AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213668353
Éditeur : Fayard (11/01/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Ce qui s’est joué en France autour de l’affaire du
Sofitel de New York, c’est moins la vérité des accusations
contre un homme promis à la magistrature suprême que
le procès de l’impunité du viol dans notre pays. Pourtant,
depuis le début des années 1980, la France est, avec
les États-Unis et la Grande-Bretagne, l’État démocratique
qui réprime le plus sévèrement et le plus efficacement ce
crime. Alors, que réclame... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
BVIALLET
  25 mai 2012
Choquée par le déroulement de l'affaire DSK et par l'attitude extrémiste de certains groupes féministes, Marcela Iacub, juriste et directeur de recherches au CNRS, décida d'écrire cet essai sur le viol et sa répression. Que se passa-t-il réellement dans cette chambre de l'hôtel Sofitel ? Comment des accusations d'une gravité extrême firent long feu en raison des mensonges et des innombrables versions de la plaignante ? Comment a-t-on pu piétiner à ce point la présomption d'innocence ? Elle fait remarquer que notre pays est avec les Etats-Unis et la Grande Bretagne, l'Etat démocratique qui réprime le plus sévèrement et le plus efficacement le viol. Depuis 1980, les lois ont été durcies jusqu'à instaurer le viol entre époux. Les condamnations ont été multipliées par plus de dix et les accusés ont de plus en plus de peine à faire la preuve de leur innocence. Pour l'auteur, ces pratiques représentent une dérive dangereuse car elles inverseraient le sens de la recherche de la vérité. En droit démocratique, le ministère public se doit de prouver les faits et d'établir la culpabilité sans exiger que l'accusé fasse preuve de son innocence. La grandeur de ce principe essentiel résidant dans le fait qu'il vaille mieux laisser un coupable libre qu'enfermer un innocent injustement. Un livre intéressant et qui remet les pendules à l'heure sur un sujet particulièrement sensible. Comme en toute chose, Mme Iacub nous rappelle qu'il faut savoir raison garder. Une sorte d'anti-pamphlet de bon sens où les ultra-féministes en prennent pour leur grade...
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BVIALLETBVIALLET   25 mai 2012
D'après le rapport du procureur, la plaignante a déclaré aux inspecteurs, puis plus tard aux procureurs, que, peu de temps après qu'elle est entrée dans la suite de l'inculpé pour y faire le ménage, ce dernier est sorti nu de la chambre à coucher, s'est approché d'elle et a attrapé ses seins sans son consentement. Selon la plaignante, l'inculpé a fermé la porte de la suite, l'a forcée à entrer dans la chambre, l'a poussée sur le lit et a tenté d'introduire avec force son pénis dans sa bouche, ce qui a entraîné un contact entre son pénis et les lèvres fermées de la plaignante. Celle-ci a déclaré que l'inculpé l'a ensuite entraînée de force à l'intérieur de la suite, en la poussant dans un couloir étroit. Selon elle, il a arraché son uniforme, a baissé ses collants en partie, a mis sa main dans sa culotte puis a saisi la partie externe de son vagin. Enfin, la plaignante a déclaré que l'inculpé l'a forcée à s'agenouiller, a introduit de force son pénis dans sa bouche, a tenu sa tête puis a éjaculé. Cet acte sexuel s'est déroulé, selon la plaignante, au fond du couloir de la suite, à proximité de la salle de bains principale. La plaignante a affirmé avoir immédiatement craché le sperme de l'inculpé sur la moquette du couloir de la suite, et avoir continué à la faire alors qu'elle s'enfuyait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BVIALLETBVIALLET   25 mai 2012
C'est pourquoi si, en 1976, seules 693 des personnes sous écrou l'étaient pour viols, agressions et atteintes sexuelles, en 2005 elles étaient 8670 et 7631 en 2011. Si en 1976 elles représentaient 4% de la population carcérale, ce chiffre monte à 14,9% en 2011, ayant atteint en 2001 le sommet de 24,7%.
Commenter  J’apprécie          50
BVIALLETBVIALLET   25 mai 2012
Le viol entre époux n'a pas été puni pendant presque deux siècles. C'est à la suite de la réforme du droit du viol de 1980 que la jurisprudence a décidé qu'il pourrait y avoir viol entre époux (1992). Par la suite, une loi de 2006 a considéré le viol au sein du couple comme une circonstance aggravante.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Marcela Iacub (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marcela Iacub
Conférence N°3
autres livres classés : violVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
421 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre