AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841616215
Éditeur : Albouraq (18/07/2012)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Cette oeuvre de l'imam al-Haddad, sa plus longue, fut achevée en 1089 de l'Hégire. Il en avait rédigé presque la moitié au moment de partir pour le hajj, et les chapitres correspondants furent lus en sa présence à La Mecque et à Médine, où on l'avait accueilli avec enthousiasme, le considérant comme le savant le plus éminent de son époque. Il confia plus tard à son disciple et serviteur, le shaykh Ahmad al-Shajjar : « Notre ambition avec Les Conseils en matière de r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
enkidu_enkidu_   03 décembre 2017
Dieu nous a ordonné de nous montrer bienfaisants envers nos voisins :

« Adorez Dieu ; ne Lui associez rien ; traitez avec bonté vos deux parents, vos proches parents, les orphelins, le pauvre, le voisin qui est de votre parenté, le voisin qui est un étranger, le compagnon proche de chez vous, le voyageur et vos esclaves » (4 : 36)

Le Messager de Dieu a beaucoup insisté sur les droits des voisins, exhortant les gens à bien les traiter et leur interdisant absolument de les offenser

« Gabriel n’a cessé de recommander de prendre soin de mon voisin, si bien que j’ai cru qu’il allait lui permettre d’hériter,(1)

c’est-à-dire qu’il puisse recevoir une part de l’héritage de son voisin. Le Prophète disait aussi :

« Que celui qui croit en Dieu et au Jour dernier honore son voisin. »(2)

Il a aussi dit que celui qui offense son voisin, c’est comme s’il l’avait offensé, et celui qui l’offense, c’est comme s’il avait offensé Dieu.

« Par Dieu ! Il n’est pas un croyant, celui dont le voisin n’est pas à l’abri de son tort. »(3)

C’est-à-dire son mal, son injure et sa tentation. Mais Dieu sait mieux. Les droits des voisins sont immenses, et la bienveillance à leur égard constitue un devoir religieux fondamental. Pour le faire, il faut éviter de les offenser, supporter leurs offenses le cas échéant, faire le bien à leur égard et les traiter avec autant de bonté que possible. Tels sont les attributs des croyants ont la foi est aboutie. Il a dit en effet :

« Sois bon avec tes voisins, et tu seras un musulman. »(4)

Le voisin qui a le plus de droits est celui dont la porte est la plus proche de la tienne, et ainsi de suite, etc. Un hadîth affirme :

« Parmi les voisins, il en est un qui a trois droits, et c’est le voisin musulman, qui en outre est un proche parent. Il en est un qui a deux droits, et c’est le voisin musulman. Et il en est un qui n’a qu’un droit, et c’est le voisin non musulman. »(5)

Remarque qu’il affirme les droits du voisinage pour le voisin non musulman, malgré son incroyance. Tu comprends par-là combien sont importants les droits des voisins, et la place éminente qui la leur dans la religion. Aussi efforce-toi – puisse Dieu t’avoir en Sa miséricorde – de bien te comporter avec tes voisins, autant que tu le peux, en commençant par t’abstenir de les offenser en quoi que ce soit, et par supporter patiemment leurs injures, s’il y en a. Recherche l’aide de Dieu et sois patient !

« Et nul ne le recevra sauf ceux qui sont patients, et nul ne les recevra sauf ceux qui ont énormément de chance. » (41 : 35)

(1) Bukhârî, Sahîh (5555, 5556) ; Muslim, Sahîh (4757).
(2) Bukhârî, Sahîh (5560) ; Muslim, Sahîh (67).
(3) Bukhârî, Sahîh (5557) ; Muslim, Sahîh (66).
(4) Ibn Mâja, Sunan (4207) ; Bayhaqî, Shu’ab al-Imân (5510) ; Tabarânî, Kabir (203).
(5) Bayhaqî, Shu’ab al-Imân (9238) ; Tabarânî, Musnad al-Shâmiyyîn (2401). (pp. 207-208)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
enkidu_enkidu_   03 décembre 2017
Une réflexion excellente et juste procure des bénéfices nombreux et des profits immenses. Dieu dit :

« C’est ainsi que Dieu vous expose Ses signes ; peut-être réfléchirez-vous à ce monde et à l’au-delà » (2 : 219-220).

« Il y a en cela des signes pour des gens qui réfléchissent » (30 : 21)

« Dis : ‘’Observez ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre.’’ » (10 : 101)

Le Prophète – paix et bénédictions sur lui – a dit qu’une heure de réflexion valait mieux que soixante années d’adoration. Et ‘Alî – puisse Dieu honorer sa face – a dit : « Aucune dévotion n’est meilleure que la réflexion. »

Il existe différentes formes de réflexion. La meilleur et la plus noble consiste à réfléchir sur les actes et les signes divins, et sur les merveilles de Sa création des cieux et de la terre. Quiconque y réfléchit profondément voit croître sa connaissance de Dieu, qui est le plus grand des remèdes.

Tu peux aussi réfléchir aux faveurs et aux bénédictions que Dieu t’accorde, à la fois au plan religieux et au plan matériel. Y réfléchir profondément augmente l’amour qu’on a pour Dieu, et pousse à Le remercier. (p. 286)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : islamVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

10 questions
1128 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre