AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2369746319
Éditeur : Akata (12/09/2019)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Avec My Fair Honey Boy, Junko Ike livre une œuvre décapante et bourrée d'énergie positive ! Tout en déconstruisant les stéréotypes de genre, elle signe son premier best-seller, qui ne manquera pas de vous arracher quelques fous rires. En plus de proposer un personnage masculin assez unique, la mangaka va également, tout au long de la série, mettre en scène des personnages féminins très variés, aussi bien en terme de physiques que de caractères.Mei Sengoku, président... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Lesvoyagesdely
  19 novembre 2019
My Fair Honey Boy est le nouveau titre shojo feel good des éditions Akata. C'est la mangaka IKE Junko qui est aux commandes. Il sera en 10 tomes. Comme Bruno nous l'a promis, on dynamite tous les codes, les étiquettes. Cela donne un manga sympathique et plutôt drôle. J'ai quand même une préférence pour la première partie que la deuxième qui fait intervenir déjà un troisième personnage et donne également des airs WTF. Il y a quand même en arrière plan des questions et réflexions très intéressantes. Qu'est-ce qui fait un homme ? Qu'est-ce qui fait une femme ? En quoi l'éducation a-t-elle un lien ? Cette histoire montre également plus que jamais qu'être fort c'est très relatif. Fuji est un homme, mais il a un côté efféminé. Plus femme qu'une femme ? Il n'est pas du tout sportif, mais il a d'autres points forts. Il sait coudre, cuisiner, etc. Il a été élevé comme ses soeurs, et cela ne l'a pas dérangé apparemment. Nous pouvons nous demander en quoi son éducation et le fait qu'il est ainsi été entouré de filles a eu une influence sur lui. Mais même là, toutes les réactions ne sont pas forcément celles auxquelles vous pourriez vous attendre. Mais surtout et cela se voit, il assume qui il est, l'image qu'il renvoie, il en a parfaitement conscience et n'hésite pas à en jouer. Surtout que malgré tout, il n'est pas homosexuel, il s'intéresse aux filles, et surtout à Sengoku, suite à ce qu'elle a fait pour lui. Elle lui a prouvé sa valeur, et lui a donné envie de la connaître. Sengoku est forte en sport et elle a la classe. Toujours prête à aider. Protéger et servir, c'est un peu sa façon de faire. Elle est totalement décontenancée par Fuji, et peu à peu apprend à le connaître avec nous, et peut être que tout cela la fera encore plus douter. Ils sont différents de ce que l'on peut attendre d'eux, ils cassent les codes. Personne ne les imagine vraiment avec quelqu'un de l'autre sexe, mais pourraient-ils former un couple ?
C'est vraiment une série très drôle, qui joue totalement sur les codes du shojo en les cassant, et l'air de rien à part nous faire passer un bon moment et rire, elle sait aussi mettre le doigt sur des questions d'intérêt. Nous savons qu'elle sera en 10 tomes, nous savons parfaitement où nous allons, et pour se détendre, cela le fait. D'ailleurs, même moi, ils ont réussi à me faire rire, donc notre mangaka s'en tire honorablement. Affaire à suivre. La présentation des chapitres est assez spéciale, juste le chiffre et en plus elle commence à 0. A la fin, il y a quelques bonus sensés être drôles qui ne m'ont pas particulièrement enthousiasmés.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LireEnBulles
  22 octobre 2019
My Fair Honey Boy (Mizutama Honey Boy en VO) est l'un des nombreux titres de la mangaka Junko IKE a avoir vu le jour au Japon, mais le premier à arriver sur territoire francophone. Pré-publié dans le magazine LaLa de l'éditeur japonais Hakusensha en 2014, le titre est depuis terminé avec 10 tomes. Mei Sengoku est la présidente est capitaine du club de kendo de son lycée. Élégante, jolie, cavalière, et forte elle est très populaire aussi auprès du sexe masculin que féminin. Mais son stoïcisme en toute situation va être ébranlé avec la déclaration d'amour de Shirô Fuji, catalogué comme efféminé et dont on pense qu'il est gay. Une histoire pourrait-elle voir le jour entre eux ? AKATA est une maison d'édition sensible à beaucoup de sujets, que l'on aime leurs titres ou non, on ne peut que reconnaître que leurs publications sortent souvent du lot mais toujours avec une ligne éditoriale exemplaire. Avec My Fair Honey Boy, nous avons un titre qui bouscule les codes des titres typés romance/shojo. Si la part de féminité toujours associée à la jeune fille est la base du genre, ici, la mangaka chamboule le tout pour nous proposer un personnage masculin qui aime la couture, la cuisine, la mode, etc… Ce choix offre un nouveau moyen de montrer que les préjugés et les dictas de la société ne sont que foutaises, et qu'au final que l'on aime manier le sabre ou enfiler des robes ne définit en rien notre identité sexuelle, notre personnalité, et certainement pas qui nous aimons ou non. La narration prend au dépourvu mais est très rafraîchissante. Je ne vais pas cacher le fait que j'ai mis quelques chapitres à rentrer dans l'histoire, car les clichés ici même s'ils sont détournés et appliqués au personnage de Fuji, m'ennuient un chouïa autant que quand c'est une fille dans ce rôle.
Toutefois, la démarche est excellente. La personnalité de nos deux héros fait que l'on s'attache à eux, en particulier Fuji. Mei, vu son caractère, est présentée comme distante ce qui peut poser problème pour que l'on arrive à l'apprécier. Toutefois, sa manière de penser et d'agir change progressivement sans pour autant trahir qui elle est. Au contact de Fuji, elle s'ouvre un peu plus et perçoit les choses sous un nouvel angle. L'entente entre les deux est pleine de fun, de sérieux, et on adore les voir ensemble, tout simplement. Un autre personnage, Nanao, est introduit et encore une fois la mangaka le tourne en ridicule, mais sans jamais manquer de respect à ce qu'elle essaye de raconter. La narration est dynamique, parfois un peu trop ce qui m'a un peu perdu dans certains chapitres, mais reste très plaisant à lire. le dessin est bon, propre au manga de comédie moderne slash romantique. le trait est fin, les expressions communiquent bien chaque émotion et effet. le décor est peu présent mais cela ne dérange en rien la lecture. le travail d'édition d'AKATA est bon comme à leur habitude. L'impression est correcte tout comme la traduction de Claire Olivier qui donne le bon ton au récit. En conclusion, avec ce premier tome de My Fair Honey Boy Junko IKE s'amuse avec les personnages et les poncifs du genre pour donner une comédie romantique dynamique, amusante et qui apporte un petit air frais.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pommerouge
  25 septembre 2019
Je remercie les éditions Akata pour cette lecture. Rien qu'en lisant le résumé de ce manga j'étais attirée au plus haut point ! le message transmis est tout simplement fort et j'aime énormément la maison d'édition Akata pour ça. Ils aiment publier des mangas forts en signification, comme j'ai pu vous le montrer sur le blog avec ma chronique sur Celle que je suis.
Ici, nous suivons l'héroïne Sengoku, qui est présidente du club de kendo et qui est plutôt masculine. Un jour, Fuji va venir lui déclarer son amour pour elle. Evidemment, ce n'est pas si simple, pour elle, seul son club compte, il n'y a pas de place pour un petit copain.
Pourtant, Fuji ne voudra pas laisser tomber. Il se met en tête de tout faire pour lui prouver son amour. Jusque-là, tu te dis « mouais le genre de shojo déjà vu et revue », n'est-ce pas ? Alors, en quoi est-il si différent ? Il se différencie par le fait que Fuji n'est pas le stéréotype du beau gosse tel que les moeurs le prétendent. Au contraire, c'est un garçon efféminé, qui aime des trucs que certains considèrent comme des choses de filles comme la couture ou faire la cuisine.
À cause de ça, plusieurs personnes à tords, le prennent soit pour une fille soit pour un gay, voir, un trans. Pourtant, c'est seulement un homme qui aime les femmes. Pourquoi n'aurait-il pas le droit d'être comme il veut sans pour autant être directement catalogué dans une case ? Puis de toute façon, qu'est-ce qu'est réellement un beau gosse ? À part une vision stéréotypée de la beauté telle que les moeurs veulent nous le faire croire ?
La beauté est définie par les yeux qui le regarde. Or, les goûts sont différents d'une personne à un autre. Tout comme aimé un roman ou ne pas aimer, tout est subjectif. C'est pour cela que j'ai beaucoup apprécié lire ce premier tome qui transmet vraiment un message fort.
En bref, My fair honey boy est vraiment un manga qui prend position et d'une belle manière. J'ai vraiment hâte de pouvoir continuer cette saga pour savoir ce qui se passera par la suite. On sent que l'autrice est engagée et veut nous transmettre un message à travers ce shojo. Entre humour et prise de position, ce manga vous fera passer un moment d'hilarité tout en vous faisant réfléchir !
Lien : https://lapommequirougit.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rynas
  13 octobre 2019
Un premier tome vraiment surprenant et drôle, on passe un excellent moment de lecture avec la remise en cause de certains stéréotypes et préjugés.
On peut dire qu'un jolie message entouré d'humour découle de ce manga.
Commenter  J’apprécie          40
Mangasauvy
  08 novembre 2019
C'était passionnant de voir un shojo avec des personnages efféminé et un garçon manqué j'ai aimer et hâte de voir le tome 2 AP
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Junko Ike (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Junko Ike
En septembre prochain, découvrez "My Fair Honey Boy", la première série à succès de Junko Ike ! Un shôjo manga d'humour décapant, dans la pure lignée de "Fight Girl" ou "Otomen" ! Série complète en 10 tomes.
#InstantShôjo #ShôjoFeelGood #MyFairHoneyBoy #JunkoIke #Akata
autres livres classés : comédieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Junko Ike (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15399 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre