AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
La rose de Versailles tome 3 sur 4
EAN : 9782871298632
335 pages
Dargaud (02/09/2005)
3.73/5   56 notes
Résumé :
"La Rose de Versailles 3", ce sont quatre petites histoires ayant pour fil rouge la jeune nièce d’Oscar, Loulou de la Rolancy :

– "Loulou et la poupée qui l’accompagne : Loulou trouve, un jour, une très belle poupée mais on tente plusieurs fois de la lui dérober.

– "Le Fils du général de Jarjayes" : Maurice, un jeune garçon, arrive un jour chez les Jarjayes et affirme être le fils du père d’Oscar à la grande surprise de celle-ci !
... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique

La tourmentée Oscar de Jarjayes a fait chavirer bien des coeurs : André, Girodelle, Fersen, Sofia, Rosalie, Charlotte, Bernard Châtelet, Alain de Soisson, Robespierre, Saint-Just, et Louis Joseph Xavier François de France qui s'il avait vécu aurait fait d'elle sa reine… sans compter toutes les jeunes filles de la cour et tous les jeunes gens de l'armée !

Comme dans "La Comtesse en noir", nous sommes dans cette 3e intégrale au début de l'Affaire Masque Noir avant que Fersen ne rentre des Amériques, du coup la relation entre Oscar et André se retrouve mis en pause dans le même « entre deux » qui a fait les beaux jours de Nicky Larson / Ryô Saeba et Laura Marconi / Kaori Makimura dans la saga culte "City Hunter" (avec une séduisante inversion des rôles et des sexes ^^).

Mais 13 ans après la fin de la série mère, Riyoko Ikeda a fait évoluer son storytelling du shojo au josei : le Destin de la France, la tragédie Bourbon et le pathos romantique cèdent la place à un cape et épée de bon aloi qui alterne enquêtes policières et récits sociaux. Pour les lecteurs, la saga continue mais pour Oscar obligé de babysitter une chipie surdouée le cauchemar recommence… Loulou de la Rolancy (modèle évident de cette saloperie de Sailor Chibi : remember "Sailor Moon" de Naoko Takeuchi), est à la fois enfant et adulte et son intelligence précoce est atténuée par un sens de l'orientation largement défaillant. Elle est porteuse de tous les côtés humoristiques et cartoonesques, et elle peut dire aux autres personnages leurs quatre vérités sans que cela prête à conséquence puisqu'elle est déconnectée du relationship drama de la saga…

Mais 13 ans après la fin de la série mère, Riyoko Ikeda a fait évoluer ses graphismes du shojo au josei : on passe d'un charadesign foncièrement féminin à un charadesign nettement plus masculin qui donne un côté androgyne à moult personnages (avec certes quelques erreurs propres aux mangaka entre deux époques graphiques), et les dessins sont plus détaillés donc de meilleure qualité. le découpage est fluide et dynamique, et pléthore de décors auraient leur place dans les plus grandes séries historiques : l'ensemble est particulièrement agréable ! (et encore une fois, ce travail aura son d'influence dans l'animation puisque on reconnaîtra les similitudes avec plusieurs créations de Yoshiaki Kawajiri le top animateur ("Vampire Hunter D" pour ne pas le citer ^^))

Histoire 1 : "Loulou et la poupée qui l'accompagne"

Histoire 2 : "Le Fils du général de Jarjayes"

- Jarjayes père dément de toutes ses forces…

- Jarjayes mère se met à doute de la fidélité de son époux

- Oscar en se découvrant un frère se met à rêver à de nouveaux choix de vie

- André soutient Oscar et grand-mère soutient Jarjayes mère

Loulou de la Rolancy découvre la vérité, et tout est bien qui finit bien avec un retour au statu quo ante pour les Jarjayes d'un côté et une famille enfin réuni d'un autre côté (histoire d'amour tragique, justice enfin rétablie… tous les classiques du roman-feuilleton qui a fait les beaux jours de la littérature française avant d'être relégués aux oubliettes par les bobos littéros)

Histoire 3 : "Le Pirate turc et la religieuse"

Une affaire de traite des blanche avec pas de rebondissements, mais au final une histoire d'amour déçus qui s'est transformée en histoire de vengeance, la belle abandonnée ayant vendu son âme au diable pour se venger de sa rivale plus fortunée qui lui avait ravi son être aimé…

Histoire 4 : "L'Élixir du Diable"

On pioche dans l'Affaire des Poisons et l'Affaire Cagliostro, mais finalement on traite des méfaits et des ravages de la drogue sur la société (comme on le faisait dans les années 1970 et 1980 avant de fermer les yeux sur le sujet) : addictivité, toxicité, recours à la délinquance pour se procurer sa dose… A noter que c'est Loulou qui découvre le pot aux roses en recourant à la méthode scientifique (OMG pauvres lapins cobayes morts d'overdose ou d'inanition !).

"Versailles no Bara" est la seule des 35 séries de l'auteur a avoir été traduite en français, elle qui la considère comme une oeuvre de jeunesse inaboutie : on se demandera donc quand est-ce qu'on pourra lire sa vision d'Elisabeth Ière, de Catherine II de Russie, des dernières heures de la monarchie élective polonaise, de l'épopée napoléonienne, de la révolution russe, de l'Anneau des Nibelungen ou des grands moments du Japon médiéval… Soupir

"Cesare" de Fuyumi Soryô est peut-être un bel arbre qui cache une majestueuse forêt : aux éditeurs de nous la faire découvrir !

Challenge Pavés 2016-2017 3/3

Commenter  J’apprécie          303

Ce troisième volume s'ouvre sur des planches colorées de la Rose de Versailles : pour Une fois, je n'ai finalement pas regretté que le manga soit en Noir et Blanc, car si toutes les planches avaient eu les mêmes assortiments de couleurs trop criardes ou trop pâles, je ne l'aurais pas lu et cela aurait finalement gâché les robes ...

Vient ensuite un prologue qui rappelle l'histoire de la rose de Versailles ... et qui m'a fait prendre conscience que l'histoire est quand même un peu creuse par endroits !

Enfin : quelques historiettes qui tournent autour de la très sympathique, perspicace mais parfois agaçante et exaspérante Loulou, la nièce d'Oscar !

Quelle petite maline !

Tout comme les petites histoires qui terminaient le volume précédant, j'ai beaucoup apprécié la modération plus juste des sentiments des personnages que je trouve finalement avec plaisir moins sujets à la théâtralité, au martyre et au drame que dans la Rose de Versailles !

en Bref : un petit plus dans la saga, mettant en scène une jeune héroïne espiègle sympathique !

Commenter  J’apprécie          30

Je poursuis ma lecture de la Rose de Versailles mais je pers petit à petit mon engouement…

Il faut dire que l'intrigue principale s'est terminée dans le tome 2. Ce tome nous offre donc quelques petites histoires qui se déroulent pendant la grande mais qui ne lui apporte absolument rien. C'est juste une façon de continuer à voir Oscar malgré les événements qui se sont déroulés dans l'intrique principale. Ce pourrait être intéressant, mais pour ma part, je n'ai pas vraiment adhéré.

Ces petits intermèdes s'axent principalement autour du nouveau personnage de Loulou, la nièce d'Oscar. Chaque petit intermède correspond à une sorte d'enquête que Loulou résous toute seule, comme une grande. Oscar, du coup, semble beaucoup plus fade et plus niaise face à l'intelligence de cette petite fille qui comprend des choses qu'Oscar ne voit même pas. J'ai trouvé ça assez contradictoire avec l'Oscar que nous connaissons bien et qui ne laisse pas grand-chose au hasard.

J'ai trouvé aussi que la résolution de ces énigmes apparaissait parfois de façon assez décousue, comme s'il nous manquait un bout de l'histoire pour qu'on puisse faire le lien nous aussi.

Quand aux dessins, je crois qu'ils ont été réalisés longtemps après les deux premiers tomes, ce qui explique la différence de style. Mais en ce qui me concerne, j'adhère beaucoup moins. J'ai eu l'impression de ne pas être tout à fait face aux mêmes personnages.

Commenter  J’apprécie          00

Voilà un volume dont personnellement je me serais bien passée. Certes on reste dans l'univers d'Oscar et André mais ceux-ci servent essentiellement de faire-valoir à Loulou, la nièce d'Oscar ; une insupportable mais néanmoins ingénieuse gamine qui fourre son nez partout. Insérées dans la trame générale de la Rose de Versailles, ces petites histoires auraient peut être permis une "respiration" comique mais là ça n'a rien à voir avec l'histoire, on a vraiment l'impression d'être dans autre chose. Impression renforcée par le graphisme très différent, un peu anguleux, presque "crochu" et qui me plaît nettement moins que le dessin rond et un naïf des deux précédents tome. Bref, j'ai pas accroché.

Commenter  J’apprécie          32

Ce volume 3 est un recueil de quatre histoires hors-séries dans lesquelles nous retrouvons Oscar, André et la nièce d'Oscar : l'espiègle Loulou accueillie chez la famille Jarjayes pour y faire son éducation.

Les quatre histoires sont de petites intrigues amusantes dans lesquelles Oscar va se retrouver embarquée. Elle réussira à résoudre les intrigues grâce à la perspicacité de Loulou.

Certaines histoires ne sont pas toujours très fluides, les enchainements des dessins sont parfois un peu brouillons. Si vous aimez le personnage d'Oscar, vous serez heureux de la retrouver, et vous apprécierez la touche de fraicheur apportée par Loulou. Cependant, si vous aviez lu la Rose de Versailles pour l'histoire de Marie-Antoinette, ce volume ne vous apportera rien de nouveau.

Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
- C’est mon métier, Majesté. N’oubliez pas que je suis capable de tuer quelqu’un de mes propres mains si cela s’avère nécessaire.
- Pardonnez-moi. Je n’avais aucune intention de vous blesser. Oscar… Autant que possible, je souhaite que vos mains ne servent pas à tuer.
- Oui et moi, autant que possible, j’aimerais que votre souhait soit exaucé.
Commenter  J’apprécie          120
- Je n’aime vraiment pas les aristocrates : ils sont étouffés par les titres et les règles, et ils doivent vivre en oubliant qu’ils sont des êtres humains…
Commenter  J’apprécie          180
- Je me refuse à penser que vous aussi vous suivez les pensées de ces Rousseau et Diderot. Le premier point indéniable est qu’il y a à la base des différences de capacités entre les enfants.
Commenter  J’apprécie          91
-Quand je pense que vous, qui êtes comtesse, ne pouvez vous empêcher de prendre des amants, je trouve cela très immoral !
-Cela fait partie du style de vie d'une épouse de noble, ma chère !
Commenter  J’apprécie          20
Ce qui est dit par les uns et les autres, ce qui est écrit dans les livres et ailleurs... est pris trop souvent pour la vérité avant d'être considéré comme un éventuel mensonge.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Riyoko Ikeda (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Riyoko Ikeda

Riyoko Ikeda : la visite royale
Auteure de "La Rose de Versailles" (connue en France des trentenaires sous le titre "Lady Oscar"), Riyoko Ikeda, invitée d'honneur du Festival d'Angoulême, a été reçue très officiellement au Château de Versailles pour une visite et un concert privés..
autres livres classés : révolution françaiseVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1222 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre