crois qu'elle veut te dire bonjour, dit Burnett en passant le bébé à Della.

-Elle a bon goût, déclara cette dernière en souriant.

Aussitôt Hannah se tourna vers Chase et agita ses petites mains.

-Je confirme! gloussa-t-il.

-Je retire ce que j'ai dit, grommela Della.

Holiday rit doucement.

-Tu es très élégant, Chase.

-Je te demande pardon? râla Burnett.

-Merci, souffla Chase en se détendant un peu. J'ai de la chance, le costume me va, ajouta-t-il en jetant un regard malicieux à Della.

-Tiens, lança cette dernière en lui tendant Hannah.

Chase recula d'un pas.

-Je ne sais pas comment ça se porte, ça.

-"ça?" répétèrent Della et Holiday d'une même voix.

-Je veux dire... elle. Le bébé, quoi.

Della lui décocha un regard noire avant de se tourner vers Burnett. En apercevant son père, la fillette se mit à battre des mains.

-Baba. Baba.

-Vous avez entendu? Elle a dit "papa"! s'écria Burnett avec un sourire éblouissant.

-Mais non, elle babille, c'est tout, rétorqua Holiday.

-Mouais... Tu es jalouse parce qu'elle a dit "papa" avant "maman".

-Ce n'est pas vrai. D'abord, ça ne ressemblait même pas à "papa". N'est-ce pas? fit Holiday en s'adressant à Chase.

-Euh... non. Enfin, je ne crois pas.

-Tu vois? lança Holiday en riant.

-Je ne voudrait pas voler la vedette à notre petite princesse, mais...

[...]

-Bon, je ne vous retiens pas plus longtemps. Allez-y, mais je vous préviens, ne cherchez pas les emmerdes.

Hannah se mit à agiter ses petits poings joyeusement.

-Med! Med! Med!

Holiday jeta un regard noir à son mari.

-Toi, je vais te laver la bouche au savon tous les dimanches pendant un mois!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Cielvariable
Cielvariable   08 mars 2018
Il céda sans discuter, mais alors qu’il avait une jambe dehors, il lui jeta un regard taquin.

– Juste un détail.

– Quoi ? râla-t-elle.

Il sourit de plus belle.

– Non, en fait. Deux.

– Quoi ? répéta-t-elle d’un air exaspéré.

– Premièrement, ce baiser, là… Tu en avais envie. C’est toi qui m’as embrassée.

Elle fronça les sourcils sans rien dire. Elle préférait ne plus y penser.

– Deuxièmement, tu t’es trompée de jour.

– Hein ?

– Tu portes une culotte vendredi. On est dimanche.

Elle lui lança l’oreiller, puis baissa les yeux. Il avait raison, l’animal.
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
Cielvariable   08 mars 2018
- Della ? Murmura-t-il Comme s'il n'avait pas entendu son reproche.

- Quoi ?

- Je t'aime.

- Ah Non ! Je t'interdis de mourir!

Il rit doucement.

- Je ne vais pas mourir, mais... C'est juste au cas où.
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
Cielvariable   08 mars 2018
-Je veux pouvoir te toucher. Je veux... je veux le genre de relation qu'ont Liam et Natasha. Je veux pouvoir t'embrasser quand j'en ai envie, je veux pouvoir m'assurer tu mettes bien la bonne culotte tous les jours de la semaines, je veux pouvoir te faire l'amour et me réveiller à côté de toi comme ce matin. Je ne sais pas si tu t'en rends compte, mais c'était merveilleux.
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
Cielvariable   08 mars 2018
Le gros balourd tenta de la rattraper. Della fit volte-face et, d'un élégant coup de genou, mit le sale type à quatre pattes.

Burnett leur avait interdit d'user de leur force surnaturelle, et Della n'avait pas désobéi. Elle avait simplement très bien visé. Le type se releva, les deux mains sur la braguette, bouche bée, sans émettre le moindre son. Quand il retrouverait sa voix, ce serait sûrement pour chanter des airs de soprano.

-Oh! Pardon, lança Della sur un ton venimeux. Je crois que je suis allergique aux pervers. ça me donne des réations incontrôlable du genou.

Ils retournèrent à la voiture tout en prenant soin d'éviter le chien.

-Rappelle-moi de ne jamais provoquer tes allergies, gloussa Chase.
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
Cielvariable   08 mars 2018
Burnett fit face à Della.

-Va te reposer un peu. Tu as des putains de cernes sous les yeux.

Holiday sera sa fille contre elle et posa une main sur son oreille tout en jetant une regard courroucé à son mari.

Ce dernier haussa les épaules d'un air penaud.

-Pardon. Je voulais juste dire que tu as une sale tête, c'est tout.

Della se tourna vers Holiday.

-Quel charmeur! Tu en as, de la chance.
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
Cielvariable   08 mars 2018
-Je veillerai sur elle, dit Chase.

-Sérieux ? râla-t-elle. Excusez-moi, je vais me laisser pousser un pénis, histoire que ces messieurs, de la brigade des saucisses-boulettes arrêtent de croire que j'ai besoin d'un homme à mon côté pour me protéger!

Chase et Burnett parurent interloqués par cette remarque -ou peut-être par sa description de leurs bijoux de famille- mais en même temps, ils n'avait qu'arrêter de jouer les macho débiles.

Burnett se racla la gorge.

-Ce qui m'importe, c'est que vous ne preniez pas de risque inutiles. Si l'un d'entre vous a l'impression que ça devient dangereux, appelez-moi et revenez ici. Compris ?

Chase acquiesça.

Burnett se leva.

-Je vous laisse discuter de votre vison et je vous attends dans mon bureau d'ici une heure.

Il partit et, une petite minute plus tard, Chase partit d'un fou rire.

- ?
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
Cielvariable   08 mars 2018
-Fais quelque chose d'intelligent pour une fois, et tire-toi! gronda Burnett de l'intérieur.

-Non. Je ne partirais pas, déclara Chase.

La porte s'ouvrit sur un vampire aux yeux luisants.

-Je peux entrer? demanda le jeune homme.

-J'aimerais mieux pas, grommela Burnett.

Toutefois, il recula juste assez pour le laisser passer.

Holiday se précipita vers eux et plaça Hannah, sa petite fille brune, dans les bras de son père.

-Qu'est ce que tu fais? lança ce dernier.

-Tu m'as demandé de ne pas te laisser tuer Chase. Je me dis que le meilleur moyen, c'est de te passer Hannah, expliqua la fée rousse avec un regard déterminé dans ses grands yeux verts. Et puis, c'est à ton tour de la changer.

Burnett sera contre lui la petite chose ensommeillée.

-Il me reste encore une main de libre, commenta-t-il avant de se retourner vers Chase. Pourquoi es-tu revenu?

[...]

Burnett le toisa un long moment, immobile, les yeux brûlants, tandis que la petite Hannah lui souriait de toute ses gencives. Le contraste entre ces deux regards aurait suffi à le mettre mal à l'aise s'il ne l'était pas déjà.

-Tout ce que je demande, c'est une dernière chance, plaida-t-il. Laisse-moi te prouver que je suis digne de respect moi aussi. Je ferai tout ce que tu veux.

L'expression de Burnett se radoucit. Il se tourna vers sa femme, qui hocha la tête. Puis il soupira et examina tour à tour son bébé et le jeune homme.

-Tout ce que je veux?

-Tout, répondit Chase.

-OK. Tu as déjà changé une couche?

Les effluves qui parvinrent alors à ses narines le firent déglutir avec difficulté.

-Je peux apprendre.

-Pas sur mon bébé, intervint Holiday. Et puis, c'est à ton tour à toi, gronda-t-elle en s'adressant à son mari.

Ce dernier jeta un coup d'oeuil à Chase.

-Mais j'ai besoin de...

-... de changer la couche de ta fille. Moi aussi, j'ai des choses à dire à ce jeune homme.

Burnett s'éloigne avec son bébé tout souriant dans ses bras. Chase l'entendit murmurer:

-Hannah, ma puce, comment fais-tu pour être aussi mignonne et pour empester autant?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
Cielvariable   08 mars 2018
Elle retira son tee-shirt puis laissa tomber son jean et se tient devant lui en culotte et soutien-gorge.

Il l'observa longuement doucement et glissa une main autour de sa taille.

Ce simple contact, si doux, lui donna la chair de poule, mais elle s'écarta légèrement.

-Du calme, monsieur le pervers. Tu ne remarque rien ?

Il fronça les sourcils.

-Qu'est-ce que je devrais remarquer...à part que tu es magnifique?

Elle désigna sa culotte.

-Je me suis pas trompée de jour !
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
Cielvariable   08 mars 2018
-On n'est pas obligés d'aimer la même chose. Ce qui compte, c'est qu'on s'aime nous.

-Ça tombe bien, dit-il. Je t'aime.

-Moi aussi, je t'aime.
Commenter  J’apprécie          30




    Acheter ce livre sur

    LirekaFnacAmazonRakutenCultura





    Quiz Voir plus

    Nés à Minuit tome 1

    Comment s'appelle la première meilleure amie de Kylie

    Sandra
    Sara
    Cassandra
    Léa

    12 questions
    149 lecteurs ont répondu
    Thème : Nés à minuit, tome 1 : Attirances de C.C. HunterCréer un quiz sur ce livre