AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1626928916
Éditeur : Seven Seas Entertainment, LLC (29/06/2018)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Born as "Claudine" in a female-assigned body that doesn't reflect the man inside, this heart-wrenching story follows Claudine through life, pain, and the love of several women. Master shoujo mangaka Riyoko Ikeda explores gender and sexuality in early twentieth century France in this powerful tale about identity, culture, and self-acceptance.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Tachan
  16 août 2018
En fan de la première heure de Riyoko Ikeda, dont j'ai toutes les oeuvres parues en Français (oui, je sais, il n'y en a que deux…), j'ai sauté sur l'occasion que les Américains nous offraient de pouvoir lire Claudine. le titre est court mais encore une fois très fort et on y retrouve toute la puissance narrative de l'autrice.
Claudine, c'est l'histoire d'un drame annoncé. On suit depuis son enfance, la petite Claudine, qui est née dans un corps de femme mais se sent homme. On la voit donc grandir, s'affirmer, tomber amoureuse et souffrir dans un monde pour qui les transsexuels sont encore un tabou.
Claudine est une personnage typique des oeuvres de Riyoko Ikeda, c'est une personne forte et fragile à la fois, charismatique et torturée en même temps. Elle suscite de suite notre intérêt. Elle nous emporte dans le tourbillon et le drame de sa vie sous la plume toujours aussi théâtrale de la mangaka à grand renfort de pages éclatées et autres effets stylistiques propres aux années 70 que personnellement j'adore.
Les dessins sont fins, d'une beauté d'un autre temps avec ces cheveux vaporeux et ses grands yeux si expressifs. L'autrice parvient à faire passer tellement d'émotions sur les visages de ses personnages mais aussi dans leurs attitudes. La composition des pages est très dynamique malgré son côté théâtral et souvent dramatique. Elle excelle aussi dans les brefs moments humoristiques qu'elle met en scène avec des personnages presque en SD tordants. Honnêtement, je trouve ses dessins juste parfaits pour cette histoire et ses histoires en général.
Parce qu'ici, nous sommes plongés en plein drame dès le début. L'ambiance est pesante, on sent que malgré les airs enjoués de l'héroïne tout ne va pas bien se passer. En effet, ça ne peut être que dur d'essayer de s'affirmer transsexuel dans la France du début du XXe siècle. Personne ne comprend vraiment Claudine, pas même sa famille, et les femmes qu'elle rencontre ont chacune des réactions différentes face à cela. C'est tellement étrange pour l'époque de rencontrer quelqu'un qui dit qu'elle n'est pas du genre de son corps de naissance. On voit une femme devant nous, mais elle se dit homme. Je comprends que certains aient du mal à le comprendre ou l'accepter à l'époque et ça Riyoko Ikeda le rend très bien, montrant les différentes réactions qu'on peut avoir en tant de médecin, mère, père, frère, amie d'enfance, mentor, rencontre d'étudiant, etc.
En une centaine de pages, la mangaka brosse un panel assez large de réactions différentes face à cette question, mais ce n'est pas le seul thème qu'elle aborde. Elle parle aussi d'amour dans un sens plus large : l'amour entre un père et sa fille, la fascination pour quelqu'un d'intellectuellement supérieur ou encore un amour plus « traditionnel » dans lequel certains vont se réfugier par pression de la société cachant leurs vrais désirs qu'ils assouvissent parfois ailleurs. C'est un titre vraiment très riche.
Mes seuls regrets viennent de sa brièveté, j'aurais aimé que ça dure un peu plus de 100 pages, l'autrice m'a tellement habituée à ses longues fresques, mais aussi la narration souvent faite par le docteur qui « suit » Claudine. de ce fait, on ne voit que de brefs moments de la vie de Claudine et parfois l'ensemble manque un peu de liant, comme si on avait enlevé des bouts de l'histoire pour la publication, ça donne un sentiment étrange.
Sinon, l'ensemble de l'oeuvre est un vrai coup de coeur pour moi. J'ai été touchée par le personnage de Claudine et sa dramatique histoire qui dans un sens n'a pas été sans me rappeler celle d'Einar Wegener dans The Danish Girl. Je recommande cette lecture bien évidemment à tous les fans de Riyoko Ikeda mais aussi à ceux qui voudraient lire des histoires puissantes sur la communauté LGBT.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Riyoko Ikeda (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Riyoko Ikeda

Riyoko Ikeda : la visite royale
Auteure de "La Rose de Versailles" (connue en France des trentenaires sous le titre "Lady Oscar"), Riyoko Ikeda, invitée d'honneur du Festival d'Angoulême, a été reçue très officiellement au Château de Versailles pour une visite et un concert privés..
autres livres classés : TranssexualismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
825 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre