AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782879298313
598 pages
Éditeur : Editions de l'Olivier (07/05/2015)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Nous sommes à St Clerans, dans le comté de Galway, en Irlande. Une petite fille attend son père pour fêter Noël. Lui, c’est John Huston : un aventurier, un grand cinéaste, un géant. Elle, c’est Anjelica. Elle n’a que six ans mais elle sait déjà que cet homme la marquera à jamais. Cinquante ans plus tard, Anjelica Huston est devenue une star. Elle nous livre le récit de sa vie dans ces Mémoires à la fraîcheur romanesque.

Après une enfance magique dans ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bazart
  17 mai 2016
Angelica Huston, fille du grand cinéaste John Huston, qui a partagé sa vie avec Jack Nicholson de 1973 à 1989, qui a notamment tourné avec Sean Penn- le superbe et méconnu Crossing Guard- Clint Eastwood , Wes Anderson- notamment dans A Bord du Darjeling Express et la Famille Tennebaum, et Francis Ford Coppola Coppola, reçu un oscar pour «l'Honneur des Prizzi», a écrit une dense et passionnante biographie paru l'an passé en France et très récemment en Poche- juste avant le Festival.
Anjelica Huston raconte 17 ans d'amour fou avec Jack Nicholson.
Angelica Huston y dévoile les grand moments de sa vie avec précision et clairvoyance : son enfance en Irlande auprès de son père metteur en scène, ses débuts de mannequin, ses années en Amérique, ses tournages, son grand amour Jack Nicholson, ses souffrances aussi...ses tourments et sa lucidité sur les années qui passent. et la difficulté d'être une actrice vieillissante à Hollywood . C'est une autobiographie remplie d'anecdotes et de beaucoup de sensibilité qui manque juste parfois d'un peu de distance et d'humour, mais ne chipotons pas...
Un bien agréable moment de lecture à recommander pour les cinéphiles : beaucoup de grands noms- certains encore très connus d'autres plus oubliés, y traversent les pages, nous faisant revivre un passé mythique évocateur, surtout pour les cinéphiles!
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
sweetie
  21 février 2021
Une autobiographie bling-bling, à l'image du cinéma hollywoodien, Suivez mon regard s'avère une lecture décevante, avec l'impression tenace qu'Anjelica Huston a déposé ses souvenirs sur papier beaucoup plus pour elle-même que pour ses futurs lecteurs. Une déferlante de noms plus ou moins connus, de restos chics, d'hôtels huppés, de mode excentrique, de bijoux à profusion, le jet-set à l'état pur, en somme. Un rappel d'une vie privilégiée à l'ombre bienveillante de son père John Huston, cinéaste reconnu.
La première partie s'attarde sur son enfance dans la campagne irlandaise au sein d'une famille unie en apparence; le domaine du manoir St. Clerans, non loin de Galway, acquis par son père peu après sa naissance en 1952, est régi par une nombreuse domesticité fidèle et accueille régulièrement chasses à courre et réceptions. Intéressant. Mais ce à quoi j'aspirais, soit un récit plus étoffé et introspectif, je ne l'ai pas retrouvé dans la seconde partie; elle a choisi de conserver un ton superficiel, se contentant d'amplifier le festival du name dropping, jusque dans ses remerciements de la fin. Et dans les toute dernières pages, comme à regret, elle consent à livrer ses impressions sur son métier d'actrice.
Deux étoiles pour les nombreuses pages vides de contenu, la narration décousue et pour ma frustration de lectrice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
tynod
  31 août 2015
l autobiographie de la fille de John Huston.
La première partie du livre est très agréable.
les années d'enfance , dans un château irlandais, sont heureuses, entourées de la tendresse maternelle, d animaux et de l ombre grandiose du père.
La seconde partie ,"Hollywood Storie" ne présente aucun intêret et ressemble à un mauvais roman photo.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (3)
Lexpress   17 août 2015
Suivez mon regard met en évidence la mémoire considérable d'Angelica Huston. Et frappe par l'art que celle-ci déploie dans les vignettes, les portraits, et aussi les ambiances.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LaPresse   20 juillet 2015
À travers ces souvenirs, Anjelica Huston brosse aussi le portrait du Hollywood des années 60 et 70. Émouvant.
Lire la critique sur le site : LaPresse
LesEchos   13 mai 2015
L'océan d'une vie.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
BazartBazart   17 mai 2016
« Je vénérais mon père. Quand il repartait, les portes battaient dans le vide, elles se refermaient sur l'immensité de son absence. »
Commenter  J’apprécie          170
BazartBazart   17 mai 2016
« Je crois qu'un enfant qui grandit sans ses parents cherche le moyen de stimuler leur souvenir, ou une zone de confort qui lui rappelle leur présence. Un parfum, une couverture, un goût, quelque chose de tactile ou de sensoriel qui capture leur essence. En ce qui concerne mon père, l'odeur dont j'ai le plus tendre souvenir est celle qui a fini par le tuer : la fumée de son cigare.»
Commenter  J’apprécie          10
sweetiesweetie   21 février 2021
Mais il y a peu de choses plus barbares que d'être pris en chasse par d'autres êtres humains. Tony Blair a fait voter l'interdiction de la chasse au renard en Angleterre au début des années 2000, mais la saison est encore ouverte pour des gens célèbres.
Commenter  J’apprécie          20
sweetiesweetie   21 février 2021
Parfois, cela ressemble vraiment à une alchimie - appeler et canaliser des esprits; on peut endosser plusieurs vies sans jamais s'ennuyer. Les plateaux de cinéma sont des mondes sûrs mais provisoires.
Commenter  J’apprécie          00
sweetiesweetie   21 février 2021
Comme nous le disait toujours Papa quand nous étions enfants, Tony et moi : « N'oubliez pas que vous pouvez toujours mettre vos mains dans vos poches et vous en aller. »
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : irlandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère



Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
6003 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre