AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2824607025
Éditeur : City Editions (06/01/2016)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 108 notes)
Résumé :
Avec un célèbre joueur de la NHL pour demi-frère, Violet Hall connaît bien la réputation de playboys que se traînent beaucoup de joueurs stars. Elle est assez intelligente pour se tenir éloignée de ces hommes solidement bâtis et à l'endurance sans égale. Jusqu'à ce qu'elle rencontre le légendaire capitaine de l'équipe : Alex Waters.

Violet n'est pas intéressée par son joli visage ou par ses abdos. Mais quand Alex lui montre qu'il n'est pas un joueur s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (54) Voir plus Ajouter une critique
marnchoups
  28 janvier 2016
Entre la romance et moi, c'est une grande histoire d'amour. Les romances sont mes livres doudous.
Quand j'ai vu passer Hard Boy sur la blogosphère et que j'ai lu les nombreuses critiques positives, j'ai eu envie de rajouter une nouvelle romance à ma bibliothèque. Et puis le résumé et la couverture plus qu'alléchante ont fait que je n'ai pas tarder à me procurer le livre d'Helena Hunting.
Mal m'en a pris...
Les 17% que j'ai lu ont été une horreur. Je me suis forcée mais le blocage n'était pas loin. Culpabilisée et résignée, j'ai abandonné ma lecture. Lire est synonyme de plaisir pas de martyr.
Je ne peux donc pas critiquer ce livre dans son intégralité mais je vais en quelques mots et extraits vous parler de mon calvaire.
Tout commence sur cette scène pour le moins originale.
On est jeudi matin, il est 6 h 51 et un orgasme de folie s'apprête à me submerger. Ah, toutes les femmes devraient prendre exemple sur les hommes ! Certes, je n'ai pas les mêmes caractéristiques physiques que ces messieurs – pas de gaule du matin, par exemple –, mais cela n'empêche que j'ai besoin de satisfaire mes besoins personnels avant d'aller prendre ma douche. Ma journée se passe toujours mieux quand je prends un pied d'enfer dès le réveil.
Me voilà donc à deux doigts de basculer dans l'extase. Toutes mes terminaisons nerveuses s'enflamment délicieusement. Mes muscles sont tendus, mes doigts vont et viennent à un rythme frénétique, mon vibromasseur – Dieu bénisse son inventeur – martèle le point le plus sensible de mon corps et tout va bientôt devenir d'un blanc merveilleux.
Mais voici que la voix stridente de ma mère interrompt brusquement la magie de cet instant orgasmique, ruinant ma séance matinale de plaisir solitaire. Elle a dû se servir de sa clé pour ouvrir la porte, comme d'habitude.
Je suis ravie de savoir que Violet, dont je viens seulement de faire la connaissance, a besoin de son petit plaisir matinal. Je suis pour la liberté de la femme pour tout ce que ça implique mais j'attends d'une romance qu'elle me fasse rêver, qu'elle fasse chavirer mon coeur, qu'elle me fasse couiner de plaisir et plus devant les bellâtres et bien plus encore.
Mais quand dès la première page je tombe sur ce genre de scène, je me crispe légèrement. Mais je n'allais tout de même pas m'arrêter de lire pour si peu, j'ai donc poursuivi ma lecture.
La rencontre entre Alex, hockeyeur et Violet ne tarde pas à arriver.
Alex est sur la glace pour jouer un match. Une bagarre éclate et il se retrouve littéralement plaqué contre une vitre en plexiglas, Violet ne trouve rien de mieux à faire que de serrer l'un de ses seins dans sa main à la vue de ce bel homme.
Comprenez un peu mon désarroi à ce moment là... Je veux bien que la femme soit libérée mais un peu de tenue s'il vous plaît. Mon côté fleur bleue souffre.
En lectrice remplie d'espoirs, je décide de poursuivre encore une fois ma lecture mais avec les mains de plus en plus crispées sur mon livre.
L'équipe gagnante est celle d'Alex et de Buck (le demi-frère de Violet) qui je tiens à le préciser est une pute selon les dires de la jeune femme, doté d'un micro-pénis et est très poilu.
Me voilà bien avancée.
Lors de la soirée organisée pour fêter la victoire de l'équipe, Violet va recroiser la route d'Alex. C'est en le voyant boire un verre de lait qu'elle va le reconnaître. C'est le mannequin qui a fait une pub pour une marque lait et qui lui a aussi servi de support pour sa petite séance de masturbation.
Je cite:
— Salut, je m'appelle Alex.
Il me sourit de ses belles dents blanches. Qui sont probablement fausses. Son regard est à tomber, en revanche, bien qu'il ait un début d'oeil au beurre noir. Je fais de gros efforts pour ne pas le regarder en face, craignant d'être séduite par sa beauté sauvage.
— Violet, réponds-je.
— J'ignorais que Butterson avait une soeur.
Même sa voix me paraît familière. Elle est profonde et douce comme du satin. Waters boit une gorgée de lait, puis s'essuie rapidement la lèvre. C'est alors que je le reconnais : le mec de la pub pour le lait. Et dire que je me suis branlée en pensant à lui ! Plus embarrassée que jamais, je prononce malgré moi une phrase totalement insensée.
Vous devez vous en douter, arrivée à ce faible stade de ma lecture, je commençais vraiment à me demander si ce n'était pas un gag. Sortez la caméra cachée que l'on rigole un bon coup. Car je dois avouer que là j'ai plutôt eu envie de pleurer.
Mon envie de couper court à cette horreur littéraire prenait de plus en plus d'ampleur mais ma culpabilité a pris le dessus. J'ai donc poursuivi ma lecture et j'ai assisté au rapprochement de Violet d'Alex.
Et quel rapprochement. Pour l'occasion, Violet porte un pyjama Spiderman beaucoup trop petit pour elle. Tellement étroit que quand elle se penche, Alex a une vue plongeante sur la moitié de ses fesses dénudées.
Que c'est glamour... J'en suis tout émoustillée. (Comprenez l'ironie dans ma phrase !)
Mais avant ça, j'ai appris qu'un vagin ou une chatte comme l'appelle Violet se dit castor en Québécois. Quel humour dites donc.
Attention, on rentre dans le vif du sujet. Fermez les rideaux, sortez le pop-corn et installez vous confortablement, la première véritable scène d'amour commence.
Un petit medley des meilleures répliques pour vous donner envie de lire ce chef d'oeuvre.
Dès qu'il atteint mes seins, ses pouces effleurent mes tétons. Je gémis comme une fille perdue. Vraiment, on dirait le geignement étrange d'une star du porno. J'ai tellement honte que mon visage et ma poitrine s'empourprent.
À présent, nous sommes tous deux torse nu. Alex regarde fixement ma poitrine. Ce n'est pas un coup d'oeil furtif. Il la contemple ouvertement. Ensuite, il prend mes seins dans ses mains, qui sont énormes – ses mains, pas mes seins ; ceux-ci sont de taille moyenne –, puis il les fait légèrement rebondir sur ses paumes.
On dirait un gamin qui vient de découvrir que la gelée tremblote quand on la remue.
— Je t'avais bien dit qu'ils étaient pas mal pour des vrais.
Sa façon de regarder ma poitrine m'intimide tellement que je n'ai pu m'empêcher de lâcher ce commentaire tout à fait déplacé.
— En effet. Ils sont tellement moelleux, murmure-t-il en les serrant. Et fermes.
Je vous laisse imaginer mon état à ce moment de ma lecture. Un petit dernier pour la route et on va arrêter le massacre.
Laissez-moi d'abord vous décrire le paysage : pas de coupe afro style seventies, mais ses poils proprement taillés sont plus longs que ceux de mon castor – qui arbore une coupe à l'iroquoise. Je sais que certains mecs espèrent faire paraître leur queue plus longue de cette façon. Cependant, je suis certaine qu'il ne s'agit pas ici d'une illusion d'optique. Son sexe est énorme.
Parfois, les hommes prétendent que leur sexe est plus long que la moyenne pour se donner l'air viril. À les écouter, il n'en existe pas de plus gigantesque. Mais celle-ci bat tous les records. Alex Waters a une queue monumentale.
Bon, bon, bon, je crois que vous l'aurez compris. Ces quelques pages lues ont été une véritable horreur pour mes yeux et mon esprit. Je ne réitérerais certainement jamais l'expérience avec les écrits d'Helena Hunting. Je suis vaccinée à vie.
La note attribuée à ma lecture ne compte bien sûr que pour les 17% de masochisme que je me suis imposée.
Bonne lecture à vous !

Lien : http://lepuydeslivres.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TheLovelyTeacherAddictions
  21 janvier 2016
Avant de vous donner un avis complet sur ce premier tome, je voudrais faire une petite mise au point car de nombreuses lectrices se posent des questions sur les sagas d'Helena Hunting et la confusion est d'autant plus importante qu'en français la traduction des titres se ressemblent étrangement.
Ainsi , Hard Boy fait partie de la saga Pucked et est le tome 1. Les tomes 2 et 3 se nomment respectivement en VO Pucked Up ( qui se focalisera sur Buck et Sunny) et Pucked Over ( dans lequel on découvrira Randy Balls qui est mentionné à la toute fin du premier tome) .
Tandis que Bad Boy est le premier tome de la saga Clipped Wings et le tome 2 est sorti en VF sous le titre Dark Love. Ici nous ne sommes plus avec des hockeyeurs mais des tatoueurs.
Mon avis : J'ai passé un très bon moment de lecture avec Hard Boy que j'ai débuté dimanche soir . C'est une lecture assez rapide que j'ai faite en VO ( oui car le prix en VO est bien plus abordable que la VF . J'ai pu lire Pucked pour 3 euros contre 14 euros en version numérique en VF) . J'ai beaucoup aimé l'humour et les jeux de mots en anglais. J'ai demandé quelques traductions de mots clés à des copines qui l'ont lu en VF et je pense que les jeux de mots ont assez bien été rendus.
Je voulais depuis longtemps me plonger dans l'univers des sports de glisse et ayant lu tous les romans d'Helena Hunting, ce titre est dans ma PAL depuis quelques temps. On découvre donc un univers d'homme de testostérone , de sex appeal mais aussi et surtout de sexe. J'ai vraiment aimé l'histoire en général même si à mon goût j'aurais aimé un peu plus de "difficulté" réelles dans la relation d'Alex et Violet.
On découvre donc Alex Waters , un hockeyeur de renom qui est le capitaine des Hawks et qui joue pour les matchs de la NHL. Canadien d'origine , il nous promet donc de sacrés bons moments avec ses tics langagiers et notamment son "beaver" ( traduit en français par castor). Alex a une réputation plus que sulfureuse et les médias se régalent avec ses nombreuses conquêtes. du moins c'est ce que l'on pense car les rumeurs vont bon train sur son compte. L'image publique du joueur est bien loin de la réalité et on découvre au fur et à mesure un homme intelligent, charmant, séducteur, marrant mais aussi est surtout pas aussi sûr que ça de son pouvoir de séduction. Nous avons tout au long du roman deux facettes de ce personnage. Les moments où il est avec Violet le montre sur un jour tout à fait agréable mais dès qu'il va sous les feux des projecteurs, il ne supporte pas la pression et suit malheureusement les directives de son agent Dick ( oui vous me direz qu'il porte très bien son nom étant donné qu'en anglais a dick est soit une bite soit une tête de con). J'ai adoré ses scènes avec la jeune femme et on apprend à le connaître au même rythme que Violet. Qui se cache véritablement sous cet homme qui laisse sortir toute son agressivité sur la glace? Quel "secret" tient il à préserver? Pourra t-il convaincre Violet qu'il est l'homme qui lui faut?
Violet Butterson est un personnage que j'ai adoré d'un bout à l'autre du roman. Elle a une bouche dont elle n'est pas le maître et ses interactions avec tous les personnages sont hilarants. Derrière cette maladresse langagière ou ce franc parler se cache une jeune femme forte qui sait pertinemment ce qu'elle veut. Elle tient tête à son demi frère Buck, à sa mère mais aussi à son amie Charlène et surtout à Alex. Ce que j'ai aimé dans cette romance , c'est que les rôles sont inversés : en effet c'est elle qui mène la danse et qui tire les ficelles de sa rencontre avec Alex. Chacune de ses interventions nous promet des vrais fou rires et je repense à certaines scènes vraiment hilarantes . Si vous l'avez lu et si je vous dis cape, super héros , vous verrez très bien de quoi je parle. J'ai ressenti beaucoup d'empathie envers ce personnage qui se laisse déborder par ses sentiments ( qu'elle se refuse à croire) et j'ai aussi apprécié le fait qu'elle ne mâche pas le travail d'Alex qui va vraiment galérer pour la séduire corps et âme. Alex saura t-il trouver les mots pour la rassurer et la conquérir? Parviendra t-elle à passer outre ses a priori?
Les personnages secondaires sont aussi très intéressants. J'ai hâte de découvrir le tome 2 pour savoir qui est réellement Buck Butterson . Dès le début nous avons une image très négative de cette homme à femmes dont les frasques s'étalent à la une des tabloïds. Je suis sûre que sous cet homme bourré d'hormones se cache un personnage intéressant dont nous avons un bref aperçu dans Hard Boy. C'est un demi frère qui n'est pas en demi teinte et son caractère entier est tout à fait appréciable. J'ai eu un peu peur à un moment de sa relation vis à vis de Violet mais l'arrivée de Sunny Waters nous ouvre une toute nouvelle perspective. J'ai également adoré le personnage de Charlene qui est une excellente amie. Elle est drôle énergique et son côté fan attitude de Darren Westinghouse nous donne à penser qu'elle est un personnage superficiel mais il n'en est rien car Charlene saura prouver son amitié sans failles à Violet quand elle en aura le plus besoin. Celle que j'ai le plus adoré est sans aucune hésitation la mère de Violet. Skye nous offre des scènes mémorables et cette femme est incroyable et sans gêne. On sent l'amour pour ses enfants et son mari Sidney mais si elle est dans les parages, soyez sûr que les gaffes seront de la partie.
Les scènes sur la glace sont très bien écrites et elles nous permettent de nous transporter dans cet univers particulier sans nous abrutir de détails techniques assommants. Nous avons les détails et les actions nécessaires pour nous faire vibrer lors des divers matchs. Quant aux scènes de sexe, elles sont nombreuses et érotiques mais les traits d'humour nous permettent de passer de très bons moments.
Bref, avec Hard Boy , vous passerez un bon moment de lecture. Hard Boy nous ouvre les portes d'un univers peu exploité dans la littérature. Helena Hunting nous prouve une fois de plus l'étendue de son talent et nous transporte avec cette romance érotique et romantique. Les péripéties d'Alex Waters et de Violet Butterson ne vont pas vous laisser de marbre.
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Marlene_lmedml
  06 janvier 2016
J'attendais ce roman avec impatience, ayant eu la chance de le recevoir quelques jours avant la sortie officielle je me suis de suite plongé dans cette histoire qui m'attirait tant. Ce qui m'a donné envie de le lire, je dirais que c'est un tout, une couverture des plus "Sexy" à laquelle je n'ai pu résister et une histoire qui m'a tout de suite séduite.
J'aime beaucoup le milieu du Hockey sur glace, l'ambiance lors des matchs, la ferveur des supporters et bien évidemment les beaux mâles qui se démènent sur la glace, donc pour moi l'univers du livre me tentait déjà beaucoup. "Hard Boy" c'est l'histoire de Violet, demi-soeur de Buck, hockeyeur pour l'équipe des Hawks. Violet ne connaît que trop bien la mentalité des joueurs de Hockey, tous des coureurs de jupons qui soulèvent des groupies à la pelle...Encore sous le coup d'une déception sentimentale, elle n'est pas du tout tentéé de se remettre avec un hockeyeur de si tôt....Enfin, ça c'était avant de croiser la route du bel Alex Waters.
Violet, c'est une nana nature, qui ne se prend pas la tête. Une fille avec un caractère bien à elle, elle a un côté totalement trash, elle dit tout haut ce qu'elle pense tout bas, ce qui lui vaut des situations cocasses. Elle a aussi une grande sensibilité derrière sa grande gueule. Elle est pleine de sarcasme. Lors de sa rencontre avec Alex, elle ne prend pas de gants, elle a un franc parlé, un langage de bonhomme, ce qui plaît terriblement à Alex. Malgré son passé, Violet se sent vraiment attiré par ce mec super sexy qui use de tous ses charmes pour la faire succomber...Pour elle c'est l'affaire d'une nuit, ce n'est pas son genre mais face à ce corps appétissant sa raison c'est complètement fait la malle.
Alex, captaine des Hawks, à une réputation de tombeur, les médias ne parlent que de ses frasques, son image n'est pas des plus reluisante aux yeux de Violet. Mais attention les apparences peuvent-être trompeuses. Vous apprendrez à faire connaissance avec Alex. Et vous ne pourrez que l'aimer, moi ? Je suis totalement Love de lui.
Mais qui croire face à toutes ces rumeurs ? Violet sera-telle assez solide pour faire face aux paparazzis ?
Mon dieu, OMG, et bien je peux le dire "Hard Boy" est Mon premier Coup de Coeur de 2016. Ce livre c'est un truc de malade.
Je n'avais pas encore eu l'occasion de découvrir les romans d'Helena Hunting (Oui je sais...Bouhhh à moi, mais je me rattrape bientôt avec Bad Boy et Dark Love), alors quel régal de découvrir cette plume si...vive, piquante, drôle, provocante, moderne et sexy à mourir !!! Je peux vous dire que j'ai au moins autant ri que j'ai bousillé ma petite culotte pendant ma lecture.
"Hard Boy" porte très bien son nom, le titre ne pouvait pas être plus représentatif du contenu du livre. Mon dieu, ce roman c'est vraiment très Hot. L'auteure m'a fait rougir et m'a donné très très chaud. Y'a pas d'autres mots ! Les scènes sont d'une intensité exceptionnelle, sensuelles et provocantes, elles sont nombreuses mais vraiment très bien écrites et toujours avec cette petite pointe d'humour qui rend celles-ci encore plus délicieuses.
Entre Violet et Alex il y a une sacrée complicité, entre eux c'est totalement explosif, ils ont tous les deux un tempérament vif et ça fait des étincelles. La tension sexuelle entre eux pourrait provoquer un tsunami. L'intrigue qui se développe autour de leurs parties de jambes en l'air est très sympa à suivre, l'ambiance générale du roman est vraiment addictive, il y a ce folklore autour du Hockey, que ce soit l'adrénaline pendant les matchs ou les bagarres, tout ce qui se passe autour (interview, entraînements, pression médiatique...) ne vous inquiétez pas vous ne verrez pas les pages vous glisser entre les mains.
L'auteure nous donne de très bonnes descriptions sur les personnages (physiques et caractères) et sur les lieux, ce qui a été un jeu d'enfant pour moi de m' imaginer les scènes. J'ai aimé avoir les points de vues des deux personnages principaux que sont Violet et Alex. Les personnages secondaires sont aussi très agréables et drôles. Entre leurs familles et leurs amis, tous sont assez uniques et apportent leur petite contribution à l'histoire. Les chapitres s'enchaînent bien et sont relativement courts. Les titres des chapitres m'ont fait énormément sourire, à chaque fois que je tournais les pages je me suis dis "La suite va me vendre du rêve", et ça n'a pas loupé. Vous allez aussi rire tout au long de l'histoire, mais franchement rire, Violet est juste énorme comme héroïne, j'adore, vraiment unique en son genre. Pas le genre de nana qui énerve, non, elle m'a juste régalé du début à la fin.
L'auteure nous expose aussi une part sombre de ce milieu, en effet la sur-médiatisation et les enjeux sportifs sont comme du poison dans la vie de ces joueurs. La pression qui pèse sur leurs épaules a une incidence dans leur vie personnelle et ce n'est pas toujours évident à gérer.
J'ai aimé ce côté "gestion de la vie personnelle par rapport à la carrière de joueur de NHL"
Je pourrais vous dire encore pleins de choses qui m'ont plu dans ce roman, mais franchement j'étais tellement contente de les découvrir que je vous laisse la surprise, on en discutera entre nous quand vous l'aurez lu. :p
Attention, je vous préviens les chéries c'est une New Romance vraiment chaude, le sexe est omniprésent mais très bien géré par l'auteure. Elle a su maîtriser son vocabulaire pour ne pas tomber dans l'excès et le vulgaire. Certains passages sont un peu crus mais perso ça ne m'a pas gênée du tout. Petit conseil : préparez vous et ayez pitié de vos dessous mesdames parce que je ne pense pas que vos culottes vont survivre à "Hard Boy".
En conclusion, Hard Boy c'est une New Romance totalement addictive dans un univers de mâles super Sexy. Avec de l'érotisme à vous faire fondre sur place. Une lecture totalement jouissive. Et une très belle histoire d'amour.
Lien : http://chroniqueslivres.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PandoLivresavie
  12 février 2016
« Hard boy » fait parti de ces livres qui vous redonnent le sourire, il est vraiment très drôle et en même temps attendrit.
Violet est une jeune femme vraiment très attachante, sa vie est plutôt simple, un travail qui lui plaît, une amie avec qui elle peut se laisser aller à parler de tout et de rien. Elle habite un petit bungalow au fond du jardin de chez sa mère et son beau-père.
Elle évolue dans le monde du sport : son beau-père et un découvreur de talents dans le monde du hockey sur glace. Son demi-frère est devenu célèbre grâce à ce sport, c'est un vrai coureur de jupons, ce qui répugne Violet et elle se charge bien avec des réflexions plutôt drôles à son encontre de le lui faire comprendre. Cette fille n'a pas de filtre, elle dit tout ce qu'il lui passe par la tête quitte à se mettre dans l'embarras, ce qui pour mon plus grand plaisir arrive régulièrement.
C'est en allant à une fête de la victoire de son demi-frère qu'elle va faire la connaissance d'Alex Waters, le capitaine de l'équipe, tout de suite ces deux-là vont se plaire et se rapprocher, bien que les joueurs et Alex en particulier soient connus pour leur facilité à coucher avec leurs groupies. Violet va complètement craquer pour lui, il a l'air différent de ce que les médias disent de lui, leurs discussions sont intelligentes et il se trouve que cet homme a un cerveau qui fonctionne, ce qui va grandement étonner la jeune femme. Alex lui aussi prend beaucoup de plaisir à discuter avec Violet, elle aussi lui paraît différente des autres filles qui se jette sur lui dans l'espoir de finir la nuit avec lui.
Leur rencontre va être écourtée par le demi-frère de celle-ci qui ne voit pas d'un très bon oeil le rapprochement de ces deux-là. Et pourtant ils vont se revoir, plusieurs fois, leurs relations ne seront pas du tout platoniques, ils vont prendre beaucoup de plaisir à se retrouver et à se connaître.
La carrière d'Alex est à son apogée entre les matchs et les publicités, son temps est pal mal pris, néanmoins il arrive à s'octroyer quelques minutes pour pouvoir ne serait-ce que papoter au téléphone avec Violet ou passer du temps avec elle. Leur histoire pourrait être parfaite si les médias ne venaient pas fourrer leurs nez dans leurs affaires.
J'ai vraiment adoré lire ce livre, ça fait du bien de trouver des personnages qui n'on pas de lourd passé derrière eux et qui se laisse porter par la vie.
Ce livre est rempli d'humour, c'est rafraichissant, même si ce genre de roman est assez prévisible, on se doute aisément de ce qu'il risque de se passer aux fils des pages, mais ça n'enlève rien à son charme et à son additivité. Les personnages sont tellement drôles, et imprévisibles dans leurs propos.
Le fait aussi qu'il soit à deux voix aide beaucoup à comprendre ce qu'ils vivent et ce qu'ils ressentent. Un livre que je relirai sans hésitation. Je ne me suis pas ennuyée une seul seconde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
izabulle
  18 janvier 2016
Violet n'aime pas le hockey. Elle n'aime pas plus les hockeyeurs depuis qu'un de ces spécimens lui a brisé le coeur. Et pourtant, tout dans sa vie tourne autour du hockey: son demi frère est une star du hockey, son beau père dénicheur de talent dans le hockey et elle-même travaille comme aide comptable dans une agence gérant les comptes bancaires des hockeyeurs fortunés. D'ailleurs, Violet parait peu heureuse, sarcastique et cloitrée dans son bungalow au fond du jardin de ses parents.

Sa mère, comme chaque fois, la supplie de venir voir son demi frère lors d'un match. Pour une fois elle cède, mais emporte tout de même un livre avec elle pour que la séance de torture passe plus vite. Toutefois, son esprit et ses yeux sont accaparés par Alex Walters, capitaine de l'équipe. Monstre de muscles, charisme impressionnant, agressivité et bestialité sur la glace; Violet est totalement subjuguée. Il ne lui en faut pas plus pour céder à son attirance, lorsque Alex l'aborde après le match et lui laisse entendre qu'il est aussi fort sur la glace qu'en littérature anglaise....

Et bien, j'ai envie de dire que tout y était : un personnage masculin sexy et charismatique à souhait, une héroïne quelque peu malmenée émotionnellement et la littérature en toile de fond. C'est en tout cas le scénario que je m'imaginais et que j'avais hâte d'approfondir. Malheureusement pour moi, l'histoire a pris une toute autre tournure et est restée assez superficielle et simple à mon goût.

Les lecteurs habitués aux romances érotiques toutes simples mais efficaces seront comblés. En effet, l'histoire tourne quasi exclusivement autour de notre couple et nous offfe des scènes sexuelles à foison et très hot. Alex et Violet alternent chacun leur tour dans le personnage du dominateur, ce qui permet de combler les envies diverses dans le domaine. Alex sait être très cru et vulgaire pendant leurs ébats et pourtant très romantique à d'autre moment. Violet est plus linéaire mais aussi incohérente. Elle se dépeind comme un bonne soeur ne se donnant pas facilement aux hommes, alors qu'elle saute carrément sur Alex à leur rencontre et aborde la sexualité avec Alex ou ses proches de façon assez vulgaire.

En effet, je n'ai pas du tout adhéré au personnage de Violet que j'ai trouvé incohérent, immature et sans profondeur. Heureusement, Alex pimente un peu plus cette romance, mais j'ai vraiment regretté que son côté littéraire n'ait pas été exploité par l'auteur. de manière générale, les personnalités de ce roman ne sont pas suffisamment analysées et approfondies, ce qui ne m'a pas aidé à me mettre en phase avec eux et ressentir tout ce que l'auteur souhaitait nous transmettre.

Pour conclure, une romance érotique simple, efficace, mais sans grande profondeur.

Un second tome est prévu en mai 2016.


Lien : http://evenusia.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
KateLineKateLine   22 janvier 2016
Je réchauffe la cire au micro-ondes. Comme j’ai l’habitude de l’appliquer sur mes jambes plutôt que sur ma chatte, je ne fais pas attention à sa température. Résultat : je dois ensuite la laisser refroidir pendant vingt minutes. Ce serait dommage de me brûler en arrachant la fourrure de mon castor.
Comme si j’étais chez l’esthéticienne, je m’allonge sur le tapis de bain, applique la cire sur mes poils et tire d’un coup sec. Ça fait un mal de chien.
D’habitude, mon esthéticienne me laisse un petit triangle que je taille toutes les semaines. Le problème, c’est qu’il est tout de travers maintenant. Je suis donc obligée de l’arracher aussi. Avec ma dernière bande, j’épile deux fois le même endroit par erreur, si bien que ma peau se recouvre de marbrures violettes. On dirait que j’ai reçu un coup de poing dans le castor. Verdict : la tonte de ces bêtes-là n’est pas sans risque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
KateLineKateLine   22 janvier 2016
— Si tu refuses, je peux toujours m’adresser à tes seins. Tu m’as dit un jour que je pouvais les inviter à sortir, et je leur ai offert une carte cadeau Victoria’s Secret. Ils seraient sans doute ravis de passer une soirée avec moi.
Alex m’adresse un sourire espiègle.
Il m’est difficile de ne pas l’imiter. Son humour est aussi barge et déplacé que le mien.
— Sans doute.
Mes tétons se sont durcis dès qu’ils ont entendu parler d’eux. Stupides nibards.
— Dis-moi oui, je t’en prie, chuchote Alex.
— Mes seins sont d’accord ; le reste de mon corps les accompagnera. Mais sache que je ne suis pas aussi emballée qu’eux.
Non mais depuis quand mes seins ont leur mot à dire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ninie067Ninie067   12 octobre 2016
On est jeudi matin, il est 6 h 51 et un orgasme de folie s’apprête à me submerger. Ah, toutes les femmes devraient prendre exemple sur les hommes ! Certes, je n’ai pas les mêmes caractéristiques physiques que ces messieurs – pas de gaule du matin, par exemple –, mais cela n’empêche que j’ai besoin de satisfaire mes besoins personnels avant d’aller prendre ma douche. Ma journée se passe toujours mieux quand je prends un pied d’enfer dès le réveil.

Me voilà donc à deux doigts de basculer dans l’extase. Toutes mes terminaisons nerveuses s’enflamment délicieusement. Mes muscles sont tendus, mes doigts vont et viennent à un rythme frénétique, mon vibromasseur – Dieu bénisse son inventeur – martèle le point le plus sensible de mon corps et tout va bientôt devenir d’un blanc merveilleux.

Mais voici que la voix stridente de ma mère interrompt brusquement la magie de cet instant orgasmique, ruinant ma séance matinale de plaisir solitaire. Elle a dû se servir de sa clé pour ouvrir la porte, comme d’habitude.

C’est ça, le truc : je ne vis pas avec ma mère. Je suis partie de chez elle il y a plus de quatre ans – pour m’installer dans ce foutu bungalow au bord de la piscine. Techniquement, je me trouve toujours à l’intérieur de sa propriété, mais cet endroit est en principe mon espace privé, un refuge me permettant d’échapper à cette mère inconvenante et complètement givrée – mais parfois géniale. La porte de ma chambre s’ouvre avec fracas, à l’instant où j’éteins mon vibro et remonte ma couette sur moi. Mon vagin est furieux. Impossible de décrire ce que je ressens. Ce doit être assez proche de ce qu’éprouvent les mecs quand ils ont les bourses pleines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LalitoteLalitote   08 février 2016
Admettons qu’une personne qui porte du XXL essaie d’enfiler un T-shirt taille XS. Que crois-tu qu’il arrive au T-shirt ? Les coutures craquent et le vêtement se déchire, comme celui de Hulk. Imagine un peu que mon castor explose !
Commenter  J’apprécie          130
archi19archi19   13 mai 2016
- Je veux juste qu'on passe un moment tranquille ensemble. Je te le promets.
J'aimerais bien le croire.
- Il est deux heures du matin, Alex. Quand on débarque dans la chambre d'hôtel de quelqu'un au milieu de la nuit, ça s'appelle un plan cul, en général.
Commenter  J’apprécie          40
Video de Helena Hunting (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Helena Hunting
Plus d'infos ci-dessous mes pirates ! :) ________________________
Livres mentionnés :
- Nos âmes jumelles #1 de Samantha Bailly : https://www.goodreads.com/book/show/25525517-nos-mes-jumelles
- D'un monde à l'autre (La quête d'Ewilan #1) de Pierre Bottero : https://www.goodreads.com/book/show/16457402-d-un-monde-l-autre
- L'année solitaire de Alice Oseman : https://www.goodreads.com/book/show/25509843-l-ann-e-solitaire
- L'énigme du sceau de jade (Le Tangram magique #3) de Florence Lamy : http://www.babelio.com/livres/Lamy-Le-Tangram-magique-Tome-3--LEnigme-du-sceau-de-j/712680
- In the End (In the After #2) de Demitria Lunetta : https://www.goodreads.com/book/show/25200874-in-the-end
- Hopeless de Colleen Hoover : https://www.goodreads.com/book/show/22452950-hopeless
- Levana (Chroniques Lunaires #3.5) de Marissa Meyer : https://www.goodreads.com/book/show/25357346-levana
- Risque Zéro de Pete Hautman : https://www.goodreads.com/book/show/8764044-risque-z-ro
- le coeur entre les pages de Shelly King : https://www.goodreads.com/book/show/25061974-le-coeur-entre-les-pages
- La fille flûte et autres fragments de futurs brisés de Paolo Bacigalupi : http://www.amazon.fr/fille-autres-fragments-futurs-bris%C3%A9s/dp/2846267987
- Zombie Ball de Paolo Bacigalupi : http://www.amazon.fr/Zombie-Ball-Paolo-Bacigalupi/dp/2846268053/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1431760721&sr=1-1&keywords=zombie+ball
- Les cités englouties (Ship Breaker #2) de Paolo Bacigalupi : https://www.goodreads.com/book/show/20085474-les-cit-s-englouties
- L'océan au bout du chemin de Neil Gaiman : https://www.goodreads.com/book/show/23344600-l-oc-an-au-bout-du-chemin
- le jour où la guerre s'arrêta de Pierre Bordage : https://www.goodreads.com/book/show/23257833-le-jour-o-la-guerre-s-arr-ta
- Petit-Cuivre et le secret de l'arche d'alliance de Ménéas Marphil : http://www.amazon.fr/Petit-Cuivre-secret-larche-dAlliance-Marphil/dp/2846267758
- Paradise Lost #2 de Rina Yagami : https://www.goodreads.com/book/show/25525006-paradise-lost
- L'héritière (La Sélection #4) de Kiera Cass : https://www.goodreads.com/book/show/25357350-l-h-riti-re
- Premier voyage de Gulliver, Voyage à Liliput de Jonathan Swift : https://www.goodreads.com/book/show/3351865-premier-voyage-de-gulliver
- le Magicien d'Oz de Frank L. Baum : https://www.goodreads.com/book/show/548257.Le_Magicien_d_Oz Mon édition : https://www.goodreads.com/book/show/16101078-the-wizard-of-oz
- Plus en
+ Lire la suite
autres livres classés : hockeyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3498 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..