AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Odile Masek (Traducteur)
ISBN : 2070338029
Éditeur : Gallimard (05/10/2006)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Isabel vient de fêter ses quarante ans. Ce n'est pas le désastre annoncé par son amie Carlotta. A peine une ponctuation dans la douce fuite des jours. Un mari, une fille, un atelier de confection de masques : la vie continue.
Toutefois, Dan, le mari, lassé de son métier, ne vit plus que pour le théâtre. Il a connu un premier succès à Oxford et n'aime pas voir ses manuscrits refusés. Sylvie, la fille, a beau porter un regard affectueux sur le couple que formen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
ClaireG
  11 septembre 2016
Londres, début du XXIe siècle.
Toutes les ficelles du conte de fée sont réunies, la magie en moins. La quarantaine, le démon de midi, les aléas du quotidien, les difficultés de l'écriture, la vie bourgeoise, la valse des sentiments, les remords et les regrets sont les ingrédients de cette bluette facile.
Isabel et Dan, mariés depuis plus de quinze ans, sont toujours aussi amoureux. Ils vivent dans une grande maison avec leur fille, Sylvie, jeune étudiante douée. A leur service, Gwen, solitaire, délaissée par ses enfants. Carlotta, amie d'Isabel, célibataire aux multiples aventures, conseillère en entreprise. Bert, ami de Dan, célibataire, revient de New York où il a fait fortune dans les affaires.
Voilà donc six personnages, non pas en quête d'auteur (quoique !), qui se retrouvent régulièrement et qui, pour quatre d'entre eux, se connaissent depuis des lustres. Subitement, Bert tombe amoureux d'Isabel-la-parfaite et Dan s'oublie dans les bras de Carlotta-la-dragueuse. Digne des Feux de l'Amour.
Isabel fabrique des masques qu'elle vend à des couturiers, à des accessoiristes de films, à des décorateurs de grands magasins. Son perfectionnisme et ses injonctions (me) donnent envie de lui mettre deux claques.
Dan est employé mais rêve de renouveler l'exploit de sa jeunesse en écrivant des pièces de théâtre dont personne ne veut. Garçon charmant au demeurant, adore (beaucoup) le bon vin.
Sylvie, fille modèle de parents modèles, est une élève modèle. Depuis son plus jeune âge, elle consigne dans un carnet tous les mots qu'elle estime culturellement intéressants. Elle déteste Carlotta.
Carlotta qui, jadis, avait eu un flirt avec Bert, envisage de rejouer son numéro en lui proposant de donner un coup de jeune à sa maison. Il accepte par facilité. And so what ?
Bert, après sa passade avec Isabel, retourne dans son Norfolk natal et y achète une ruine au bord des étangs. A nouveau décorée par Carlotta (ça manque d'imagination). Garçon charmant au demeurant, adore (beaucoup) le bon vin, comme son ami Dan.
Gwen, la domestique, la plus sympa de tous, s'entend pour briquer la maison de ses patrons et échanger des souvenirs avec Isabel. Se fait agresser. Trouve un nouvel amour.
Tout ça est exquis mais un peu gnangnan.
J'avais adoré Angela Huth dans Quand rentrent les marins mais ici, franchement, cela manque de fond et d'intrigue, ce qui enlève une grande partie de l'intérêt pour l'histoire.
Ce qui est intéressant c'est qu'elle fait parler chacun des protagonistes sur un même épisode. Ainsi, elle nous fait connaître les pensées de chacun sur les autres et sur l'événement et cela donne une certaine perspective au roman. Mais c'est bien le seul intérêt que j'y ai trouvé. Ceci ne m'empêchera pas de continuer à lire Angela Huth qui, depuis de toutes les Couleurs, a fameusement amélioré la psychologie de ses personnages et la profondeur de ses romans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          512
LePamplemousse
  08 mars 2017
Les romans d'Angela Huth sont toujours délicats, les sentiments y sont décortiqués à la loupe, les plus petits gestes du quotidien ayant un sens différent pour chacun des personnages.
Plusieurs voix s'entrecroisent dans ce roman qui nous présente un couple marié : Dan et Isabel et quelques personnes qui gravitent autour d'eux : Bert, l'ami de longue date de Dan, de retour à Londres après avoir passé des années à l'étranger, Carlotta, une amie d'Isabelle assez exubérante, Sylvie leur fille préadolescente et Gwen, leur femme de ménage.
Chacune de ces voix nous raconte le quotidien fait d'invitations, de petits faits qui ne sortent pas vraiment de l'ordinaire, de paroles échangées autour d'un verre ou d'un repas, de silences aussi parfois. La particularité de ces propos c'est qu'ils sont totalement subjectifs et qu'un même fait va parfois nous être raconté de façon totalement différente par deux personnes qui l'auront vécu avec leur ressenti propre, d'où les erreurs de jugements, les quiproquos, les mauvaises interprétations, et des vies qui prennent parfois un chemin inattendu grâce ou à cause d'un mot heureux ou maladroit, d'un geste tendre ou retenu, d'un silence gêné ou apaisant.
Ce n'est pas le plus abouti des romans de cet auteur, certains éléments se perdant un peu en cours de route, mais j'ai apprécié cette lenteur dans le récit, cette délicatesse dans les propos et j'ai surtout aimé être spectatrice de ces méli-mélo de voix et de sentiments.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          284
Bermondsey
  30 mars 2013
Deuxième roman de cet auteur que je lis, et l'essai est plutôt transformé ! La lecture est agréable, et la manière de raconter l'histoire est originale : chaque personnage prend la parole à tour de rôle pour raconter « sa » version des faits (et l'on constate alors que chacun a sa propre façon de voir les choses, selon ce qui l'arrange…). On s'attache aux personnages avec facilité, et il me tardait vraiment de savoir ce qui allait arriver à chacun des protagonistes de ce chassé-croisé amoureux. La fin m'a également plu, même si « tout est bien qui fini bien ! »
Commenter  J’apprécie          10
Aouan
  21 juin 2014
Je n'ai pas réussi à finir ce livre, ce qui m'arrive rarement. J'ai fini par lire quelques pages au milieu et à la fin pour connaître l'intrigue et son non dénouement. Mais ces personnages ont fini par m'ennuyer, avec leur petite vie de riches centrée sur leurs états d'âme et apparemment étrangers au monde. Seule Isabel est un peu attachante, mais finalement elle se réfugié dans son atelier, ce n'est pas critiquable en soi, mais de la à en faire un bouquin ! Je lis pour m'évader, leur vie est vraiment trop banale.
Commenter  J’apprécie          00
Lalivrophile
  20 septembre 2010
C'est un livre sympathique, un livre repose-cerveau. Il ne laissera pas un souvenir impérissable, mais plutôt agréable, même si certains événements semblent tirés par les cheveux.
Cette espèce de quadrille, d'amitié amoureuse, ou tout simplement de moment d'égarement entre certains personnages, tout cela est un peu gros. C'est plus crédible dans le cas de Bert que dans celui de Dan. Bert se rend compte de quelque chose qu'il n'avait pas vu auparavant. Pour lui, cela arrive à un moment précis, mais en fait, c'était déjà là.
Quant à Dan, c'est compréhensible, mais s'il est si attaché à sa femme qu'il le dit, si cela n'avait été qu'un moment d'égarement, il est tout de même peu crédible que cela soit survenu aussi brusquement, malgré les circonstances.
Les personnages masculins sont plus sympathiques que les personnages féminins.
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.lalivrophile.net/..
Commenter  J’apprécie          21
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ClaireGClaireG   12 septembre 2016
La solitude est un art digne d'être cultivé.

p. 182
Commenter  J’apprécie          250
mariechmariech   02 mars 2013
Le seul sujet que j'évite avec Isabel , c'est Sylvie . Précoce , gâtée , vantarde , elle tient du monstre . sans doute s'agit-il du syndrome de l'enfant unique .
Commenter  J’apprécie          30
mariechmariech   02 mars 2013
Avec la naissance de Sylvie , je devins mère à plein temps , une activité que j'aimais autant que j'aimais mon enfant .
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Angela Huth (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Angela Huth
Bande annonce du film Trois anglaises en campagne (1998), adaptation du roman d'Angela Huth, paru en français sous le titre Les filles de Hallows Farm.
autres livres classés : triangle amoureuxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3348 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre