AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Thierry Arson (Traducteur)
ISBN : 2258062284
Éditeur : Les Presses De La Cite (10/06/2004)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Pénétrant par hasard dans un musée de Hong Kong, Jordan Glass, reporter photographe de talent, a la stupeur d'y découvrir un tableau représentant Jane, sa sœur jumelle, mystérieusement disparue à La Nouvelle-Orléans un an auparavant... Sous le choc, la jeune femme entreprend de mener son enquête et découvre que le tableau fait partie d'une série d'œuvres intitulée " Femmes endormies ". Toutes signées du même artiste inconnu, elles représentent de jeunes personnes al... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
gruz
  30 octobre 2012
Les thrillers américains sont, le plus souvent, très codifiés : 350 pages peu ou prou, des chapitres courts, un culture du rebondissement parfois à outrance, un flic ou un journaliste désoeuvré qui enquête.
"La femme au portrait" sort donc clairement du lot : 600 pages dans son éditions de poche, de longs chapitres (10 à 25 pages), une histoire construite sur autre chose que les seuls rebondissements (qui sont présents, mais parsemés à bon escient), une histoire vue par les yeux d'une photographe reconnue.
Rien que pour ces caractéristiques, ce roman mérite d'être mis en avant.
Et comment en plus, il est bon, très bon, il est dommage qu'il ne soit pas plus connu.
Greg Iles oeuvre dans le thriller psychologique, où le coté psychologique prend sa vraie dimension, avec des personnages et des tableaux fouillés et profonds.
Un peu à la manière des écrits de Thomas Harris (les scènes d'horreur en moins), il distille une histoire passionnante sur fond d'enquête du FBI et de tueur en série.
Un tueur franchement original, et un pitch qui accroche immédiatement (lisez le résumé, qui parle de lui même).
L'écrivain a donné de l'ampleur à son récit, sans jamais le faire tomber dans l'ennui, avec une écriture à la première personne d'excellente facture et une histoire qui progresse de manière admirable.
Ecrit en 2001, le bouquin n'a pas pris une ride (si ce n'est la description de la Nouvelle Orleans qui a changé de visage depuis...).
Un thriller remarquable et profondément touchant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Lapkast
  24 janvier 2013
Après l' excellent "La Mémoire du sang" et le génial "Passion mortelle", Greg Iles nous prouve une nouvelle fois son don exceptionnel pour se renouveler à chaque nouveau roman et bâtir à chaque fois une histoire passionnante, de prime abord plutôt "classique", mais qui prend très vite une tournure aussi inattendue qu' audacieuse.
C' est à nouveau le cas avec ce roman, qui se base sur la traque d' un serial-killer aussi mystérieux que brillant, mais à travers une intrigue très originale et captivante : une série de tableaux anonymes présentent des portraits d' un réalisme troublant de femmes qui semblent endormies, mais dont l' expression reflète plutôt et de manière subtile celle de femmes mortes.
Or, il se révèle que ces portraits correspondent aux visages de femmes disparues plusieurs mois auparavant et qui n' ont jamais été retrouvées...
Greg Iles a un grand talent de conteur et passionne son lecteur pour ses intrigues implacables dont il est impossible de deviner la solution avant l' ultime rebondissement.
De plus, ses personnages sont bien campés, complexes et attachants, et le lecteur est tenu en haleine jusqu' au bout sur un rythme effréné.
Un suspense corsé et haletant qui ravira les amateurs de bons thrillers.
Même s' il n' est pas encore très connu en France, Greg Iles cartonne depuis longtemps aux USA avec plus de 5 millions d' exemplaires vendus, et c' est largement justifié.
Un auteur à découvrir absolument!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tiguidou
  14 mars 2019
Intrigue bien particulière que celle de ce polar. Une série de tableaux par un artiste anonyme représente des femmes endormies ou mortes. Déjà on se demande comment ces tableaux peuvent se retrouver sur le marché et valoir chacun une fortune sans que l'on sache si le modèle est vivant. Qui donc peut vouloir ce genre d'oeuvres? Ensuite, une femme visitant par hasard une exposition à Honk-Kong reconnaît sur un de ces tableaux sa soeur jumelle disparue depuis treize mois à La Nouvelle-Orléans. S'ensuit une enquête où cette photojournaliste à la recherche de sa soeur s'implique jusqu'au cou au point d'être plus maligne que les enquêteurs et les profiteurs DU FBI, voilà qui devrait plaire aux lectrices.
J'en ai assez dit sur l'intrigue, pour en savoir plus il faut lire le livre. Un livre qui ne manque pas d'intérêt même si l'enquête n'offre pas beaucoup de rebondissements pour un bon moment, ce qui nous démontre qu'une enquête policière peut être longue et exasperante dans ces cul-de-sacs et ses démarches de vérifications. Dans cette histoire il y a un psychiatre qui peut être un peu énervant à certains moments mais qui n'est pas inutile à l'intrigue. Je disais que pour un certain moment on avait peu de rebondissements, mais quand l'enquête débloque on est servi et le fin mot de l'histoire nous réserve une surprise qu'un lecteur plus intuitif que moi aurait pu voir venir. La fin est assez touchante. Donc ce roman m'a procuré un bon moment de lecture même s'il est beaucoup moins fort que "Brasier noir" du même auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nameless
  20 avril 2013
Bien que Greg Iles semble en France un peu confidentiel (cf. le nombre restreint de lecteurs répertoriés sur Babelio) , je souhaite signaler son existence à tous les amateurs de thriller qui apprécient les intrigues savamment ficelées, les portraits psychologiques fouillés, les personnages attachants, et une très belle écriture, ample et dense. A découvrir d'urgence pour tous ceux (nombreux semble-t-il) qui ne le connaissent pas encore.
Commenter  J’apprécie          50
Ericdesh
  20 août 2018
Un très bon thriller à l'intrigue très originale et doté de bons personnages.
Greg Iles parvient à maintenir l'attention, malgré certaines petites longueurs, grâce à son talent de conteur et la psychologie travaillée de ses personnages. La conclusion du roman est à l'avenant, les réponses apportées étant judicieuses et bien amenées. Une très bonne découverte pour moi donc et l'envie de continuer à lire cet auteur.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
namelessnameless   20 avril 2013
Les Caïmans sont prospères depuis que le roi George III a exempté ses citoyens de toute taxe pour les récompenser de leur héroïsme pendant le tragique Wreck of the Ten Sails (1). Ce statut très avantageux, couplé aux lois sur le secret bancaire, a fait des Caïmans un paradis fiscal international, et le cinquième centre financier au monde.

(1) En 1794, les habitants des Caïmans portèrent secours à dix navires anglais qui avaient fait naufrage sur les récifs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
namelessnameless   20 avril 2013
- Pourquoi pensez-vous qu'il réagit ainsi ?
- Parce que la plupart des hommes ont le gène de la prépondérance.
- Le quoi ?
- Le gène de la prépondérance. Il faut qu'ils aient la position dominante. Ils adorent "l'idée" d'être avec moi. Mais la réalité est très éloignée de l'image qu'ils s'en font. Certains n'apprécient pas que je gagne plus d'argent qu'eux. Ceux qui en gagnent plus que moi n'aiment pas que leurs amis donnent l'impression que mon boulot est plus important que le leur. D'autres n'acceptent pas que mon boulot passe avant eux. Ne croyez pas que je m'en plaigne. Je veux simplement que vous compreniez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
namelessnameless   20 avril 2013
J'ai appris il y a des années que le truc n'est pas de se concentrer sur l'atteinte de l'orgasme, mais d'être en compagnie de quelqu'un avec qui on se sent parfaitement à l'aise. Alors on peut fermer les yeux et laisser aller le monde, et on est transportée vers les sommets sans fournir le moindre effort.
Commenter  J’apprécie          30
namelessnameless   20 avril 2013
La pyromanie infantile est une des trois composantes du "triangle homicide" qui révèlent les criminels en série chez les mineurs. Incontinence nocturne, pyromanie, cruauté sur animaux : je me souviens de ces trois points dans mes lectures de l'année passée.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Greg Iles (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Greg Iles
Greg Iles Answers 22 Questions About Himself
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1597 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre