AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur L'arbre aux morts (20)

Bazart
Bazart   20 juin 2019
Je ne sais si c'est le somnifère, l'alcool ou l'épuisement généré par la lutte menée à la prison de Brody Royal, mais je tiens à peine debout pendant le temps du rituel des dents. Et quand j'atteins enfinle lit de la chambre d'ami, je ne suis même pas capable de soulever l'édredon. Je me contente de m'allonger à la plat ventre, mon esprit fluctuant entre le vide total et les images cauchemardesques de l'enfer enfumé du sous sol du royal.
Commenter  J’apprécie          160
JIEMDE
JIEMDE   11 janvier 2019
Un homme sage avait autrefois déclaré que tout territoire colonisé par les Français finissait par s'installer dans un état de lassitude et de corruption. En ce qui concernait la Louisiane, cet homme avait raison.
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaoui
rkhettaoui   30 janvier 2019
Je n’arrive pas à lire son regard. Nous nous sommes caché tellement de choses au cours des derniers jours qu’il est difficile de savoir où nos versions pourraient diverger si on les compare.
Commenter  J’apprécie          30
vonnette
vonnette   17 septembre 2019
L'age n'a rien à voir là-dedans. Je connais des hommes de quatre-vingt ans encore obsédés par les humiliations de leur jeunesse. Ils ne sauraient pas reconnaître le pardon même s'ils marchaient dedans. Tu dois ouvrir ton coeur pour en laisser sortir la douleur.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   30 janvier 2019
Les causes de ce désastre, comme celui que je viens de vivre, étaient humaines. La cupidité, l’apathie, l’orgueil démesuré – la loyauté même – tout exige un paiement à la fin. Les tempêtes viendront toujours et les hommes feront toujours mal dans l’ombre d’un autre mot.
Ce qui nous définit, c’est la façon dont nous réagissons.
Commenter  J’apprécie          20
yannjouet
yannjouet   22 janvier 2019
Je serai un homme sans passé, et un homme sans passé est comme une nation sans histoire ou, pire, avec un mythe en lieu et place d'histoire.
Commenter  J’apprécie          20
GB
GB   29 juillet 2019
...le secret de tout bon romancier, c'est que ,, les mensonges,. qu'on raconte sont plus vrais que n'importe quelle histoire factuelle. ( p. 803)
Commenter  J’apprécie          10
Cigale17
Cigale17   21 avril 2019
Et qu’est-ce que le caractère sinon la somme de nos gènes et des pressions des interactions humaines ? Nos parents sont la porte par laquelle nous pénétrons dans le monde. En s’unissant, ils fixent notre nature essentielle, mais c’est après que nous devenons conscients de nous-mêmes qu’ils commencent à tisser le récit qui donnera finalement forme aux personnes qu’ils envoient dans la société. Si nos parents nous mentent — pas seulement par omission, comme ils le font tous, mais par commission — alors comment pouvons-nous nous connaître ? (p. 516)
Commenter  J’apprécie          10
Cigale17
Cigale17   21 avril 2019
Le seul problème, c’était que l’ouragan Katrina lui avait montré combien sa vision avait été insignifiante. La ville ravagée découverte après le retrait des crues était un vide qui attirait les véritables prédateurs de l’Amérique du XXIe siècle — les promoteurs immobiliers et les banquiers. Des multimillionnaires comme Brody Royal attendaient depuis des décennies une catastrophe comme Katrina. Car la tempête et l’inondation avaient accompli ce qu’aucune activité humaine n’aurait pu : telle une purge biblique, elles avaient expulsé les Noirs pauvres de la ville. Royal et ses amis avaient l’intention d’empêcher le retour de ces Noirs. (p. 71)
Commenter  J’apprécie          10
Lilou08
Lilou08   16 février 2019
Alors que les deux voitures se rapprochaient, une douleur aiguë le poignarda dans le haut du dos et son souffle se fit plus court. Si celui qui était dans cette voiture ou ce pick-up était un flic, Tom savait qu’il était fort probable qu’il soit mort la minute suivante. Sa photo – ainsi que celle de Walt – avait circulé dans tout l’État ces dernières heures, saturant tous les médias. N’importe quel flic qui l’arrêterait le reconnaîtrait. Et quel policier accorderait à un tueur de flic le temps d’expliquer la présence d’un cadavre et d’un otage sur la banquette ? Tom avait soigné un bon nombre de policiers au fil des années et, dans une telle situation, huit hommes sur dix tireraient d’abord pour recevoir les honneurs.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    1709 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre