AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de cathpier


cathpier
  08 mars 2017
Au début, je trouvais que ça faisait un peu notes jetées tout à trac : journal de deux précédentes maladies (corps & esprit), journal de grossesse, puis notes sur les couples d'écrivains suite à des émissions radio qui venaient d'être terminées... J'avais l'impression qu'aucun travail de pensée n'avait été réalisée, et qu'étaient simplement mis côte à côte des extraits qui allaient bien ensemble du point de vue de la thématique. Beaucoup de citations... Ce sont d'ailleurs elles qui ont accroché mon intérêt. Les biographies d'artistes évoquées, les extraits de leurs oeuvres m'ont lentement fait plonger dans les méandres de la création amoureuse quand les artistes sont scindés corps/esprit. Et où seul l'esprit est reconnu légitime et où le corps est le matériau à travailler, éventuellement au prix de sa destruction. Et cette opposition se réalise dans l'homme en tant qu'esprit et sur la femme en tant que corps. Nancy Huston tisse bien une réflexion sur les enjeux de la néfaste 'supersposition des dichotomies'. Si nier qu'une différence existe entre l'homme et la femme lui paraît dangereux (ce serait accepter que le langage créée la réalité - donc l'esprit domine la matière/ alors qu'à l'origine il sert à nommer ce qui est), elle met le doigt sur le réel danger de la pensée patriarcal et/ou chrétienne, à savoir que l'homme a été associé à l'esprit et la femme à la chair. Elle démontre ainsi que certaines féministes, en acceptant cette distinction comme base de réflexion, continuent à la diffuser. le propos de Nancy Huston est de réhabiliter le corps dans le processus de création artistique en tant que vecteur d'une connaissance qui n'appartienne qu'à l'expérience qu'on peut faire à travers lui.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr