AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 275563247X
Éditeur : Hugo roman new way (08/02/2018)

Note moyenne : 3/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Un roman COUP DE POING sur le poids de l'image dans les réseaux sociaux. Un gros enjeu HarperCollins US. Un texte fort dans la lignée de Blacklistée et #Famous !Vicky Decker maîtrise l'art de cacher qui elle est vraiment à la perfection. Alors, quand sa meilleure (et unique) amie Jenna déménage, et qu'elle se retrouve seule dans son lycée, sa vie prend un nouveau tournant. Elle ne s'est jamais sentie aussi seule... Elle décide donc de s'inventer une vie sociale, e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
OctaviaJaymesAdama
  22 septembre 2018
Parlons un peu de cette lecture, que j'ai trouvé simplement géniale ! On suit donc Vicky, une jeune fille agoraphobe et très timide dont la seule amie, Jenna, vient de déménager pour le Wisconsin. Elle se retrouve donc toute seule et après une dispute entre Jenna et elle, Vicky décide sur un coup de tête de créer @vicurieuse. Cette jeune fille au look complètement décalé va devenir son alter-ego, mais va aussi déchaîner les foules avec ses messages de soutien aux personnes qui se sentent seules et invisibles. Mais plus @vicurieuse devient populaire, plus Vicky a de plus en plus de mal à gérer sa vie réelle.
J'attendais la sortie de ce livre avec impatience depuis que j'avais lu le résumé sur internet. Je n'ai vraiment pas été déçue ! C'est un livre qui se lit tout seul, un genre de « tranche de vie »… Pas d'action à proprement parler, on suit seulement une jeune fille dans sa vie de tous les jours. Je me suis tellement retrouvée dans le personnage de Vicky, l'auteur a su mettre des mots sur des sentiments récurrents pour moi et probablement des tas d'autres personnes.
Ce livre aborde des tas de thèmes super intéressants: la solitude ressentie par des tas de personnes malgré l'omniprésence de réseaux sociaux, la peur du jugement et du regard des autres, l'agoraphobie, l'addictivité des réseaux sociaux et comment ils peuvent influencer les gens en bien et en mal…
J'ai adoré le personnage de Vicky, même si je l'aurais bien secouée de temps en temps. J'ai trouvé intéressant de lire un livre YA sans que le personnage principal soit confiante, sarcastique et entourée d'amis. Vicky est différente des autres adolescents mais c'est le genre de personnage qui me touche dans une lecture, peut être parce que dans un sens je me suis retrouvée en elle… j'ai compris sa solitude et sa peur du regard des autres, j'ai souvent compris ses réticences et ses angoisses… en bref, ce sera pour moi un personnage qui, je pense, restera longtemps dans mes favoris !
Elle est aussi très talentueuse et ce qu'elle fait pour aider les autres internautes est une veritable source d'inspiration !
« Dire que j'ai perdu douze ans en ta compagnie. Tu sais combien de soirées j'ai manquées à cause de toi ?
Combien d'amis j'aurais pu avoir ? »
Jenna m'a tapé sur les nerfs du début à la fin du bouquin ! Quel genre de meilleure amie c'est cette fille ?! Pendant les douze ans de soit disant amitié qu'elle a partagé avec Vicky, elle n'a pas une seule fois essayer de l'aider à vaincre sa timidité en faisant tout à sa place ! du coup Vicky est devenue totalement dépendante d'elle ! Et ensuite, toutes les vacheries qu'elle lui a envoyé… je suis pas du tout d'accord avec la fin entre les deux copines. J'aurais aimé que le livre soit plus long afin d'explorer leur relation après les évènements de la fin.
Bon, qu'on se le dise tout de suite, j'ai adoré Lipton. En dehors de son nom tout bizarre qui m'a fait pensé à de l'ice-tea pendant tout le bouquin, il est adorable, intelligent et aussi maladroit que Vicky ! Il l'aide énormément durant les moments difficiles et j'ai trouvé leur relation réaliste: ils ne tombent pas amoureux d'un seul coup, leur relation ne les changent pas, et ils font les choses à leur rythme.
Pour ce qui est des autres personnages secondaires, je les ais tous trouvé très intéressants et vraiment important au déroulement de l'histoire. Ici donc, pas de personnages bateau ou bouche-trou !
Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce livre c'est que l'auteur ne dénonce pas l'usage des réseaux sociaux comme beaucoup d'autres le font ! Oui, les réseaux sociaux sont remplis de messages blessants et certains individus se retrouvent dans des positions difficiles à cause de ces outils. Mais ils peuvent aussi, comme dans ce livre, apporter quelque chose de positif dans la vie de quelqu'un ! L'auteur nous donne un point de vue sur les réseaux et internet qu'on ne voit pas assez mais n'en fait pas non plus l'apologie; c'est pour moi, un roman avec un point de vue assez réaliste sur la situation actuelle sur le net.
Si je n'ai pas mis un 5/5 c'est que j'aurais aimé en voir plus après les évènements de la fin du livre. J'aurais trouvé ça intéressant…
Petite note à part: j'ai adoré l'apparition d'Ellen dans le roman !
Lien : https://passionlivresblogblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Luxnbooks
  14 mai 2018
Ce roman est resté un moment dans ma PAL, les premiers retours m'ont influencé et j'ai eu du mal à me motiver pour le sortir. Il faut dire que depuis quelque temps, les publications de Hugo New Way ont perdu ce petit quelque chose qui faisait toute la différence et qui me donnait un coup de poing au coeur. le résumé est axé sur le sujet des réseaux sociaux et pour le coup, après plusieurs chapitres on distingue un sujet bien plus complexe, mais pas tout de suite identifié et malgré ses souffrances il faudra attendre la fin avant d'avoir un diagnostic.
Vicky Decker n'a jamais pu compter que sur sa meilleure amie Jenna, elle résume à elle seule son cercle d'amis et ce duo se complète parfaitement. Alors quand Jenna déménage, la solitude n'a jamais été aussi forte et affronter les autres dans l'enceinte du lycée n'a jamais été aussi difficile. Malgré un contact permanent avec sa meilleure amie, la distance va creuser un fossé important et malgré elle, les premières jalousies vont s'installer. La solitude n'ayant jamais été aussi forte, Vicky va tenter de redonner un peu de couleur à sa vie morose en créant un profil sur Instagram, à travers des montages la jeune fille va s'inventer un personnage afin de prouver qu'elle n'est pas invisible. Rapidement, son message est entendu par quelques followers, puis les dizaines se transforment en centaines, pour devenir des milliers, ils ont tous un point commun : Personne ne les voit, ils sont seuls.
Vicky est un personnage avec des failles, son parcours est touchant et ses décisions motivées par son anxiété. J'ai un faible pour les héroïnes abimées et sa vulnérabilité m'a vraiment atteinte en plein coeur. Sa solitude et son retrait est en quelque sorte contraint puisque ses peurs l'empêchent d'être totalement libre dans ses décisions. J'étais spectatrice de sa souffrance et ses angoisses m'ont vraiment remuée. Sur les réseaux sociaux, elle va se construire une communauté à son image avec les mêmes craintes, une solitude à différentes échelles, mais avec la conviction qu'ils peuvent se soutenir et voir ce projet grandir ça ne laisse pas indifférent. Les personnages secondaires vont tirer un enseignement grâce à Vicurieuse et cela va avoir un impact dans la vraie vie de Vicky.
Le résumé fausse un peu l'image de cette histoire, Vicky ne créé pas son compte Instagram pour s'inventer une vie sociale comme la quatrième de couverture le laisse entendre. Certes il s'agit d'une échappatoire, mais tout le monde est conscient qu'il s'agit de montage et bien que Vicky considère qu'elle n'est pas vraiment Vicurieuse c'est bel et bien son grand coeur et son empathie qui ont fait le succès de ce compte, sans oublier l'originalité. Elle n'a aucun mal à distinguer la réalité et sépare bien ses deux vies, mais avoir le sentiment que l'on n'est pas seul à affronter ses craintes, ça fait du bien et c'est ce qui va lui fourni les instruments pour s'en sortir elle-même.
Mes attentes étaient basses et c'est probablement ce qui a sauvé ma lecture. L'intrigue est plutôt simpliste, mais on traite un sujet difficile avec authenticité et l'histoire est portée par une héroïne touchante. Les réseaux sociaux ne sont pas vraiment au centre de l'histoire, mais il aborde de manière détournée la vitesse à laquelle on peut perdre le contrôle et l'ampleur qu'un buzz peut prendre. Je retiendrai davantage le message de soutien aux âmes solitaires et il est important de ne pas oublier que malgré la solitude qui pèse parfois sur notre quotidien, nous ne sommes jamais vraiment seuls. Malgré un entourage parfois absent, il ne faut pas laisser les idées noires vous engourdir, car ce n'est qu'une étape avant que le soleil brille de nouveau dans nos vies.
Lien : https://wp.me/p4u7Dl-45B
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ChuutJeLis
  27 mars 2018
J'avais repéré cette sortie littéraire des mois à l'avance et j'avais vraiment hâte de pouvoir lire ce roman. Je m'attendais à un livre qui parlait en majeure partie d'Instagram et des problèmes que pouvait engendrer ce réseau quand on tente de se faire passer pour quelqu'un qu'on n'est pas .
Malheureusement ce n'est pas du tout ce que j'ai pu lire...
Vicky est une lycéenne très timide et avec de fortes phobies sociales. Sa meilleure amie de toujours Jenna a déménagé et Vicky va devoir affronter seule sa dernière année de lycée. Toujours en contact avec Jenna grâce aux différents réseaux sociaux, Vicky va décider de se créer un compte instagram sous le pseudo de Vicurieuse pour prouver à sa meilleure amie et à elle même qu'elle peut être populaire.
Énorme déception pour moi avec ce roman.
Le thème des réseaux sociaux est bien là mais c'est loin d'être le sujet principal comme le laissait envisager le résumé de base. Ici on parle surtout d'amitiés, de phobie sociale et de l'adolescence. L'utilisation d'Instagram dans le roman est un peu farfelue et loin de la réalité.
L'héroïne m'a énervé du début jusqu'à la fin, je n'ai ressenti aucune empathie ou compassion pour elle, je l'ai trouvé plate et sans intérêt tout le long du roman.
Déçue donc par l'histoire qui était très différente de ce à quoi je m'attendais et des personnages sans grand intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
karmemma
  29 juillet 2018
Première incursion dans la collection New Way, je l'ai littéralement dévoré !
Vicky est une adolescente très introvertie, confrontée à la vie hostile du lycée à présent qu'elle n'a plus Jenna, sa meilleure amie, près d'elle pour la protéger et prendre en charge ses relations sociales. On entre dans la tête de Vicky pour découvrir ce que signifie la phobie sociale dont elle souffre. J'ai trouvé l'exposition de ses ressentis très juste, poignante même. Étant moi-même introvertie et ayant vécu des scènes similaires plus jeunes, je me suis beaucoup identifiée à Vicky, qui se débat avec ce qu'elle est parce que le monde qui l'entoure - notre monde - donne systématiquement la meilleure place aux extravertis...
Ce roman aborde des sujets importants, surtout pour les jeunes, en premier lieu ce qu'est l'introversion et le fait qu'on ne devrait pas la stigmatiser ou considérer les introvertis comme des gens bizarres ou malheureux. Mais il montre aussi qu'être "populaire" ou extraverti, doté d'une sociabilité aisée, n'empêche pas de se sentir seul, inadapté ou incompris. L'auteure propose un regard bienveillant et des actions concrètes que chacun peut entreprendre pour se sentir moins seul ou aider les autres.
L'aspect réseaux sociaux et l'histoire d'amour avec Lipton sont traitées de manière plus anecdotiques, ce qui ne m'a pas dérangée car je crois que ce n'était pas le sujet principal de l'histoire. Un très joli roman plein d'émotions, à lire à tout âge. Une grande bouffée d'air pour tous ceux qui ont un jour eu l'impression d'être toujours seuls !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
little_red_r
  18 février 2018
Pour lire la chronique en entier, c'est par ici: https://the-little-red-reading-books.blogspot.com/2018/02/comment-disparaitre.html

Etant une grande utilisatrice d'Instagram, en découvrant ce roman qui était présenté comme "coup de poing sur le poids de l'image dans les réseaux sociaux", je me devais de le lire.
Comment disparaitre a pour personnage principal Vicky Decker. Vicky, c'est la fille invisible que vous ne remarquez pas, celle qui n'ose pas venir vous parler de peur que vous la jugiez, celle qui est anxieuse à la seule idée d'arriver en retard car cela impliquerait que plusieurs paires d'yeux se posent sur elle.
Lorsque sa seule et unique amie déménage, Vicky se retrouve désemparée car elle a peur d'être remplacée et elle n'a plus son rempart contre le monde, la personne qui lui facilitait la vie.
Afin de rester en contact avec Jenna et de convaincre ses parents qu'elle a des amis, elle va commencer à retoucher des photos.

" Il faut que je poste quelque chose, juste pour voir si j'obtiens des followers, encore que cette seule idée me rend folle. de parfaits inconnus qui me regardent? "

Tout bascule lorsqu'elle commence à poster ce genre de photos sur Instagram. Elle s'enferme dans un simulacre de vie social qu'elle n'a évidemment pas. En réalité elle souffre, énormément. de sa solitude, du rejet dont elle fait l'objet et de tout un tas d'autres choses.


"C'est déjà dur de supporter sa propre tristesse, sa solitude. Mais à force d'endosser celle des autres, je vais finir par me noyer."

J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteure a abordé des thèmes sensibles tels que l'anxiété, la solitude ou encore la timidité! J'ai trouvé cela très réaliste et j'ai apprécié voir comment ce genre de sujets traité, et bien traité en l'occurence car je troue que l'on en parle pas assez, en tout cas en YA alors pourtant que c'est très répandu.
Vicky, aka Vicurieuse sur Instagram, va rencontrer un succès immédiat, à tel point qu'elle ne va plus savoir où donner de la tête. Et, c'est là que ça a coincé pour moi. J'ai trouvé son gain de followers très peu réaliste, bien qu'expliqué. Je ne comprenais pas pourquoi ur les premières photos tout le monde semblait complètement tomber dans le panneau du montage photo. Cependant, ça je sais que ça m'est purement personnel car j'aime beaucoup photoshop et la manière dont cette étape nous était racontée par l'auteure était invraisemblable selon moi.
Lien : https://the-little-red-readi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 février 2018
Je commence à me sentir bien dans ma peau – malgré mes défauts et mes imperfections dignes du parquet de ma chambre. Même si j’ai peur de tout, même si j’ai l’air bizarre. Même si je raconte tout ce qui me passe par la tête ou refuse de parler. Si Vicurieuse m’a enseigné quelque chose, c’est qu’il existe davantage de gens comme moi que je ne pourrais l’imaginer. Je peux être moi-même, sous une forme ou sous une autre, je ne serai jamais seule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 février 2018
– On va se marrer, me glisse Lipton à l’oreille. T’inquiète.
Ce qui a juste pour effet de m’inquiéter aussitôt. En principe, on ne dit pas ça à quelqu’un quand il n’y a aucun souci. De même qu’on ne dit pas « fais attention » lorsque tout va bien. Ou « reste au chaud » s’il n’existe aucune possibilité de mourir de froid.
Commenter  J’apprécie          10
OctaviaJaymesAdamaOctaviaJaymesAdama   22 septembre 2018
Ne comptez pas sur quiconque en ce bas monde. Même votre ombre vous quitte quand vous êtes dans l’obscurité.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   12 février 2018
Qu’est-ce que je donnerais pour être un chat ! Personne ne s’étonne de leurs caprices. On trouve normal qu’ils viennent promener leur museau partout sur votre corps, vous pétrissent les genoux, tournent trois fois sur eux-mêmes avant de s’asseoir. Les chats sont divinement bizarres et les gens adorent ça.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 février 2018
Toute ma vie, ma mère n’a fait que répéter aux gens que j’étais « timide ». Sans doute pour expliquer mon attitude de plus en plus surprenante. Mais je ne crois pas que ça explique ce qui va mal chez moi en ce moment. Je n’en suis plus à me cacher derrière ses jupes ou à fuir les inconnus
Commenter  J’apprécie          00
Video de Sharon Huss Roat (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sharon Huss Roat
Bande annonce du livre pour ado "Comment disparaître" de Sharon Huss Roat sous titré en français.
autres livres classés : réseaux sociauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1108 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre