AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226247246
Éditeur : Albin Michel (06/03/2013)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Connaissez-vous Ida, un petit animal qui vécut il y a... 47 millions d'années ?!
Suivez ses pas : voyez comme il explore, mange, a peur, se cache, grandit...

La partie documentaire de l'ouvrage explique comment le squelette fossile de ce primate a été retrouvé, dans un état étonnant comment l'équipe de paléontologues a travaillé, et comment elle a pu retracer la courte vie d'Ida.
Et pourquoi cette découverte suscite des questions origina... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Nastasia-B
  21 avril 2013
Je ne vous cacherai pas que depuis que je participe à Masse Critique, c'est ma plus belle surprise et ma plus charmante découverte !
Ida, c'est d'abord un magnifique objet-livre avec une reliure sensationnelle. Lorsque j'ai ouvert le paquet, j'ai été fortement impressionnée tant par la pure beauté plastique du livre que par la taille de l'ouvrage. Je remercie donc vivement à la fois Albin Michel Jeunesse et Babelio pour l'envoi de cette merveille d'album.
Ensuite, sitôt mon colis ouvert, et comme il conviendrait toujours de le faire afin de juger de la qualité d'un livre pour enfant, j'ai appelé un enfant, ça tombait bien, j'avais ma fille de cinq ans et demi sous la main. Et j'ai commencé sans atermoiements à le lui lire.
Tout de suite, elle a été captivée et a posé des tonnes de questions. C'est bon signe...
Bon maintenant, passons à une analyse un peu plus sérieuse et détaillée de l'ouvrage. Il s'agit d'un docu-fiction, c'est-à-dire qu'il est à considérer plus comme un véritable livre de science destiné à des enfants que comme un album jeunesse classique.
Le livre s'ouvre sur une " histoire ", qui est une reconstitution plausible du type de vie qu'a pu mener le primate retrouvé fossilisé en Allemagne et vieux de quelque 47 millions d'années. C'est cette partie (environ la moitié du total de l'ouvrage qui pourrait faire penser à un album jeunesse).
Cependant, elle est destinée à donner du sens au travail paléontologique mené par les chercheurs et à accrocher le lecteur.
Cette histoire peut convenir à des enfants relativement jeunes comme ma fille (5 ans et demi) mais que je conseille plutôt à des enfants plus âgés, à partir de 7-8 ans, car ma fille est assez sensibilisée aux choses de la science en général et aux primates en particulier, d'où son intérêt (il faut dire que le fait d'avoir des parents ayant fait de la recherche en primatologie y est peut-être pour quelque chose, en l'ayant légèrement, très légèrement sensibilisée).
L'histoire se présente sous forme d'une reconstitution de l'environnement, physique, botanique et faunistique dans lequel devait évoluer le primate fossilisé baptisé Ida, à savoir une forêt humide sub-tropicale (amis allemands, cela vous laisse rêveur de savoir que votre sol a abrité un tel climat un jour !).
Il y a donc de nombreuses espèces reconstituées, en plus des prosimiens à découvrir dans ce livre.
La seconde partie de l'ouvrage est elle carrément scientifique et s'adresse plus à des enfants à partir de 10 ans, mais je pense même que le coeur de cible est à rechercher au collège. C'est très bien fait, très didactique et très illustré.
Le fameux site de Messel (près de Francfort en Allemagne et qui fait l'objet périodiquement de très beaux articles dans le National Geographic) y est présenté et l'on comprend aisément que les émanations toxiques provenant du fond du lac constitué par un ancien volcan est responsable de l'hécatombe et de l'incroyable niveau de conservation des différents représentants des nombreuses espèces identifiées sur ce site fossilifère unique en Europe, et probablement, au monde.
Enfin, le travail d'investigation des chercheurs norvégiens qui ont " fait parler " ce fossile est également très judicieusement et très joliment documenté.
En somme, selon moi une réussite totale et il faut saluer le courage éditorial d'Albin Michel Jeunesse d'avoir pris ce pari osé pour un livre d'une grande qualité et pour un prix très raisonnable au vu du format et de la qualité de papier employé.
La partie fiction est très adapté pour les enfants de la fin de l'école primaire (niveau CE2-CM) et la partie documentaire, pour des enfants un peu plus âgés, autour de 12 ans je pense.
Mais bien évidemment, ce que j'exprime ici n'est que mon avis, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          681
le_Bison
  12 mai 2013
Tu connais Ida ?
Laisse-moi donc te présenter mon nouveau compagnon. Des yeux globuleux, les cheveux en pétard et les poils dressés. En somme, mon autoportrait, les lendemains de cuite.
Difficile de choisir un bouquin pour mon fils lors de cette opération masse critique pour la jeunesse. Alors après de longues heures de réflexions en tête à tête avec ma bouteille de pur malt écossais (ce qui explique les yeux globuleux du lendemain), j'ai jeté mon dévolu sur Ida, un primate vieux de 47 millions d'années, une histoire norvégienne qui change des polars nordiques du territoire glacé. Ida a vécu à Messel, site fossilifère d'une extrême richesse et d'un intérêt scientifique des plus conséquents.

Un bouquin, deux parties. Une première histoire romancée pour que mon fils lise seul avec de beaux dessins, de belles couleurs et des animaux aux yeux si globuleux que je me demande ce qu'ils avaient fumés avant. Messel, c'est loin de la Jamaïque et la bière allemande ne fait pas autant d'effet… La seconde partie est d'une surprenante richesse, partie documentaire pour lire avec mon fils. J'y apprends (et oui même à mon âge) l'histoire de Messel et ses fossiles. J'y découvre le travail des paléontologues, comment à partir de ce squelette fossilisé les scientifiques ont pu reconstruire la vie de Ida (je me serai cru dans un épisode des Experts à Las Vegas), j'y parcours les travaux de Darwin, quels sont les compatriotes d'Ida, ses cousins et ses ennemis. On me propose même de le dessiner.
En fait, ce livre est aussi fascinant pour le fils que le père et vice-versa. D'une incroyable richesse scientifique, ce bouquin est une alternative aux histoires de dinosaures si chers et si appréciés de ma progéniture.
Ida un millésime de 47 millions d'années, cela ne s'oublie pas de sitôt. Merci à Babelio et aux éditions Albin Michel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
milamirage
  20 mars 2013
Elle est née il y a longtemps, très, très longtemps. Si longtemps, qu'elle n'avait pas de nom, ni d'ailleurs la région où elle a vu le jour : à l'époque, il n'y avait pas encore d'êtres humains pour nommer quoi que ce soit. C'était il y a quarante-sept millions d'années... La découverte de son corps fossilisé remonte au début des années 1980, dans le lac de Messel, situé plus ou moins au centre de l'Allemagne, non loin de Francfort. Ce livre va tout d'abord vous raconter l'histoire de ce petit primate, Ida, de sa naissance à sa mort puis vous expliquer tout ce qui a permis la conservation de sa dépouille à un tel point qu'elle ait pu nous offrir un témoignage de son environnement quotidien... il y a longtemps, très, très longtemps...
Mon avis : Cet album documentaire bénéficie d'un grand format très original (35,5 X 22 centimètres) qui capte immédiatement l'attention, aidé en cela par la mimique et le regard très doux d'Ida qui trône, au dessus du titre, en haut de la première de couverture, comme pour nous inviter à rentrer dans son histoire. Les vingt-huit premières pages nous racontent sa naissance, son enfance auprès de sa mère puis sa prise d'autonomie : on la voit explorer son environnement, y chercher sa nourriture, y jouer et s'y cacher lorsqu'elle a peur. On assiste à la chute qui va lui briser le bras droit et l'empêcher de rejoindre l'abri sécurisant de la cime des arbres. La voici alors confrontée à des dangers différents et inconnus d'elle. C'est ainsi qu'en allant s'abreuver sur les rives du lac, elle inhale un gaz inodore et mortel et que son corps sans vie tombe à la verticale et s'enfonce doucement et inexorablement dans la vase des profondeurs du lac. Les deux dernières doubles-pages du récit - qui suivent encore un peu la dépouille d'Ida lorsqu'elle se recouvre de couches successives de vase et qu'elle est enfin extraite de son lieu de sépulture, 47 millions d'années plus tard - nous amènent très habilement à la partie documentaire du livre. Nous commençons par la géo localisation de la région de Messel en Allemagne, puis on nous fait découvrir les différents animaux qui y vivaient (dans l'eau, sur le sol, dans les arbres et enfin dans les airs) et on nous présente les proches parents d'Ida. Après nous avoir décrit la découverte de son corps fossilisé, les différents examens que les scientifiques ont pu pratiquer et les conclusions qu'ils ont pu en tirer afin de pouvoir nous raconter sa vie, on aborde l'évolution des espèces en général puis, plus particulièrement, celle des primates. L'ouvrage se termine par huit doubles pages plus ludiques avec « Dessine Ida », « Vis comme Ida », « Fais ta gym avec Ida » et enfin « Quels sont les animaux que nous te montrons ici et que tu pourras retrouver illustrés dans la partie récit » ? La première partie du livre voit le texte situé en bas des pages, les illustrations sur doubles pages sont saisissantes de réalisme, reflétant parfaitement le paysage sauvage qu'il nous présente et rendant très vivantes les attitudes animales, en particulier celles de ce petit primate qui nous fait fondre de tendresse et que l'on se prend à vouloir protéger dans le milieu hostile où elle se retrouve après sa blessure. La seconde partie se distingue tout de suite comme ayant les attraits du documentaire : le texte est disséminé sur les pages en paragraphes courts, accompagné de photos et de dessins avec quelques apports de matières, d'outils ou d'ustensiles et de fleurs et de végétaux. Cet ouvrage faisant partie de la sélection d'ouvrages qui m'a été attribuée au hasard pour mon prochain comité lecture jeunesse, en ce qui me concerne, je pense le garder après l'avoir présenté afin de pouvoir le proposer au plus vite à mes jeunes lecteurs de la médiathèque.
Public : à partir de huit – neuf ans mais peut faire l'objet d'une enrichissante lecture accompagnée dès cinq – six ans.
Si vous voulez vous rendre sur le site en langue étrangère de l'illustratrice, Esther van Hulsen, vous pouvez suivre cette adresse :
http://www.esthervanhulsen.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
Asil
  27 avril 2013
Dès le premier regard, j'ai su que cet album allait me plaire ! (C'est beau ce que je raconte n'est-ce pas?) le livre, de grand format, est beau, l'édition semble de bone qualité et l'illustration d'Ida, sur la couverture, ne peut qu'attirer le regard avec ses grands yeux expressifs. Et en plus le titre est intrigant ! Que demander de plus ?
Outre ses illustrations, son véritable atout est son découpage en deux parties. le lecteur commence par découvrir la vie qui aurait pu être celle d'Ida sous la forme d'une fiction. Puis le livre se fait documentaire pour nous expliquer l'évolution, les fouilles archéologique et tout le travail que les paléontologues ont fait à partir des ossements retrouver. le plus intéressant, c'est d'apprendre comment à partir de simples ossements, les chercheurs peuvent déduire tant d'informations sur la vie d'un petit animal si éloigné dans le temps.
J'ai pris plaisir à découvrir cet album et à imaginer ce qu'avait pu être la vie d'Ida. Les illustrations sont simplement sublimes et les décors fourmillent de détails. La première partie du livre, la fiction, est accessible à partir de 5 ans, mais pour bien profiter de la partie documentaire, il faudra patienter, elle convient plutôt à partir de 7 ou 8 ans. Un album pour rêver et apprendre, pour les petits et les grands.
Lien : http://calokilit.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Cassy
  20 mai 2013
Cet album fut mon seul choix lors de l'opération Masse Critique spéciale Jeunesse de Babelio. J'ai eu un coup de coeur pour la couverture et j'ai eu très envie de plonger dans l'histoire d'Ida, cet adorable primate qui a vécu il y a 47 millions d'années.
Le format du livre est impressionnant, il est très haut et pas très large, un peu comme la carte d'un restaurant. J'ai adoré l'idée de ce très grand format relié. L'enfant a alors un « Beau Livre » en sa possession.
L'album est découpé en deux parties (avec une bonne transition). La première, est l'histoire de ce petit singe, de sa naissance jusqu'à sa mort. Les illustrations prennent place sur les doubles pages. Elles sont grandes, détaillées et très riches en couleurs. le texte est toujours situé dans un rectangle blanc, en bas des pages. Il est riche, sans être trop compliqué à la fois. La seconde partie est plus scientifique, plus documentaire. On y trouve le travail des scientifiques, comment ils ont trouvé le squelette d'Ida, comment ils ont pu reconstituer sa vie etc. Enfin, vous y trouverez quelques petits jeux où l'on peut, par exemple, dessiner Ida.
Ida est un magnifique ouvrage à l'aspect littéraire et scientifique à la fois. A la fois beau visuellement et riche textuellement. On y apprend des choses intéressantes, petit comme grand ! A lire à partir de 8 ans environ, je pense qu'il est difficile de déterminer un âge de lecture, chaque enfant est différent !
Merci à Babelio et aux éditions Albin Michel Jeunesse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Ricochet   19 avril 2013
L’histoire extraordinaire d’Ida est présentée dans cet ouvrage de manière passionnante et vivante. Soulignons la très grande qualité des illustrations que l’on doit à Esther Van Hulsen, une artiste néerlandaise passionnée par les animaux et installée en Norvège.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   21 avril 2013
Les fossiles de Messel sont des restes, presque plats, de plantes et d'animaux. Observe bien la planche de gauche. Vois-tu comment Esther, l'illustratrice de ce livre, a intégré tous les détails ? Quand on doit dessiner des animaux d'après un fossile, alors que nous ne savons pas à quoi ils ressemblaient, il faut réfléchir à leur apparence d'alors.
Regarde par exemple la grosseur de la tête et la longueur de la queue. Chez certains fossiles, et c'est le cas pour Ida, tu peux même voir les contours du pelage.
Comme nous ignorons les couleurs qu'avait la fourrure d'Ida, l'artiste a proposé des représentations d'Ida dans différentes couleurs lors de la représentation de cet ouvrage. Voici quelques esquisses qui n'ont pas été retenues. Mais peut-être as-tu des suggestions tout aussi judicieuses ?
De bien des manières, Ida nous ressemble, à nous, les humains. Mais pas entièrement non plus. Vois-tu des similitudes ? Et des différences ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
milamiragemilamirage   12 mars 2013
Le courant emporte Ida avant qu'elle n'atteigne les profondeurs.
Puis la dépose dans le fond du lac.
Étendue sur le côté, elle semble assoupie.
Lentement, elle s'enfonce dans la vase. Elle y reste étendue.
Et elle y reste étendue si longtemps que c'en est presque incroyable.
Quarante-sept millions d'années !
Elle est peu à peu recouverte par des couches successives de vase
qui, comprimées, se transforme en roche.
Jusqu'au jour où elle est extraite de cet endroit.
Mais comment savons-nous autant de faits sur elle et sur ce qui lui
est arrivé ? Pour le comprendre, nous devons d'abord en apprendre
un peu plus sur le lieu où elle a été retrouvée...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
milamiragemilamirage   19 mars 2013
En 1859, le naturaliste britannique Charles Darwin jette les bases de la théorie de l'évolution. Certains croient, sous prétexte qu'il s'agit d'une théorie, que l'évolution n'est qu'une vulgaire hypothèse. C'est faux. Nous ne comprenons pas le fonctionnement exact de l'évolution, et nous sommes loin de connaître la totalité des formes de vie qui ont existé. Toutefois, aucun scientifique sérieux et digne de ce nom ne doute un seul instant que l'évolution s'est produite - et continue de se produire. La vie se développe et change en permanence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
milamiragemilamirage   20 mars 2013
Trouves-tu bizarre que les scientifiques ne partagent pas le même avis, qu'il y ait des choses dont ils ne sont pas sûrs ? Les chercheurs tentent constamment d'en apprendre davantage sur le monde dans lequel nous vivons. Souvent, ils ne tombent pas d'accord entre eux, et de temps à autre ils se disputent et se fâchent. Mais grâce à d'autres découvertes, ils finissent en général par s'entendre. Puis ils s'attellent à de nouvelles explorations, et c'est reparti pour un tour...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
milamiragemilamirage   17 mars 2013
Au fond du lac [de Messel, plus ou moins au centre de l'Allemagne], l'eau contenait très peu d'oxygène. Par conséquent, les animaux morts qui tombaient dans l'eau ne se décomposaient pas aussi vite que ceux qui restaient sur le sol. Les micros-organismes nécessaires à la putréfaction des cadavres ont en effet besoin d'oxygène pour vivre. Cela explique la présence de très nombreux fossiles sur le site de Messel. Grâce à eux, nous pensons connaître la quasi-totalité des animaux, des insectes et des plantes qui peuplaient la région.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : fossilesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr