AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2369740833
Éditeur : Akata (10/11/2015)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 12 notes)
Résumé :


Satô, protagoniste de ce manga, assiste avec horreur à la catastrophe qui frappe le Nord-Est du Japon, le 11 mars 2011.

Il assiste avec encore plus d'effroi aux événements qui suivent : tandis que la plupart des Tokyoïtes semblent vouloir reprendre leur vie comme si de rien n'était, Satô, lui, est en colère !

En colère contre ce gouvernement et ses non-dits, en colère contre cette société qui ferme les yeux sur les con... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Pixie-Flore
  13 janvier 2019
"Colère nucléaire" parle de l'après Fukushima. En effet, le 11 mars 2011, un séisme entraîne un tsunami dévastateur qui lui même met à jour les faiblesses sécuritaires du nucléaire. L'accident de la centrale de Fukushima a des répercussions aussi graves que celui de la centrale de Tchernobyl pour tout vous dire.
Pour Takashi Imashiro, l'après 11 mars 2011 est catastrophique. Il met toutes ses angoisses et ses colères dans ce premier volume et malheureusement ça n'apporte pas forcément grand chose au sujet.
Le personnage qui le représente tourne en boucle les mêmes idées, insultent constamment tous les acteurs décisionnaires - même si c'est parfois mérité -, et, finalement, n'apporte pas un discours éclairé, argumenté et constructif.
Le vrai point positif de ce volume c'est d'évoquer le sujet du TPP, accord de partenariat transpacifique, sorte de TAFTA proposé avec insistance par les États-Unis au Japon. Je n'en avais pas connaissance et les bases de ce traité sont plutôt bien expliqué.
C'est un premier volume qui aurait pu être intéressant mais qui ne l'est pas plus que ça. C'est surtout l'occasion pour l'auteur de se défouler de toutes les frustrations que peuvent engendrer un pays tourné vers l'économie sans prendre en compte le bien être des citoyens et de leur environnement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Tachan
  07 novembre 2018
Je lis peu de titres sur les phénomènes de société en manga, encore moins sur ce qui a trait à la politique, l'économie ou la société actuelle, parce que je préfère généralement me tourner vers les journaux ou les essais pour ça, mais ici, j'ai eu l'impression d'avoir l'un d'eux avec des illustrations.
Takashi Imashiro est un mangaka qui a de la bouteille, il avait plutôt l'habitude des histoires comiques mais au lendemain de l'incident de Fukushima, il ne rigole plus. Dans ce titre au nom évocateur, il nous fait donc part de sa colère vis-à-vis des politiques et des médias de son pays et de l'occident, notamment des États-Unis, qui minimisent les dégâts et les conséquences.
Colère nucléaire n'est donc pas un manga ordinaire. Ne vous attendez pas à suivre un récit ici. Non, vous allez plutôt vous mettre dans les chaussures de Satô, sorte de double de l'auteur, qui se révolte contre ce Japon d'après Fukushima. de façon, assez abrupte nous allons suivre au fil des pages sa colère toujours plus grande contre l'ordre établi. Et tel un Japonais, nous allons nous aussi vivre ses jours après la catastrophe, lisant les journaux, écoutant les médias, discutant avec nos amis, nos proches en leur faisant part de notre inquiétude et de notre colère, jusqu'à essayer d'aller sur place avant de participer aux manifestations anti-nucléaire. C'est le parcours d'un militant en herbe, au final, que l'on suit.
Alors la narration est décousue, même si elle n'est pas désagréable à lui et que ça reste fluide. Les dessins sont ultra simples et tout sauf séduisant mais ils ne gênent pas à la lecture et j'ai connu bien pire ^^ C'est sûr que si on ouvre le livre sans le connaître, on risque de le refermer parce qu'il n'a rien d'original sur la forme, mais le fond est intéressant lui.
Colère nucléaire est un titre qui change des lectures mangas habituelles. Il montre les interrogations d'un Japonais sur son avenir et le nôtre également par ricochet, puisque de façon assez didactique l'auteur parvient à nous montrer que les sempiternelles inquiétudes du héros pourraient nous atteindre également, une catastrophe écologique ayant souvent des répercussions à plus grande échelle sur le long terme. Alors, c'est sûr que ce n'est pas un ouvrage qui divertit, mais c'est un ouvrage qui interpelle.
P.S. : Lisez les bonus au début et à la fin du tome qui complètent très bien les questions du nucléaire, de l'écologie et de la mondialisation abordées ici.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Eienblog
  27 janvier 2016
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
BDZoom   08 février 2016
Akata nous prouve encore une fois que le manga peut amener une réflexion saine sur notre monde.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BoDoi   21 décembre 2015
Ni aguicheur, ni facile d’accès et brut comme une éruption de réflexions spontanées, ce manga-documentaire constitue pourtant un témoignage aussi fort qu’absorbant.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   13 janvier 2019
Toute inquiétude de la population est balayée d'un revers de la main et qualifiée de "rumeur néfaste". La société japonaise a changé après cette catastrophe, mais pas la classe politique nationale qui conserve ses méthodes autoritaires pour imposer ses solutions : décider, annoncer, défendre. Dans un tel contexte, la défiance de la population envers les autorités s'est aggravée et les manifestations d'opposition se multiplient. Pourtant, les défis qui restent à relever sont nombreux et complexes. La classe politique doit encore apprendre à prendre en compte l'avis et les initiatives des citoyens pour trouver des solutions acceptables par tous.

[p15]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : catastrophe industrielleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
816 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre