AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782800155487
112 pages
Éditeur : Dupuis (14/04/2017)

Note moyenne : 3.49/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Hiver 1948, dans le blizzard de la capitale autrichienne sous occupation des quatre puissances. Dépêché par le studio London Films, G. travaille à l'écriture de son prochain long métrage, assisté par l'énigmatique Elizabeth Montagu. Cette dernière, dont le passé militaire et les relations l'attachent aux services secrets britanniques, découvrira bien vite que le prétexte artistique dissimule de véritables tensions politiques et que les lendemains de guerre ne sont p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
AMR_La_Pirate
  28 avril 2020
J'ai découvert un peu par hasard Jean-Luc Fromental en lisant une BD dont le scénario rendait hommage à Georges Simenon, de l'autre côté de la frontière
Ici, il s'agit pour l'auteur et l'illustrateur Miles Hyman de mettre en bulles et en images un versant peu connu de la biographie de Graham Greenele Coup de Prague fait référence à la carrière d'espion de l'écrivain anglais, recruté pendant la seconde guerre mondiale par le MI6, le service de renseignements extérieurs du Royaume-Uni.
Graham Greene débarque à Vienne, au cours de l'hiver 1948 pour un bref séjour, officiellement à la recherche d'idées et de matière pour l'écriture du scénario du film le troisième Homme que Carol Reed va réaliser quelques mois plus tard et qui deviendra l'un des plus grands films noirs de l'après-guerre.
À son arrivée, il est pris en charge par Elizabeth Montagu, une femme énigmatique, également liée aux services secrets britanniques par son passé militaire. Très vite, elle va comprendre les enjeux politiques camouflés derrière cette mission en apparence littéraire et cinématographique ; peu à peu, dans la capitale autrichienne meurtrie et occupée par les quatre puissances alliées, américaine, française, anglaise et russe, Graham Greene va l'entrainer à sa suite dans un jeu de piste captivant jusqu'au fameux "Coup de Prague"…

Cette BD est un vrai roman graphique d'espionnage qui reprend des ambiances du film, le troisième Homme, comme la visite des égouts, le trafic de fausse pénicilline… L'ensemble est d'ailleurs très cinématographique, avec des courses poursuites, des crissements de pneus, des scènes dans des bars, des hôtels, des planches sans textes très visuelles…
C'est aussi très sombre non seulement à cause de la saison hivernale, des façades abimées, des atmosphères obscures des clubs underground mais aussi par les parts d'ombres des personnages qui ne sont pas toujours ce que l'on croit qu'ils sont. Ici, les dessins et les couleurs de Miles Hyman servent tout un univers où les tons gris des extérieurs sont à peine contrebalancés par les lumières ocres ou rosées des éclairages intérieurs ou les tons plus chauds des vêtements des personnages.
Elizabeth Montagu est la narratrice intra-diégétique de cette histoire qu'elle auréole de sa personnalité ténébreuse et sensuelle. Elle se remémore les événements, analyse avec lucidité ses propres réactions au moment des faits ; en effet, Graham Greene la traite avec courtoisie, mais sans céder à ses charmes, et n'hésite pas à l'utiliser pour des tâches très subalternes et à la tenir éloignée de ses affaires.
L'intrigue est très complexe, toute en développements et ramifications inattendues jusqu'à un dénouement particulièrement surprenant. Personnellement, j'ai partagé « la brume mentale d'Elizabeth », me suis sentie un peu perdue souvent.
J'ai apprécié que ce récit tienne également compte de l'engagement politique de Graham Greene et de son rapport particulier à la religion ; Jean-Luc Fromental s'appuie vraisemblablement sur un solide travail de recherche.
Encore une fois, lire une BD de Jean-Luc Fromental est un vrai régal, pour les yeux, pour la forme et pour le fond ; il nous donne à voir une autre facette de ce grand écrivain qu'était Graham Greene.
Une réussite !
https://www.facebook.com/piratedespal/
https://www.instagram.com/la_pirate_des_pal/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
Peteplume
  09 avril 2018
Rares sont les romans policiers ou d'espionnage que j'apprécie. J'attendais beaucoup de celui-ci, parce qu'il s'agit d'un roman graphique. Malheureusement pour moi l'histoire était bien trop alambiquée; les personnages trop nombreux aussi pour que je me fasse une idée nette du rôle de chacun. Les images m'ont peu aidée dans cette tâche; non que le dessin ne soit pas soigné mais un peu trop uniforme à mon goût… Je manquais sans doute aussi de « background » historique et culturel pour apprécier toute la finesse de l'histoire. J'ai reconnu plusieurs éléments du Troisième homme mais le souvenir du film était lointain et j'ai eu du mal à distinguer la fiction des faits historiques. J'ai apprécié cependant les notes données à la fin de l'ouvrage sur les protagonistes et deux des films pertinents au récit de cette BD. Pour moi, ce fut donc un rendez-vous plutôt manqué… ce qui ne préjuge en rien de la qualité intrinsèque de l'ouvrage.
Commenter  J’apprécie          100
beklf
  21 octobre 2017
Sacrés éditeurs ! Prompts à choisir régulièrement une couverture qui induit une mauvaise perception de l'histoire que l'on va lire. La couverture, donc, nous laisse supposer que nous allons avoir affaire à une femme dangereuse qui va être au coeur d'une histoire où elle aura un rôle majeur. La composition de l'image nous montre son bras "enfermant" le personnage masculin, et le plaçant sous la menace potentielle d'une arme. L'homme semble lui lancer un regard entre désabusement et méfiance. Au final, qu'avons-nous ? Une histoire d'espionnage racontée en voix off par le personnage féminin mais celui-ci n'est pas au coeur du récit, elle n'en est que le témoin. Je n'ai pas vu le Troisième homme, ni lu du Graham Greene, j'ai donc abordé cette histoire avec un regard curieux et sans attente particulière (mis à part ce que me laissait supposer la couverture). le dessin est particulier mais réaliste et léché (mis à part sur les visages des personnages au second plan), retranscrivant bien une ambiance post-seconde guerre mondiale/début de guerre froide dans ce qui va devenir le "bloc de l'Est". Les ingrédients d'une histoire d'espionnage sont là, quoiqu'un peu alambiqués parfois (pas sur le fond mais sur la manière dont ils sont amenés/dosés). Malgré cela, je n'ai pas été enthousiasmé par la lecture. L'articulation "voix off"/dessin me paraît mal maîtrisée et donne parfois (souvent ?) l'impression que les dessins ne sont là que pour illustrer le texte et qu'ils n'apportent pas grand chose de plus... ou inversement. Autre point qui m'a gêné, l'impression très statique de l'ensemble. le découpage des cases et le style de dessin peinent à rendre dynamique les quelques scènes "d'action" présentent dans le récit. Point positif tout de même : la lecture de cette BD m'a donné envie de voir le Troisième homme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
badpx
  16 septembre 2018
Pour faire simple, je n'ai rien compris pendant la lecture de la BD. C'est seulement après avoir les quelques pages de documentations à la fin que j'ai un peu mieux cerné l'histoire.... mais juste un peu.
C'est encore un dessin où je confond les personnages, et en plus je n'ai pas réussi à retenir leurs noms, ni déterminer les origines ou missions de chacun.
Cette lecture fut donc un peu longue.
Commenter  J’apprécie          72
croix59
  07 juin 2017
Pour qui a vu "le troisième homme", cet album est indispensable, il apporte un complément extraordinaire à un film déjà marquant.
A lire absolument, les dessins sont exceptionnels. Un bijou de BD. Mais celui qui n'ont pas vu le film, auront alors la chance de découvrir à la fois un film marquant et un album du même niveau.
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (6)
BDGest   14 juin 2017
Un délicat mélange entre réalité et fiction parfaitement dosé, une distribution finement pensée et une réalisation graphique de haut niveau, Le coup de Prague en impose et convainc.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   07 juin 2017
Une bande dessinée d’un grand classicisme mais passionnante de bout en bout, qui rend un formidable hommage à la fiction des années 1940-50
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD   15 mai 2017
Superbes ambiances crépusculaires, mais un tantinet figé.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Telerama   03 mai 2017
Le Coup de Prague se déguste sans se presser, à petites lampées, et les amateurs de Greene y retrouveront une ­ambiguïté, des ambiances et une petite musique familières.
Lire la critique sur le site : Telerama
Sceneario   26 avril 2017
Peut-être pas le chef d’œuvre annoncé, mais un vrai plaisir de lecture, très intrigante et mystérieuse !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDZoom   18 avril 2017
Ce voyage aux motivations soi-disant artistiques de Greene est un récit romanesque aux tensions fortes et aux intrigues enchevêtrées, sublimé par le trait élégant et faussement classique du franco-américain Miles Hyman.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   17 avril 2017
- À présent qu'il y a eu mort d'homme, allez-vous me dire la vérité , Graham ?
- La vérité a moins fait pour le genre humain que la douceur et les mensonges, ma chère.
- Les ombres nous cernent depuis votre arrivée. Il y a forcément une autre raison que le film à cela.
- Laquelle, selon vous ?
- Je crois que vous êtes ici en mission d'espionnage.
- En tout écrivain, il y a un espion qui sommeille.
- Eh bien, qu'il se réveille ! Deux fois que la mort nous frôle en vingt-quatre heures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   16 avril 2017
- La faim sans appétit est un supplice du diable...
Commenter  J’apprécie          100
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   17 avril 2017
- Ne pensez-vous pas qu'il vaudrait mieux tout me dire ?
- Vous dire quoi, ma chère ? Je ne comprends pas plus que vous ce qui s'est passé ce soir.
- Par exemple, qui est Harpo ?
- Le plus poétique des frères Marx. Mon préféré, à l'exclusion de Karl, naturellement.
Commenter  J’apprécie          10
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   17 avril 2017
- Bud Boots ! Que faites-vous à Vienne ?
- Le terme "guerre froide" vous est familier, je suppose ?
- Deux superpuissances se sont partagé le monde et se retiennent de se jeter à la gorge l'une de l'autre pour sa domination ?
- Bien résumé. Disons que je fais partie des esquimaux chargés de veiller à ce que la température ne monte pas. Vous savez pourquoi votre grand homme est ici ?
- Pour un film.
- Êtes-vous sûre que ce soit la seule raison de sa présence à Vienne ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   17 avril 2017
On était à Vienne. Il répondit à ma question par une question.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Miles Hyman (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Miles Hyman
Miles Hyman publie un livre de voyage à Rome (ed Louis Vuitton). Il explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris. Plus d'informations sur le livre : https://www.franceinter.fr/livres/dessin-a-rome-avec-miles-hyman Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2205 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..