AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Richard Jacquemond (Traducteur)
EAN : 9782742777273
206 pages
Éditeur : Actes Sud (01/09/2008)
Résumé :
Le Caire, fin des années 1940. Un garçon d'une dizaine d'années consigne sa vie quotidienne : il partage une chambre et un lit uniques avec un père, âgé, qui ressemble plus à un grand-père, dans un petit appartement au confort réduit au strict nécessaire. Son récit est ponctué de flash-backs, souvenirs d'une prime enfance heureuse, où la mère était présente. Que s'est-il passé ? Lui-même semble l'ignorer. Lentement, au fil des pages, l'histoire familiale va se révél... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Norlane
  25 août 2018
Un enfant égyptien qui vit avec un père âgé dans un minuscule logement raconte son quotidien par ce qu'il voit, ce qu'il mange, ce qu'il sent , ce qu'il entend.
C'est un descriptif intéressant qui a fini par me lasser un peu, que j'ai trouvé un peu vain malgré le mystère sur l'absence de mère.
Commenter  J’apprécie          70
AHala
  28 mai 2020
Dans ce roman Sonallah Ibrahim nous dépeint la société égyptienne des années 40, avant la révolution à travers les yeux d'un enfant d'une dizaine d'années.
Le petit voyeur nous raconte sa vie quotidienne avec son père âgé dans les plus petits détails. On découvre l'effervescence politique de l'époque, les tabous d'une société conservatrice et le déclassement social de son père qui lutte pour lui préserver une vie décente.
Cette abondance de descriptions contraste avec le manque de précision sur sa propre histoire qu'on découvre tout au long du récit par des flash-backs, des souvenirs de sa petite enfance.
Un roman touchant plein d'humanité.

Commenter  J’apprécie          30
girafe83500
  06 février 2015
Un petit bijou découvert à la bibliothèque municipale.
Il m'a fallut quelques pages d'adaptation, le temps d'entrer en osmose avec une culture totalement différente de la culture occidentale. Les noms, les vêtements et l'art de vie deviennent coutumiers au fil des pages, ce qui permet de ressentir toute la profondeur des personnages.
Ce huis clos père fils est parfois oppressant mais l'amour filial est toujours présent. C'est la base du récit. le lien indéfectible qui les unit est d'une gravité qui lui donne toute sa force.
En parallèle, le suspens se dévoile avec délicatesse à travers les flash back de l'enfant.
Un livre d'une grande qualité, une écriture et une traduction qui donnent beaucoup de chaleur et d'humanité aux protagonistes en opposition aux rudiments de l'époque. A lire.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ConstanceKConstanceK   18 novembre 2017
Le hurlement discontinu de la sirène. Mon père éteint les lumières. Ma mère refuse de rejoindre l'abri. Il insiste. Elle proteste: "Parce que tu crois que c'est l'abri qui va nous protéger? Reprends tes esprits. Dieu seul peut nous sauver." On s'assied dans la salle à manger. Il me prend dans ses bras. Bruits de canon, espacés. Un mugissement sourd, familier. Le bruit approche, approche. L'obus allemand tombe devant la maison dans un fracas. Les vitres de la fenêtre du puits de lumière explosent. Le buffet se déplace en avant, le miroir posé dessus tombe par terre. Quelques instants plus tard, la sirène qui annonce la fin du raid retentit. Mon père rallume la lumière, murmure des remerciements à Dieu. Ma mère est blanche comme un linge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Sonallah Ibrahim (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sonallah Ibrahim
L'écrivain Sonallah Ibrahim était invité de #MOE ce dimanche 15 février 2015. Il évoque le contexte historique dans lequel il a souhaité inscrire son livre "Le Gel", paru aux éditions Actes Sud.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox