AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Françoise Brodsky (Traducteur)
EAN : 9782876782969
138 pages
Éditeur : L'Aube (19/05/1998)
4.25/5   2 notes
Résumé :

" Y a pas une loi sur terre qui peut faire d'un homme un gars décent s'il a pas ça en lui. Y a plein dtypes qui prennent femme comme on prend un bout dcanne à suc'. C'est rond, juteux et sucré quand y la prennent. Mais y pressent et y broient, y pressent et y broient, et y tordent jusqu'à c-qu'ils en tirent la dernière goutte de plaisir. Quand y sont convaincus qu'elle est tordue-essorée, y la traitent comme on fait d'une mâchouillure de canne. Y la jett... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
OmbreetPoussiere
  06 août 2018
Il est plus aisé pour aborder ce recueil composé de huit nouvelles d'avoir auparavant lu "Des pas dans la poussière" le livre autobiographique de Zora Neale Hurston. Ainsi on est familiarisé avec l'environnement de l'auteure, on connaît son enfance, on a quelques repères quant à la société telle quelle la perçoit.
Sur ces huit nouvelles, toutes sauf deux se déroulent dans des petites bourgades ressemblent à celle dans laquelle elle a passé son enfance et une partie de son adolescence. Une est située à Harlem. L'autre, surprenante concerne Hérode.
Un glossaire se rapportant à l'argot de Harlem est en bonne place.
Ici encore, une belle analyse de la société Noire qui évolue en parallèle de la société Blanche et essentiellement de la condition des rapports entre hommes et femmes.
La plume de Zora Neale se fait enfantine, superstitieuse, ironique, compatissante, joyeuse, selon les tableaux brossés et les situations narrées
Certaines m'ont conquise dès la première lecture, d'autres – si peu – me demanderont d'y revenir et j'y reviendrai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
OmbreetPoussiereOmbreetPoussiere   05 août 2018
Glossaire de l’argot de Harlem

Blanc d’encre (inky dink) : personne à la peau très noire.

Bois de bite (peckerwood) : une catégorie de Blancs pauvres et mal aimés dans le Sud.

Couvrante (pilch) : maison ou appartement ; résidence.

J’ai tiré joliment et il est mort poliment (I shot him lightly and he died politely) : je l’ai battu à plates coutures.

L’ours (the bear) : aveu de pauvreté.

Singe de parc (park ape) : un Noir laid et déshérité.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Zora Neale Hurston (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Zora Neale Hurston
Ruby Dee reads from "Their Eyes Were Watching God" by Zora Neale Hurston.
After 75 years, Zora Neale Hurston's novel, "Their Eyes Were Watching God," still resonates in the hearts and minds of contemporary audiences, but it had particular significance for black women writers and artists who were working at the time of its rediscovery. The Greene Space convened three luminaries who are all intimately connected to the novel -- Alice Walker, Sonia Sanchez and Ruby Dee -- to share their stories and describe how they saw Janie and Zora's horizons on their own journeys. Zora Neale Hurston's niece Lucy Anne Hurston, author of Speak, So You Can Speak Again: The Life of Zora Neale Hurston, served as the evening's moderator.
+ Lire la suite
autres livres classés : afro-américainsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2425 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre