AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258062276
Éditeur : Les Presses De La Cite (01/02/2007)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Eve Sumner fit son apparition au premier jour de l'automne. Pas le jour du début officiel de cette saison - il n'y avait rien d'officiel avec Eve -, mais celui où l'air, rafraîchi d'un coup, s'était infiltré sous la chemise de John Waters exactement comme s'il avait été torse nu. Il faisait soudain assez froid pour enfiler un blouson, mais il n'avait pu s'y résoudre parce qu'une chaleur étouffante avait sévi pendant trop longtemps, que l'air avait pris un goût métal... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
nameless
  02 mars 2015
Moment très douloureux dans ma vie de lectrice : admettre que “Passion mortelle” écrit par l'un de mes auteurs fétiches, de ceux qui m'accompagnent depuis... longtemps, m'a déçue. Pourtant, ce roman là, il y avait longtemps que je l'attendais, sans vouloir investir 50 € chez un bouquiniste qui le détenait miraculeusement, parce qu'il est épuisé et n'a jamais été réédité depuis sa parution en 2007 aux Presses de la Cité. Grâce à mes vadrouilles vide-grenieresques, j'ai fini par tomber dessus, pas dans un état neuf, mais peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse livresque.

Hélas, l'ivresse, ni même l'euphorie littéraires n'ont été au rendez-vous. John Waters est géologue, spécialisé dans la recherche de pétrole, son activité professionnelle consiste à dresser des cartes géologiques du Mississippi, et à faire des paris sur ce que l'on peut trouver en forant aux endroits qui semblent propices : or noir, ou nappe sèche, fortune ou dettes assurées en fonction du résultat aléatoire. Il vit confortablement, marié, une petite fille, un associé qui est aussi un ami. Dans sa jeunesse, il a connu une passion destructrice avec Mallory, une fille dont la première qualité n'était pas d'être parfaitement équilibrée, décédée depuis, victime d'une agression.

Un jour comme un autre, accompagnant sa fillette à un match de foot, il croise le regard d'Eve, en qui il reconnaît Mallory. Bon, c'est là que ça se gâte, j'ai l'immense regret de devoir le déplorer. Ce n'est pas parce que j'ai lu tous ses livres traduits en France, que ça fait de moi une exégète de son oeuvre, mais au fil des années, je m'étais forgé une impression sur Greg Iles : celle d'un homme robuste, bien planté dans la réalité, capable de construire des histoires à base de machinations, de vengeance, de secrets familiaux. Aussi, quand j'ai découvert que le thème de “Passion mortelle”, était basé sur un transfert d'âme qui s'effectue d'un corps dans l'autre, je n'ai pas accroché. Mais peut-être ne suis-je pas un bon public, car pour croire qu'une âme peut passer d'un corps à un autre, il faut sans doute croire préalablement à l'existence de l'âme.

Alors, pourquoi 4 étoiles, malgré ces restrictions ? Parce qu'il y a toujours chez Greg Iles la beauté de l'écriture, le talent pour restituer l'ambiance de Natchez (20 000 âmes justement), au point que l'on a l'impression d'y être né. Parce que le fleuve Mississippi est un personnage à part entière, qui a façonné les paysages et les habitants, on habite du bon ou du mauvais côté, ce qui signe l'appartenance sociale. Parce que toujours, sans s'appesantir, Greg Iles rappelle l'histoire pas si lointaine de ces Etats du sud où l'esclavage était inscrit dans les gènes des blancs et qu'il actualise la vision donnée par “Autant en emporte le vent”. Parce qu'il offre dans ce roman une belle description du boulot de ces chercheurs de pétrole, toujours à l'oeuvre.

Et puis enfin et surtout, parce que c'est Greg Iles qui a écrit ce roman, et picétout !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Lapkast
  24 janvier 2013
Un thriller explosif et sulfureux à découvrir d' urgence!
Un thriller exceptionnel et atypique, explosif, dérangeant, sulfureux, particulièrement original et audacieux, remarquablement construit et captivant de bout en bout!
Le style est fluide, les personnages ont une rare épaisseur psychologique, l' intrigue serrée gagne en densité à chaque page.
On rentre vraiment dans la peau du narrateur, d' abord emporté par la passion sexuelle de sa liaison extra-conjuguale, qui va basculer peu à peu en un véritable cauchemar...
Suspense terrifiant, érotisme torride, rebondissements suffocants et frissons garantis pour ce formidable thriller à ne surtout pas manquer!
Après les excellents "24 heures pour mourir" et "La femme au portrait", une nouvelle réussite du très talentueux Greg Isles, très populaire aux USA où chacun de ses romans est un best-seller, et qui sait se renouveler à chaque nouveau livre. Un auteur à découvrir absolument pour tous les amateurs de suspenses bien corsés et de sensations fortes!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
1Emilie1
  30 septembre 2012
Un homme qui retrouve dans un femme, l'âme de celle qu'il a aimée, mais est décédée il y a longtemps. Leur relation était passionnée mais destructrice pour lui. La relation qu'il construit aujourd'hui avec cette femme, semble être a l'identique. Autant de lui, y a des livres que j'ai vraiment appréciés, autant celui là me fait penser à un scénario de film qui pourrait passer sur nt1 le mardi a 14h30, bref pas fameux. C'est un peu facile et j'ai trouvé ça dommage. Il y avait de l'idée et ça aurait pu faire un bon polar, ici on mélange polar et science fiction, un mélange de style malheureux je dirais. Heureusement il a eu d'autres succès.........
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
namelessnameless   01 mars 2015
- Les femmes ont parfois une attitude singulière quand il s'agit de leur passé sexuel. Tout comme les hommes, d'ailleurs. On prétend qu'il faut diviser par trois lorsqu'un homme donne le nombre de ses conquêtes, et multiplier par deux quand c'est une femme qui se livre.

Page 273 - Presses de la Cité
Commenter  J’apprécie          70
namelessnameless   28 février 2015
Un adage qu'aimait son père lui était resté en mémoire : "Deux personnes peuvent garder un secret, seulement si l'une d'elles est morte".

Page 172 - Presses de la Cité
Commenter  J’apprécie          70
1Emilie11Emilie1   30 septembre 2012
Je peux me transférer en Sybil quand ça me chante. Ou en n'importe qui d'autre. il y a des millions de femmes que je peux investir. Des femmes jeunes, fertiles, qui ont toute leur vie devant elles.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Greg Iles (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Greg Iles
Greg Iles Answers 22 Questions About Himself
autres livres classés : passion destructriceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2995 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre