AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 0244314667
Éditeur : lulu.com (03/08/2017)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Silhouette : « Dessin qui représente un profil tracé autour de l'ombre d'un visage, d’un corps »

Certaines des histoires racontées sur ces pages sont tirées de faits réels. D’autres sont purement imaginaires, dictées par quelques rêves ou pensées vagabondes. Parfois encore, souvent, c’est mélangé : la réalité s’invite dans le rêve et inversement, dessinant ainsi ces silhouettes indistinctes aux ombres infidèles.

Dix petits récits étrang... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Wolkaiw
  10 septembre 2017
Silhouettes est un recueil de 10 nouvelles ( Pas Cape !, Les Escarpins, Fastnacht, La Femme de mes rêves, Mon Banc, Survivante, L'envol, le rendez-vous manqué, La Traversée, L'Embarquement ), chacune d'entre-elles traitent un sujet délicat avec sensibilité, nous offrant l'occasion de changer la vision que nous pouvons avoir du monde. Ce recueil de nouvelles s'est donc avéré être très intéressant et percutant.
L'auteur annonce d'entrée de jeu la couleur avec sa première nouvelle en nous offrant une réflexion très pertinente. Ce recueil m'a d'emblée conquise, j'ai notamment eu l'occasion de réfléchir, de m'émouvoir mais également d'être attérée par certains propos. Différents sentiments et ressentis vous accompagneront dans votre lecture, ce qui n'a pas été pour me déplaire, bien au contraire. Laurent Hunziker est parvenu à me faire voyager de nouvelles en nouvelles sans pour autant décrire de somptueux paysages, sa seule plume a permit la traversée des mots ainsi que leur transformation en tourbillon d'image dans mon esprit.
Une plume incroyablement fluide qui nous entraîne à la découverte de multiples "silhouettes ", ombres mouvantes que l'on tente de saisir au vol, dont on ne sait que peu de choses, illusion d'optique qui se joue de nous, rêves après lesquels nous n'avons de cesse de courir. le titre me semble donc tout à fait adapté, des silhouettes dans la vie, choses banales qui peuvent prendre une tournure inattendue, qui inspirent et sont un déclic pour l'écriture.
Certaines nouvelles pourront vous surprendre, vous faire sourire également mais aussi vous faire vous poser des questions sur le monde qui nous entoure, ce petit monde constitué de bien des éléments dont nous ignorons parfois le rôle qu'ils jouent. Chacune des nouvelles délivre un message fort et c'est un point extrêmement positif. L'auteur n'hésite pas une seule seconde à tourner en dérision certaines situations ou encore à les exagérer de manière délibérée pour aller au bout de sa pensée. Vous vous rendrez compte à quel point nos problèmes ne sont que des futilités et que le bonheur nous tend les bras.
Je ne souhaite pas faire une chronique catalogue, je n'aborderai pas chaque chronique dans le détails mais je vais tout de même vous délivrer quelques informations. Pas Cape vous indignera sans doute, Les Escarpins vous fera voir une partie du monde autrement, Fastnacht vous enseignera la méfiance, La femme de mes rêves vous fera voyager entre rêve et réalité, Chocolatine vous fera sourire mais ravivera également certaines tensions, Mon Banc vous offrira un court voyage introspectif, Survivante vous apprendra la solitude, L'envol – ma préférée – vous donnera une belle leçon de vie et d'humanité tout en mettant en lumière des valeurs fortes, le rendez-vous manqué vous rappellera à votre passé et aux regrets, La Traversée vous guidera dans un monde dont vous ignorez tout et pour terminer, L'embarquement vous contera de belles histoires à en faire philosopher plus d'un.
Les sujets traités sont plus ou moins sensibles voire parfois tabou, mais ils sont traités de manière à les rendre intéressants et surtout percutant pour le lecteur. J'ai aimé la façon qu'à l'auteur de nous sensibiliser sur certains points, sur le monde dans lequel nous vivons, sur les personnes qui nous entourent également. le terrorisme, l'amour, la jeunesse, l'ignorance, la pauvreté, la peur, le courage, autant de thème, autant de nouvelles qui peuvent trouver un public en chacun d'entre-nous, pourvu qu'on daigne ouvrir son coeur et son esprit.
Ces nouvelles ont tout pour plaire – ou presque - : une plume très agréable, des sujets intéressants, elles se lisent très rapidement et vous feront réfléchir. Je n'ai qu'un seul petit bémol à souligner, il s'agit de la chute de certaines d'entre elles que j'ai trouvé un peu trop simple/facile voire parfois même un poil répétitif. Hormis cela, j'ai plus qu'envie de retenter l'expérience avec cet auteur, ce recueil que j'ai envie de qualifier d'excellent a su remuer la lectrice que je suis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marie-Nel
  29 septembre 2017
Je découvre Laurent Hunziker et son recueil de nouvelles grâce à la plateforme Simplement Pro. Il comporte dix histoires traitant toutes de sujets très profonds. J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, la poésie de ses mots, sa plume très fluide et addictive, je vous avoue avoir lu ce recueil en même pas une après-midi. Elles sont toutes percutantes, ne laissent pas indifférents, l'auteur a su créer pour chacune d'elles une atmosphère particulière. Toutes parlent de personnes, ces silhouettes que l'on croise dans nos vies, que l'on peut être aussi parfois, leur contexte de vie est parfois particulier, elles sont toutes plus ou moins le reflet de ce que nous sommes, de nos pensées. L'auteur n'hésite pas à parler de choses parfois tabous, il mêle l'actualité à l'irréel, il pousse à la réflexion, à nous poser des questions. Il n'y en a pas une que je préfère, je les aime toutes, car elles sont toutes différentes et à la fois pareilles, et les sujets abordés sont tous tellement importants ! Certaines sont surprenantes, sombres, la tristesse s'invite à la lecture et d'autres font sourire.
Dans la première « Pas Cape », on est plongé dans le Paris d'entre deux guerres, plus exactement en 1937, les jeunes garçons veulent se prouver qu'ils sont des hommes, mais le danger rôde toujours...histoire déroutante, si réelle et irréelle à la fois, avec une fin consternante !
Dans la seconde, « Les Escarpins », on se retrouve à Bangkok, un homme des rues voit une paire d'escarpins rouges se poser devant lui et lui amener un peu de bonheur... On ressent très bien la ville, la situation du personnage, une nouvelle très touchante et remplie d'espoir.
Dans la troisième, « Fastnacht », on est transporté à un carnaval traditionnel à Bâle, où tout le monde se déguise, mais la rencontre avec une simple marionnette peut parfois avoir des conséquences à long terme...Pareil, l'ambiance du carnaval est très bien retranscrite, ce jeu des coïncidences laisse pantois...
Dans la quatrième, « La femme de mes rêves », on est à Paris, on voyage entre rêve et réalité, les souvenirs peuvent avoir une telle force...une écriture mélancolique qui fait réfléchir...
Dans la cinquième, « Chocolatine », nous voilà à Bordeaux, avec une grande question dit-on pain au chocolat ou chocolatine ? Cette question va poser des problèmes au personnage de cette nouvelle...celle-ci m'a fait sourire par le thème général, mais les conséquences de cette banale question vont être très graves, on voit surtout la déformation que peut prendre un petit événement banal en catastrophe nationale !! La réflexion est vraiment très bonne !
Dans la sixième, « Le banc », on se trouve dans un parc, imaginez un banc où vous viendriez vous asseoir chaque jour...un rendez-vous avec le futur qui ne peut laisser indifférent..très poétique.
Dans la septième, « La survivante », on rencontre une femme âgée et seule dans son appartement. Une nouvelle très triste, mais qui fait poser beaucoup de questions, elle m'a fait penser à la chanson de Daniel Balavoine « Partir avant les miens »...
La huitième, « L'envol », est vraiment particulière et fait énormément réfléchir. En tout cas, c'est ce que font les deux protagonistes, ils refont leurs vies, ce qu'ils en attendaient, les regrets...J'ai beaucoup aimé qu'elle parte d'un acte d'actualité et dérive ensuite sur des réflexions si philosophiques.
La neuvième, « Le rendez-vous manqué » va nous faire voyager en Espagne et rencontrer un musicien, va-t-il manquer ou pas ce rendez-vous fixé il y a bien longtemps...on est plongé entre réel et irréel, tout comme le protagoniste, on ne sait pas ce qui est vrai ou faux.
Pour la dixième, « La traversée », nous voilà partis à Manhattan, avec le pont de Browklin à traverser pour cet homme qui va lui aussi vaciller entre le réel et l'irréel, même en tant que lecteur, on ne sait pas trop où se fixer jusqu'au final où j'ai été bien surprise !
Et il y a un petit bonus, avec une onzième nouvelle un peu étrange, qui m'a fait sourire, il s'agit de « L'embarquement », un contrôleur procède à l'embarquement de personnages plutôt étranges, et on se rend compte au fur et à mesure qu'ils donnent leur identité qu'on les connait très bien. J'ai beaucoup aimé ce clin d'oeil de l'auteur, surtout avec le dernier passager !!
Comme vous pouvez le voir, nous voyageons beaucoup dans ce recueil et c'est vraiment très plaisant. Chaque lieu est bien dépeint, les décors, l'ambiance, on est vraiment impliqué dans chaque histoire. Chacune des nouvelles délivre des messages très forts, l'auteur n'hésite pas à pousser même dans l'extravagance ou le farfelu pour nous amener à nous questionner justement sur ce qu'il veut nous transmettre. J'aime cela, j'aime qu'on me pousse dans mes retranchements, à prendre partie, et tout cela grâce à une lecture, c'est quand même fort !
C'est vraiment une très belle découverte pour moi, j'ai passé un très bon moment de lecture, je ne pensais pas d'ailleurs lire ce recueil si vite. Généralement, quand je lis des nouvelles, je ne lis pas tout en un seul bloc, mais là, je n'ai pas pu m'arrêter, prise par les personnages, par le questionnement, l'ambiance, et aussi bien sûr par le style et la plume de Laurent Hunziker. C'est un auteur que je vais continuer à suivre, j'aimerais beaucoup le découvrir dans d'autres écrits, il doit encore avoir beaucoup de choses à dire, et j'aime la façon dont il le fait.
Je vous conseille vivement de lire ce recueil de nouvelles que je qualifierais de philosophique moderne ! Un grand merci à l'auteur de m'avoir permis de vivre autant d'aventures et d'avoir pu pousser la réflexion si loin !

Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Yumiko
  30 mai 2018
Je découvre un auteur qui m'était encore inconnu avec la lecture de ce recueil et je dois dire que je suis tout simplement tombée sous le charme de sa plume et de sa façon de nous conter des histoires. Il nous présente ici douze récits courts et fluides, qui nous emmènent dans des univers entre rêve et réalité passionnants à découvrir et tellement actuels.
A travers ces petites histoires, l'auteur aborde de nombreux thèmes de société et nous délivre des messages forts qui ne peuvent que nous pousser à nous interroger. Impossible de rester indifférent face à ces récits qui nous surprennent, nous déroutent, voire nous effraient parfois. Songe ou réalité? Pas facile de toujours savoir où nous nous situons, mais ce qui est sûr c'est que l'effet est garanti malgré tout!
Je suis ravie d'avoir pu découvrir ce recueil et j'aurais presque envie de dire que je suis ressortie grandie de cette lecture. En tous les cas, l'introspection a bien été présente et ces histoires nous rappellent à quel point certaines tournures d'événements ne tiennent qu'à un fil bien ténu. Un rappel qui ne fait finalement pas de mal et qui interroge sur nos attitudes et nos comportements qui sont parfois plus que discutables…
En bref, voilà un recueil actuel et extrêmement bien écrit que je vous conseille très chaudement!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Entournantlespages
  07 mai 2018
Après son premier roman En un rien de tant, je retrouve avec plaisir les mots de Laurent Hunziker qui m'avaient déjà touché précédemment. Avec Silhouettes, cela n'a pas manqué, j'ai été une nouvelle fois happée par cette plume fluide portée par un réalisme très prenant. Car, à la rencontre de chacune de ces nouvelles, il n'est pas difficile de s'y retrouver soi-même et de s'interroger sur soi ou sur les personnes que l'on rencontre tout au long de notre vie. Ces courtes histoires vont dépeindre différents endroits tels que Paris, Manhattan, Bangkok faisant s'animer une diversité de personnages qui vont vivre un épisode personnel de leur vie, parfois fondamental pour eux parfois davantage commun à leur quotidien. Poussant à la réflexion, l'auteur mêle des thèmes importants et d'actualité à travers ses divers récits.
Chacune de ces histoires portent sa propre voix avec ses propres vérités et beautés mais elles sont également toutes reliées par une profondeur et une poésie qui touchent. J'ai retrouvé comme dans En un rien de tant l'envie de Laurent Hunziker de dépeindre au maximum les décors qu'ils proposent pour offrir un cadre, une atmosphère que l'on ne peut que ressentir à la lecture de ces mots. Avec des problématiques sociales et philosophiques, ce recueil de nouvelles offre des messages forts qui amènent véritablement à s'interroger sur le monde qui nous entoure. Lu d'une traite, j'ai voyagé à travers le monde au fil de ces différents récits qui me donnent encore plus envie de suivre de près leur auteur. Là où le rêve et le réel se mélangent, la poésie naît et se déploie pour notre plus grand plaisir. Je remercie beaucoup Laurent Hunziker pour m'avoir permis de lire son oeuvre.
Lien : https://entournantlespages.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
edco6974
  05 juin 2018
un recueil dont les nouvelles sont très bien écrites, vous donnent envie d'en lire plus et qui en plus sont proche de la réalité d'aujourd'hui...Merci pour cette découverte
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
WolkaiwWolkaiw   06 septembre 2017
- « Je vais... Je vais où le vent me porte Monsieur. Je vais au-delà de moi-même, si je le puis... le plus loin possible... Je vais au pays où les préjugés n'ont plus cours. Là où on peut exister comme on l'entend, sans devoir se caler dans des moules qui ne vous correspondent pas. Je vais au pays où on n'a rien à prouver, rien à démontrer... le pays où l'on peut se vêtir comme on l'entend et où la fantaisie de chacun n'est pas sans cesse moquée par son terne voisin, mais encouragée, reconnue, acceptée. C'est dans ce pays que je vais. Le pays de la liberté. Le pays de la fierté pure, sans artifice. Là où l'on n'est pas sans cesse jugé, évalué, marqué, pointé du doigt... »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WolkaiwWolkaiw   05 septembre 2017
La colère n'est autre qu'une défense contre la peur... et la haine en est comme un habit qui se tisse au fil du temps, une armure, un carcan d'acier dans lequel on s'enferme doucement.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : carnavalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox