AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Dr. Stone tome 1 sur 25
EAN : 9782331037221
Glénat Manga (04/04/2018)
4.03/5   238 notes
Résumé :
Taiju, un lycéen tokyoïte, est un jour victime d’un phénomène mystérieux : en une fraction de seconde, l’humanité entière est transformée en pierre ! Des milliers d’années plus tard, à son réveil, il décide de rebâtir la civilisation à partir de zéro avec son ami Senku !! Ne manquez pas le premier opus du meilleur récit de survie et d’aventure S.F. de tous les temps !!
Lorsque le scénariste d'"Eyeshield 21" et le dessinateur de "Sun-ken Rock", décident de tra... >Voir plus
Que lire après Dr. Stone, tome 1 : Stone WorldVoir plus
Fire force, tome 1 par Okubo

Fire force

Atsushi Okubo

4.00★ (2882)

31 tomes

Black Clover, tome 1 par Tabata

Black Clover

Yuki Tabata

4.31★ (7291)

35 tomes

Ragna crimson, tome 1 par Kobayashi

Ragna Crimson

Daiki Kobayashi

3.42★ (329)

11 tomes

Gleipnir, tome 1 par Takeda

Gleipnir

Sun Takeda

3.88★ (306)

12 tomes

Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
4,03

sur 238 notes
5
14 avis
4
18 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis
C'est le grand jour pour Taiju qui a décidé de déclarer sa flamme à Yuzuhira, mais au moment fatidique survient une catastrophe cosmique : pour des raisons que la raison ignore, l'humanité tout entière est transformée en pierre. Des milliers d'années plus tard, Taiju est libéré de sa gangue minérale pour découvrir que son génial ami Senku est libre depuis 6 mois déjà et qu'il s'affaire autant à rebâtir la civilisation qu'a délivrer l'humanité de sa malédiction... Mais ils sont seuls au monde, et lors du sauvetage de Yuzuhira ils sont obligés de délivrer Tsukasa Shishio « le lycéen le plus fort de l'ordre des primates » : le beau-gosse ténébreux s'avère être du métal dont on fait les tyrans, et l'éco-fasciste décide de faire table rase du passé pour créer un monde nouveau, un nouvel âge d'or dont il serait le guide et le leader... La course s'engage entre le duo qui veut sauver tout le monde, et le révolutionnaire totalitaire qui se met à détruire tous les adultes avant qu'ils ne puissent les ramener à la vie ! Et comme le rappelle tout le temps le collégien savant fou Senku, il faut éviter à tout prix blessures et maladies sinon c'est le GAME OVER !!!

J'ai tout de suite reconnu le travail du scénariste Riichiro Inagaki qui après "Eyeshield 21" nous refait le coup de la tête et des jambes avec un savant fou pragmatique voire cynique (le responsable du labo scientifique) et une bête de travail idéaliste voire naïve (le responsable du labeur physique)... C'est baroque et barré car on joue la carte de l'humour ou tout est démesuré et tout est exagéré, mais nous sommes dans un récit de survie qui connaît ses classiques (remember "Robin Crusoé" ou "L'Île mystérieuse") qui amène plein de connaissances scientifiques et plein de réflexions éthiques : si l'humanité avait l'occasion de repartir de zéro, et que vous soyez à la tête de sa reconstruction quels choix feriez-vous pour réorganiser la société et assurer ?
Après l'excellent dessinateur japonais Yusuke Murata, l'auteur s'associe à l'excellent dessinateur coréen Boichi : il est bien connu pour ses polars pleins de filles à poil, mais c'est d'abord et avant tout un grand fan de Science-Fiction et après le gaiden "Terraformars" dédié à Sylvester Asimov et avant "Origin" il s'éclate une fois de plus en nous éclatant ! D'une immense sobriété niveau fanservice, il shonenise tellement ses graphismes qu'on dirait qu'il est possédé par Yukito Kishiro... Tout cela est follement excitant ! ^^
Commenter  J’apprécie          391
Est-ce un jour ordinaire ? Sans doute pour la plupart des hommes et des femmes de ce monde mais pas pour le jeune Taiju. Lycéen courageux mais pas toujours très futé, il est le grand ami de Senku qui lui au contraire, est surdoué et ne rêve que de science. Taiju s'est enfin décider à déclarer sa flamme à la belle Yuzuhira mais voilà, une étrange lumière s'abat sur la terre et tous les humains se retrouvent figés, pétrifiés dans leur dernière posture. Taiju se réveille un jour, en octobre 5738. Ce qui l'a maintenu en vie est sans doute le fait que dans sa tête de pierre, il n'a cessé de penser à déclarer sa flamme à Yuzuhira. Il se met en quête de son amie. Il retrouve le camphrier devenu millénaire avec la statue de la jeune femme coincée dans les branches. Il découvre aussi un message gravé sur le tronc qui l'invite à suivre la rivière. Là, il retrouve son ami scientifique Senku. Tout deux rêvent de trouver une solution pour réveiller l'humanité entière. Après avoir enfin trouvé un produit miracle, les deux amis sont obligés de l'utiliser sur Tsukasa, un jeune homme à la force redoutable. Ce dernier, une fois éveillé, à l'ambition de casser les statues des adultes pour refaire un monde plus jeune. Nous deux héros eux, qui rêvent de réveiller l'humanité entière, ne partage pas la vision eugéniste de Tsukasa. Après avoir sauvé Yuzuhira, ils décident de trouver les composants et de fabriquer de la poudre à canon, l'arme qui seule pourra les rendre plus fort que Tsukasa…

Forcément, un nouveau Boichi qui est publié, pour l'aficionado que je suis, c'est un évènement. J'avoue, pour le moment, j'ai des plannings de dingue où je suis obligé de lire ou de critiquer mais pas faire les deux en même temps. Donc, Boichi annoncé, je me jète dessus car en plus, il est en numérique. Et voilà l'un de mes mangakas préférés qui nous conduit de nouveau dans un monde d'apocalypse et même au-delà. Ce n'est pas la première fois que Boichi y va. Hôtel, Sanctum…. Bon, j'avoue, Boichi, c'est surtout ses dessins qui me font délirer et je ne parle même pas de ses personnages féminins… Ici, pour le scénario, il n'est pas tout seul, il est accompagné. Donc, côté dessin, que dit le nouveau cru de Boichi ? Toujours aussi puissant et beau. Je dirait qu'ici, il sacrifie un peu les paysages urbains, forcément, puisque le monde est détruit et qu'il aurait assagi les traits de ses personnages et la pudeur de l'héroïne féminine. Peut-être que le mangaka et le scénariste veulent séduire un public plus jeune que de coutume. Même le scénario ne nous épargne pas quelques naïvetés et des raccourcis de science comme pour devenir plus abordable. Est-ce un mal ou un bien ? Difficile à dire, attendons la tendance du deuxième épisode pour juger sur pièce mais toujours est-il que les dessins et le charme des personnages sont pour moi d'un sacré niveau et contribuent grandement à la réussite de ce premier album J'ai juste envie de poursuivre et je vais patienter jusqu'au 4 juillet pour le tome suivant mais d'ici là, je crois qu'une autre série est annoncée toujours illustrée par le génial Boichi. Et en plus, vous savez quoi ? Noooon ! Hôtel et sanctum sont sortis en version ebook Trop génial….



Personnage :

Taiju : le naïf, le travailleur manuel, le courageux, amoureux transi de Yuzuhira.
Yuzuhira : serait-ce la dernière femelle humaine après l'apocalypse ? En tous cas, Boichi la faite belle et elle est la raison de vivre de Taiju qui en est éperdument amoureux.
Senku : le gamin hyper surdoué, intelligent, qui ne jure que par la science et grand ami et camarade de Taiju qui fait souvent le tâcheron pour le gamin intellectuel et de la jolie Yuzuhira.
Tsukasa : jeune adulte à la force et à l'endurance considérable. le lycéen le plus fort de tous les primates. Taiju et Senku l'ont réveillé parce qu'ils avaient besoin de sa force pour se sortir d'un mauvais pas.
Commenter  J’apprécie          191
Que feriez-vous si vous faisiez partie d'une pincée d'individus ayant survécus à l'Apocalypse ?... Où la nature a repris ses droits…

Que feriez-vous si vous aviez été pétrifie pendant 3700 ans ? Et soudain un retour à la vie… Et soudain, tout ce que vous connaissiez ou presque n'a plus Lieu.

Ils me font assez rire ces deux survivants (Senku et Taiju). Ils sont sympathiques. Bravo pour avoir gardés leur enthousiasme et leurs espoirs après ce calvaire.

A un moment, Comme Senku et et Taiju ont besoin d'aide pour combattre des lions, ils utilisent donc la recette qu'ils viennent de découvrir pour ramener à la vie un gars bien balèze en combat, un certain « Tsukasa »

On dirait un SimCity qui démarrerait à la préhistoire.

« Ce monde de Pierre… Est un paradis encore immaculé »

« c'est l'occasion de purifier l'humanité » (despote)

« A la fois un homme bien et un assassin »

Phoenix
++
Lien : https://linktr.ee/phoenixtcg
Commenter  J’apprécie          250
J'adore ce que fait Boichi aux dessins mais aussi et surtout au scénario. Son manga phare, Sun-Ken Rock est vraiment excellent. Mais parfois, lorsqu'il n'est que dessinateur, je trouve que son style ne colle pas toujours à l'univers, comme par exemple pour Terra Formars Asimov, qui ne respectait pas le manga original.

Mais avec Dr Stone, on n'est pas dans un spin-off, d'une autre série, donc le style de Boichi peut pleinement exprimer son potentiel. de plus, on retrouve Riichiro Inagaki au scénario, et ça c'est une excellente chose ! Pour celles et ceux dont le nom vous parle, c'est normal puisque il s'agit du scénariste de Eyeshield 21, l'un des meilleurs manga de sport ! (j'aimerais tant une réédition d'ailleurs *-*)

Autant vous dire qu'avec un duo aussi talentueux, je partais ultra confiant, et surtout, en terrain connu. Dès les premières pages, j'ai retrouvé les personnages loufoques comme Riichiro Inagaki sait si bien les faire, et les dessins magnifiques de Boichi qui peuvent être tantôt drôles, tantôt sérieux.

Le pitch est simple mais efficace et surtout totalement novateur ! En quelques pages, le monde se retrouve mystérieusement pétrifié et 3700 années s'écoulent. Donc on ne perds pas de temps et l'on pose les bases tout de suite et nous présentant le duo d'amis Senku et Taiju qui semblent être les deux seuls humains à se réveiller.

Le monde a changé, la nature à repris ses droits et les deux amis vont devoir s'employer à survivre pour recréer une civilisation, et surtout comprendre pourquoi après presque 4000 ans, ils se sont réveillés ? Existe-il quelque chose qui pourrait réveiller les autres êtres humains ? C'est là-dessus que Senku va travailler d'arrache-pied.

On va donc avoir un excellent duo, avec Senku qui est le cerveau car il est un véritable génie et Taiju est une force de la nature. Ce dernier est particulièrement attachant, car il est un peu crétin mais veut à tout prix aider son pote et surtout il veut réveiller celle à qui il allait avouer ses sentiments, la belle Yuzuriha.

Dr Stone regorge de bonnes idées, et je ne vais pas vous dévoiler l'intrigue, mais c'est vraiment un shonen très intelligent qui arrive à mêler humour, action et thématiques profondes. Un autre personnage va d'ailleurs apparaitre et très vite on s'apercevra qu'il ne pense pas du tout comme Senku. La question sur le futur de l'humanité est donc au centre du récit, car l'on se demande si cela vaut vraiment la peine de réveiller tous ceux qui peuvent encore l'être, ou bien s'il serait préférable de rebâtir une société nouvelle, en harmonie avec la nature. Les deux idées se défendent et les deux personnages qui s'opposent sont vraiment charismatiques.

Ce qui est hallucinant dans Dr Stone, c'est de se dire qu'il y a tous ces éléments et ces enjeux (et d'autres que je ne vous dévoile pas) dès le premier tome. La narration est vraiment limpide et le titre n'a pas besoin de plus d'un tome pour s'installer. On tient là un excellent manga, qui risque d'être la nouvelle bombe Weekly Shônen Jump !

Rapide, intelligent, drôle et efficace, ce premier tome de Dr Stone est une pure merveille à tout point de vue. Il ravira les fans de shonen comme moi, mais il saura également intéresser d'autres lecteurs et lectrices de par ses thématiques sérieuses et profondes.
Commenter  J’apprécie          90
Dr Stone est un shonen écrit par Riichiro Inagaki, l'auteur d'Eyeshied 21 et merveilleusement illustré par Boichi. Il est pré-publié dans le Weekly Shonen Jump depuis 2017 avec un certain succès, et il nous est arrivé en France mi-2018. Il compte actuellement 4 tomes en France pour 9 tomes au Japon en édition reliée. Et autant le dire tout de suite, je compte bien rappeler mon retard car dès ce premier tome, je suis totalement conquis ! de quoi est-il donc question ici ?

Taiju, un lycéen tokyoïte, est un jour victime d'un phénomène mystérieux : en une fraction de seconde, l'humanité entière est transformée en pierre ! Des milliers d'années plus tard, à son réveil, il décide de rebâtir la civilisation à partir de zéro avec son ami Senku !!

Avant d'aborder l'intrigue, attardons-nous déjà sur la première chose qui saute aux yeux et qui ne sera pas une surprise pour quelqu'un de familier avec le travail de Boichi : C'est indécemment et incroyablement beau ! Certes, je suis tombé amoureux du style Boichi, il est donc évident que je trouve ses dessins magnifiques, mais je pense qu'il faudrait vraiment être difficile pour ne pas trouver ça au moins très beau. J'apprécie d'autant plus qu'on reconnait au premier coup d'oeil son style, Senku ressemble pas mal à Ken Kitano et Yuzuriha (la jeune fille dont Taiju est amoureux) a également de nombreux traits en commun avec les personnages féminins de Sun-Ken Rock. Mais là où je suis vraiment impressionné, c'est qu'il a très bien adapté son style à quelque chose de plus shonen, rendant le tout reconnaissable, mais également différent de son travail habituel. de plus, le cadre post-apocalyptique où la nature a repris ses droits est parfaitement retranscrit, avec de nombreux détails et un travail magnifique à la fois sur les décors et sur les quelques animaux qu'on voit dans ce premier tome.

Mais passé ce visuel magnifique (qui vaut à lui seul qu'on s'intéresse au manga), on se retrouve fort heureusement face à un travail d'écriture d'excellente qualité également. Tout d'abord, le contexte dans lequel se déroule le manga permet de développer une thématique très intéressante, à savoir la dualité entre nature et culture. En effet, on a d'un côté Senku, véritable génie des sciences qui a compté durant 3700 ans chaque seconde qui se passait pour savoir exactement où en était la Terre pendant la pétrification ; et de l'autre, Taiju qui a réussi à sortir de son état de pierre car il n'a cessé de penser pendant tout ce temps à la fille dont il était amoureux. Ainsi, une fois les deux compères retrouvés, une véritable entente va se mettre en place avec d'un côté l'esprit utilisant ses connaissances scientifiques pour évoluer, et de l'autre, le benêt dont l'énergie servira à effectuer toutes les tâches. L'un ne peut pas fonctionner sans l'autre et leurs différences donneront lieur à des échanges absolument savoureux. Pour le coup, je pense qu'on sent un peu l'influence de Boichi, ne serait-ce que sur les gueules absolument hilarantes des personnages lorsqu'ils sont en mode « caricature » pour l'effet comique.

Mais cette dualité entre nature et culture sera également au centre de l'histoire avec l'antagoniste Tsukasa Shishio. En effet, alors que Senku et Taiju sont poursuivis par des lions après avoir découvert comment stopper la pétrification, ils sont contraints de dé-pétrifier « le lycéen le plus puissant de l'ordre des primates » (rien que ça) pour les défendre. Et en l'occurrence, le mec ne se fout pas de nous puisque à peine réveillé, il fracasse les lions à mains nues pour bien poser les bases ! Ce qui semble être une bonne chose ne l'est pas tant que ça en réalité, car après avoir fait preuve d'abnégation pour aider ses nouveaux camarades, le fameux Tsukasa va se révéler avoir une idéologie un peu limite. En effet, il considère qu'il faut détruire les adultes pétrifiés pour ne sauver que les enfants, et ne pas chercher à faire évoluer la technologie de nouveau. Il veut ainsi créer un nouveau monde où la nature reprend ses droits car les hommes sont selon lui trop mauvais, et si on leur en donne les moyens, il asserviront à nouveau la nature et les autres hommes.

Cet antagonisme est donc d'emblée très intéressant puisque Tsukasa n'a pas forcément une vision du monde totalement inacceptable, c'est surtout sa façon de faire qui est légèrement extrême (puisqu'elle consiste quand même à massacrer pas mal de monde selon des critères totalement arbitraires). Détail amusant, alors qu'il souhaite maintenir la civilisation à l'âge de pierre, sa force incroyable est l'élément qui oblige Senku à très vite faire évoluer la science pour créer des armes à feu, seul moyen de l'arrêter. Ainsi, on peut déjà voir dès ce premier tome des développements assez riches et intéressants.

C'est un des points qui m'a marqué dans ce premier tome : il se passe d'emblée beaucoup de choses. On nous présente les deux héros, un univers quand même très particulier, et également un antagoniste et ses motivations. Et comme si ça ne suffisait pas, Senku et Taiju n'attendent pas non plus pour ramener parmi eux Yuzuriha, amenant ainsi la dynamique amoureuse dans le récit comme élément supplémentaire. Et le tout est saupoudré de beaucoup d'humour qui fait vraiment mouche !

En résumé, ce premier tome de Dr Stone est une excellente pioche. Je ne dirai pas une excellente surprise car j'avais vu pas mal d'avis positifs au sujet de ce manga, et rien qu'en le feuilletant, il me faisait très envie. J'en retiens surtout une présentation extrêmement efficace de son univers, ses personnages, ses antagonismes et ses enjeux. de plus, plusieurs questions sont déjà posées en filigrane (D'où vient la pétrification ? Pourquoi elle n'a touché que les hommes et certains oiseaux ? Vaut-il mieux faire avancer la science où maintenir le monde comme il est ? Y-a-t-il d'autres personnes dé-pétrifiées ?) Tout ces éléments font que la lecture de ce premier tome est un plaisir, et ne donne qu'une envie, se lancer au plus vite dans la suite !
Lien : https://apprentiotaku.wordpr..
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (3)
BoDoi
18 mai 2018
Facile, niais, caricatural, le titre est loin, très loin de ses concurrents au niveau de l’audace et du scénario.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Actualitte
11 avril 2018
La nature a repris ses droits et le duo devra repartir de zéro. Nouveau shonen publié chez Glénat, Dr Stone reprend les codes du genre sans pour autant stagner dans le cliché.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Sceneario
09 avril 2018
Cette lecture reste très agréable, servie par un dessin aux petits oignons (bien en deçà de certaines autres séries de Boichi, mais quand même !)
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Hu hu hu!

Voila qui est follement excitant!!!
Commenter  J’apprécie          60
- L'âge de pierre remonte à deux millions d'années. L'invention de la poudre, vers l'an 700 est bien plus récente. Hu hu ! Ce qui veut dire que nous allons sauter d'un coup 19987000 ans de civilisation ! Tout ça est follement excitant !!
Commenter  J’apprécie          191
Je savais que l’homme qui a décidé de déclarer sa flamme à Yuzuhira n’était pas du genre à se laisser décourager avant d’avoir atteint son but par quelques milliers d’années de rien du tout !
Commenter  J’apprécie          100
— Permettez-moi de me présenter. Je m'appelle Tukasa Shishio. Vous pouvez me tutoyer.
— Dans ce monde la politesse n'a aucun sens. Je suis Senku, le sensé, responsable scientifique. Lui c'est Taiju, l'insensé, responsable du labeur physique.
— Je suis Taiju, l'insensé, enchanté ! Pour tout ce qui touche à la réflexion, demande à Senku.
Commenter  J’apprécie          30
« Ce monde de Pierre… Est un paradis encore immaculé »
Commenter  J’apprécie          180

Videos de Riichirô Inagaki (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Riichirô Inagaki
DR STONE | MENU MANGA #91
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (666) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1506 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..