AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,8

sur 10 notes
5
1 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Lost Island Alchemy ,remarquable par sa couverture lumineuse, nous entraine dans un manga de survie qui met aussi bien en valeur le didactisme de la survie proprement dite dans une île déserte que la profondeur de ses personnages.

Avec ce manga signé Kon Iguchi au scénario et Renji Hoshi (Swimming Ace) au dessin , les éditions Nobi Nobi ! publient un petit titre sans prise de tête, calme mais affairé, où la survie est un enjeu traité sans trop de dramas ce qui n'empèche pas l'intrigue d'insister en premier lieu sur le caractère conflictuelle des personnages. En effet, nos trois naufragés devront apprendre à cohabiter ensemble surtout lorsqu'un soldat ennemi fait partie du groupe. Si le bienveillant cuistot maintient l'équilibre au sein du trio, il n'en est pas de même pour les deux autres héros, Nico une alchimiste un peu maladroite et Takumi, un prisonnier de guerre renfermé et ténébreux. Nico a vu sa soeur périr sous les bombardements ennemis tandis que Takumi a souffert comme le reste de son peuple de malnutrition. Ce background dramatique vient étoffer et solidifier une intrigue qui, sans cela, aurait pu être beaucoup plus lisse.

Mais dans l'ensemble, les auteurs ne forcent pas le trait sur cet aspect conflictuel et bien évidemment le rapprochement se fait avec des petits gestes de bienveillance entre un Takumi plus protecteur qu'il n'y parait et une Nico déterminée à utiliser toutes ses compétences en alchimie.

De plus, le dessin tropical, clair et lumineux de Renji Hoshi rendent ce premier tome plaisant et agréable à suivre. le mangaka avait déjà signé un titre en bord de mer pour la petite série Swimming Ace (Pika, en cinq tomes), il récidive ici avec une île dont il tire le charme sans faire étalage de plans panoramiques. le but est la survie et le duo Iguchi/Hoshi se focalise donc sur le trio et leur environnement immédiat.

On peut espérer toutefois un peu plus de danger quand aux tomes suivants car la douceur de Lost Island Alchemy est aussi une petite faiblesse et vient priver ce manga de survie de véritable menace. Les compétences de la jeune alchimiste, bien que cette dernière soit inexpérimentée, résolvent un peu vite les situations et nous avons droit en deux temps trois mouvements à la création d'une baignoire. Toutefois, ses compétences demeures limités et la Nico devra compter sur les talents de charpentier/bricoleur du prisonnier ainsi que du savoir culinaire du cuistôt. Au fond, les trois talents se fondent et permettent d'éviter le basculement ce qui est donc un plus et un moins.

Ce manga de survie douce ne s'avère donc pas trop ambitieux dans ce premier tome d'autant plus que la série ne compte que cinq volumes. On peut s'attendre donc à un titre léger dans le déroulé de son scénario mais qui pourra tout de même compter un peu d'émotions notamment à travers le rapport entre Nico, l'alchimiste et le prisonnier de guerre Takumi. Au fond, est ce que le naufrage n'est pas une bénédiction dans ce monde en guerre ?
Commenter  J’apprécie          20
Excellente découverte ! Je ne m'attendais pas à un manga qui aborde des sujets comme la guerre et les victimes de celle-ci. L'aspect survie est vraiment bien amené également et on apprend plein de choses. Les personnages sont super attachant et on en apprend un peu plus sur eux au fur et à mesure de l'histoire. En plus, les dessins sont magnifiques, que demander de plus.
Commenter  J’apprécie          10
Un manga assez sympathique qui mêle plusieurs thématiques : survivre après un crash, réussir à faire équipe avec un ennemi, faire preuve d'ingéniosité et utiliser la magie. Donc à la rencontre entre plusieurs thématiques.
Le dessin est agréable, le scénario se tient. Ce n'est pas un coup de coeur, mais une lecture très agréable.
Commenter  J’apprécie          10
Ça fait un petit bon que ce manga traîne dans ma pal. Pourtant son résumé me fait énormément envie et comme en plus il s'agit d'un titre de chez Nobi Nobi, j'étais encore plus hypé. Nobi Nobi, c'est une de mes maisons d'éditions de manga préférée. J'aime quasiment tous les titres qu'ils proposent et je suis clairement la cible parfaite pour les mangas qu'ils sortent. J'attends toujours avec impatience de découvrir toutes les nouvelles choses qu'ils nous proposent et je ne suis jamais déçue. Encore une fois, ça le prouve avec ce titre. J'ai vraiment apprécié ma lecture de ce premier tome, je trouve que c'est hyper prenant et on a envie d'en apprendre plus!

Dans ce premier tome, seuls rescapés du crash du navire aérien sur lequel ils avaient embarqué, l'alchimiste Nico, le cuisinier Jin et un prisonnier de guerre échouent sur une île déserte qui n'apparaît sur aucune carte… Afin de survivre dans cet environnement hostile, il va falloir faire face à de nombreuses tâches comme trouver un toit où dormir, se garantir une source d'eau, se procurer de la nourriture, etc. En combinant leur force et leur talent, les trois aventuriers vont vite devoir s'adapter à cette nouvelle vie !

J'aime bien les histoires de survies dans ce genre. Vous voyez un peu à la Dr Stone, bien que ce ne soit clairement pas le même niveau nous sommes d'accord. Ici on va suivre trois personnes, une alchimiste, un cuisinier et un prisonnier de guerre. Ce sont les seuls survivants du crash de leur navire aérien. Ils se retrouvent sur une île déserte où ils vont devoir se débrouiller pour survivre, en plus de devoir gérer le prisonnier. Mais comme Jin, le cuistot le fait bien remarquer, le seul ennemi qu'ils ont pour le moment c'est l'île en elle même. J'ai adoré le personnage de Nico, déjà elle me fait beaucoup rire de part sa façon d'être, de se comporter etc. Et puis de part son pouvoir d'alchimiste. Au final quand on regarde, on se rend compte que les 3 ont une grande importance dans leurs chances de survies. Nico est alchimiste, elle peut donc créer des objets, du matériel etc, à partir de pas grand chose. Jin est cuisinier et possède donc une grande connaissance sur les plantes, les légumes etc. Et puis le prisonnier se révèle être un charpentier, il va donc pouvoir construire des tas de choses différentes. Et j'ai adoré suivre ce trio quelque peu particulier dans leur « aventure ». J'ai beaucoup aimé le personnage de Takumi, le charpentier. Il arrive à créer de si belles choses! Puis ce sont surtout des choses qui vont leur être tellement utile! La fin m'a beaucoup fait rire mais en même temps, elle a attisé ma curiosité et j'ai hâte de me plonger dans la suite!

Un premier tome très prenant et si addictif à lire. Très curieuse de voir l'avancée de nos personnages dans leur nouvelle vie sur cette île. J'ai hâte de voir ce qu'ils vont construire d'autres et surtout ce qu'ils vont découvrir d'autres! Je m'en vais de ce pas dévorer le second tome, avec cette fin je suis impatiente de voir comment Nico va se sortir de ce très mauvais pas!
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
Commenter  J’apprécie          00
Une très bonne découverte! J'aime beaucoup les personnages: très différents mais complémentaires. Très souvent, lorsque l'on a des personnages « ennemis », on passe toujours par des « punchlines », mais ici ce n'est pas le cas et j'ai apprécié ! Des chara-design très chouettes! Pas d'allusion à la pêche/chasse: on cherche dans le végétal. (Sauf sur la couv :')) Bref,hâte de lire la suite!
Commenter  J’apprécie          00
On est encore un été, un fort bon moment pour se rendre sur une île n'est-ce pas ? Nos jeunes gens vont devoir jouer les Robinson Crusoé, et autant apprendre à se connaître, que d'apprendre à connaître cette île, et déployer tout leurs talents ainsi qu'un esprit d'équipe pour trouver comment faire face à cette situation et survivre. L'ambiance est plutôt douce, ils n'ont pas d'autres choix que de se serrer les coudes, chacun a un talent fort utile : un sait très bien cuisiner, un autre est un très bon bricoleur, et la dernière maîtrise l'alchimie, mais attention
c'est à certaines conditions.
Néanmoins l'un est un prisonnier de guerre, comment lui faire confiance ? Pourtant une main d'oeuvre et des connaissances supplémentaires, ce n'est pas de refus, et ils sont tous coincés au même endroit. En toile de fond, nous voyons donc un monde qui n'est pas en paix, des éléments dévastateurs, l'implacable et cruelle guerre. Mais sur l'île, toute l'ambiance est différente.
Cette nouvelle série est proposée par les éditions Nobi Nobi, elle sera en 5 tomes. HOSHI Renji s'est occupé du graphisme et IGUCHI Kon du scénario. le graphisme est doux. C'est intéressant de découvrir l'île. Nous ne sommes qu'au début de l'aventure. Nous avançons pas à pas dans cet endroit qui a l'air loin et retiré de tout, sans personne d'autre mais pourtant il ne semble pas que cela ait toujours été le cas.
Nous avons pas mal d'informations distillées en toile de fond qui donnent encore plus de force à l'oeuvre.
Il faut être intéresser un minimum par le tranche de vie, car nous allons nous promener un peu sur l'île, réfléchir à comment survivre, avoir un toit, trouver de la nourriture, trouver de l'eau
buvable etc. Bref des éléments de base et nécessaires. L'air de rien, ce n'est pas si simple, et pas pareil que dans leurs vies de tous les jours.
Nico est l'alchimiste, si cela simplifie, c'est fait d'une manière à ce qu'il faut quand même y réfléchir, avoir le matériel, bref faire un échange équivalent. de plus, en visualisant, elle y arrive
mieux. Bien entendue, elle en paye le prix et elle a ses limites.
Jin, notre cuisinier peut faire des bons petits plats savoureux, mais pareil il va lui falloir du matériel pour cela, en tout cas la nourriture semble quand même avoir une belle place dans cette série, la façon dont elle unifie des gens qui se régalent autour d'elle est belle aussi.
Evidemment, avec leur prisonnier, la situation est plus complexe, à la base ils sont ennemis.
Il y a une certaine douceur qui se dégage de la série et cela malgré les évènements difficiles que ce soit la guerre ou même plus simplement le crash du navire aérien, où ils sont les seuls survivants connus et au même endroit. Autant dire que nous n'avons pas beaucoup le temps de faire connaissance avec les autres personnes du navire aérien.
Pour l'instant, en tout cas, c'est de la survie pure et dure face à Dame Nature et à eux-mêmes.
La fin nous promet que nous allons explorer l'île encore plus profondément.
Commenter  J’apprécie          00


Lecteurs (13) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1453 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}