AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2742718877
Éditeur : Actes Sud (24/08/1998)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 29 notes)
Résumé :
- Ne vous excitez pas, mademoiselle.
Vous n'avez rien à craindre dans l'enceinte de la Justice. - Ne t'excite pas, on te prévient. Arrête de crier, ou on va te donner des raisons de crier. Arrête, tu entends ? Putain... Omaya entend les cris des femmes. Elle a si froid, si froid, elle fait un nœud avec les fils électrifiés de son corps sous la couverture, elle entend les femmes hurler des obscénités, injurier leurs parents leurs amants leurs maris leurs enfan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
zabeth55
  21 juin 2012
Omaya est démantelée, désarticulée, tout comme le récit de son histoire est démantelé, désarticulé.
Elle « pédale dans le vide », « déraille », « perd le nord »
Elle déforme ses habits, enlaidit les objets ; elle a peur des autres, est kleptomane.
On la suit au tribunal, chez le psy, dans le métro, au théâtre, dans ses souvenirs d'enfance…… On saute de l'un à l'autre.
Reviennent toujours les clés, le château, les cercles…..
Avec le talent si particulier de Nancy Huston, voici le portrait déstabilisant d'une femme blessée, gravement perturbée. Une écriture dure, percutante qui émeut, tout comme Omaya nous émeut.
Commenter  J’apprécie          90
Melopee
  26 janvier 2012
Les lectures de Nancy Huston s'enchainent mais ne se ressemblent pas. Pour preuve, je suis passée complètement à côté de cette histoire rocambolesque. Omaya est une jeune femme un peu paumée qui a sans doute subi des attouchements sexuels car elle vit dans une sorte de délire frisant la paranoïa. Une plainte est déposée et pourtant la Justice peine à la croire. C'est le début de son récit témoignant d'une grande souffrance, d'un profond mal-être où Omaya demande de la reconnaissance et une sentence pour ses bourreaux. Les lieux paraissent troubles, insécures comme le métro où tous les contacts semblent être "permis". Quelle peut-être l'échappatoire pour enfin reprendre goût à la vie?
Je crois que le plus compliqué dans ce texte c'est que la narratrice alterne le "je", le "elle" et parle d'Omaya comme s'il s'agissait d'une autre., foncièrement différenciée Dès les premières pages je me suis demandée qui était qui et pourquoi la situation était si alambiquée. Car en plus du jeu je/elle, les actions s'enchainent sans lien évident. Les flash-backs renvoient à la scène de "viol" mais aussi au moment du dépôt de plainte au commissariat, ou aux discussions avec Cybèle, sa mère. de plus, un certain nombre de personnages me sont apparus confus et sans identités affichées : le Hibou, Alix... apportaient-ils vraiment quelque chose à l'histoire? Car dans le drame que vit Omaya, on sent que son désarroi est communicatif, que son histoire l'empêche de progresser, de tourner la page et de vivre en harmonie avec les autres. Néanmoins, était-il nécessaire de semer le lecteur avec toutes ces situations parallèles? Je crois que pour davantage d'empathie, l'histoire aurait gagné en simplicité.
Je ne renonce pas pour autant en ma découverte de la suite de l'oeuvre de Nancy Huston mais Omaya sera vite oubliée, elle et son infortune auxquelles j'ai eu bien du mal à m'identifier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
myriampele
  12 avril 2012
c'est un livre que j'aimerais oublier rapidement. Bien écrit, certes mais tellement noir, atroce, proche de la folie. Omaya a été humiliée, et ne peut pas s'en sortir sans l'aide de la justice. Mais cette justice-là ne peut pas contourner sa névrose, et l'humilie encore et encore. C'est trop!
Commenter  J’apprécie          10
Claire45
  06 janvier 2019
Récit désarticulé qui rend compte de l'état psychique d'Omaya. On restitue tant bien que mal son parcours chaotique, les violences qu'elle a subies et sa folie finale.
Cette lecture m'a mise très mal, je vais vite l'oublier.
Commenter  J’apprécie          10
andras
  17 février 2016
Un livre déchiré-déchirant de Nancy Huston avec un viol, ou le viol, une violence, la violence comme personnage central.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
PersepolisPersepolis   10 mai 2011
Quand Lorna écrivait: un point c'est tout, c'est précisément cela qu'elle voulait dire. Elle pouvait rester la matinée entière sur son lit, stylo en main, carnet appuyé sur les genoux relevés, perdue dans la contemplation d'une imperfection sur la page. Pour elle, un point, c'était tout: ça remplissait ses horizons, ça renfermait des secrets qu'elle s'épuisait à déchiffrer. Dès qu'elle parvenait à écrire un mot, elle se lamentait d'avoir tué tous les autres mots avec lesquels elle aurait pu commencer son poème. C'est pourquoi ses poèmes étaient si courts: elle voulait tuer le moins de mots possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
zabeth55zabeth55   21 juin 2012
Voilà :
- Faites entrer la plaignante.
Celle qui se plaint toujours, sous n’importe quel prétexte. Manque de sommeil, manque d’appétit, manque d’amour, manque d’humour, manque d’intégrité, manque d’orientation, manque de clef .
Commenter  J’apprécie          30
myriampelemyriampele   12 avril 2012
Mais qu'est-ce qui est arrivé exactement, ce soir-là? Au fond, ils ne vous ont ni enlevée, ni déshabillée de force. C'est vous -même, qui, de votre propre aveu, avez ôté vos vêtements. Au fond, ce qui s'est passé, ce n'est rien.
Commenter  J’apprécie          20
PersepolisPersepolis   10 mai 2011
- Tu ne pourrais pas parler d'une façon cohérente, au lieu d'agiter les bras et de t'exprimer par onomatopées? Tu ressembles à un dessin animé! A quoi sert le langage, à ton avis?
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Nancy Huston (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nancy Huston
Retour en vidéo sur la présentation des coups de coeur de nos libraires pour la rentrée littéraire 2018 !
Merci aux 50+ les participants de notre première rentrée littéraire. Retrouvez la liste des livres présentées sure notre site : https://www.librairiemartelle.com/239-a-la-une-presentation-rentree-litteraire.html
Fabien présente « Frère d?âme » DAVID DIOP - ÉDITIONS SEUIL https://www.librairiemartelle.com/98022-litterature-francaise-grand-format-frere-d-ame.html
Fabien présente « Et j'abattrai l'arrogance des tyrans » ABDECKER MARIE-FLEUR - ÉDITIONS FORGES VULCAIN https://www.librairiemartelle.com/99950-romans-historiques-et-j-abattrai-l-arrogance-des-tyrans.html
Alice présente « En nous beaucoup d'hommes respirent » MARIE-AUDE MURAIL - ÉDITIONS ICONOCLASTE https://www.librairiemartelle.com/101058-litterature-francaise-grand-format-en-nous-beaucoup-d-hommes-respirent.html
Alice présente « Arlo Finch » JOHN AUGUST - ÉDITIONS MILAN https://www.librairiemartelle.com/103929-romans-11-et-plus-arlo-finch--tome-01---le-mystere-des-longs-bois.html
Sophie présente « Le malheur du bas » INES BAYARD - ÉDITIONS ALBIN MICHEL https://www.librairiemartelle.com/99441-litterature-francaise-grand-format-le-malheur-du-bas.html
Sophie présente « Trancher »   AMÉLIE CORDONNIER - ÉDITIONS FLAMMARION https://www.librairiemartelle.com/100691-litterature-francaise-grand-format-litterature-francaise---trancher.html
Pierrick présente « Les enfants de coeur » HEATHER O'NEILL - ÉDITIONS SEUIL https://www.librairiemartelle.com/98019-litterature-etrangere-grand-format-les-enfants-de-coeur.html
Pierrick présente « La vraie vie » DIEUDONNE ADELINE - ÉDITIONS ICONOCLASTE https://www.librairiemartelle.com/101059-litterature-francaise-grand-format-la-vraie-vie.html
Pierrick présente « Trois fois la fin du monde » SOPHIE DIVRY - ÉDITIONS NOIR BLANC https://www.librairiemartelle.com/100106-litterature-francaise-grand-format-trois-fois-la-fin-du-monde.html
Pierrick présente « Le mur invisible » MARLEN HAUSHOFER - ÉDITIONS ACTES SUD https://www.librairiemartelle.com/52870-litterature--etrangere-format-poche-le-mur-invisible-babel-44.html
Clémentine présente « Le manuel de survie à l'usage des jeunes filles » MICK KITSON - ÉDITIONS MÉTAILLÉ https://www.librairiemartelle.com/101280-litterature-etrangere-grand-format-manuel-de-survie-a-l-usage-des-jeunes-filles.html
Clémentine présente « Dans la forêt » HEGLAND JEAN - ÉDITIONS GALLMEISTER https://www.librairiemartelle.com/35864-litterature-etrangere-grand-format-dans-la-foret.html
Clémentine présente « My absolute darling » TALLENT GABRIEL - ÉDITIONS GALLMEISTER https://www.librairiemartelle.com/70704-litterature-etrangere-grand-format-my-absolute-darling.html
Clémentine présente « Lèvres de pierre » NANCY HUSTON - ÉDITIONS ACTES SUD https://www.librairiemartelle.com/99056-litterature-francaise-grand-format-levres-de-pierre---nouvelles-classes-de-litterature.html
Anne présente « Capitai
+ Lire la suite
autres livres classés : violVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Mouton, chèvre, chameau, bourrique (expressions)

dans ce magnifique ciel bleu, quelques jolis ..... blancs

singes
moutons
éléphants

14 questions
431 lecteurs ont répondu
Thèmes : expressions , détente , langue française , culture générale , expressions françaises , humour , animaux , flegmeCréer un quiz sur ce livre