AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Agnès Botz (Traducteur)Michel Bessières (Traducteur)
ISBN : 2738121306
Éditeur : Odile Jacob (02/05/2008)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Michel Bessières et Agnès Botz.

Roger Ferris est l’un des responsables de la lutte antiterroriste à la CIA. Il revient d’Irak avec une jambe blessée et une mission en forme de défi : infiltrer le réseau d’un des grands chefs terroristes, connu sous le nom de Suleiman. Son plan reprend l’une des plus grandes supercheries imaginées par les services secrets britanniques durant la Seconde Guerre mondiale : inventer d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Pchabannes
  14 avril 2010
Superbe thriller. Paru en en 2007 sous le titre original Body of lies, traduit pour le compte d'Odile Jacob par Michel Bessières et Agnès Botz en 2007, ce roman a fait l'objet d'une adaptation cinématographique en 2008 réalisée par Ridley Scott avec Leonardo Caprio dans le rôle de Ferris et Russel Crow celui de Ed Hoffman.
De David Ignatius, Georges Tenet, ancien directeur de la CIA dit : Body of Lies is fiction but reads like fact. CIA officers admire Ignatius because more than any other writer he understands the nuances of their trade. Fascinating.
Magnifiquement traduit ce grand roman d'espionnage plonge les hommes de l'ombre dans la situation complexe du Moyen-Orient. Mensonges et confiance, les hommes sont au centre de ce billard à trois bandes. Ed Hoffman le chef de région de la CIA, Ferris l'homme de terrain, Hani chef du service d'espionnage jordanien et Suleiman l'insaisissable sans oublier Alice oeuvrant dans les camps de réfugiés palestiniens.
Voilà belle lurette que je n'avais lu un best-seller américain avec autant de plaisir.
Odile Jacob, 413 pages, 21,50€.
Lectori salutem, Pikkendorff
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
danielegodardlivet
  03 janvier 2018
Une belle découverte parue en 2007 et rouvée à la bibliothèque. Dans les arcanes de la CIA . Aussi fort que Homeland, le bureau des légendes....mais depuis j'ai lu D.O.A. Pukhtu (2015) et le tableau des guerres au Moyen Orient est encore plus noir.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2017
Comme la plupart des Orientaux qui ont réussi, il se comportait de façon réservée, presque embarrassée. Son extrême politesse semblait dans un premier temps héritée de la tradition britannique, souvenir d’un semestre passé à Sandhurst il y avait bien longtemps. Mais sa personnalité la plus profonde était celle d’un chef de tribu bédouine, généreux mais secret. C’était le genre d’homme qui ne disait jamais tout ce qu’il savait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2017
Il était fasciné par ces images, qui normalement n’étaient visibles que pour un faucon ou pour un aigle. C’était là que résidait tout le génie des services secrets américains : dans leur capacité à faire voler leur oiseau de proie mécanique au-dessus du terrain le plus hostile au monde. Et l’ultime folie tenait au fait que, la plupart du temps, celui-ci ne savait même pas ce qu’il recherchait. Un oiseau à la vue parfaite mais sans cerveau.
Alimenter la machine. Ferris comprenait maintenant ce que Hoffman avait en tête lorsqu’il lui avait confié cette mission. Son rôle était de fournir des informations fiables, pour que les contrôleurs sachent où envoyer le drone ; pour qu’ils sachent qui se cachait dans cette berline qui longeait la frontière syrienne, pour qu’ils sachent à bord de quel bus bringuebalant voyageait le dernier groupe de djihadistes partis de l’aéroport de Damas pour rejoindre leur planque de la banlieue de Bagdad, pour qu’ils connaissent la marque et l’immatriculation de la voiture cabossée que conduisait le chef des opérations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2017
« Mystifier l’ennemi en l’induisant en erreur a toujours été l’un des principes cardinaux de la guerre. Des ruses de guerre de différentes sortes ont donc toujours joué un rôle dans la quasi-totalité des campagnes militaires depuis l’épisode du cheval de Troie, voire depuis une époque antérieure. Ce jeu se pratique depuis si longtemps qu’il n’est pas facile de concevoir de nouvelles méthodes pour dissimuler ses forces ou ses intentions. Il est par ailleurs indispensable de se montrer très prudent et très méticuleux dans la préparation et dans l’exécution de telles opérations, sans quoi, loin de tromper l’ennemi, elles ne font que vendre la mèche. »

Lord Ismay.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2017
Avec l’argent, elle allait pouvoir trouver un nouvel appartement, où elle pourrait rester assise dans son fauteuil à regarder le soleil se coucher sur les collines. Elle était tellement fière de lui, maintenant qu’il avait réussi. C’était un très bon fils, Dieu en soit remercié. Il incarnait le rêve d’une mère. C’est Dieu qui le lui avait envoyé. Elle pleurait. Lorsqu’elle lui dit au revoir, Mustapha pleurait, lui aussi. De joie, parce qu’il avait parlé à sa mère, mais aussi de douleur, parce qu’il avait compris qu’il était piégé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2017
Elle devait être jolie, sexy même. Tout le monde avait vu des films de James Bond, y compris les djihadistes ; il ne faisait donc pas de doute qu’un véritable espion américain devait se taper un canon. Hoffman voulait que Meeker porte sur lui la photo d’une blonde à gros seins en bikini, mais Azhar objecta que le genre Pamela Anderson sentirait trop le coup monté. Il fallait qu’elle soit sexy, mais il fallait aussi qu’elle puisse travailler pour l’Agence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de David Ignatius (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Ignatius
David Ignatius: 2015 National Book Festival
autres livres classés : irakVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1653 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre