AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782848656663
224 pages
Éditeur : Sarbacane (08/01/2014)
4.09/5   16 notes
Résumé :
« Tu dois regarder jusqu’au bout, Ruka » a dit l’ombre qui ressemble à Sora. Umi, avant de disparaître à son tour, a pris la « météorite » et guidé Ruka à la surface de la mer.
C’est alors qu’a commencé la « représentation »…
Cette représentation que tous, toutes les créatures, toute la Terre et même tout l’univers attendaient. Seule Ruka a pu voir ce spectacle gigantesque et grandiose, presque surnaturel. C’est ainsi que l’histoire s’achève.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
saphoo
  30 novembre 2016
Et voilà le dernier volet de cette histoire, un dernier tome tout en dessin bien plus que les autres tomes. La fin s'annonce comme une fête, celle de la naissance, bien sûr, il faut voir cela comme un conte, voire un rêve, je pense que cet ensemble bien que très beau me semble un peu complexe pour un jeune public, notamment pour le côté scientifique du tome 4 et l'approche onirique du sujet.
Dans l'ensemble, c'est un beau manga, de très belle qualité graphique et avec une histoire loin de ce que je m'étais imaginée des mangas qui se déclinent en XXXX volumes à ne plus finir.
Une belle découverte pour ma part.
Commenter  J’apprécie          70
Malahide75
  28 janvier 2015
Le temps de la « représentation » est arrivé. Ruka a amené la météorite dans le lieu parfait et au moment adéquat. La « conception », la « fête de la naissance » peut avoir lieu.
Arrivé à ce cinquième tome, le lecteur a bien compris que la série est une évocation symbolique et onirique de la conception, de la fécondation et de la naissance. Toutes les planches vont dans ce sens : la caverne, l'utérus, la mer, la mère, la météorite, le fluide séminal, le masculin et le féminin, l'univers fertilisant la mer et la planète, la mort comme renaissance, etc.
D'ailleurs, pour cette conclusion, le mangaka a quasi abandonné le texte au profit du dessins. Il n'y a plus de redondance, les images parlent d'elles-mêmes et le lecteur s'embarque pour le premier et dernier voyage en silence, les yeux pleins d'étoiles.
Un très bel épilogue à cette série, à conseiller aux passionnés de la mer et de la nature et aux rêveurs !
Cartésiens, passez votre chemin ! Trop d'interrogations sans réponses ou d'explications mystiques risqueraient de vous rebuter !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lunalithe
  07 novembre 2015
J'ai enquillé directement sur ce dernier tome. La série se clos de façon grandiose, avec des scènes magnifiques et une histoire digne d'un conte ancestral.
Difficile d'être sûre d'avoir tout compris, mais ça reste enchanteur !
Mention spéciale aux dessins : je me plaignais dans le tome 4 de la faiblesse dans ce domaine. Dans ce tome, les paysages et les animaux marins sont magnifiques. Certaines planches sont sublimes.
Commenter  J’apprécie          00
Tachan
  27 janvier 2018
L'histoire avance à nouveau mais à la vitesse d'un escargot, dommage. Au final, je n'ai pas l'impression qu'on ait introduit beaucoup d'explications ou d'éléments nouveaux depuis de tome 2. On continue à naviguer entre légendes et science, cette dernière s'effaçant peu à peu au profit de la première, c'est dommage. L'ambiance demeure aussi inquiétante mais moins que dans le tome précédent.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Malahide75Malahide75   28 janvier 2015
Les vagues et les vents utilisent un langage simple... Ce sont les humains qui cherchent des réponses compliquées.
Commenter  J’apprécie          30
luzluzluzluz   01 novembre 2014
Penser à travers la langue, c'est enfermer ses pensées dans un moule. Les chants des baleines, des oiseaux, d'autres animaux.... expriment beaucoup plus librement la richesse du monde.
Commenter  J’apprécie          10
Malahide75Malahide75   28 janvier 2015
Ceux que j'avais rencontrés au début des vacances avaient tous disparu au premier vent d'automne. Voilà. Voilà tout ce que j'ai vécu cet été-là.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Daisuké Igarashi (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daisuké Igarashi
Little Forest, film 2018 - Trailer
autres livres classés : océanologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1003 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre